refaire son circuit à partir de la prise de quai ?

tel est mon challenge...

j'ai à dispo 4 batteries que je pense configurer ainsi :
1 batterie moteur
2 batteries service
1 batterie secour moteur

en production je suis en train de rajouter un hydro-generateur (aquagen4)

je me pose pas mal de questions sur le câblage idéal, le choix entre un sélecteur de batterie ou des coupe batteries, dois je les prendre unipolaires ou bipolaires ...

bref, discuter avec quelqu'un qui s'est posé les mêmes questions que moi intéresserai..

merci

L'équipage
12 fév. 2013
12 fév. 2013
0

Il y a un truc à savoir :
Ne pas se brancher sur la terre du quai !!!
Utiliser un isolateur galvanique ou un transfo d'isolement. Cela évite de graves problèmes d'électrolyse et de corrosion galvanique.
Sinon, tu mets ton bateau dans un bain galvanique, avec en face tout ce qu'il y a dans le port...

12 fév. 201312 fév. 2013
0

baboujoli, moi je suis sur la terre du quai, mes anodes me protègent bien de l'électrolyse.

Comme je n'ai aucune qualif en élec, tu le mets où l'isolateur galvanique ou le transfo d'isolement ? Et dans ce cas, les anodes durent-elles plus longtemps ?

Merci d'avance de ta réponse éclairée. :lavache:

13 fév. 2013
0

Merci baboujoli.

13 fév. 2013
0

Salut Kako
Le transfo d'isolement est à mettre à l'arrivée 220v. En sortie du transfo, c'est le neutre qui sert de terre. La terre du quai n'est pas du tout branchée.
Vas voir en bas de la discussion, je te mets une doc.

12 fév. 2013
0

Quelques autres pistes (car pour expliquer tout il faut un article de 5 pages...) :
- la batterie de secours moteur est inutile si le dispositif permet de raccorder le démarreur sur une des autres
- dédier une batterie au guindeau s'il y en a un
- préférer les coupe-batteries au sélecteur car si tu coupes accidentellement la batterie moteur avec moteur en marche, tu grilles l'alternateur
- les coupes batterie sont toujours unipolaires. Il y en a un par batterie sur chaque (+) et un pour tous les (-)
- les batteries de service doivent être en parallèle et de même marque, âge et caractéristiques.

Il y a plein de shémas sur Héo, mais il faut un peu chercher.

Bon travail !

12 fév. 2013
0

Merci Piccarre pour tes premières explications.
j'ai déjà quelques schémas que je suis en train de déchiffrer.

ok pour des coupes batteries unipolaires (cela m'arrange bien car je ne comprends pas l’intérêt des bipolaires)

batterie de secours moteur inutile : donc mettre un sélecteur afin de pouvoir basculer le moteur vers les batteries service si nécessaire ?

12 fév. 2013
0

Le schéma est en court ...
Je vous le proposerai une fois réalisé ...

12 fév. 2013
0

En gros oui mais il faut faire ou trouver un schéma pour faire les choses proprement et éviter les court jus. Chargeur, batteries, coupeurs, répartiteur, coupleur, tout ça doit se trouver à la bonne place.

12 fév. 201312 fév. 2013
12 fév. 2013
0

Un sélecteur, c'est vraiment très 20ème siècle.
Un répartiteur automatique avec forçage manuel possible est beaucoup mieux (et pas tellement plus cher). Voir les "Cyrix" de chez Victron. Attention il y a deux modèles à choisir essentiellement en fonction du débit maximum de l'alternateur.

12 fév. 2013
0

pas trop d'électronique... si j'ai une batterie à plat, je préfère (à tord peut-être ?) prendre les decisions qui s'impose moi-même.
Donc pas de répartiteur automatique.
Par contre Victron je les regarde de près pour mon chargeur (Phoenix ou Centor)

12 fév. 2013
0

L'isolateur galvanique se met sur la terre quai et protege un max, mais pas à 100% des retours inopinés des voisins, quai et autres bateaux plus ou moins bien isolés ....
Ca permet d'economiser tes anodes ....
Voir schema tres bien expliqué en face sur PTP "le 220v à bord"
ainsi qu'un schema pour te construire un isolateur galvanique sur le "bar du port"....
Faut prendre les bonnes idées où qu'elles se trouvent....

16 fév. 201316 fév. 2013
12 fév. 2013
0

tout à fait, l'isolateur galvanique n'isole que la terre alors que le transformateur d'isolement permet une séparation complete de l'alimentation du quai et du bord.
Le bateau est donc entierement protégé avec sa propre terre et les disjoncteurs différentiels continuent de fonctionner.
Le revers de la médaille c'est que c'est cher.
Comme le dit Aikibu, sur le bar du port tu as un plan de fabrication d'isolateur galvanique.

12 fév. 2013
0

il y a, je pense une confusion, je ne pense pas que l'on refasse un régime TT (une des borne à la terre) en sortie de transfo, sinon ce n'est plus la peine de mettre un transfo d'isolement.
Du coup après le transfo pas de DDR.
Attention au transfo d'isolement le danger est présent si l'on touche les deux fils en même temps. Par contre en cas de défaut indirect (mise à la masse accidentelle) il n'y a pas de risque d'électrisation.

13 fév. 2013
0

là, vous me larguez...

13 fév. 201316 juin 2020
0

Voilà une doc :


13 fév. 2013
0

Bonjour,
Je vois la première réponse de Baboujoli
"Ne pas se brancher sur la terre du quai"

Je suis étonné !!

Déja débrancher une terre à la maison, c'est dangereux tout le monde le sait...bon!!

En plus, conseiller de débrancher le terre su un bateau, en milieu humide salé (tres bonne conduction)... ça me rappèle l'histoire de Claude François !!

Ceci dit sans agréssivité bien sûr, je veux bien qu'on m'explique.....

13 fév. 2013
0

@Eauetgaz, étonnant mais c'est ainsi:

Lorsqu'un transfo d'isolement est utilisé (et seulement dans ce cas), le fil (vert et jaune) de la terre du quai est bien sûr conservé mais seulement jusqu'au transfo. Ce qui sécurise le circuit en amont du transfo.
Un autre fil de terre, indépendant du premier, repart du transfo et assure la "terre" du bateau et donc la sécurité en aval du transfo. Il n'y a donc pas de liaison physique entre la terre du quai et la "terre" du bateau. Neutre et terre deviennent ainsi communs.
Ce type de branchement permet aux disjoncteurs différentiels du bateau de fonctionner correctement.

Lorsque le bateau est hors de l'eau (sur parking par exemple), un dispositif de connexion dans le transfo d'isolement permet de raccorder ensemble ces deux circuits de terre. On retrouve alors une configuration "classique".

Le transfo d'isolement est le seul système efficace pour isoler galvaniquement l'alimentation quai/bateau. Comme dit plus haut, il est hélas assez cher mais indispensable sur un bateau métallique. Un isolateur galvanique peut aider mais ne sera jamais aussi efficace.

Est-ce plus clair ?

13 fév. 2013
0

Pebee :

Tout s'éclaire ! (en + des lampes).

Je préfere lire ton post qui dit CLAIREMENT qu'il faut absoluent conserver un système de prise de terre afin que les différentiels fonctionnent.

Ce que je voulais dire c'est que le post de Baboujoli pouvait donner l'idée à certains de ne pas brancher la terre.

En ce qui concerne le montage terre avec ponts de diodes qui perd son éfficacité s'il y a des fuites de courant sur les pontons : pas de doute, dans ce milieu mouillé-salin et ces kilomètres ce câbles sur les catways IL Y A DES FUITES.

Donc sytèmes à diodes A PROSCRIRE.

Merci Peebee, soyons clairs dans nos affirmations (après les avoir bien vérifiées en plus).Je viens de verifier mes dires (ponts de diodes) dans la dernire bonne doc fournie (par Baboujoli d'ailleurs).

Bon 12V à tous!

13 fév. 2013
0

Il faut en effet essayer d'être le plus précis possible, ON NE JOUE PAS AVEC LE 220V !!! :non:

Ceci dit, le post de baboujoli était exact mais il faut parfois savoir lire entre les lignes et compléter l'info... :mdr:

13 fév. 201316 juin 2020
0

Du coup je me suis trompé , en fait on recré bien un régime TT en sortie de transfo


13 fév. 201316 juin 2020
0

du coup je me suis trompé, on recré bien un régime TT en sortie de transfo.


13 fév. 2013
0

AICA :
Question: si j'ai bien lu ta doc jointe, à la sortie du transfo, terre et neutre sont reliés ? Comment peut fonctionner un différentiel avec ce système ??

13 fév. 2013
0

c'est comme sur le réseau EDF le courant passe par la phase mais en cas de fuite par la terre tout le courant ne passe pas par le neutre, quand la différence atteind le seuil du disjoncteur ça saute .

13 fév. 201316 juin 2020
0

Plus clair je pense :


14 fév. 2013
0

CARREMENT PLUS CLAIR EAU ET GAZ !!!

en tout cas c'est bon pour cette partie là...
me reste le circuit 12V avec les choix à faire :
batterie Moteur + parc service ou 2 parcs et 1 sélecteur pour basculer de l'un vers l'autre.
Actuellement j'ai cette derniere version mais je regarde l'interêt de la quitter au profit de la première.

15 fév. 201315 fév. 2013
0

Un système qui vaut ce qu'il vaut, fonctionne depuis 2 ans sans souci.

J'ai monté mes 2 batteries -identiques- avec un double inverseur, pas pour couper le positif et la masse, mais pour charger une batterie (au moteur ou à quai) pendant que j'utilise l'autre sur les instruments et lampes.

Ceci permet d'éviter que les instruments et lampes soient alimentés par une tension supérieure dûe à la charge (pouvant atteindre 15 V).

NE BASCULER L'INVERSEUR que moteur à l'arrêt, pour que l'alternateur soit branché en permanence sur une des deux batterie.

L'ancien coupe batterie ne me sert plus qu'a coupler les 2 batteries en cas de souci de démarrage.

Tout ça en manuel, plus simple, et je préfère décider moi-même que de laisser un système de commutation automatique tomber en panne...

15 fév. 201316 juin 2020
0

Bonjour,

Un petit schéma plus qu'un long discours.

Ouis je sais, pour certains c'est évident...


16 fév. 201316 juin 2020
0

Bon, tu peux désormais changer ton Pseudo :
Pour : "EauGazEtÉlectricité"

:mdr:

Euh... Là, y'a de l'eau dans l'gaz...

:mdr:

Et voilà un petit dessin :

15 fév. 201315 fév. 2013
0

Bonjour mes amis
J'ai en effet pris un racourcis (pour ne pas dire un "court circuit" ... :mdr:)
Ayant un bateau en alu, et accordant une attention particulière aux problèmes de corrosion galvanique, je voulais parler de la grosse erreur classique à na pas faire : relier la coque à la terre du quai...
(L'électrolyse étant, elle, due à une fuite de courant 12v ou 220v, dans la coque)

:alavotre:

15 fév. 2013
0

Bonjour à tous

Une alternative ne mettre que le chargeur de batterie de quai sur un transfo d'isolement c' est bien là que le plus grand
risque de "fuites" peut arriver. Le reste du circuit 22ov si il est fait dans les regles il ya peu de risque de fuites.
Une petite question pour Picare.
Si le coupe circuit de la batterie moteur ne coupe pas le fil
de l' alternateur pas de risque de griller l' alternateur mais
ya t'il un autre risque?.

Le Moko

16 fév. 201316 juin 2020
0

Et pour répondre à la question initiale sur les câbles :


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

Après la pluie...

  • 4.5 (141)

parapluie de Cherbourg aux Hébrides

mars 2021