Refroidissement Volvo Penta D1-30F

Bonjour à tous,

Suite à une immobilisation à sec de quatre mois pour un problème d’oxydation quille (mauvaise prépa bateau neuf 2010) j'ai remis à l'eau pour ramener le bateau de St Cyprien à Argelès (66). Mer calme peu de vent, 1h de navigation au moteur.
D'entrée il m'a semblé que le débit d'eau à l'échappement était un peu faible. La turbine de pompe eau de mer (150h) n'ayant pas été déposée, j'ai imaginé qu'elle avait pris la forme de la came et manquait d'efficacité.
Un peu plus loin avec une pointe d'inquiétude j'ai trouvé que l'émission de vapeur ne pouvait être de la condensation vu la tempé ext (environ 18°C).
J'ai donc réduit à 1200 RPM et rejoint ainsi mon port d'attache.
A quai j'ai entrepris les vérifs d'usage. Filtre eau de mer, état de la turbine. Comme je le pensais une pair d'aubes était déformée. Ayant toujours une neuve à portée de main je l'ai changée.
Puis mise en marche moteur. Le débit a augmenté mais j'ai constaté un débit irrégulier en observant les durites transparentes.
La pompe semble faire son office quelques secondes, comme si elle était entrainée par périodes, l'eau monte jusqu'à l'anti-syphon part vers l'échangeur et le circuit semble saturé, la durit entre l'anti-syphon se vide et ça repart.
Le bateau acheté neuf fin 2010, le moteur peu utilisé avait toute ma confiance, je n'ai donc pas cherché à en comprendre le fonctionnement.
J'ai donc un vide de connaissance au sujet de refroidissement.
Je ne vois pas pourquoi le débit d'eau de mer après pompe n'est pas continu.
Tous les bateaux évacuent l'eau à l'échappement plus ou moins par saccades dues probablement à un système de siphonnage qu'il faudrait que j'étudie un peu !!!
Ma question serait de savoir si sur vos unités équipées Volvo vous avez un débit régulier ou non côté pompe, éventuellement la raison de ce fonctionnement "pulsé".
Je n'ai bien entendu pas de lecture de tempé. eau. Seule une alarme doit se déclencher quand c'est trop tard... Elle n'a pas bougé durant cet épisode.
Je vais d'ailleurs remédier à ça électroniquement.

Un autre fil traite du système Speedseal qui serait intéressant si il était plus abordable. Une centaine d'€ pour une simple plaque de laiton un joint torique et quatre vis moletées, ça fait cher du kg.

Excusez moi d'avoir été un peu long.

L'équipage
20 avr. 2013
21 avr. 201321 avr. 2013
0

Bonjour ete42
le fonctionnemet par saccades du refroidissement semble normal sur les volvos
le mien crache au ralenti toutes les 3 s environ, et toutes les secondes accelere a fond.
Le changement de turbine n y fait pas grand chose, sur le couvercle de la pompe j'ai remplace les vis tete fendues d'origine par des BTR plus facilement démontables, le couvercle speedsail est une arnaque, le seul avantage que j'y vois est l' étanchéité par on joint torique, plus rapide a remettre en place, car on n'est pas obligé de nettoyer les restes du joint sur la pompe et le couvercle.
Par contre tu pourrais bien avoir une salete genre une moule qui s' esr developpee dans le sail drive si tu en as un ou dans la prise d'eau de mer
@+ alain

21 avr. 201321 avr. 2013
0

Bonjour tranchais,
Merci pour ta réponse. Ton pseudo et géoloc évoquent plein de souvenirs d'enfance. J'allais en vacances chez mes Gds parents à Luçon et à la plage à la Tranche.
Plus sérieusement ; le bateau est resté 4 mois à sec, j'en ai profité pour caréner. Les entrées d'eau du sail étaient propres.
Néanmoins rien n'empêche une bestiole de rentrer dans le conduit. En 4 mois elle aurait du crever ...
En fait j'y suis retourné hier, j'ai le port à dix mn. J'ai remarqué des trains de petites bulles dans la tuyauterie qui va de la vanne au filtre. Et là je m'interroge !? Il n'y a pas d'air sous le bateau qu je sache. J'ai resserré les deux colliers de fixation de la durite à la vanne et c'est pareil.
Le mien crache de la même façon et je n'ai pas eu d'alarme, je m'inquiète peut-être inutilement mais il n'est pas normal que de l'air pénètre à la prise d'eau de mer. A l'arrêt pas de fuite d'eau. L'embase étant assez compliquée d'après les éclatés dont je dispose il n'est pas simple de comprendre ce qui se passe. Mardi je téléphonerai à Volvo mais ils n'aiment pas que l'on sorte de leur réseau pour l'entretient.
A l'arrêt l'eau redescend jusqu'à environ 10cm au dessus de la pompe dans le tuyau de sortie.

Le speedseal est assez controversé en effet. Je trouve le principe très séduisant mais le prix exorbitant. Si j'avais un tour sous la main, il y en a pour cinq mn à faire la même chose.
Je leur ai posé une question ils me relancent même le dimanche maintenant.
Vu l'accessibilité de la pompe j'avais pensé aussi remplacer les vis par des BTR donc clé allen toujours avec la turbine de rechange et me préparer quelques joints papier d'avance.
Si tu me passes ton email en MP je peux te joindre une petite vidéo 12Mo de ce qui se passe.
@+ jp

30 avr. 2013
0

Problème résolu.
Un corps étranger obstruait partiellement l'arrivée d'eau de l'embase.
J'ai raccordé mon tuyau de lavage du bateau à l'arrivée d'eau de mer avant le filtre et envoyé la pression donc à contre courant.
Efficace, tout s'est débouché et j'ai retrouvé (pour l'instant) le débit et refroidissement normal.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bien fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (185)

Bien fini ?

mars 2021