Réduction de voilure sur gréement cat boat

Salut à Tous

j'étudie la construction d'un nouveau bateau de raid de 18 pieds pour Madagascar.

Se pose le problème du gréement, introuvable ici. Par ailleurs, un mat en aluminium plus long que le bateau pose de multiples soucis dans ce pays où tout ce qui est simple ailleurs, s'avère difficile.

J'envisage donc un gréement de goélette à mats égaux non haubanés, faits de deux mats de laser standard, de telle sorte que je puisse ranger facilement les morceaux d'environ 3 mètres dans le cockpit.

La solution la plus simple de réduction est donc l'enroulement autour des profils par rotation des mats.

Je ferai faire des voiles à fourreau avec des lattes verticales, mais je veux garder des bômes, pour avoir de belles formes de voiles.

C'est tout le problème...

J'envisage des bômes avec vit de mulet sur le pont derrière les mats, mais dans ce cas je n'ai pas de hale bas pour contrôler les chutes.

Connaissez vous une solution (simple) plus efficace que celle exposée, pour conserver un bon profil de voiles à toutes les allures ?

Guillemot

L'équipage
14 jan. 2013
14 jan. 2013
0

Et la solution utilisée sur les 49 er pour maintenir la chute est-ce que cela te conviendrait : www.nauticaltrek.com[...]120.gif

14 jan. 201314 jan. 2013
0

j'ai gréé mon Saintois en cat-ketch avec 2 voiles de planche une petite au brion d'etrave la grande au milieu du bateau
j'ai gardé mes winchs bones et haubanés textile a hauteur du winch bone un etai et 2 bas haubans à l'avant et 4 bas-haubans a l'ar
la réduction de voilure se fait : gràce à une emplanture intermédiaire située entre les 2 précédentes ,soit les 2 voiles, soit la grande seule sur l'emplanture médiane,soit la
petite voile sur l'emplanture médiane ( la voile non utilisée est enroulée de son mât et amarrée sur le pont ainsi que son wichbone ,seulement 2 écoutes et virement de bord en poussant la barre c'est super cool et ça marche vite .

papa québec

15 jan. 2013
0

Merci pour vos réponses

le hale bas et le vit de mulet du 49 er ne sont pas adaptés, puisque mes mats tournent avec enroulement de la voile autour.

les voile de planche, j'y ai pensé sans vraiment creuser la question. Je crois le système effectivement très performant, mais la question de la réduction de la voilure en mer me chagrine.

Comment fait-tu, seul en mer, pour dés-emplanter tes deux mats, en remettre un au milieu, dégréer la voile non utilisée et la ranger ?

Toutes les idées sont bienvenues !

15 jan. 201315 jan. 2013
0

Ce qui peut paraitre à priori comme une solution faite de simplification
amène en réalité pas mal de complication.

Dèjà le choix des mât rotatifs complique singulièrement tout le système d'emplanture.

Coté bôme, je ne vois guère autre chose que ce qui est proposé par exemple par Selden :


Un autre choix fait de simplicité :
Mât fixe et G.V transfilée sur le guindant (et en plus c'est efficace aérodynamiquement)
Prise de ris via bosses sur bômes
(cela reste malgré tout relativement simple de réalisation et facile en manoeuvre)

15 jan. 201316 juin 2020
0

Bon, ben Laurent, j'ai trouvé la solution 10 minutes avant que tu répondes.

le système simplissime adopté sur le laser 16 (bateau que j'ai découvert à cette occasion)

rien à voir avec les système complexes d'enroulement adoptés pour la plaisance.

il suffit que le fourreau qui tient le mat soit un tube qui dépasse du pont de 60 cm. On fixe le vit de mulet dessus, ainsi que le hale bas, rigide ou non.

Le tube-fourreau a une section plus large que le mat, pour pouvoir insérer les bagues en téflon indispensables à la rotation du mat.

Franchement, je crois qu'on peut pas faire plus simple, et j'ai un pote qui me fournit le tube et me tourne les bagues à coté de chez moi.

pour répondre à ton scepticisme concernant le gréement que je vais adopter : j'habite un endroit où un gréement alu rime avec cocotte du même métal, et où un fragile mat de dériveur arrive flambé ou poinçonné après transport.

mon choix est dicté par l’impératif absolu de pouvoir recevoir en colis de groupage des tubes en bon état (donc courts et solides), de démonter le mat et de le mettre en sécurité dans le bateau, une bagnole (grande), ou un petit local fermé à clé.

A+

0

sur ma walker bay qui a une bome et un halebas je decroche simplement le vit de mulet(croc rapide) pour prendre quelques tours ,mais il est vrai que la voile est petite !

15 jan. 2013
0

b jr,
sur mon cat boat j'ai un mat non haubanné de 14M au dessus du pont qui fait 16M au total en deux morceaux de 8M emboitables .
mon whisbone de 8m est suspendu par deux pantoires en cable inox souple à l'extrémitée arrière par un palan 4brins
la gv de 55M2 à trois ris qui se prennent du cokpit avec une bosse reprise sur le wish bone à l'arriere et une le long du mat pour l'avant et ça trois fois ,
la voile se range dans des rabans repris sous le wisbone
c'est très facile et efficace
alain

15 jan. 201316 juin 2020
0

merci pour vos réponses

Pas bête Pierre2, le système qui consiste à simplement ôter le vit de mulet. Mais dans mon cas, avec un hale bas en plus, ça commence à fait pas mal de trucs à démonter, puis remonter.

Néanmoins, je vais regarder ça de près, car je faisais ça sur mon laser lorsqu'il y avait trop de vent.

Alain, je pense que ta GV ne s'enroule pas autour du mat. Bien sur, j'aimerais bien avoir un rail derrière des mats auto portés.
Mais bon, on n'est plus dans le même budget.

Deux mats de laser de récup, c'est un budget très raisonnable.

voila bricolé vite fait sur photoshop, ce que donne deux gréements de laser standard sur une coque de 5 m.
Il faut raccourcir les bômes de 40 cm.
La voilure totale passe à 12 m², ce qui me semble correct pour un bateau de ballade léger, non lesté.

le rouf est juste un abri ouvert. je prévois une toile de tente par dessus la bôme entre les deux mats pour pouvoir dormir sur le plancher.

15 jan. 2013
0

pourquoi ne pas utiliser des wisbone ,ça evite le hale bas et le vi de mulet
alain

15 jan. 2013
0

Pourquoi pas Alain, mais j'enroule comment les voiles autour du mat ?

Y-a-il un système de wisbone qui le permet ??

0

pour rouler je detends a peine le hale bas !comme il y a un taquet coinceur c'est super façile

16 jan. 201316 jan. 2013
0

Oui, Pierre2

Me voila séduit pas ton système imbattable de simplicité.
Il se trouve que le gréement standard du laser est parfaitement adapté à cette manip puisque la bôme est juste emboîtée sur le vit de mulet. Il suffit de détendre la bordure et le hale bas pour la sortir.

je vais donc de fabriqué un tambour d'enrouleur à la base des mats. Rien de plus simple.
la ferrure basse de hale bas sera sur le pont derrière le mat, sinon, le hale bas s'enroule autour du mat...

je connais le Topper cruz, mais c'est un bateau introuvable ou presque en version cat boat. Il y en a eu très peu, la plus part ayant été construits en sloop haubané.
Il n'y a pas de système de réduction, je crois. Il doit falloir enrouler les voiles à la main autour des mats sur la plage, avant le départ.
En plus, c'est un bateau très petit, à peine plus long qu'un laser standard (4,35 m)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

Souvenir d'été

  • 4.5 (10)

Morbihan, Semaine du Golfe 2007, Recouvrance (Brest)

novembre 2021