Réglage angulation bôme GV

Bonjour,

Soudain, lors d'une discussion, un doute m'habite quant au réglage de l'angulation de la bôme.

Lorsque l'angle du vent apparent (AWA) est égal ou supérieur à 90°, est-ce que :
1) la bôme doit être perpendiculaire à l'angle de vent apparent (AWA) ?
ou
2) la bôme doit être perpendiculaire à l'angle de vent réel (TWA) ?
ou
3) la bôme doit être perpendiculaire à (AWA+TWA)/2 (entre AWA et TWA) ?
.
(le sujet du creux et du vrillage ne se pose pas ici)

Merci

L'équipage
07 juin 2021
09 juin 2021
0

Pour te suivre dans la relance du sujet.

Se poser la question me parait une idée qui relève d'une discussion de comptoir (ou de digestif dans le cockpit) en fin de soirée.
Comme alors les idées risquent de ne pas être claires, et le fruit des cogitations oublié au matin autant rester sur une base simple:
La bôme est à placer grâce à l'écoute de telle sorte que le guindant de la GV ne fasseye pas.
Il s'en suit une angulation qui est variable; qui dépend de la forme de la voile, de la possibilité de la choquer autant que de besoin. Le gréement latéral n'est pas là pour faciliter l'atteinte du réglage optimum.


09 juin 2021
1

1/ le vent réel -> tu t'en moques
2/ perpendiculaire au vent apparent -> sur un croiseur jamais, sauf quand il n'y a pas le choix, au vent arrière, puisque que la bome est bloquée par les haubans

Bref : ni l'un, ni l'autre, et s'il faut élargir ta question à quel est le bon réglage, Polmar a répondu : ca dépend !

Bonnes navs


09 juin 2021
0

Bonjour,

L'angle dépend de la finesse du profil.

Mais pour faire simple, si plus de 90 deg AWA, on va chercher à offrir le plus de surface d'appui au vent. Donc on vise le 90deg. Ensuite le plus simple c'est de tester en faisant une moyenne sur 10 min.


mitch58:pas compris le chercher a offrir le plus de surface au vent.cela veut il dire qu’a 100 degres awà,il faut mettre sa voile perpendiculaire au vent pour lui offrir le plus de surface..!? plein vent arriere oui,mais la non..qu’entends tu par finesse du profil: son epaisseur ou, La finesse est une caractéristique aérodynamique définie comme le rapport entre la portance et la traînée.·le 09 juin 14:12
Azae:J'ai compliqué la réponse donc je la simplifie: Au portant, je vais chercher la perpendiculaire, ensuite je fais des tests et je cherche le réglage le plus performant.truesailor.com[...]les.php ·le 09 juin 14:21
mitch58:je cite:Le réglage des voiles au portantAu portant, c’est la GV qui décide. On doit ajuster la voile d’avant en fonction. Si la GV est lattée, il faut faire preuve de finesse pour ajuster son réglage. Pensez à regarder le long du mât (le guindant) et aussi le côté qui n’est pas tenu par la bôme ou le mat (la chute). Il ne faut pas que la GV faseye (comme un drapeau), mais il ne faut pas trop la brider non plus.ca reprend un peu ce que je disais ,limite du fasseyement au guindant et penon de chute dans la continuité de la voile.si tu bordes plus ,il disent dans le texte:tu la brides trop .tu auras trop d’incidence,donc moins de rendement ,plus de trainee..·le 09 juin 14:35
09 juin 202109 juin 2021
3

puisque il n’y a pas d’info sur la force du vent,ta bome sera au bon endroit lorsque tu seras a la limite du bord d’attaque se degonflant et que tes penons de chutes seront dans l’axe de la voile..
la bome changera de place lateralement et verticalement si tu choques la gv et si tu debordes ou reprend du chariot,pour obtenir le meme resultat d’ecoulement.
enfin moi a mon petit niveau,c’est comme ca que je fait.

et comme un dessin vaut mieux qu’un grand discours…


Steph1234:bien jolis tes dessins :-) ·le 09 juin 13:28
09 juin 2021
1

ce ne sont pas les miens mais ceux de laetitia .


16 juin 2021
0

Et la réponse «l'angle de la bôme doit être parallèle à la droite qui va du point d'amure de la voile avant au point d'écoute de la voile avant» ? qu'en pensez-vous ?

(outre cette histoire de penons de GV qui met évidemment tout le monde d'accord)

(et nous sommes bien d'accord que nous parlons-là de théorie de comptoir)


16 juin 202116 juin 2021
0

Perso, moi qui débute..., j'aime bien cette vision (du vieux bouquin de Michel Acezat "La voile simplifiée"), se référant au vent apparent ;-)


16 juin 2021
0

A Steph.
Sur les voiliers très rapides, au près il s'avère parfois préférable de mettre la bôme dans l'axe, si ce n'est au vent.
Ta règle n'est pas intangible
🙁


16 juin 2021
0

bonjour, une voile s'oriente toujours par rapport au vent apparent. le but du réglage est d'adapter l'angle d'incidence de la voile avec le vent apparent. le rendement aérodynamique d'une voile est fonction de nombreux paramètres (allongement, profil) et se traduit par une portance (force exploitée pour avancer) et une trainée (frein relatif). aux faibles angles d'incidence le flux d'air travaille en finesse et la force aérodynamique est élevée (1,4), si le vent apparent est à un grand angle d'incidence le rendement aérodynamique baisse (0,9); on oriente donc la voile pour avoir le meilleur rendement. un vent apparent à 90° d'incidence est constaté au grand largue, on déborde le plus possible la bôme. pour les allures plus proches du vent apparent toujours rechercher l'angle d'incidence offrant la plus forte portance. ceci conduit à déborder largement la voile dès le vent de travers. cordialement.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (148)

un soleil gros comme ça

mars 2021