réfection de quille

Après avoir piqué et sablé la quille de mon Sangria, sa surface ressemble à celle de la Lune. J'ai passé dessus une couche de Primocon pour bloquer l'oxydation. Maintenant, pour combler les aspérités je veux appliquer un mastic. Est-ce qu'un mastic époxy bicomposants est compatible avec le Primocon ?
Y-a-t-il un produit mieux adapté ?

L'équipage
15 nov. 2005
16 nov. 2005
0

Si la quille est en fonte...
faudrait la laisser sécher, plusieurs semaines, car la fonte est poreuse.

Maintenant le fabricant de Primocon (voir google) te donnera tous les produits qui vont avec (International ?)

Et pour finir, une stratification sera excellente.

16 nov. 2005
0

J'ai un doute...
...sur l'adhérence primocon/mastic époxy, par contre j'en ai aucun sur le fait qu'une stratification sur une quille en fonte serait une erreur de taille. Surtout sur une quille ancienne qui a accumullé de l'eau, étant donné que la fonte est poreuse. Et tot ou tard la strat se décollerait et masquerait le travail insidieux de la rouille...

16 nov. 2005
0

2 ans hors de l'eau...
ça doit aider à l'accroche.
Sur le site International, rien à propos de la compatibilité Primocon / ???
La question reste : Comment combler les cratères ?

Ludo

16 nov. 2005
1

Les bras m'en tombent,
Bonjour,
J'ai travaillé 23 ans en fonderie de fonte et je suis métallurgiste de formation. Au cours de ma carrière et de mes études, j'ai mis en oeuvre et contrôlé pas mal de fontes y compris pour les pompes des circuits 2 et 3 des centrales nucléaires. Je connais parfaitement le type de fonte (caractéristiques techniques, chimiques et micrographiques) utilisé pour les quilles de bateaux, mais je ne savais pas que la fonte était poreuse !!! A moins que ce soit une boutade... Ce que j'espère!!!
Courtoises salutations
Michel

16 nov. 2005
-1

Sintofer

Je crois que le "sintofer" devrait faire l'affaire pour boucher tes crateres.

De toute maniere il faut prendre un enduit qui puisse s'appliquer en forte epaisseur.

et pour ma part je stratiferais surement pas c'est le meilleur moyen d'emprisonner la rouille.

Interroge "International" ils ont un systeme complet de peinture pour la fonte.

josé

16 nov. 2005
0

tu peut prendre contact avec eux pour des
conseils, de plus c'est en france et sont assez sympa www.wear-management.ch[...]/

16 nov. 2005
0

j'ai trouvé ...
...une réponse dans un chantier naval. Il faudrait mettre du mastic bicomposants Interfill 830 (International). J'ai posé la question sur le site des peintures Jotun, faute d'arriver à joindre International, j'attends leur réponse.
Je vous raconterai.
Merci à tous
Ludo

16 nov. 2005
0

Cycle.
C'est le terme employé par Soromap.
C'est un exemple qui exprime bien l'idée qu'il faut penser dés le début à un système de revètements cohérents, de l'antirouille à l'antifouling.

16 nov. 2005
0

experience perso
Bonjour

Je traite mon lest en fonte avec de l'expoxy chargé , puis liquide en dernier couche pour avoir un aspect exterieur correct , ne pas oublier une peinture d'accroche avant l'antifoulling .
Resultat satisfaisant .

16 nov. 2005
0

perso
j'ai traité mon lest en 2003 en passant
3 couches de primocon (au pinceau)
ensuite j'ai utilisé watertrite 400 qui peut rattraper 2 cm par couche
3 couches de primocon (au rouleau)
et depuis, il se porte bien :-)le lest.
bon courrage
alain

16 nov. 2005
0

Puisque tu as commencé le traitement par du Primocon
qui est un produit "international", il faudrait mieux continuer avec la même marque...

Etonnant qu'ils ne te répondent pas et que tu ne trouves nulle part la bonne et vraie méthode préconisée par des professionnels.

J'invite maintenant Lorenzo à relire ce que j'écris en parlant de la nécessité de faire sécher la fonte.

J'invite également Mich much a regarder les coulures de rouille que laissent voir les quilles en fonte après plusieurs jours à sec, parfois après la dernière couche de peinture, et je ne vois pas pourquoi les professionnels s'emm.... à garder au sec et sur leur aire perso les voiliers quand ils doivent traiter une quille en fonte.

Je me permettrai d'émettre quelques réserves sur des produits non nautiques style sintofer, et si la stratification emprisonne la rouille, n'importe quel mastic en fera autant !
Cela revient à dire qu'il ne faut pas peindre les coques en acier... :-D

16 nov. 2005
0

Je maintiens ce que j'ai dit...
Si la quille a été correctement décapée, c'est à dire si le metal est à "blanc", il n'est pas possible (c'est à dire impossible) que de l'eau soit présente dans la matrice métallique de la fonte. Que la couche superficielle d'oxyde soit poreuse... Qu'il y ait des criques (fissures)... Oui... Mais c'est tout et j'espère qu'avant traitement vous enlevez complétement cette couche. Pour mémoire, il y a encore quelques années c'est-à-dire avant les années 70 (j'ai commencé en 69), il n'était pas rare de stabiliser les pièces de fonderie sans aucun produit de protection, par une stockage extérieur de 2 ou 3 ans sous le soleil, la gelée, la pluie et la neige. Il faut dire qu'à cette époque les carnets de commandes étaient pleins et souvant pour plusieurs années. Foi de fondeur, cette méthode, d'un autre temps, n'a pourtant jamais altérée l'étanchéité des pièces.
Enfin si vous êtes persuadé du contraire, je ne vais pas me battre... J'ai pour habitude de ne parler que de ce que je connais...
Courtoises salutations
Michel

16 nov. 2005
0

Oxydation fonte
Les fontes utilisées pour le lest de nos bateaux contiennent souvent des impuretés.
J'ai vu à plusieurs reprises des lests en fonte qui avaient séjourné logtemps dans l'eau de mer en ayant été sans doute mal protégés à l'origine présenter des chancres profonds et des zones présentant un aspect semblable à la structure d'une éponge.
Je te laisse imaginé les difficultés pour remettre une telle quille en état.

16 nov. 2005
0

Oxydation fonte
Les fontes utilisées pour le lest de nos bateaux contiennent souvent des impuretés.
J'ai vu à plusieurs reprises des lests en fonte qui avaient séjourné logtemps dans l'eau de mer en ayant été sans doute mal protégés à l'origine présenter des chancres profonds et des zones présentant un aspect semblable à la structure d'une éponge.
Je te laisse imaginé les difficultés pour remettre une telle quille en état.

18 nov. 2005
0

lest fonte de cours de traitement
Bonsoir

je suis d'accord une quille fonte de part sa granulométrie est plus longue a secher.
apres sablage et avant que l'humidite oxyde en surface j'utilise un appret phophatant, si l'oxydation de surface apparait, un liquide traitement de la rouille "" type framento"" mais ponçable. je pense qu'il vaut mieux utiliser des mastic epoxy avec charge alu pour gros trou ou microballon pour ragréage léger et peinture epoxy de cette maniére toute la chaine de produit est hydrauphobe. je pense qu'une stratification epoxy doit etre possible cela peut apporter une protection pour des chocs . je ne pense pas que la fonte va pomper car pour avoir souder des blocs moteur fonte
la graisse ou l'huile qui badigeonne la fonte s'enleve par un simple dégraissage de surface si cela pompait on la retrouverait plus profondément a coeur
çà n'a jamais ete le cas sauf bien sur dans les fissures.
A+Stephan

19 nov. 2005
0

Pas poreux,ruqueux
JEsuis complètement d'accord avec toi sur l'étanchéité de la fonte ,je ne parle que de difficultés a faire sécher un lest humide et rouillé.
les yeux de rouille libérant mal l'humidité j'ai utilisé un chauffage infrarouge de carrosserie qui amène la piece entière a 40 degrées.
L'astuce pour les bloc fonte c'est de travail avec des bruleur au gaz qui chauffent pendant la soudure et abaissent lentement la température sinon le choc thermique fissure le bloc sur la soudure meme.
Pour les culasses fonte posée sur un lit epais de sable dans un bac ,dessous un bruleur mise en température de l'ensemble ,soudure et ensuite l'inertie de l'ensemble permet un refroidissement en douceur .
A+Stephan

19 nov. 2005
1

A l'attention de Fast 30
J'avais décidé de ne plus intervenir sur ce sujet, mais …

Je suis admiratif en ce qui concernant ton expérience en soudure de bloc fonte, car l'exercice est extrêmement difficile sachant que dans ce cas il s'agit d'épaisseur faible et que l'on doit lutter en permanence contre les chocs thermiques qui provoquent des criques entre la partie chaude et la partie froide du métal pendant l'opération. Par contre, je ne suis toujours pas d'accord en ce qui concerne la granulométrie importante de la fonte des quilles qui provoquerai une éventuelle porosité. Il est vrai que la grosseur des grains (cellules) de la matrice d'une fonte est plus ou moins importante en fonction d'un certain nombre de facteurs : Epaisseur de la pièce, vitesse de refroidissement, type de fontes (il existe plusieurs dizaines de qualités de fontes dans chacune des catégories suivantes : Fontes malléables, fontes à graphite sphéroïdale, fonte à graphite lamellaire. Mais quelque soit la grosseur du grain, si la pièce a été alimentée correctement et ne présente pas de retassures (système de coulée et système de masselotage correctes), si il n'existe pas d'inclusions (laitier venant d'un mauvais décrassage du bain liquide), morceaux de sables venant du moule, la matrice est étanche. Lorsque l'on analyse la matrice des fontes au microscope on constate que les grains d'une fonte ne sont pas disposés comme des cailloux en tas avec des espaces entre, mais à l'image du dessin d'une carapace de tortue. Les cellules s'épousent mutuellement et ne laissent passer ni fluide gazeux, ni fluides liquides : La fonte est utilisées dans presque toutes les applications nécessitant justement une bonne étanchéité. J'ai fabriqué pendant 20 ans des cylindres de compresseurs industriels à air, des pompes hydrauliques (de quelques kg jusqu'à 12 tonnes), des suppresseurs hydrauliques, des boites de vitesses industrielles, etc… sans compter toutes les applications de chauffage, éléments de chaudières, éléments de radiateurs, etc….

Donc je persiste et je signe pour affirmer que la matrice de la fonte est étanche si, bien sûr, la pièce a été fabriquée dans les règles de l'art.

En ce qui concerne le traitement des quilles de bateau et sans utiliser de noms de produits, j'ébarberai la quille à blanc. Cela permettrait de retrouver une matrice métallique saine et de vérifier la présence éventuelle d'inclusions sous-cutanées ayant emmagasinée de l'eau et du sel, inclusions qu'il faudrait affouiller jusqu'à disparition complète et mise à blanc de la matrice métallique dans cette partie. Entre nous cette méthode me semble bien plus efficace qu'un semblant de séchage de 2, 3, 4 et même 5 ans qui laisserait de toutes façon de l'humidité et du sel dans les parties non affouillées.

Ensuite et immédiatement, avant tout début d'oxydation et quelque soit l'état du profile de la quille, je dégraisserai la quille, je passerai une couche de résine époxydique, en veillant à ne laisser aucune partie métallique à nu. Ensuite, reconstruction du profile de la quille avec un mastic époxy étanche sur la première couche de résine. Ensuite et à nouveau, au moins deux nouvelles couches de résines époxydique. Ensuite votre sous-couche préférée (x couches) et votre antifouling préféré (x couches).

En fait, il me semble que le point le plus important réside dans la minutie avec laquelle vous préparerez la fonte elle-même. Evidement, pour ébarber correctement une quille de bateau, il faut de l'huile de coude… Mais de toute façon, bien moins que pour ébarber l'intérieure d'une pièce industrielle dans laquelle il faut s'allonger et bien souvent tenir le matériel à bout de bras. En ce qui me concerne, je ne sablerai pas la quille sauf si il s'agit d'un sablage à sec. En générale je préfère un grenaillage, mais il faut avoir le matériel et là c'est autre chose.

Courtoises salutations
Michel

16 nov. 2005
0

bien entendu
j'avais décapé 6 mois auparavent la quille et l'avais laissée sécher.
C'est un conseil que j'avais reçu d'un pro

16 nov. 2005
0

bon voilà ma doc

Je me suis donné le mal de sortir ma doc ,vous pouvez me dire merci :-D

Alors voilà ce que preconnise International:

Lest Fonte

Systeme Classique :

- lest poncé à nu
- Degraissage au V5000
- 4 couches de Metallic Primocon
(24h entre chaque couche)
Apres 8j de sechage 2 couches d'antifouling

Systeme Haute Performance

-lest décapé à blanc par sablage ou meulage
-Degraissage au V5000
-2 couches de Low Density Filler
(24h entre chaque couche)
-ponçage
-2 couches d'antifouling.

josé
-

16 nov. 2005
0

traitement à l'époxy
Il y à quelques années j'ai sablé une dérive et décapé le lest. Pour la dérive j'ai mis directement l'époxy sur l'acier(un époxy de qualité est le meilleur primair) ensuite j'ai mis 2 couches de satin (roving très fin)stratifié à l'époxy et terminé par un enduit époxy. Au bout de 4 ans rien n'a bougé sauf le bord d'attaque suite à un choc. Quand j'ai voulu refaire le bord d'attaque j'ai arraché la strat sur quelques centimètres avec difficulté sur l'acier. Dessous il n'y avait aucune trace d'oxydation. En revanche sur la quille je n'avait pas fait de stat, juste une couche d'époxy pour l'accroche puis enduit epoxy mais suite à de nombreux échouages l'epoxy s'écaille. La meilleure solution me parait être l'époxy avec sratification et enduit de finition .

16 nov. 2005
0

lest
je peux te donner la méthode que j'ai employé pour le lest d'un gros plant en fonte
après au niveau marque à chacun sa chapelle
je n'ai pas d'action chez hempel
mais question résultat je n'ai jamais été déçu !!!

séchage du lest , plus c'est long mieux c'est !!!
la fonte n'est peut etre pas poreuse mais pendant 2 ans le sel et la rouille sont resortis

ensuite primer antirouille époxy 3 couches.
light primer ( primer époxy) 1 couche mastiquage au pro filer ( mastic époxy )
2 couches de light primer
et ensuite antifouling

et ça marche !!!!
je ne te parle pas du ponçage et du temps passé
c'est fonction du résultat que tu veux obtenir !

par contre si tu as commencé par du primocon ,
continue chez international .

juste une anecdote qui fera certainement bondir

j'ai des amis qui ont un endurance 35 en ferrociment

un coté traité international
l'autre hempel ( je les ai converti entre temps )
il suffit de voir la différence 1 an après
bien sur c'est plus cher
mais au résultat tu as tout de suite compris!!!

bon courage

yves

16 nov. 2005
0

traitement à l'époxy
Il y à quelques années j'ai sablé une dérive et décapé le lest. Pour la dérive j'ai mis directement l'époxy sur l'acier(un époxy de qualité est le meilleur primair) ensuite j'ai mis 2 couches de satin (roving très fin)stratifié à l'époxy et terminé par un enduit époxy. Au bout de 4 ans rien n'a bougé sauf le bord d'attaque suite à un choc. Quand j'ai voulu refaire le bord d'attaque j'ai arraché la strat sur quelques centimètres avec difficulté sur l'acier. Dessous il n'y avait aucune trace d'oxydation. En revanche sur la quille je n'avait pas fait de stat, juste une couche d'époxy pour l'accroche puis enduit epoxy mais suite à de nombreux échouages l'epoxy s'écaille. La meilleure solution me parait être l'époxy avec sratification et enduit de finition .

16 nov. 2005
1

Réfection quille
Le lien pour international est :
Le système préconisé est le suivant, si tu a commencé par du Primocon :
Enduit Watertite/Interfill pour surfacer ton lest ensuite 4 couches de Primocon avant d'appliquer l'antifouling.

16 nov. 2005
0

C'est parti...
...demain je passe l'enduit Interfill. Vos réponse concordent (je passe le choix des marques).
J'en conclus qu'il faut :
1)rester dans la même gamme de produits.
2)décaper la surface, la laisser sècher et la dégraisser.
3)protéger la surface de corosion .
4)rattraper les aspérités avec un enduit.
5)recouvrir de plusieurs couches anticorosion
6)passer l'antifouling.
Je pense qu'ensuite je vais fixer une anode sur le bas du bord de fuite (si ça ne fait pas de bien, ça ne fera pas de mal).
Merci encore.
Après la quille je passerai à la coque. Et là, les échanges sur les aventures de Lorrenzo me seront bien utiles.

Ludo

16 nov. 2005
0

Thierry qui a stratifié sa quille...
...peut-il nous nous dire s'il l'a laissée "sécher" avant et bien sur si elle est en fonte.

Et pardon à Mich Much dont je ne remets pas les connaissance en cause, mais pourquoi les professionnels, pour ne pas avoir de problème de garantie de leur travail, annoncent qu'il faudra laisser le bateau à sec plusieurs semaines avant de faire le traitement définitif de la quille.
En tout cas ce sont les propos de mon chantier préféré chez qui je suis client moyen auprès duquel je m'étais renseigné ?

Maintenant comme le dit philou2, un bon masticage à l'enduit pour refaire la surface de la quille peut suffir (sans stratification) mais à mon avis à condition que ce mastic englobe toute la quille pour que la surface soit homogène sans partie en fonte apparente (même peinte) qui risquerai d'être plus vulnérable que le reste.

18 nov. 2005
0

séchage de la quille
Pour répondre à la répondre à la question d'un internaute j'ai effectivement laissé sécher la quille au moins trois ans. Pourquoi trois ans? Parce que c'est le temps qu'il m'a fallu pour refaire entièrement le bateau que j'avais acheté en épave.Ma quille est en fonte. Quelle que soit la marque du produit employé je pense qu'il est bon de "fixer" l'ensemble par un satin(roving très fin). Avec ce roving sur la quille l'oxydation (qui de toute manière me parait inévitable) de la fonte ne peux plus faire éclater l'enduit et l'epoxy. L'aspect extérieur est toujour impéccable ce qui permet une bonne accroche de l'antifouling donc un plan anti dérive toujours propre. C'est cette technique que j'ai utilisée pour ma dérive et malgré les choc de la dérive dans le puit l'état de surface est nickel. Ce principe de renforcement de l'époxy par un roving est utilisé sur les bateau en cp. Sur le bordé extérieur il y a un traitement époxy + un roving et un enduit de finition, ce système limite les infiltrations d'eau par poinçonnement.

17 nov. 2005
0

et pout l'anode en bas de quille
il faut qu'elle soit en contact avec la fonte pour être efficace.

Donc aucune peinture ni mastic à l'endroit où elle sera posée, donc la poser avant tout travaux, voire même décaper le primocon qui a été déjà mis...
Désolé pour toi, mais si elle n'est pas en contact "électrique" ou plutôt en "continuité" électrique avec la quille, elle ne servira à rien.

17 nov. 200516 juin 2020
0

faire et défaire...
... c'est le propre de l'amateur qui apprend !
J'ai poncé l'emplacement de l'anode et percé la quille. Je vais maintenant la "brancher" sur la fonte.
Merci
Kenavo
Ludo

17 nov. 2005
0

et ainsi

tu perces la quille tu fait un taraudage je suppose et tu vis ton anode.bien

Et ensuite comment fait-tu pour deviser dans un an , tu n'y arriveras pas et ta vis petera dans le trou ou bien tu devras en chi.. pour la retirer et ta quille aura un trou qui pissera la rouille.

Il vaudrait mieux souder 2 petites pattes d'equerre sur la quille et visser l'anode dessus .Ainsi ta quille serra peinte partout , donc pas de rouille .D'autre part si tu ne peut enlever tes vis il serra bien facile de donner un petit coup de meule pour couper les boulons.

josé

17 nov. 2005
0

et l'anode?
Ne pose t'elle pas un probleme quand elle commence a "fondre" ? Est-ce qu'il ne vaut mieu pas tout isoler et virer l'anode?

:-|

18 nov. 2005
0

c'est le principe de...
la ligne Maginot.
Si tu fais barrage au processus électrolitique, tu ne sais pas à quel moment il va apparaître et sous quelle forme. Je pense qu'il vaut mieux concentrer l'oxydation dans un endroit que tu contrôles. Dans le cas de l'anode, c'est comme sur une embase moteur, tu surveilles, et tu changes quand c'est usé.
Pour répondre à Calypso 2, je ne compte pas tarauder la quille. J'ai fait un perçage de 12 mm de part en part et je vais passer un boulon inox de 10mm pour serrer 2 anodes (une de chaque côté).
L'oxydation de la surface sous les anodes est à surveiller mais ça devrait être minime.
Je préfaire ça à une soudure et à déplacer le problème sur des équerres.
Si ça ne fonctionne pas, j'enlève les anodes, je mets un anneau et mon Sangria sera à la mode du percing !
Kenavo
Ludo

18 nov. 2005
0

le plomb...
...est un métal qui est beaucoup plus sujet à l'électrolyse que les autres métaux. C'est pour ça qu'on en fixe sur les embases de moteurs hors-bord et sur les coques alu. Avant d'attaquer les bords du perçage de la fixation des anodes, l'électrolyse aura rongé les anodes. D'où l'importance de surveiller l'usure desdites anodes.
Par ailleurs, il y a très peu d'électrolyse entre de l'inox et de l'acier ou de la fonte d'acier.
Comme je le disais avant, de toute façon il n'y a pas de risque à essayer, sinon à avoir un perçage de 12mm sur le bord de fuite de la quille et un peu de corosion autour.
Si tu voyais l'état actuel de la quille, la lune, c'est de la rigolade à côté !

Kenavo

Ludo

0

petite apartée
si la fonte etait poreuse pourquoi on en ferai des chaudieres ?

18 nov. 2005
0

heu..................
je te conseille de mettre des anodes en plomb sur tes embases.... tu feras un heureux ... c est ton vendeur de moteur.... les anodes sont en ZINC quasi pur et surtout pas en plomb....

cordialement
Dom

19 nov. 2005
0

tout le monde aura compris

je voulais dire les "regles de l'art" et non les "reglements".

josé

18 nov. 2005
0

compris

Mais comment fait tu pour eviter que la rouille s'installe dans les trous que tu as percé?

D'autre part comment fait tu pour eviter l'effet d'electrolyse entre les tiges filetées inox et ta quille en fonte?

josé

18 nov. 2005
0

bien d'accord

avec toi mais je ne peux m'empecher d'avoir des boutons lorsque les "reglements de l'art"sont mis à mal :-D

josé

19 nov. 2005
0

Si tu le dis...
... c'est que ça doit être vrai.
Je vais donc installer des anodes en zinc, j'aurai l'air moins ignorant !
J'ai encore appris quelque chose ce soir.
José, je partage ton avis, c'est parfois douloureux de changer nos pratiques.
Je verrai bien, dans quelques années, si ma quille redevient lunaire, c'est que mon achat aura été inutile, mais pas cet échange.
Merci
Ludo

09 avr. 2008
0

Quel mastic?
je reviens sur ce vieux fil, car c'est pour moi la chaude actualité...
La quille de mon Sunfizz présentait des piqures de rouille isolées, et de piqure en piqure, j'ai fini par tout disquer...
Puis j'ai passé une première couche de Primocon. Mais...l'état de surface de la fonte est catastrophique, à peu près la lune, effectivement. Je ne peux pas passer les 4 couches suivantes sans mastiquer à outrance.
International indique d'utiliser du Watertite après la première couche de Primocon, mais spécifie aussi que celui ci n'est adapté qu'au masticage de petits défauts, et son prix, 20 euros les 250 g est en effet assez dissuasif pour en tartiner les 8 m2 de quille. Alors si Watertite n'est pas adapté, quel autre mastic epoxy, si possible moins cher???
Si quelqu'un a une piste, c'est urgent!!
Pierre-Louis

09 avr. 2008
0

Voyage dans le temps
Avec 2 ans et 1/2 de recul, je confirme qu'il faut un enduit époxy.
Ce n'est pas réservé aux petits défauts.
J'avais mis du Watertite à l'époque mais, à quel prix !
Il est important de passer un destructeur de rouille type "Féral" avant de recouvrir la quille.
Sur ce lien j'explique la rénovation de la quille :
www.hisse-et-oh.com[...]cle.php
Bon courage
;-)

09 avr. 2008
0

problèmes quille aussi
Bonsoir à tous,

mêmes problèmes que Ptits lu et Pigalou, et plus.
Je suis aussi dans la réfection (de mon mumu) et la quille est la première a' demander souci.

1) rouille: je crains que mon lest est en condition pires que les autres qui m' ont précédé. Le bateau est en sec depuis deux ans, quand même ... Dans mon ignorance j' avais simplement demandé au chantier du ponçage des couches epoxy et après antifouling, mais je voie que ca va être un peu plus compliqué. Quelques suggestion particulières pour cette sorte de gruyère?

2) liaison quille-coque: je ne sais pas s' il est possible de voir le détail de la liaison. Est ce que vous conseillez de déquiller, nouveaux boulons inox et refaire la joint souple? Le chantier qui a fait l' entretien juste qu'a' maintenant dis qu' il n' est pas nécessaire, pas problèmes d' étanchité pas de nécessité de se mettre dans ce bord... Mais je suis pas si sure, il est du 72 et il a passé presque tout le temps au sec avec la quille suspendue, je sais pas si le joint et les boulons sont encore si bons. Et vous? quoi en dites vous les docteurs? En plus est il possible de poncer et mouler le lest sans deposer la quille?

Merci de vos conseils, je suis preneur de tout avis que vous me veuillez me donner.

Amicalement

Maurizio

09 avr. 2008
0

La quille
de ton Muscadet n'est pas pire de ce qu'était la mienne au départ, regarde là :
www.hisse-et-oh.com[...]cle.php
Déquiller ou ne pas déquiller, il faut voir l'état des boulons.
Les avis divergent, c'est l'intérêt du forum.
Pour moi, s'il n'y a pas de fuite et que les boulons sont bons, je pense que c'est inutile.
J'ai déquillé mon Sangria car les boulons étaient très abîmés et que je n'étais pas sûr de l'étanchéité.
Au déquillage, j'ai constaté que c'était inutile, les plans en contact étaient en parfait état.
Maintenant je le sais !
Bon courage

09 avr. 2008
0

Devant moi
Ca aussi je vais m'y coller sur mon lest de Corsaire. J'avais d'ailleurs activé le suivi sur ce sujet.

Avec 2 ans 1/2 de recul, ceux qui ont mis des anodes peuvent-ils témoigner ?

La zone de contact avec la fonte n'était pas étanche, c'est ça ?

Comment ça a vielli ?

Comment se sont passés les changements d'anode ?

Dans quel état sont ces lests ?
Patrick

09 avr. 2008
0

pardon l' image
C'est trop grande pour afficher dans le forum.
Ici le lien ou toutes images sont postées. Il y en a un pair dédiées a la quille:
picasaweb.google.it[...]a/photo
picasaweb.google.it[...]a/photo

encore merci
A+

09 avr. 2008
0

ne pas confondre

et celà me parait important , l'on confond facilement : enduit et mastic.

enduit c'est de la finition epaisseur fine (1mm)
mastic c'est de la reparation du bouche trou ,plus grossier

Donc premierement mastic (polyestere par exemple, choucroute..) puis ponçage puis enduit ponçage et voir reenduit ,ponçage et peinture .

josé

09 avr. 2008
0

J'ai toujours cru
qu'il fallait mettre de l'époxy et non pas du polyester.
Je suis d'accord avec José sur la différence entre mastic et enduit, cette difféence ce retrouve entre Watertite et Interfile.
J'ai d'ailleurs dit une c...... à propos du Watertite, c'est de l'Interfil que j'ai utilisé, le mastic Epoxy de chez Inter.
Ceci dit d'autres marques moins chères existent.

09 avr. 2008
0

Maurizio
il nous faudrait des photos gros plan pour donner un avis juste sur la liaison quille/coque.

Pour l'instant on a l'impression que cela a pas mal bougé. mais ce n'est peut être qu'une impression.

Des photos !
C'est déjà pas évident quand on a l'objet en face de soi, alors au travers d'une seule photo prise à deux mètres, comment porter un jugement ?

10 avr. 2008
0

En regardant la photo
n°1 on voit bien la fissure à la jonction de quille.
On dirait aussi que la quille est suspendue sans cale en dessous. Si c'est le cas, ça explique l'état de la jonction.
Quand tu auras décapé l'ensemble, tu verras mieux l'état de la liaison et surtout des boulons. Tu pourras les sortir pour constater.
Le destructeur de rouille le moins cher, "Feral" en bidon de 5 litres. Un produit utilisé dans l'industrie.
;-)

10 avr. 2008
0

well
je n'avais pas pensé à zoomer. Après téléchargement de la photo, c'est possible.

maintenant le constat m'apparait bien plus clair.

Personnellement, si ce bateau m'appartenait, je n'hésiterais pas un seul instant à le déquiller car la jonction sur l'avant me semble avoir été particulièrement mise à mal.

C'est une histoire où il s'agit de se sentir en confiance. Hors là, nous avons affaire à du bois massif (la quille, pièce centrale et maitresse) et du cp. Qui n'aime pas du tout mais alors pas du tout prendre l'eau.

Pas de concession avec le cp. Le remplacement du joint, en sortie de jonction cela ne serait ici qu'un pis-aller temporaire et peu fiable à moyen terme.

Je conseille donc le déquillage.
On se sent tellement mieux après, lorsqu'il s'agit de souquer ferme…

10 avr. 2008
0

Lorenzo
est que tu as vu la premiere des deux photo? peut être elle est un peu plus détaillée, assez? on peut aussi "zoomer".
Malheureusement il est a 400 Km en "chantier", pas vite en avoir de meilleures.

Grand merci a Ptits lu et Calypso aussi. J' avais lu tout le fil mais j' étais complètement brouillé par les suggestions diverses et surtout inquiet pur les messages du risque de masquer la rouille sous le strat d' epoxy qui va continuer à travailler. Même après deux ans de sec il y a ce trouble?

Je pense que pour faire simple je vais suivre "step by step" les renseignement si bien détaillés de Petits Lu, et vu le résultat final et le temps que ça marche bien.

A bientôt et encore merci.
Cordialement

Maurizio

10 avr. 2008
0

Ludo,
une jonction lest/coque ne doit pas bouger lorsque le lest est suspendu. Au cas contraire, il est temps de s'inquiéter.

10 avr. 2008
0

dequillage
Merci Lorenzo c' est bien ce que je pensais moi même, mais n' étant pas expert du tout j'aurai aimé confier dans l'assurance du veux propriétaire et du chantier qui suggéraient de se passer du déquillage... mais comme j' étai douteux moi même, je je suivrai vos conseils: dequillage.

Merci encore

Maurizio

10 avr. 2008
0

Sur Primocon
D'après les docs International, seul "Watertite" semble compatible avec le Primocon, dessous et dessus. Qu'ils disent, tout au moins. L'état de surface de ma quille est minable, surtout après la première couche de Primocon qui est presque brillant, mais il n'y a quand même pas des cm à rattraper, ça se chiffre en mm. Donc "enduit" devrait suffire.
Je vais y aller au Watertite...
Merci de ton aide. Et quelques années après, c'est encore beau??
Pierre-Louis

10 avr. 2008
1

L'idéal
c'est quand même d'utiliser des produits d'une même gamme (de nature).

Tout un cycle époxy, c'est sans doute le top.
un peu moins d'un point de vue financier.

Le water est un mastic époxy. très cher me semble t'il car très "technique". Autant mettre un autre mastic époxy, ai-je envie de dire…

10 avr. 2008
0

pas du Watertite

si les trous sont un peu grand si tu enduit de 3 à 4 mm d'épaisseur ça va se fendre.

josé

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Calme Norvège

Souvenir d'été

  • 4.5 (43)

Calme Norvège

novembre 2021