Réglage mat barres de flèche poussante sans pataras

Hello,
Je pense avoir bien cherché dans l'historique des sujets et je n'ai pas forcement trouvé de réponses à ma question.
Comme le titre l'indique je cherche des infos concernant le réglage de mon mat qui est fractionné, barres de flèches poussantes (1 seul etage) et surtout sans pataras.

On retrouve beaucoup de conseils de réglages sur le net concernant ce type de gréement avec pataras mais dans mon cas, la littérature est un peu moins riche. Je n'ai pas réussi du moins à être certain d'avoir bien compris le fonctionnement. Si vous êtes en mesure de m'éclairer je suis preneur!

Ce que je pense avoir compris pour le réglage en statique:
- Tête de mat: l'augmentation de tension des galhaubans entraine un déplacement de la tête de mat en arrière, augmentant la tension de l'étai. A l'inverse une augmentation de la tension des bas haubans va réduire la tension d'étai en limitant le cintre.
- Milieu de mat: Une augmentation de la tension des galhaubans pousse le milieu du mat en avant. Une augmentation de la tension des bas haubans produira l'effet inverse.
- Etai: pas trop raide

Une fois en dynamique tout ce complique:
- Une tension insuffisante des galhaubans entraine un déplacement de la tête de mat en avant et une tension insuffisante dans l'étai
- tension insuffisante dans le bas hauban entraine un déplacement du milieu de mat en avant créant un cintre. Par contre j'imagine qu'il y a également déplacement du milieu de mat légèrement sous le vent.
- La GV non arrisée assure une certaine tension de la tête de mat en arrière.
- Attention à la réduction de voilure qui fait passer le haut de la GV sous le point de capelage du génois.

Bref quel réglage adopter? On trouve des données très précises de tensions quand on a un pataras mais je n'ai rien trouvé sans concernant les tensions des haubans.

Ma logique et de mettre une tension suffisante dans les galhaubans (assez raide) et bas-haubans (bcp moins raide voir un peu mou) pour avoir un cintrage naturel en cas de claque et pas de cintrage positif une fois la voile arisée. Est ce que cette logique vous semble juste et est ce que ce j'ai écrit plus haut l'est aussi?

L'équipage
05 mai 2021
05 mai 2021
0

Le réglage est semblable à celui d'un mât fractionné avec un étage de BDF mais en mettant encore plus de tension dans les galhaubans pour raidir l'étai le plus possible.
Les bas-haubans doivent aussi être bien tendus pour éviter que le mât ne cintre trop ce qui entrainerait un mollissement de l'étai.
Bref c'est un gréément qui doit être très tendu (blindé) pour assurer une bonne tension de l'étai.


05 mai 2021
0

Faire comme sur un gréement fractionné avec pataras. Ne pas mettre trop de précintre si c'est ok avec le rond de guindant de la voile. Ainsi sous charge le mat ne devait pas trop accentuer son cintrage. Bien prendre les bas-haubans afin que la tension des haubans se transforme en tension d'étai et non pas en un cintrage excessif du mat. C'est les bas-haubans qui vont empêcher le cintre de s'accentuer. Un pré-cintre modéré empêche le mat de trop pomper sous charge dans le clapot...
Au près au lieu de prendre du pataras tu prends du cunningham dans les risées et au portant dans la piaule tu pries pour que ça tienne...


05 mai 2021
0

Heureusement pour le mât sur ce type gréement les BFF sont très poussantes, cela participe à la tenue du mât.
Par contre le vent arrière n’est pas conseillé.


05 mai 2021
0

Sans pataras, attention! Patatras!!!!


05 mai 2021
0

Vos commentaires sont intéressants car c'est l'inverse de ce que je pensais.

Cependant je ne comprend pas pourquoi une forte tension de bas hauban raidit l'étai. Je pense même que c'est l'inverse et c'est surtout ce que j'avais noté en statique. Moins on serre les bas haubans et plus le mat cintre augmentant la quête tendant ainsi l'étai ?
Et pourquoi éviter le cintrage du mat? Si le mat cintre quand le vent monte cela aura tendance à aplatir la voile un peu comme un pataras?

Quand vous parlez de pré-cintrage c'est quoi l'ordre d'idée? Par exemple quand je prend ma drisse de gv que je tend jusqu'au vit de mulet je dois avoir 2 cm max de décollement de la drisse par rapport à la gorge. C'est trop ou c'est négligeable?

Concernant les allures au portant, c'est clair que ça doit pouvoir vite devenir scabreux et il faut vite réduire la toile si le vent monte.
Je crois qu'il est possible de gréer un spi sur ce bateau. Perso j'oserais pas sans pataras!! Pour info le bateau est un Kirie Saxo 226.


Hubert, de Cherbourg:Quand le mât de cintre, si c'est parceque le milieu part vers l'avant, la tête de mât se contente de descendre donc mât"plus court" et étai moins tendu contrairement au cas où on tend le pataras (gréement en tête)·le 06 mai 10:47
05 mai 2021
0

Reprendre les bas haubans empêche le mat de ceintrer et les bas haubans tiennent aussi le mat en latéral au niveau des barres de flèches.
Si tu tire sur les galhaubans le mat fléchis avec deux conséquences :
le haut descend (détend l'étai)
le haut recule (tend l'étai)
Si tes bas haubans empêchent le mat de ceintrer tu élimine donc la première conséquence en partie et gagne en tension d'étai et en maintient latéral de ton mat.
Sur mon mat j'ai 4cm environ c'est ce que préconise le voilier pour le vent faible à médium (12noeuds).
2cm c'est pas trop mal, si ta GV est trop creuse augmente un peu...
Beaucoup de bateaux modernes avec GV à corne n'ont pas de patara et les mats tiennet p.ex certains Pogos ne t'inquiètes pas...


05 mai 202105 mai 2021
0

Les fabricants de mât donne une valeur de précintrage de 1/2 largeur du profil du mât.
Je viens de regarder une photo du saxo 226, les bdf ne sont pas très poussantes donc attention au vent arrière.
L'installation d'un pataras doit être possible pour sécuriser le gréement.


06 mai 2021
0

La GV a un rond de chute donc l'installation d'un Pataras nécessite de déporter le point de tire. Je sais qu'il existe des systèmes pour ça.
Ceci dit ça n'est pas vraiment un bateau pour aller dans la tempête donc j'évite cette allure quand le vent monte vraiment ou je réduis globalement toute la voilure.
Par contre quel est le danger: un cintrage négatif ou la tension approchant la rupture induisant un risque de démâtage?

Merci 20er pour cette explication très claire. Je vais remettre un peu de tension dans les bas-haubans. Je vais également essayer de trouver un tensiomètre aussi afin de me rendre compte ce que représente une tension à 20% de la rupture car j'ai l'impression que mes galhaubans sont bien serrés mais ça tombe je suis encore loin du compte.


06 mai 2021
0

Un gréement Bergström (sans pataras) est assez complexe à régler convenablement.
Sur un gréement fractionné classique, le pataras sert essentiellement à faire cintrer le mat pour aplatir le guindant. Pour ce qui est de tenir le mat sur l'arrière, on pourrait (presque) s'en passer sauf dans des circonstances très musclées.
Après avoir beaucoup tâtonner pour régler mon mat 9/10ème 2 étages de BDF très poussantes (presque comme un Bergström), un seul étai, j'ai obtenu le meilleur résultat en blindant particulièrement les galhaubans aux alentours (et même un rien plus) de la recommandation SELDEN (20 %). Les derniers tours sont "physiques" à prendre et le haubans est alors hyper raide quasi sans flexibilité.
Ensuite mise en tension statique des bas haubans à 15-18 %.

Le mat a alors un très léger pré-cintre et il ne vibre presque pas.
Sur un Bergström on va au-delà pour les bas haubans (autour de 20 %)
Ces tensions ne sont cependant "acceptables" que si la coque est suffisamment raide et bien construite. Si au-delà de 15 %, c'est la coque qui s'étire plus que le gréement, il n'y a pas grand chose à faire...
Pour un peu plus de documentation : voir pages 53 à 55 ici support.seldenmast.com[...]0-E.pdf (ça existe aussi en français)


06 mai 202106 mai 2021
0

Sur un gréement fractionné moderne, il y a peu de différences entre un système avec pataras et un système sans pataras car généralement le pataras sert davantage à cintrer la tête de mât qu'à raidir l'étai (quoique cela y contribue).
Mon réglage perso : bien raidir les galhaubans afin de prévenir un cintre négatif puis régler les bas-haubans afin de limiter le cintre à la flêche voulue (de une demi largeur de mât à une largeur selon le type de voilier, le type de navigation, le type de voile). Personnellement, je n'ai jamais rencontré les tensions théoriques proposées dans les documentations diverses et variées, je me limite donc à régler les bas-haubans empiriquement de façon à obtenir un beau cintre régulier...
Puis vérifier le réglage en mer, au près, à la gîte...


06 mai 2021
0

Merci pour les liens de docs. Du coup en cherchant j'ai même trouvé cela:

Seul les tensions de galhaubans sont données pour une certaine tension et le réglage des bas-haubans semble plus empirique (en fait exactement ce que fait CapCool comme expliqué au dessus).
Je vais trouver en tensiomètre pour me rendre compte de ce que ça donne du 15% et j'adapterai un peu si je trouve que c'est vraiment trop raide car je n'ai pas du gros diamètre.

Pour le cintrage, quelle technique vous utilisez pour le mesurer? Je le fais complètement à l'arrache et tendant ma drisse jusqu'au vit de mulet et en faisant une approximation à la louche de l'écartement être la drisse et la gorge. Pas sur que ça soit la bonne technique?


06 mai 2021
0

La drisse tendue c'est suffisant. Comme le cintre est exprimé en fonction de la largeur du profil (en général 1/2), c'est facile à évaluer.


07 mai 2021
0

Reprise du réglage aujourd’hui. Je n’ai pas touché au galhaubans qui me semblent plutôt tendus (a confirmer quand j’aurai le tensiomètre). Par contre j’ai repris les bas-haubans que j’avais laissé quand même assez mou. C’est un peu moins tendu que les galhaubans mais au moins je ne peux plus serré à la main.

Je pense que la c’est pas mal. Il y avait 15-20 nds et j’étais sous ris ( le premier). La tension d’etai semblait satisfaisante et le cintre du mat n’a pas bougé. Après vu la taille des bas haubans pas sûr que le tour en plus soit vraiment notable d’un point de vue déformation...

Merci pour vos contributions en tout cas !


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (11)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021