refroidissement a air

bonjour,quelqu'un peut-il m'expliquer pourquoi on ne trouve presque jamais de moteurs refroidis
par air dans les voiliers :gain de poids,de consommation,moins de risques de pannes? :-)

L'équipage
07 déc. 2007
07 déc. 2007
0

tu as tout dit
Tout simplement parce que
- plus de rendement, sachant qu'un moteur trop chaud ou trop froid perd ennormement de puissance. la stabilisation de la température d'un moteur à la valeur pil poil de fonctionnement optium ne peut être obtenue que par une régulation, beaucoup plus facile avec du liquide (radiateur ventilé commandé par sonde de T°)que par un flux d'air aléatoire.

  • moins de conso parce que meilleur rendement

  • il n'y a plus de "choc thermique" lorsquel'on passe rapidement d'un régime moteur faible à un régime élévé et inversement.c'est meilleur pour la mécanique.

  • c'est beaucoup plus silencieux

  • moins volumineux et compact.

  • c'est très fiable (parce que: lire plus haut)

les moteurs à air ne sont plus employés que pour quelques services spécifiques.

c'est dit... c'est dit.

à +
Christian ;-) ;-)

07 déc. 2007
0

Sans compter
que la ventilation d'un moteur à fond de cale pose quelques problèmes. En plus =&gt de larges prises d'air qui peuvent se transformer très facilement en larges prises d'eau !

07 déc. 2007
0

Une autre solution :
J'ai rencontré il y a quelques jours le propriétaire d'un bateau dont le moteur est à refroidissement par la coque.
Sur le principe, le moteur est refroidi par un circuit fermé liquide. Ce circuit fermé comporte un serpentin qui circule au contact de la coque (métallique, je ne sais plus si c'est acier ou alu)pour se refroidir.

Avantages :
Pas de crépine bouchable, de filtre a eau colmatable ou de vanne moteur. Utilisation possible hors de l'eau ou dans la vase (échoué).

Inconvénient :
Pas de refroidissement de l'échappement donc un cheminement isolé.

Une alternative astucieuse.

07 déc. 2007
0

chauffe
Quant à moi j'envisage de me bricoler un chauffage en insérant un radiateur à air de voiture dans le circuit de réfrigération de mon moteur(à réfrigération indirecte)entre le moteur et l'échangeur.

07 déc. 2007
0

bien recu
merci à vous tous

07 déc. 2007
0

Encombrement ?
Et qu'est-ce qu'il en fera, l'air, des calories qu'il aura entre ses p'tits bras musclés.

Au bout d'un moment, ça va l'encombrer.

07 déc. 2007
0

J'ai ça pour le moteur
de propulsion de Tilikum, et c'est d'origine. Un réservoir de 150 litres de liquide de refroidissement dans la quille assure le refroidissement des 60 CV.

Il existe deux systèmes : un ou des réservoirs à l'intérieur des bordés pour les coques métalliques, ou des tubes extérieurs pour les coques non métalliques.

C'est courant dans les zones avec beaucoup de vase qui pourrait boucher les circuits eau de mer. (Hollande, où a été construit Tilikum, et aussi aux États Unis)

Si quelqu'un est intéressé, j'ai un dossier avec les abaques toutes faites et les croquis de mise en oeuvre, suivant les puissances, températures, vitesses de déplacement etc.

Dans mon cas, il aurait fallu une plus grande surface d'échange pour le moteur de mon groupe électrogène de 9 CV que pour celui de propulsion de 60 CV... pourquoi ? En propulsion le bateau avance et on a un flux d'eau, alors qu'avec le groupe au mouillage, pas de flux d'eau...

[color=blue]_/)[/color]

07 déc. 2007
0

dans
le saumon,pas de place

08 déc. 2007
0

Pas jouable
dans le saumon, mais uniquement par des tubes le long du bordé...

Pour le dossier, me faire parvenir une adresse mail par ma fiche.

[color=blue]_/)[/color]

07 déc. 2007
0

Ca me plait bien cette idée...
... et je suis trés interressé par tes abaques et tes croquis...
Tu penses que c'est jouable dans le saumon d'un dériveur lesté ?

Merci,

08 déc. 2007
0

et en plus...
la possibilité d'utiliser un liquide de refroidissement antigel -15°C, anti-corrosion, anti-tartre...

08 déc. 2007
0

je crois que l'integral
a été conçu comme cela pour pouvoir hiverner dans les glaces et faire tourner le moteur sans prise d'eau

www.sailworks.net[...]dex.htm

;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

08 déc. 2007
0

J'aime bien le concept !
Ce qui est normal puisque j'ai la même chose ! :-)

Mais il y a un bémol : dans mon cas, la ligne d'échappement forcément "sèche" est relativement courte et n'a besoin d'être thermiquement isolée que sur un mètre et demi... ce montage pourrait s'avérer bien trop compliqué pour la plupart des voiliers "modernes"...

Pour l'anecdote : j'ai vu un dériveur intégral en acier à fond plat avec un 4108 refroidi en "skincooling", équipé d'un guindeau hydraulique avec la pompe sur le moteur... je n'ai vu que les photos, mais j'ai trouvé l'idée géniale :

Le gars pouvait tirer son bateau au sec sur des rouleaux sans l'aide de personne !

[i]- Et comment fais-tu pour retourner à l'eau ? [/i]

[i]- Facile : je mouille une ancre au large et me déhale avec une poulie de renvoi...[/i]

:tesur: J'ai le même système de refroidissement, mais avec mon tirant d'eau de quillard il me faudrait imaginer des béquilles à roulettes... ce n'est certainement pas réalisable, et mon guindeau électrique n'y résisterait pas !

[color=blue]_/)[/color]

08 déc. 2007
0

Moteurs Deutz / Vetus
deutz possède une gamme de moteurs qui sont refroidis par huile et sont aussi distribués par Vetus.
Effectivement l'Integral de Galinelli (celui d'origine) en possède un

J'ai navigué dessus = boucan d 'enfer !!!!!!!

A part ça très écolo puisque pas de rejet dans l'eau. Perso je vois pas trop les avantages par rapport au bruit généré !!

08 déc. 2007
0

Euh...
T'es sûr que c'est un refroidissement air ? Je n'avais pas comprit ça...

[i]Côté mécanique, un moteur in-bord Diesel de type industriel à refroidissement intégré (qui supprime le traditionnel circuit d'eau de mer et ses inconvénients et permet un fonctionnement en cale sèche, lors d'hivernages par exemple...) trouve sa place dans un local technique au centre du bateau. Ses 36kW (55cv) à 2500 t/min assurent...[/i]

Je peux aussi faire tourner mon moteur bateau au sec, et sans charge à part les alternateurs il faut des heures avant d'atteindre une température critique du liquide de refroidissement. Il n'y a que la ligne d'échappement qui est sèche, le collecteur est refroidi eau, et il y a un silencieux type tracteur qui fait que l'ensemble est plutôt moins bruyant qu'un échappement humide classique.

J'ai travaillé sur une drague équipée de moteurs KHD Deutz, le bruit est assourdissant et ça chauffe fort ! Les sondes d'alarme de température des culasses sont tarées à 175°C ! Je me souviens que lorsque je sortait du local, j'avais presque froid en plein soleil par 40° à l'ombre !

[color=blue]_/)[/color]

09 déc. 2007
0

Oui,
Je confirme ce que dit Nautilus : Deutz refroidit par huile/air.

Je n'ai pas choisi cette motorisation pour mon ICP 44.

Marc

08 déc. 2007
0

fiable ???
Je suis d' accord avec vous sur le fait que les moteur à air et huile sont bruyants .

Mais coté fiabilité , je ne suis pas d' accord .
Le moteur en lui même , l' est peut être , mais le circuit de refroidissement liquide ajoute un risque de panne.

Coté poids , je ne sais pas , mais avec le radiateur et l' eau en moins , je ne vois pas pourquoi le moteur à air serait plus lourd !

je pense que ce sont les prises d' air qui seraient les plus gênantes .Il faudrait etudier une installation bien particulière .

les moteurs consomment peut être un peu plus , mais surtout , ils sont un peu plus polluants .
Perso , je roule tous les jours en vehicule à moteur VW cox , hiver comme été , celà ne pose pas plus de problème qu' avec une autre voiture , si ce n' est que j' ai beaucoup moins de panne .

conclusion , le seul vrai problème serait les prises d' air .

08 déc. 2007
0

L'été dernier,
j'ai vu arrivé au ponton, je devrais plutôt dire entendu arrivé au ponton un Acier 12m au moteur refroidi par air.

Tout d'un coup l'ambiance est devenu champêtre, on avait l'impression d'entendre l'arrivée d'un tracteur.

J'exagère à peine.

08 déc. 2007
0

Moteurs refroidis par air :
Certainement pas plus lourds, en effet...mais pas moins non plus. En application terrestre.

En application marine, application pour laquelle, l'eau froide est disponible à profusion, je pense qu'un refroidissement liquide direct est un peu plus léger et un refroidissement indirect un peu plus lourd. Mais, l'un dans l'autre les masses sont certainement comparables.

Ce qui fait la différence, c'est la gestion de la température de fonctionnement : autant il est facile d'homogénéiser et de réguler la température d'un circuit de refroidissement liquide qui dispose d'une inertie thermique importante, autant il est difficile de gérer un refroidissement par air, et surtout s'il s'agit de moteurs multi cylindres.

En ce qui concerne les pannes, elles ne sont pas moindres sur un refroidissement par air. Certes on évite les pannes de pompe à eau, les fuites d'échangeur et de durits, mais elles son remplacées par des pannes de turbine, des grippages de vis de buses d'air (que celui qui ne s'est pas ruiné les mains en démontant un moteur de GS ou de deuche me jette la première pierre...)mais on conserve : joint de culasse, grippages de piston,fuites d'huiles (avec des points de fuites complémentaires puisque la liason mécanique du haut et du bas moteur est extérieure.) etc...

Enfin, l'encombrement est très nettement défavorable à un moteur refroidi par air.

Je dirais que le moteur à air a pour lui une autonomie qui lui permet de fonctionner avec simplement un tuyau pour apporter le carburant et un autre pour évacuer les gaz d'échappement.

C'est simple et pratique pour réaliser des machines rudimentaires (VW Porsche/deuche/Fiat500/GS/bennes de chantier etc...) ou légères (motos). Sinon un refroidissement par air n'apporte aucun plus.

08 déc. 2007
0

Pourquoi pas mais :
Cette solution fait subsister le problème de l'évacuation de l'air chaud (et de l'admission d'air frais) qui doit être gérée.

En outre, les radiateurs d'automobiles sont conçus et dimensionnés pour bénéficier d'un refroidissement dynamique proportionnel à la charge moteur, ce qui implique en effet une augmentation du nombre de ventilateur électriques dans une utilisation avec des flux d'air qui peuvent être nuls, voire contraires.

Une remarque complémentaire sur la fragilité des radiateurs que j'imagine difficilement, dans leur version automobile, accepter les paquets de mer et les accélérations perpendiculaires à leur plan de refroidissement (pour les ceux-ce qui ont pratiqué le tout terrain, la soudure de boite à eau de radiateur n'a plus de secret).

08 déc. 2007
0

On peut satisfaire tout le monde
vivons avec notre temps,je pense que la mécanique "bateau à voile" n'interresse pas les constructeurs et s'ils le faisaient, imaginez la petitesse d'un moteur diesel de 15 cv refroidit par liquide en circuit fermé.
pour vous aider, soulevez le capot d'une petite voiture diésel qui affiche 70 cv,et regardez.
La technologie permet aujourd'hui beaucoup d'applications mais nos bases de moteurs agricoles satisfont les voileux que nous sommes, et c'est vrai que chambouler tout cela pour un constructeur de moteur, le jeu n'en vaut pas la chandelle mais cela viendra forcément.

Christian

;-) ;-)

08 déc. 2007
0

autre solution
vue en Gréce sur un caique,un mercedes 220 D avec radiateur(2 ventilos électriques)déporté sur le pont devant la timonerie

08 déc. 2007
0

oui
il y avait un genre de persienne devant et surement une autre pompe de circulation?

09 déc. 2007
0

Bases
Les échanges thermiques peuvent se faire par:
conduction, convection, rayonnement.
L'air étant un gaz (faible densité:1l=1,293g) isolant thermique il faut projeter beaucoup d'air pour obtenir le mème résultat qu'avec l'eau (liquide 1l=1000g) très thermophile, d'autant q'en faisant circuler cette eau l'échange
est multiplié par 20 à 100.
L'air va donc conduire à un mauvais rendement,
une consommation d'énergie par le ventilateur
(coupé sur les voitures en marche),un bruit important, un difficulté à l'évacuation à fond
de cale, une conception très particulière du moteur. Pour chaque milieu on cherche logiquement
le meilleur compromis.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (161)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021