Réglage nerf de chute GV

Bonjour
Quelle solution avez vous mise en œuvre sur vos bateaux pour régler le nerf de chute de votre GV? Lorsque le vent monte(>20kts apparent), que le bateau commence à bien gîter au près il faut généralement que je prenne du nerf de chute ce qui m'oblige à faire des acrobaties que je juge dangereuses.
Avez vous mis un bout qui descend plus bas sous la bôme, comment le bloquer efficacement? il risque sur mon bateau (gibsea 414+) de se prendre dans les poulies du palan de GV qui sont en bout de bôme...
Ensuite lorsque le ris est pris ce même bout risque de ne plus être opérationnel si c'est la solution retenue...
Merci par avance pour vos idées.
bonne journée,

L'équipage
12 mai 2019
12 mai 2019
0

Bonjour Mandrake34,

j' ai l' impression que ce que tu décris arrive souvent sur les bateaux équipés de capotes de descente, sur lesquelles il, ne faut pas s' appuyer, ce qui limite l' accès à l' arrière de la bôme(au près).

Pour ma part, j' ai fais une casquette rigide en alu/plexi, sufisamment solide pour .pouvoir monter dessus.

Si la maneuvre est dangereuse avec un nerf "standard", tu peux peut-être le rallonger et faire passer cette rallonge dans une petite poulie en bout de bôme et revenir vers l' avant, voire retour au cockpit(mais là çà devient une usine à bouts).

Gorlann

3

Un voilier sérieux te proposerait une petite poulie aux alentours du point de drisse afin de faire redescendre le nerf de chute le long du guindant.

Ceci étant réalisé, tu ajustes ta chute depuis le pied du mât et non plus en bout de bôme.

12 mai 2019
0

Exactement!

12 mai 2019
0

C'est ce que j'ai sur ma GV, c'est vraiment bien. le nerf part en dessus de l'amure , réapparait de son fourreau à chaque ris, prends deux petites poulies en tête de mât et redescend en bout de bôme avec toujours un réglage possible à chaque ris.
testé hier dans le Golfe de Fos, pour la première fois, c'est top.

12 mai 2019
0

Merci à tous pour vos contributions... effectivement l'idée d'un nerf qui repart en tête pour redescendre le long du guindant me plaît bien!

13 mai 201913 mai 2019
0

J'ai besoin d'explications.
Si je visualise bien le concept de faire passer le nerf de chute, de la GV, par le point de drisse pour le faire redescendre le long du guindant, je me pose la question suivante :
Comment bloquer correctement le nerf de chute coté point de d'écoute ?
Avec toute la toile ok mais dès que je prends un ris, le nerf n'est plus maintenu !?!?
Merci

13 mai 2019
1

Le nerf de chute est fixé au niveau du point d'écoute pour la G.V haute et ensuite à chaque ris.
Sur le guindant tu as un coinceur de nerf au point d'amure et à chaque ris.
Nerf de chute part du point d'amure et passe dans chaque coinceur puis après la poulie de tétière se divise en plusieurs morceaux correspondants à chaque ris et au point d'écoute.
J'espère avoir été clair !!!

14 mai 2019
0

C'est souvent un bout unique avec un coinceur à chaque niveau de point d'écoute (GV haute, Ris 1-2 et 3)

14 mai 2019
0

Oui c'est bien ça.

14 mai 201914 mai 2019
0

@philou2
Si j’ai bien compris, il y’a un nerf au fixé au point d’écoute et un à chaque ris. Ils sont reliés entre eux à la poulie de têtière.
Puis un bout redescend jusqu’au point d’amure pour le réglage.
C’est ça ?
Merci

14 mai 2019
0

@brufan
Dans ce cas je n’en vois pas l’utilité puisque à chaque prise de ris, il faut faire l’acrobate en bout de bôme pour bloquer le nerf.

13 mai 2019
0

Bonjour! J'ai trouvé tout à fait par hasard ce weekend qu'en jouant avec la tension de la deuxième bosse de ris j'arrive à tendre la chute juste ce qu'il faut pour éviter les petits battements de la chute. J'avais donc un ris de pris, je ne sais pas si avec toute la GV on peut également jouer sur la tension de la première bosse. En tout cas le résultat était probant et pas besoin d'acrobaties en bout de bôme!

14 mai 2019
0

Le problème avec le renvoi des nerfs de chute contre le mat est que c'est un système peu répandu.
Et en embarquant sur un nouveau bateau, il est possible de chercher un certain temps avant de trouver comment tendre le nerf de chute.
:-(

14 mai 2019
0

bien souvent la bordure fasseille car le ris est mal étarqué ,la voile doit etre plate et tendu comme un tambour
l’œillet de la bosse doit etre collé a la bome

je vois souvent trop de voile dons la bosse de ris n'est pas assez étarqué, et effectivement si l'oeillet se retrouve a 40 cms de la bome , le nerf sera d'autant plus haut!

de plus cette mode des capotes gigantesque est une erreur entravant les manœuvres
mais generalement le bout de bome dépasse de cette capote , et c'est plutot au allures proche du pres que le nerf de chute bas et a ces allures,le bout de la bome n'est pas loin du passavant, et a moins de faire 1.50 de taille ,avec un peu d’effort et d'attention pour ne pas chuter on peut quand meme attraper le nerf pour le tendre .

parce qu'avec tous ces renvois : ris automatique , nerf de chute sans oublier les tendeurs de lazy bag qui peuvent gêner aussi , , ça risque de devenir plus compliqué a gérer que si tous ce petit monde n'étaient pas là, et il ne vaut mieux pas que tous cela se mélange le jour ou on est obliger de réduire rapidement!

14 mai 2019
1

Le secret de la chose c'est le montage correct, l'entretien et la bonne connaissance des systèmes de son bateau.
Quant aux capotes, dans mon coin (52° N), elle sont généralisées. De nouveau, quand c'est bien conçu et bien monté, ça ne pose aucun problème surtout par rapport à la sécurité qu'elles apportent (sans parler du confort).

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (171)

novembre 2021