Réelle utilité de rincer ses voiles a l eau douce ?

Bonjour, je pensais au début que seul le soleil avait vraiment un impact corrosif sur les voiles, mais maintenant que je vois tout ce petit monde dans les ports rincer leur voile a l'eau douce pour y enlever le sel accumulé après une longue navigation par exemple que je me pose la question si cela est vraiment utile ? Le sel attaque t il les voiles ?

L'équipage
03 sept. 2017
03 sept. 2017
1

tu connais beaucoup de trucs qui résistent longtemps au sel?
si oui, tu as de la chance
si non, tu as ta réponse

:litjournal: :goodbye:

:acheval: :acheval: :acheval:

03 sept. 2017
2

Un truc qui, non seulement résiste au sel, mais que le sel contribue à entretenir : les ponts en bois.

03 sept. 2017
0

oui, et en salaison, la viande de porc…
ma réponse était sur un ton humoristique, peu de choses sont adaptées au sel.
Si tu fait une saison voile comme j'ai fait cette année ou pas une goutte d'eau de mer est passée sur le pont, le rinçage des voiles est je pense superflu, si elles ont bouffée du sel et des embruns en masse, je les mettraient pas dans leur sac sans un peu de rinçage, mais ce n'est que mon avis de néophyte

03 sept. 2017
0

Dans le morbihan restriction d'eau dans les ports et je pense que cela sera de plus en plus le cas.
Donc normalement on ne peut rincer ses voiles au port.

03 sept. 2017
0

Il faut gratter les voiles et le mettre dans la salière.... :-p

03 sept. 2017
7

L'idéal étant de finir la saison par une sortie sous un bon grain en prenant soin de tirer des bords sous les deux amures...
Ecologie, quand tu nous tiens...

03 sept. 2017
0

ça permet de se faire rincer en même temps ! :-D

03 sept. 2017
0

Et de rincer le ciré en même temps.

03 sept. 2017
0

Mon voilier dit que cela ne sert pas à grand chose, les coutures s'abiment autant avec les produits chimiques présents dans l'eau douce...

03 sept. 2017
1

c'est qui ton voilier?

03 sept. 2017
3

Bonjour,
Je n'ai jamais rincé mes voiles et elles sont super salées, et j'arrive pourtant à les faire durer longtemps. Le sel conserve n'est-ce pas.
Idem pour mon annexe, et elle est toujours nickel.
Euh.... à mon avis, pour sûr, c'est les UV qui tuent les voiles, et parfois une utilisation en dehors de leur force de vent prévue.
Par quel mécanisme chimique le sel attaquerait donc le polyesther ou autre film "plastique" (mylar)????????

03 sept. 2017
1

Bonjour,
Si les textiles modernes sont plus résistant, que le coton d'autre fois, à l'eau de mer, c'est le côté abrasif des cristaux de sel qui use nos voiles modernes.
Jean-Charles

03 sept. 201703 sept. 2017
3

Perso je n'ai jamais vu d'abrasion de voile (usure en surface) due au sel en 40 ans de navigation, mais de la délamination ou de l'usure due aux UV ou de l'usure par utilisation en dehors du "range" de vent théorique (usure dans toute l'épaisseur du tissu et déformation), ça j'ai vu.

03 sept. 2017
4

En dehors du tissu de la voile, y a qq accessoires à qui le sel déplaît : les œillets, les coulisseaux, les élastiques au fond des goussets de lattes, les fermetures éclair, les clams de nerf de chute,etc ... autant de bonnes raisons qui nécessitent un rinçage annuel.

03 sept. 2017
0

+1 Tribal
J ai un solent a mousquetons, utilise essentiellement avec du vent et de la mer formee, tres rarement rince mais plie et mis mouille dans le sac (en se disant "je vais le rincer une fois a terre" :-D ). Il a perdu tous les oeillets de renfort des mousquetons, litteraleme t casses en deux. La toile elle tient bien

03 sept. 2017
0

Comme jerom-826, j'économise l'eau du robinet. Hors de question de balancer des dizaines de litres d'eau potable sur des voiles qui s'en passent très bien. Elles craignent plus les moisissures dues au manque d'aération dans les housses que le sel. MM

03 sept. 2017
0

qui parle d'eau potable?
on parle de nettoyage du sel ?

03 sept. 2017
0

Donc nous sommes d accord pr dire que la voile en elle même ne craint aucune detoriation due au sel ?!
Après oui en effet oui tout ce qui est oeuillets, mousquetons...etc nécessitent un rinçage a l eau douce après utilisation et stockage dans housse pour une durée indéterminée.
Perso je rince à l'eau douce seulement mes voiles (foc 1 et tourmentin) qui s endraillent sur l etai largable et que je range dans leur housse après utilisation.
Je posais la question car en ce moment je vois beaucoup de gens autour de moi dans les différents ports où je suis (Canaries) le faire, ils descendent leur voile et les rincent en les hissants au fur et à mesure (avec de l eau potable évidement et dont certains sur de gros voiliers avec des surfaces importantes).

03 sept. 2017
0

Le point de vue d'un fabricant de tissu :
www.dimension-polyant.com[...]Web.php

Et celui d'une voilerie :
www.voileriegranvillaise.com[...]ult.asp

03 sept. 2017
0

Éric varin écrit :"rincer et sécher la voile" mais il ne précise pas eau douce ou non! ( je blague)

03 sept. 2017
1

Le sel conserve l'humidité et favorise l'apparition des taches et des moisissures.

03 sept. 2017
0

Pour moi, c'est la facture du voilier que je trouve salé :-)

C'est bon !!! Je suis deja dehors :-))))

03 sept. 2017
1

ah ça… avec ma GV bien rincée(pour rester dans le sujet :P), des fois, je regarde les ceusses qui donnent des prix en ligne… ça fait peur… et j'ai pas un Sun-Fizz…

03 sept. 2017
0

C'est évident en tout cas sur le matériel de planche à voile. Les clubs/loueurs pouvant rincer et/ou sur eau douce ont du matériel qui dure bien plus longtemps.
Je ne crois pas du tout à cette histoire de produits chimiques dans l'eau douce....
Et si on ne veut pas utiliser de l'eau potable pour raison écologique, y'a surement un petit étang ou cours d'eau qui sera ravi de recevoir votre voile...

03 sept. 2017
0

j'essaye, d'être propre sur moi, propre mon bateau et ses voiles.
minimum toutes les voiles sont lavées à l'hivernage et stockées dans un grenier aéré. en navigation j'essaye de les laver lorsqu'il y a un ruisseau à l'eau claire... et aussi à l'eau du quai...

04 sept. 2017
1

chaque année je lave et seche mes voiles sans gaspiller une goutte d'eau douce ..Pour ce faire je prends d'abord un bain et ensuite au lieu de foutre l'eau chaude dans les égouts je met une voile à tremper apres savonnage au savon de Marseille ... :pouce:

04 sept. 2017
3

je suis d'accord. Un bain par an c'est largement suffisant ;-)

04 sept. 2017
0

Le chlore de nos eaux du robinet, surtout en été où il est très concentré, n'est pas favorable à nos voiles.
En Atlantique, il n'y a jamais de grains pour en profiter sur le génoa à enrouleur...?
Comme indiqué plus haut, les UV et le surtoilage sont les grands prédateurs de notre linge.

04 sept. 2017
1

Bonjour à tous,
Selon moi, c'est inutile de rincer systématiquement les voiles à l'eau douce : faut pas exagérer les voiles sont pas mouillées d'eau mer après une sortie (à moins de coucher le bateau à chaque fois). Les fois où mes voiles ont été mouillées c'est par de l'eau de pluie, dans ce cas il vaut mieux prévoir de les faire sécher avant de les plier pour une longue période car à l'inverse de ce qu'affirme FredericL c'est plutôt l'eau douce qui favorise le développement des moisissures. Par contre, suis d’accord pour un rinçage/nettoyage/séchage avant hivernage.

04 sept. 201704 sept. 2017
0

Je rince les voiles de ma caravelle à l'eau de pluie puis les fait bien sécher en plein air avant de les ranger pliées dans leurs sacs qui sont ensuite rangés dans une malle en fer en attendant l'été suivant.
Les ranger humides ou sans les rincer du sel (qui attirerait l'humidité) me gênerait.

Pour le SunLight de l'association, elles restent à poste... mais sont utilisées régulièrement, même l'hiver.

04 sept. 2017
0

Gros avantage de la Bretagne. Averses et éclaircies se succèdent tous les jours, été comme hiver ;-)

05 sept. 2017
0

Quelle chance! Ici, ça fait deux mois qu'il n'as pas tombé une goutte :non:
On vas crever de soir....

05 sept. 2017
6

Le sel est un puissant abrasif. Conjugué aux UV, l'effet peut être détonnant.

Le sel fixe les couleurs... si la voile est sale, elle risque d'être teintée de manière définitive.

Le sel conserve l'humidité favorisant l'usure prématurée et les tâches.

L'argument écologique du non rinçage ne tient pas...

Il faut en effet :
1,5 kg de pétrole pour produire 1kg de polyester.
Entre 3000 et 6000 litre d'eau pour 1 kg de polyester
...
Bref, allonger la durée de vie de nos voiles est un geste beaucoup plus écologique que d'en changer tous les 5 ans par manque d'entretien.

05 sept. 2017
0

:pouce: bien l'argumentaire ecolo sur la consommation d'eau pour économiser du pétrole ! :bravo:

des fois plus c'est moins :-D ;-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

lever  du  soleil  à la  Cala  Mongo Costa  Brava

Après la pluie...

  • 4.5 (101)

lever du soleil à la Cala Mongo Costa Brava

mars 2021