Réglage bordure de GV

Bonsoir à tous.
J'ai remplacé une GV dont la bordure était une rallingue par un GV dont la bordure est reliée à la bôme par un coullisseau unique près du point d'écoute.
Je suis en train de fzire les adaptations et je me pose la question de l'etarquage.
J'imagine que ce système permet de gagner en liberté en fonction de l'allure.
Comme on règle le point de drisse, on doit pouvoir donner du ventre à la voile.
Quelles sont les spécificités à savoir, je voudrais définir l'accasillage correspondant.
Merci de vos retours.
Eric

L'équipage
27 déc. 2020
27 déc. 202027 déc. 2020
2

Une bordure libre comme celle que tu as se règle comme une bordure à ralingue, à l'aide d'un bout de bordure démultiplié.

En général tu choques un peu de bordure en même temps que de la drisse et le cunningham pour creuser la GV et augmenter la puissance, à savoir dans la pétole à toutes les allures mais aussi au portant par tout temps. Tu blindes drisse, bordure, cunni quand tu souhaites réduire la puissance.


28 déc. 2020
0

Bonjour Dr Feelgood,

je suis globalement d' accord avec toi, sauf "au portant par tous les temps".
Du grand-largue au vent arrière, je ne vois pas l' intérêt de creuser la voile (à part donner du travail à son voilier), puis-ce que c' est la surface développée qui compte et non la forme du creux.

En creusant la voile dans ces conditions, on augmente considérablement le ragage de la GV contre le gréement, ce qui la flingue prématurément, et ce pour aucune surface développée supplémentaire.

Pourrais-tu expliquer ta théorie sur ce sujet?

Gorlann


nigrisnivert:Tout à fait d'accord avec Gorlann. ·le 28 déc. 2020 13:30
flaneur:bonjour, si j'applique votre point de vue à un spinnaker il faut le faire plat! pourquoi sont-ils de forme "creuse"? merci de m'éclairer.·le 28 déc. 2020 20:06
dreficre:Le spi ou la GV obéissent aux mêmes règles. Tout comme on retient plus d'eau lorsque l'on Creuse la main, la voile, en régime turbulent donc au portant, retient plus le vent lorsqu'elle est creuse. Mais si on la creuse trop, la surface apparente diminue et par conséquent on retient moins de vent. Comme toujours en voile c'est une histoire de compromis. En résumé, au portant on creuse la GV mais pas trop (pour ne pas trop diminuer la surface apparente). ·le 28 déc. 2020 21:57
Dr Feelgood:En effet, j''applique le même réglage de portant à toutes les voiles en les creusant. Sur la GV, je choque du HB de bôme avant l'abate pour le reprendre ensuite. Le gain en vitesse est variable selon les bateau mais réel.Le ragage est un problème dés le grand largue avec les barres de flèches poussantes, j'installe des renforts à la conception.·le 29 déc. 2020 07:35
28 déc. 2020
0

Bonsoir et merci à tous pour vos réponses. Je prends en compte déjà que le réglage de la bordure que ce que b'imaginais avec mon ancienne GV à rallingue.
Une question connexe encore svp.
Je viens de finaliser un montage de prise de ris automatique ( GV 1 ris ) et je me rends compte que je n'ai plus comme avant mes petits bouts sur l'axe du ris pour ceinturer la voile autour de la bôme.
Comment faire lorsque l'on a pas de lazy jack ?
J'ai peur de voir tout pendre en vrac.
Pour mon usage sur mon petit bateau, je mets le ris en général au port afin de naviguer un peu par mistral.
La ris n'est donc pas une configuration temporaire pour rentrer au port.
Merci de vos avis. Eric


FredericL:Tu peux mettre des lazy jacks, ou faire poser quelques oeillets sur ta voile pour mettre des garcettes de ris. ·le 28 déc. 2020 23:29
Danydany:Oeillets et lazy jacks.·le 29 déc. 2020 00:01
Dr Feelgood:un voilier te posera des oeillets en 20 mns pour un billet, c'est moins contraignant qu'un lazy·le 29 déc. 2020 07:36
BWV 988:Selon la hauteur de ta bande de ris, il est souvent possible de se passer de garcettes, ce n'est pas forcément gênant, au moins pour le premier ris.·le 29 déc. 2020 07:46
29 déc. 2020
2

ce n'est pas utile les garcettes de ris ,en plus je suis contre car si le ris venait a lacher ,les garcettes dechirent la voile


29 déc. 202029 déc. 2020
1

il faut faire les garcettes avec du sandow ,mais faire deux lazzy avec du bout ce n'est rien
un petit cours sur la mécanique es fluides est utile quand on veut comprendre ce que c'est que l'écoulement laminaire ,un avion n'a pas les ailes plates et il augmentent leur surface et modifient leur forme en fonction de leur vitesse .
la voile c'est la même chose .
Alain


29 déc. 2020
1

Autrefois ta GV avait la bordure ralinguée dans l'engoujure de la bôme. Les efforts étaient répartis sur toute la longueur de la bôme.
Maintenant, les efforts sont ponctuels et concentrés au vit-de-mulet (vers le haut), à la fixation du hale bas (vers le bas), à la fixation de l'écoute (vers le bas) et au point d'écoute (vers le haut).
Si la fixation de l'écoute est loin en avant du point d'écoute de la voile, la bôme pourrait ne pas être dimensionnée pour la configuration "bordure libre".

A vérifier.

(Il suffit de comparer la section des vieilles bômes (bordure ralinguée en engoujure) et des nouvelles (bordure libre et souvent écoute très en avant). Les bômes modernes ont forci!


FredericL:Ça ne vaut que pour les efforts côté voile, les efforts côté vit de mulet, hale-bas et écoute restent inchangés. Les bômes ont grossi parce que les bateaux sont plus raides à la toile et qu'on tire plus dessus. ·le 29 déc. 2020 11:56
mastic:@les bôme modernes ont forci .il faut dire qu'avec les bosses de ris, les réas plus l'écoute a l'intérieur des bôme actuelle , elles sont plus cubique et plus massif que dans les années 70 c'est sur , plus solide je suis pas sur ·le 29 déc. 2020 19:31
29 déc. 2020
0

Merci à tous.
Je comprends les explications de Polmar : Si la fixation de l'écoute est loin en avant du point d'écoute de la voile, la bôme pourrait ne pas être dimensionnée pour la configuration "bordure libre", nous n'en avons jamais parlé avec le maitre voilier.
A vue d'œil, j'ai un ecart de 30cm max Cf photo avec ancienne voile. Satisfaisant ? Ou inquiétant...


FredericL:La part de la charge répartie sur une bordure endraillée est très faible, le gros des efforts de la voile passe par le point d'écoute. ·le 29 déc. 2020 18:59
29 déc. 2020
0

En tous cas, ce qui est bien utile avec une GV à bordure libre, c'est qu'on peut passer la longe du harnais autour de la bôme...


Dr Feelgood:Et affaler des spis au travers en boite à lettre...·le 29 déc. 2020 19:14
thierry0809:Pour l affalage du spi suis ok par contre m'attacher au mât à la bome ou aux haubans en cas de dematage......Je n'aimerais pas !·le 29 déc. 2020 19:35
Estran:Pas en permanence, mais si c'est juste pour aller prendre un ris ou autre en pied de mât, c'est plus sûr que les lignes de vie, on risque moins de se retrouver de l'autre côté des filières ·le 29 déc. 2020 20:07

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

Souvenir d'été

  • 4.5 (179)

Un souvenir d'un mouillage aux Grenadines il y a déjà longtemps

novembre 2021