Reduire avant qu'il ne soit trop tard

Salut a tous,

Mes equipiers me demmandent souvent si sur mon F-27 on risque de chavirer, ce a quoi je repond "mais non a moins d'abuser des bonnes choses..." c'est deja arriver en regate avec des fous furieux.....
Petit exemple en image a Cowes(un dragonfly 800 il me semble), grand le spi quand meme (bon y a un ris dans la GV!)

www.cowesonline.com[...]Lge.mov
www.cowesonline.com[...]l/story

Je suis etonne qu'ils n'aient pas choque la GV, peut etre pas eu le temps... y a combien de noeuds de vents a votre avis (25, 30)...

A plus et rester sur la bonne face!

Manolo

L'équipage
11 juil. 2011
11 juil. 2011
0

Domage, je n'arrive pas à ouvrir le fichier. mais, le jour ce cette course j'étais au mouillage à Yarmouth.
A 8 h le matin, je sors et devant mois des centaines de bateaux lovoyaient face au vent pour descendre le solent.(il y avait aussi du brouillard)
Le vent ce matin là à cet endroit était entre 20et 24 nds confirmés par l'anémomètre de la capitainerie.
Au près, j'ai vu en fonction de la taille des bateaux soit 1 ris et solent pour les grands 8 équipiers au moins au rappel ou 2 ris et solent équipiers au rappel aussi.
les bateaux étaient fort gités. Il est possible que dans l'axe du vent il y eu un peu plus. Dailleur, je me demande comment ils ont fait pour virer aux needle car la veille j'ai remonté le solent avec ce même vent, et j'ai embarqué des déferlantes à l'arrièreentre Les needles et la marque ouest avec une mer env 1,5 à 2 m très local.
JJ

11 juil. 201116 juin 2020
0

photo

11 juil. 2011
0

La video est interessante. L'équipage devait croire encore au Père Noèl ou manquer de réactiviter ou rèvait qu'il pilotait un monocoque.

12 juil. 2011
0

c'est un Dragonfly 28

12 juil. 2011
0

Il me semble qu'il arbore un pavillon de réclamation, contre le vent? :bravo: :topla: :topla:

13 juil. 2011
0

J'y connais rien en multi, mais j'ai vraiment l'impression que la prise au vent du flotteur tribord et du trampoline ont "achevé" le retournement ?!

13 juil. 2011
0

En effet les trampolines "pleins" sont clairement un facteur agravant!
Bonne chance pour la Tripate clarivoile... j'espere que vous aurRez moins de vents!

13 juil. 201113 juil. 2011
0

ouep, on voit bien sur la série de photos le job semble avoir été fait, c'est les trampos qui on fini par le retourner.

c'est quoi comme style de trampo bâche pleine, Mesh, filet ?

On a l'impression que c'est du mesh à comparer la surface de trampo avec celle de la GV par exemple au 2eme ou au 3eme ris, on peu se poser quelques questions quand même sur ce choix.

13 juil. 2011
0

Je suis le sujet ici : (désolé mais c'est en anglais)

groups.yahoo.com[...]e/85136

Ian Farrier (l'architecte constructeur de F bats) semble incriminé :
- le dessus "plat" des flotteurs"
- la GV à corne difficile à larguer au portant
- les filets "mesh serré"

- le surpoids (400 kg)

-

13 juil. 2011
0

Pour le vent, vu les archives météo que j'ai trouvé, il y avait de 15 à 20 kts, et des claques à moins de 25...

www.bramblemet.co.uk[...]ch.aspx

ouai, ben vu ce que j'ai compris du grand breton, principalements incriminés la forme des flotteurs qui ne les aide pas à émerger et effectivement le trampoline (mais j'ai pas tout compris :p )

13 juil. 2011
0

Bien couillu quand même pour envoyer la bulle dans une mer aussi formé avec 20nds établi !!
:lavache: :lavache:

il semble en effet que le choqué (GV et spi )n'est pas était assez "efficace" mais bon on n'y était pas hein !!

pareil pour le monocoque qui passe derrière plein pot !!!
d'ailleurs: 747 ou autre Melges 24 je suppose ?? :litjournal:

13 juil. 2011
0

heu en régate envoyer le Spi par 20 knt c'est ultra courant. il y a rien de couillu la dedans.

13 juil. 201113 juil. 2011
0

non c'est vent taille du canot ET surtout état de la mer dont je parlais.
mais c'est vrai que nous sur la flaque on ne régate que par pétole... :-D :-D

par contre les filets en mesh, sur que comme voile il n'y a pas mieux pour se mettre sur le toit !!

04 sept. 2011
0

Il y avait 30 Kts de vent.

Les réponses de Farrier ne sont pas forcément objectives.....Il faudra qu'il trouve des explications pour tous les F retournés......!!!!!Un peu facile

Le bateau a enfourné comme cela arrive à tout multi surtoilé au vent portant. On est là en course, le skipper s'amuse, veut gagner, n'a pas peur de casser, ou n' est pas conscient de la proximité du risque....etc Rien de bien surprenant. C'est ce qui arrive sur les plus gros multis de course, il y aura toujours des limites!

04 sept. 2011
0

trop de dérive....

06 sept. 2011
0

Bonne remarque. On a tous qualque départ au lof en mémoire, sur 470 ou laser, quand le mono gueulait à tous de relever la dérive pour fuir sans (trop souvent) se retourner...!
Sûr que ça aide pas.

De mon expérience, le floteur plat, ça aussi, ça n'aide pas c'est certains, mais là sur la vidéo, on voit le cumul de tout.
C'est toujours ça un accident, un cumul qui dépasse les réflexes, qui sollicite trop un ange gardien même entraïné.

Comme ça le gars, il étalonne sa connaissance des limites ! :langue2:

Je pense qu'il y a 30 n réel, donc sans doute 20 apparent, correct pour le spi, mais tu te prends les 30 dans le buffet dès que la situation change de cap ...

05 sept. 2011
0

Il me semble que sur le DF 28 les flotteurs sont beaucoup plus étroits que sur le 920, il n'est pas étonnant que dans ces conditions de mer et de vent, il ait enfourné; le constructeur recommande de réduire, sur le 920, quand le flotteur ne dépasse la surface que de 10 cm. Malgré cela, je connais quelqu'un qui a réussi à lever la coque centrale sur son 920...
En tout cas, ce qui est remarquable, c'est que la structure a bien tenu!

05 sept. 2011
0

Lever la coque centrale? Surprenant!
Même charger franchement, je n'ai jamais vu que le flotteur sous le vent passer sous l'eau, jusqu'au bras, la coque centrale certes soulagée mais toujours en contact, sauf éventuellement lors d'un "saut de vague", mais difficile à voir réellement.

06 sept. 2011
0

Le volume d'un flotteur, doit faire quelque chose comme 9x0,4x0,7 = 2,5 m3 soit le sensiblement le poids du bateau.

Si on rajoute l'enfoncement dû à la force du vent sur les voiles, je ne vois pas trop comment on peut lever cette coque.

Quand on regarde les flotteurs d'un seacart 30 comparé à celui d'un Dragonfly 920, et qu'on compare les poids (<900Kg contre 2,6 T) on comprend comment un Seacart peut "monter sur son flotteur et pas un D 920. Le 28 est un peu plus léger, mais je ne pense pas que cela suffise.

06 sept. 201116 juin 2020
0

Je ne trouve pas évident de trouver "la limite" de nos montures à trois pates (Drop 29 pour ma part) de croisière. Ca doit être bien intéressant de monter à bord du bateau de celui qui veut aller jusqu'au bout, pour étalonner notre sensibilité, nos réflexes.

Je repense à une sensation qui m'a fait choquer tout de suite le Code 0 :
- pays Basque, 25 n réel, mer formée, environ 1 m de creux
- route à 120 - 130 du vent apparent
- code 0 de 38 m² + GV haute 33 m²
Le floteur sous le vent plonge beaucoup, il est souvent sous l'eau, ressort, replonge, le bateau file 17 n, et, je commente à sentir le cul qui se soulève, par a-coups (on a tous compris la poupe)... He bien je me suis pressé de lever mon derrière à moi pour choquer le code 0.

Raconté à celui qui a dessiné mes nouvelles voiles, Rémi Aubrun, il me disait que dans cette situation, j'aurais pu continuer à m'amuser en prenant un ou deux ris, car à cette allure, toujours selon Rémi, c'est la GV qui fait le plus plonger le floteur sous le vent.

Donc on revient au sujet du fil, et on peut affiner, selon l'allure, à choisir quelle voile.

(photo : qui connait ce spi "à tuyère", inspiré du kitesurf, fabriqué en Allemagne ?
Qui c'est si ça ne tire pas vers le haut... ! Une solution pour le gars sur la vidéo !)

07 sept. 2011
0

Y a aussi ça :

un peu moins cher

07 sept. 2011
0

Tout dépend de la manière de rentrer dans la vague......Mais la limite n'est pas évidente, bien sûr. Avec la vitesse, il rentre et ressort de la vague en restant plus ou moins horizontal. On ressent facilement qu'il n'y a là aucun danger, même si on reste vigilant.

Par contre, un peu plus tard lorsque le vent monte, et/ou avec un peu plus de mer, le bateau bondit un peu plus et entre et sort de la vague avec plus d'angle. La vitesse n'est pas forcément meilleure.
Si la mer n'est pas trop formée, cela peut se passer en bout de surf à haute vitesse, lorsqu'il rentre dans la vague précédente, alors que la rafale est encore bien présente. La bonne technique, je pense, est alors la même que celle qu'utilise les surfers, c'est à dire jouer avec l'angle par rapport à la vague pour conserver le surf, sans trop descendre celle ci. Je reconnais que ce n'est pas si facile, mais avec un peu de pratique c'est grisant.

07 sept. 2011
0

On ressent facilement qu'il n'y a là aucun danger, même si on reste vigilant.

07 sept. 2011
0

Il y a un moment ou tu ressens qu'il pourrait y en avoir un, et nettement. 'est justement quand tu joues dans cette zone que les choses peuvent aller vite, trop vite. ca se situe au dessus de 20 Kts sur le D. Lorsque j'ai frole les 24 Kts, j'ai clairement compris aue je frolais la limite en meme temps.

07 sept. 2011
0

Je vois assez bien. Car ton bateau est un peu plus grand et un peu plus large que le mien (8,8 par 6,4) et ton 20 n me semble "cohérent" avec ma limite "ressentie" de 17 n dans de la mer plutôt formée. Il faut respecter cette limite.
Sur ce fil par rapport à la réduction, que penses-tu de l'avis précité de Rémi Aubrun sur l'option de réduire, par vent de travers, d'abord la GV plutôt que le code 0 ?

08 sept. 2011
0

Sans aucun doute. J'en ferais autant.

09 sept. 2011
0

Est-ce que pour vous, le code zero c'est l'equivalent de mon screacher (genois sur enrouleur au bout du bout dehors, 30 m^2) cette voile est vite diabolique a gerer des que le vent monte! les tensions dans la drisse et dans les ecoutes sont deja incroyable a 15 noeuds de vent, si elle se deroule par erreur dans 30 noeuds de vent c'est la grosse galere assuree... affalage impossible car le bout-dehors est trop long.... je prefere me retrouver sous spi au moins on peut tout larger!

09 sept. 2011
0

Et puis ne pas oublier que ça se retourne. Quand je vois des pubs de vente de cata (pro et proprio), garantir que leur bateau est sur et sécurisant, ça me fait bien marrer...

10 sept. 2011
0

Le mien:
wr1.hisse-et-oh.com[...]0-en-cz

Oui, en effet, il ne vaut mieux pas qu'il se écoule car ç avait du bruit, mais tant qu'il n'est pas bordé, il ne peut pas faire trop de mal. Pour l'affaler, en cas de difficultés, il suffit de lâcher la drisse, et se battre un peu pour le garder à bord.
Ton bout dehors est il fixe?

10 sept. 201116 juin 2020
0

Pour moi, le "code 0" est un très grand génois en tissus léger. Coupe triradial, je le borde plat comme un foc. Le point d'écoute étant, sur mon tri, sur le bras arrière de chaque floteur, donc à l'extérieur, la voile est plate, parfaitement calibrée pour avoir l'angle parfait avec le vent "de travers". C'est, entre autre, ce qui fait que les multi, surtout les tri, sont si performant avec ce type de voile au travers.
Utilisation 70-110°, et jusqu'à 30 n apparent.
A valider ...

Le gag, c'est que j'ai commandé cette voile en 2005 à Armor Voile à St Malo sous la dénomination de "genacker". OK, je paye et j'utilise, une voile magnifique, 38 m² en mylard-pentex.
Et j'apprends l'an dernier en changeant GV et solent chez All Purpose (La Trinité) que j'ai un "code 0".

10 sept. 201110 sept. 2011
0

Le mien (c'est du CZ), se borde à l'intérieur sur les chariots de génois pour faire du près par tout petit temps, vraiment tout petit temps. Ensuite, il ne peut plus tenir le près car trop creux. Il se borde alors à l'intérieur des haubans à l'emplanture des bras, si j'abats, j'utilise le barber de GV pour ouvrir la chute mais toujours à l'intérieur des haubans.

Après le travers, c'est le gennaker, 75m2 au lieu de 40, après 120° du vent réel, c'est le api assy 90m2.(chiffres approximatifs mais réalistes)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Grisaille sur les Pertuis …

Après la pluie...

  • 4.5 (3)

Grisaille sur les Pertuis …

mars 2021