refection des oeuvres vives d'un blue Djinn

Bonjour,
La famille croquepomme à qui nous avons vendu notre blue djinn Nostria il y a 2 ans, me pose la question suivante:

Sachant que le bateau passe son temps sur sa remorque hors navigation, il n'a donc pas d'antifouling depuis sa naissance.
Même en faisant attention, les multiples échouages, font parfois des rayures sur le gel coat des oeuvres vives.

Benoit voudrait donc refaire une beauté à la partie sous marine de la coque.
Facile à faire sur un BJ avec un peu de moyen de levage en respectant la sécurité.

Je lui propose :

Pour refaire les œuvres vives, j'agrandirai les rayures, masticage, gel coat en bombe pour l'étanchéité ( c'est le + pratique à employer, c ce que j'ai fait sur Galaad pour des reprises sur le rouf) ensuite pour la coque je me demande si une peinture époxy ne serait pas le mieux, mais comme ya des neurones kon disparu au passage je n'arrive plus à me souvenir qqoi mettre.

Quelle solution préconiseriez vous ?

Merci pour lui

Michel de Galaad.

L'équipage
19 oct. 2009
20 oct. 2009
0

up
;-)

22 oct. 2009
0

up
and down ! ! :-(

ou alors j'ai mal posé ma question ?

Michel

25 oct. 2009
0

dernier UP ........
.............. :-p

25 oct. 2009
0

salut
moi perso j'agrandirai aussi les rayure mais je réparerai avec du gelcoat + silice. déjà ça se ponce bien et en plus tu as l'épaisseur d'origine .

25 oct. 2009
0

merci
pour eux :-) :-)

28 oct. 2009
0

Gelcoat
Pour des rayures, les réparations au gelcoat seront bien suffisantes. Au besoin, il est possible de les poncer et les polir pour avoir une belle finition.

Un traitement époxy n'apportera rien à une coque qui est souvent hors de l'eau (pas de risque d'osmose) ; et l'époxy résiste mal aux UV.

28 oct. 2009
0

OK pour
les rayures au gel coat, mais il vodrait repeindre les oeuvres vives de sa coque, et je ne sais pas quoi lui conseiller comme peinture ............

03 nov. 2009
0

gelcoat
Bonjour à tous et merci pour ces renseignements.
Y a t il des incompatibilités physiques ou chimiques entre les gelcoats?
Faut il , donc, employer le même qu'à l'origine?
Merci
Benoît

04 nov. 2009
0

message de la part de
Didier de Pollen qui ne peut pas se connecter acuellement

Oeuvres vives (sous l'eau)
Si les rayures mettent la fibre a nu : élargir, mastic polyester (épaisseur fine pour pouvoir loger le gelcoat sans faire un bourrelet) puis gelcoat (il parait qu'on en trouve en bombe).

Oeuvres mortes (les poooovres)
En général, pas besoin de mastiquer, car pas tres profond.
Nettoyage au dégriseur a bois, type Nettrol a 15 euros chez le brico du coin. C'est un produit a base d'acide oxalique : même service en moins cher que chez voleur-ship.
Un coup de gelcoat, léger ponçage au 400 a l'eau, puis polish pour les furieux de la finition.
Attention : ne JAMAIS (JAMAIS-JAMAIS) utiliser un produit a base de TEFLON.

Truc : pour faire tenir le gelcoat sur une surface verticale.
Prendre un scotch large (5 cm). Couper 20 cm, et replier 1cm dans le sens de la longueur.
On obtient donc 20cm de scotch de 4cm de large que l'on colle sous la rayure. La partie repliée crée une gouttière qui retiendra le gelcoat pour ne pas le voir couler tristement le long de la coque.

Didier

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

Souvenir d'été

  • 4.5 (97)

Météo idéale pour un mouillage à l'île de Sein

novembre 2021