Reglage bordure et prise de ris

Bonjour , voir le modèle sur la photo jointe , est ce que je peux enlever les bloqueurs de la bôme pour renvoyer le réglage de la bordure et les prise de ris au cockpit via des poulies posées en pied de mat ?

L'équipage
27 avr. 2012
27 avr. 2012
0

faire les essais de renvoi avant de démonter !
le pb est que ça renvoie des efforts importants supplémentaires dans l'axe de rotation ...
vérifier le bon état de la partie axe et des rivets

27 avr. 2012
0

Bonsoir,
il faut souvent rajouter des poulies pour éviter les frottements ce qui engendre des usures prématurées et fatales quand il y a du mauvais temps.

27 avr. 2012
0

Et pour le point d'amure on fait comment ?

27 avr. 2012
0

Bonjour , oui ,on peut enlever les cames qui coincent les bosses de ris...mais avant on peut faire un essai , en bloquant les cames en position ouverte ,avec un bout de ligne , ou de sandow....

Ensuite , pour démonter les cames , ou leviers ; on chasse l'axe...
L'axe est lisse , avec à une extrémité , une cannelure qui bloque dans l'alu....il faut donc repérer le coté cannelé , et taper à l'opposé avec un chasse-goupille.....on peut aussi remonter l'ensemble.

27 avr. 2012
0

Désolé, j'extrapole sur le sujet : Je me posais la question sur le fonctionnement de ces cames : J'en ai 3, dont 1 complètement grippée, les 2 autres "tombent" toute seules, du coup, lorsqu'il s'agit de relacher un ris, il ne faut pas oublier de maintenir la came en haut pour que la bosse revienne... ...dangeureux pour la gv ça. Le blocage de la came en bas se fait "à forcer" ? Comment dégripper cette fichue came ? (j'ai peur de la pêter, l'axe de son côté est maintenu avec une vis inox... ...indéfaisable...)

10 mai 2012
0

Pour le déblocage de la came essaye le WD40, genre produit miracle on fait pô mieux.

Pour l'utilisation normale des bloqueurs j'ai un sandow, taillé sur mesure, avec un crochet de chaque coté, que je fixe dans les rainures de la bôme. Si bien que tous les bloqueurs restent en position ouvert, sauf celui qui travaille bien sur (calage manuel entre l’élastique et la bôme).

27 avr. 201216 juin 2020
0

Possible mais de préférence installer des prises de ris automatiques avec des poulies à bille partout car les frottements sont importants.

27 avr. 2012
0

Suite , pour le point d'amure , on utilise le pontet qui est moulé sur la partie rivetée au mat......

27 avr. 2012
0

Ma bible du gréement : SELDEN ! A lire avec modération :pouce:

09 mai 2012
0

J'ai essayé :
Pas besoin de démonter les coinceurs de la bome , ça marche quand on les laisse libre comme indiqué dans une des réponses.
1 er ris : noeud de huit dans l'amure du ris , passage dans le bôme , descente vers une poulie en pied de mat remonter vers l'oeillet du ris , descente vers une deuxième poulie et direction un coinceur .
Au port c'est bien ... en mer avec un peu de vent ( très peu ) , ça coince et on risque d’abîmer la voile et donc il faut aller en pied de mat pour décoincer les coulisseaux ...
Bilan : j'ai tout remis comme avant sauf 2 petites plaques pour garder les coulisseaux dans la gorge suivant les recommandations trouvés sur le forum

0

préférez deux bouts séparés : un pour le point d'amure l'autre pour le point d'écoute.
On choque de la drisse, on bloque le bout d'amure sans effort, on rehisse puis on souque le bout du point d'acoute au winch.
J'ai cela sur ma GV de 45 m² cela fonctionne avec trois ris. Mais cela fait pas mal de bouts !
Il faut pour le point d'amure un coulisseau très près du vis de mulet.

Pour éviter de trop faire souffrir les coulisseaux on peut les monter sur un transfilage qui se tend quand pn étraque la voile et qui se détend quand on mache de la drisse. (je n'en ai pas besoin avec des coulisseaux à billes)

10 mai 2012
0

Le plus simple, un sandow. Cela te premets d'avoir la possibilité de t'en reservir. 2 trous, 2 rivets, un bout de sandow. Le seul soucis, c'est qu'avec le temps (des années), le sandow devient mou.

10 mai 2012
0

Pour un bon étarquage de la bosse d'empointure, donc de la "nouvelle" bordure, je préfère rehisser et étarquer la drisse en dernier :
(je précise que tout se passe en pied de mât)
- choquer le hale-bas
- bloquer la balancine
- choquer la drisse et passer l'oeillet dans le croc d'amure
- souquer la bosse d'empointure
- re-hisser la GV à bloc et étarquer
- choquer la balancine
- border le hale-bas
- bloquer la balancine

0

salutatous

j'espère que pircarre ne m'en voudra pas, ce n'est pas fait pour ça; mais le vocabulaire marin a été créé pour être précis donc il faut, quand même, l'employer dans le bon sens

  • étarquer : on étarque le guindant d'une voile en raidisant sa drisse, après avoir hisser la voile,
  • border, choquer : ne concerne que l'écoute d'une voile et pas autre chose,
  • souquer : on souque une amarre,

donc pour reprendre la chronologie de pircarre, en terme un peu plus choisi :
- mollir le hâle-bas,
- raidir et bloquer la balancine,
- mollir la drisse et passer l'oeillet dans le croc d'amure,
- raidir la bosse d'empointure,
- hisser la GV et étarquer,
- molir la balancine,
- raidir le hâle-bas,
- bloquer la balancine

cordialités maritimes
larent le hareng

10 mai 2012
0

Vous pouvez me faire un croquis " avec un sandow " , je ne vois pas le fonctionnement .

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

Après la pluie...

  • 4.5 (37)

Après la pluie, le soir en Bretagne Nord.

mars 2021