refroidisseur huile perkins 4108

Bonjour,
Je n'ai pas trouvé de post me satisfaisant.
je dispose d'un perkins 4108 qui depuis quelque temps me consomme de l'huile moteur. En même temps de petites taches d'huile d'une tête d'allumette sont rejetées par l'échappement.Je soupçonne mon refroidisseur d'huile.je vais donc le shunter pour en avoir le coeur net.
J'ai lu dans la revue perkins qu'il était possible de le shunter définitivement.
A preuve les derniers modèles n'en avait pas.
Qu'en pensez-vous et certains d'entre vous l'ont-ils fait?
Je ne dépasse jamais 2400 tours/m
échauffement de l'huile ou pas?

Merci de vos réponses.

L'équipage
01 juil. 2011
01 juil. 201101 juil. 2011
0

Sur le BMW D50 d'il y a 30 ans on a le même problème ce qui est dommage car le moteur est sérieux. J'ai pu court circuiter le refroidisseur et ça se passe bien MAIS ! il faut quand même surveiller la température s'il faut pousser le moteur fort et longtemps, surtout en Méditerranée où l'eau est considérablement plus chaude (surtout pour la baignade) qu'en Bretagne.
Il faut naviguer en surveillant un peu l'indicateur de température. Perso je n'ai jamais dépassé 92°C mais j'ai rajouté du liquide 4 saisons pour porter la température d'ébullition à 110 ou 120°C si ça devait arriver. c'est plus prudent.

01 juil. 2011
0

Je ne comprends pas,quelque chose m'échappe surement: Congres85 veux-tu dire que tu passe le moteur en refroidissement direct eau de mer? ou comme le dit Kaj tu restes en circuit double mais sans réfrigérant ?
Cela me semble impossible.Sauf le temps rapide de sortir du port et rentrer mais guère plus de dix minutes.

02 juil. 2011
0

merci pour vos réponses
en fait je reste en refroidissement indirect (circuit double) comme le dit Kaj
le refroidisseur est vraiment un petit modèle et dixit une revue perkins
"lorsqu'un moteur fonctionne à faible charge ou à faible régime d'où formation de boue dans l'huile, il est possible de déposer l'échangeur de température d'huile ou de le mettre en dérivation sur les modèles ligne basse, il faut dans ce cas que la température d'eau de mer ne dépasse pas 38 degrés C et que le régime moteur reste en dessous de 3000 tr/min"
d'où mon interrogation.

02 juil. 2011
0

sur le BMW d50 et d35 il y a un refroidisseur d'huile avec une anode crayon ,comme personne ne la change il finit par percer .sur un voilier on peut le courtcircuiter
mais pas sur un peche promenade ou il est beaucoup plus sollicité à haut regime .
j'ai une adresse en allemagne ou on trouve encore des pieces .kuenzler GMBH .
en ce qui concerne le 4108 on peut soit le remplacer par un echangeur BOWMAN ou bien le shunter avec les memes précautions
alain

02 juil. 2011
0

je sollicite rarement mon moteur au delà de 2500 t, je suis la majorité du temps entre 1500 et 2000
si je trouve une pièce à un prix acceptable , je le changerai bien sur.
merci pour l'adresse

02 juil. 2011
0

si tu shunte le refroidisseur d'huile il est souhaitable de laisser tourner le moteur au ralenti avant de le stopper pour que les calories contenues dans l'huile s'evacuent dans le bloc ça evitera au sel de cristaliser dans l'echangeur ..
alain

02 juil. 2011
0

Ok j'ai pigé ce qui m'échappait: réfrigérant d'huile alors que je pensais échangeur eau douce.Bien-sûr mon intervention est nulle.

02 juil. 2011
0

Que celui qui ne s'est jamais trompé lève la main ! On est tous comme ça un jour ou l'autre, pas grave.

03 juil. 201103 juil. 2011
0

dans tous les cas Zoom, l'essentiel est de tenter de répondre et je te remercie
merci à tout le monde
dans un 1er temps je vais shunter pour être sur de la panne et ensuite je vais surveiller la température à l'utilisation

03 juil. 2011
0

bonjour,

comment vas-tu surveiller la température de l'huile ?

le liquide de refroidissement peut monter à plus de 100°C sans risque,
celle de l'huile actuelle à plus de 200°C sans risque.

un exemple de test parmi bien d'autres est le test de mesure de la cokéfaction: on la maintient 5 jours à 160°C et elle est projetée pendant 48 heures sur une lamelle d’aluminium portée à 290°C. Les résidus d’huile brûlée par la chaleur (cokéfaction) sont pesés : leur poids doit être le plus faible possible. Les très bonnes huiles peuvent travailler sans problème entre 160 et 200°.

Le 4018 a reçu un échangeur pour maintenir sa température d'huile avec des huiles qui étaient loin des qualités actuelles, celles-ci étaient alors maintenues à des températures inférieures à 150°C.

Il n'y aura pas soucis en schuntant l'échangeur, si le moteur n'est pas trop usé (fuite entre paroi de chemise et piston)

Jean

03 juil. 201103 juil. 2011
0

merci segalen
je dirai que dans un 1er temps, je vais utiliser une huile de qualité sup.
je compte beaucoup sur une surveillance de la température d'eau qui sera pour moi une précieuse indication d'une surchauffe d'huile du moins c'est mon avis.
la finalité sera tout de même de changer ce refroidisseur dès que je le pourrai.

03 juil. 2011
0

Si tu dois acheter du matériel Perkins, quand on a du changer le refroidisseur d'huile d'un perkins 4236, le moins cher que l'on ait trouvé, c'était chez Lancing marine, de beaucoup par rapport à ce que l'on trouvait en France.

04 août 2011
0

merci à tous pour vos réponses
au final, j'ai trouvé chez marine-diesel (58) un refroidisseur à un prix défiant toute concurrence
je les remercie pour leur sérieux et gentillesse
je n'ai plus qu'à remonter la pièce

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Perdu à Paris

Après la pluie...

  • 4.5 (73)

Perdu à Paris

mars 2021