Réglage génois : du nerf!

Bonjour,
J'ai un génois sur enrouleur. Le nerf de chute ne me sers pas vraiment mais je devine qu'il pourrait être utile si j'étais moins quiche sur les réglages fins. En revanche, je ne vois aucun intérêt au nerf de bordure. Certains d'entre vous se servent ils de ces réglages?

L'équipage
30 août 2011
30 août 2011
0

Sur une voile, génois ou GV, une fois les réglages optimisés, le nerf de chute ne sert qu'à supprimer les éventuelles vibrations de la chute.
Je ne vois pas ce que peut être un "nerf de bordure" sur un génois ???

30 août 2011
0

Bonsoir,

Idem, le nerf de bordure ne me sert pas, la bordure ne bat jamais.

Par contre j'utilise très souvent le nerf de chute, les perfs sont meilleures, le matos souffre moins et le bruit s'arrête.
Indispensable pour moi.

Coté perfs j'avais lu (où ?) que si le flux n'était pas laminaire sur le bord de fuite on pouvait perdre jusqu'à 15% de puissance sur une voile.

Amicalement.
FX

30 août 201130 août 2011
0

le nerf de bordure sert a tendre la bordure quand elle vibre , essentiellement au pres serré
mais n oubliez pas de detendre tout ces nerfs avant d enrouler le genois , c est bon paor sa longevité !

31 août 2011
0

tendre quand ça vibre juste ce qu'il faut pour que ça ne vibre plus (et pas plus). Sur le génois, au près dès qu'il y a du vent je m'en sert. Sur certaines voiles le nerf de bordure est appréciable d'autre ne vibre pas. Pour info j'avais un foc ORC sur lequel aucun nerfs n'était monté, quelle horreur c'était !

31 août 201131 août 2011
0

J'ai fini par faire supprimer le nerf de bordure sur mon gênois, ( Vega Voiles ) car outre le fait que je ne m'en suis jamais servi, le coinceur s'accrochait dans la filière quand je bordais plat et finissait par s'arracher à moitié, d'où aiguille, fil, et celà presque à chaque sortie. En revanche, le nerf de chute, voilà une chose qu'elle est utile. Sur le gênois, car je n'ai encore jamais eu à me servir de celui de grand-voile.

31 août 2011
0

Sur ma trinquette, cela faitr deus fois que le nerf de chute se prend dans les haubans et déchire la chute sur quasi toute sa hauteur!

Je fais réparer cet hiver et modifier (ou supprimer) ce coinceur de m....e!

Sur mon génois, il est indispensable au près et le coinceur fort bien protégé par une petite poche à velcro.

Je pense faire faire le même chose pour la trinquette!

Thierry,sur Troll

31 août 2011
0

Elémentaire doc. :doc:

31 août 201131 août 2011
0

Pourquoi ne fais tu pas poser un gousset fermé par du velcro sur ton coinceur? Le nerf de chute, sur le gênois, ce serait dommage de s'en priver. Sur la trinquette, vu qu'elle ne s'emploie qu'avec une certaine force de vent, on doit effectivement pouvoir s'en passer.
Je n'ai pas adopté cette solution sur le nerf de bordure car je n'ai jamais eu à m'en servir depuis que j'ai la voile, et qu'il était plus simple de le supprimer..

31 août 2011
0

Quelqu'un saurait-il m'expliquer ce à quoi sert un nerf de bordure.
Est-ce un montage spécifique aux génois sur enrouleurs ?

31 août 201131 août 2011
0

Comme il a déjà été dit plus haut:

Toute partie libre d'une voile , c'est à dire non endraillée, peut vibrer.
On pense souvent à la chute, mais cela peut arriver que la bordure vibre aussi. Pour limiter cette vibration il faut tendre le nerf de bordure.

Ma grand voile a une bordure libre(elle n'est pas endraillée dans la bome) et donc parfois elle vibre aussi.

31 août 2011
0

De la théorie à la pratique, je surveille la bordure de génois. Elle ne vibre pas facilement, quant à la bordure, jamais. S'il n'y a aucun réglage de creux à en attendre, c'est un gadget plus néfaste qu'utile. Je pense qu'on doit bien fatiguer le génois si on oublie de relâcher les nerfs avant de rouler. Or, je passe mon temps à réduire/relâcher de la toile, depuis le cockpit...

31 août 201131 août 2011
0

il est dans quel état ton génois. Si la chute est vraiment vieille, c'est peut être normal qu'elle ne vibre plus beaucoup. Peut être navigue tu un peu sous-bordé au près (ça ne vibre qu'au près)? Je te conseillerais de garder quand même ton nerf de chute quitte à ne pas le mettre sous tension et le fixer le long de la chute.

31 août 2011
0

oui, je garde le nerf de chute. Je posais la question dans le but d'une confection d'un nouveau génois. Le nerf de bordure me paraît totalement inutile pour mon canot.

31 août 2011
0

oui sur mon petit foc ORC tout pourri, la bordure vibrait autant que la chute (un petit moteur je vous dit)! Ca arrive sur certaines voiles mais pas toutes. Ce n'est pas du tout spécifique aux voiles sur enrouleur. J'ai l'impression que ça arrive surtout sur les voiles dont le point d'écoute est placé haut car la bordure est alors tendue.

31 août 2011
0

Personnellement, je ne me sert rarement des nerfs de chutes...
Pour ma part, le fait qu'une chute vibre n'est pas très bon pour le vieillissement, certes, mais peut aussi donner une indication quant au réglage de la voile.
En effet, je pense que si la vibration est régulière, cela suppose que les filets d'air sont réguliers aussi bien sur l'intrados et sur l'extrados de la voile...

01 sept. 2011
0

Peux tu développer? Que fais tu si tu vois que cela "vibre"? C'est quoi une vibration irrégulière?

01 sept. 2011
0

Non, vibration ''régulière" ! Je veux dire que au prés, quand la chute du génois ou de la grand voile ''fasseye'' de tout son long avec une amplitude égale de par et d'autres de cette chute, c'est que les filets d'air de part et d'autre de la voile vont à une vitesse égale, d'où la conclusion d'un bon profil aérodynamique. Du moins, c'est ma théorie; à moins que ça soient des turbulences à la sortie qui provoquent ce fasseyement et alors là, j'ai tout faux !
Mais disons que je compare ça à une grand voile libre face au vent, elle fasseye car le tissu est aligné aux filets d'air ou bien même un drapeau, quand il est bien tendu dans le vent, il fasseye.

01 sept. 201101 sept. 2011
0

A l'époque, les Glénans prétendaient qu'une grand-voile était bien réglée quand on entendait "chanter la chute". Perso, mes grand-voiles n'ont jamais chanté, alors que mes pennons me prouvaient que j'étais bien en écoulement laminaire. Peut-être une coupe différente, ou une qualité de tissu. En revanche, j'ai toujours eu besoin de reprendre du nerf de chute sur tous mes gênois, sur enrouleur ou endraillés, même tout neufs, du bon plein au près par vent médium.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (196)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021