Redemarrage aprés hivernage

Dans 15J, je redemarre mon diesel (YANMAR 3GM 27cv - GIB SEA 334), aprés 5 mois d'arrêt, bateau au sec.

Quelles sont les précautions à prendre pour que la mécanique souffre le moins possible ?

De plus, cet hiver, j'ai remarqué que certains avaient bouché l'échappement de leur ship avec un chiffon (bateaux au sec) ?

Qu'en pensez-vous ?

Merci de vos contributions avisées.

Francky (en pleine dépression hivernale :-))

L'équipage
17 fév. 2005
17 fév. 2005
0

voici une bonne question

Je suis aussi preneur des avis des specialistes car pour ma part je ne me casse pas la tete.
Je remets mes batteries en place apres les avoir chargées à la maison , j'ouvre la prise d'eau je mets un peu de gaze et j'appuis sur le bouton et jusqu'à present ça a demarré souvent du premier coup.
Mais c'est peut etre trop simple.
josé

17 fév. 2005
0

quand on ne peut pas faire tourner
son moteur régulièrement pendant l'hiver, c'est avant qu'il y a lieu de prendre quelques précautions.

Vidange et remplissage avec une huile spéciale, en lever les injecteurs et pareil introduire une huile de conservation dans les cylindres. vidanger aussi le circuit de refroidissement primaire et secondaire. Tout nettoyer impeccablement, on doit pourvoir déjeuner dessus sans dégueuler. Pulvériser abondamment du WD40 partout et boucher tous les oriffices avec un chiffon gras. Ne pas oublier de faire le plein de gasoil pour éviter la condensation.

Quand çà n'a pas été fait, il y a lieu de prendre quelques précautions comme faire la vidange moteur, changer les filtres à huile et à gas-oil, purger le circuit de gasoil, contrôler le niveau du circuit de refroidissement secondaire et nettoyer le filtre de prise d'eau sur le circuit primaire. Penser à la turbine de la pompe à eau : 250/300 heures.

Ne pas prendre exemple sur ceux qui arrivent tournent la clé de contact et çà marche alors pourquoi s'ennuyer. Généralement çà ne dure que quelques années à ce régime là alors qu'un moteur marin peut faire ses 10.000 heures sans intervention majeure
Si on a encore une manivelle, décompresser et donner quelques tours, autrement les donner au démarreur sans insister s'il ne démarre pas au quart de tour.

Naturellement, on aura pris soin des batteries. Il y a de petits chargeurs automatiques qui débitent 1.6 ampères ou moins au maxi pour 50 euros et qui maintiennent la batterie à 13.7, 13.8 volts. ils coupent la charge au-delà. Bien sur il y a aussi de super chargeurs asservis dits intelligents mais le prix n'est pas le même non plus.

17 fév. 2005
0

Pour complèter les propos de maraudeur:
Sur un mono-cylindre amener le piston au P.M.H en fin de compression: fermeture des soupapes. Pour un multi cylindre pour obtenir cette fermeture il est indispensable de dévisser les culbulteurs, au printemps il ne faudra pas oublier des les régler à nouveau! :-)
L'avantage de fermer de manière hermétique les chambres de combustion est de préserver de l'humidité le haut moteur.
Ces quelques soins permettent de préserver un moteur de ses pires ennemis: l'inactivité, l'humidité et la corosion.
Mon moteur ( Yanmar YSM8) , entretenu de la sorte fête cette année ses 25 saisons :-p
Bon courage

18 fév. 2005
0

Et au sujet de l'échappement ...
Qelle est votre habitude : bouché ou non ?

18 fév. 2005
0

mon habitude
je ne bouche rien.Mais ne pas me prendre comme une reference car je ne suis pas un specialiste.
josé

18 fév. 2005
0

dites les gars !!!!!
pour vous un hiver ca dure combien de temps? 2 ans, 5 ans, 10 ans.....

FAut pas exagerer quand meme!!! mettre un peu d'huile dans les cylindres, Ok mais vous etes absolumen sur qu'elle y sera toujours apres 3 mois d'inactivite ?? desserer les culbuteurs, ect, ect , c'est ce qu'il faut faire pour plusieurs annees d'inactivite sur un moteur, qu'il soit marin ou pas. oui pour boucher le filtre a air avec un chiffon gras mais pas plus sinon, c'est de la paranoia !!!!
par contre il faut dans tous les cas redemarer en douceur, ca c'est vrai et la, mettre un peu dhuile dans les cylindres parceque les dits cylindres seront secs et que les segments pourraient bien faire quelques griffures plus ou moin profondes.
Le vrai probleme de l'hivernage, il est au niveau du refroidissement soit dur lr circuit primaire en cas d'echangeur et pire encore en cas de refroidissement direct !!!!!
Attention egalemt aux pots barboteurs

r.d.

18 fév. 2005
0

essplikation...
Peux-tu expliquer ce que tu entends par problèmes pot barboteur ?

merci...pour eux (et moi aussi)

18 fév. 2005
0

Oui je peux
il s'agit des pots d'echapement dans lesquels, l'eau sert d'amortisseur de bruit ainsi que de refroisisseur et ralentisseur de gaz.
Si ce pot est en plastique (type vetus pas exemple.......) il faut verifier a la remise en marche qu'il y ai de l'eau dans le pot sinon.... il fond!! sympa comme panne, car on rempli le bateau en refroidissant le moteur apres. Pour les pots en acier, apres un hiver, la corrosion peut avoir fait son oeuvre et on se retrouve dans la meme situation. Evidemment, je ne parle mem pas de controler les colliers.....

18 fév. 2005
0

Ca depend
de ton bateau mais par l'exter, ca va. de plus si le bteau a hiverne a flot, il devrait rester de l;eau dedans

18 fév. 2005
0

Comment le remplis-tu
Pourrais-tu m'expliquer comment tu remplis le pot. Tu verse de l'eau par l'extérieur, tu le démontes ? Je dois dire que tes propos m'inquiètent un peu car je n'ai jamais vérifié ce truc là. Je vais donc m'y pencher cette année pour rectifier le tir.

18 fév. 2005
0

pas de pot...
Voila pourquoi mon voisin à brûlé 2 pot en 2 jours...

18 fév. 2005
0

Le pot mélangeur Vétus de mon Fantasia
a 13 ans d'âge et pourtant je le vidange pour l'hivernage ( toujour la parano ! ). Au démarrage (printemps) le pot se remplit en quelques secondes ( moins de 15 ), évidemment la pompe à eau de mer fonctionne parfaitement ! :-)
PS1: je détend ausi les courroies ( pompe à eau et alternateur ).
PS2: un pot barboteur en plastique, même vide d'eau ne fond pas en moins d'une minute.
Pour la préparation de l'hivernage moteur je passe de 2 à 3 heures de travail, au réarmement pour la mise à l'eau du bateau, idem : à comparer au temps nécessaire pour réparer une panne due à un manque d'entretien ( sans compter le prix des pièces ).
Bon courage

18 fév. 2005
0

des pots barboteurs,
j'en ai vu fondre en moins de 1 mnutes mais il est vrai que ce n'etait pas des vetus. Ca fait seulement 800 degres les gaz a la sortie des chambres et parfois, il faut un peu de temps pour que la pompe se reamoece et remplisse tout le circuit.......

maintenant, que fais tu durant 2 a 3 heures pour hiverner ton moteur....?

18 fév. 2005
0

Je stresse bien là ...
Moi, mon moteur y tourne pas depuis une grosse année et pour diverses raisons à la con, j'ai rien fait de spécial pour l'hiverner.

Alors, j'aimerai pas trop me rater à la reprise et j'ai deux questions précises :

  • c'est quoi concrétement, mettre de l'huile dans les cylindres ?

  • comment tu fais pour mettre de l'eau dans le truc vétus par l'extérieur : de l'eau sous-pression par le pot d'échappement ? avec un tuyau d'arrosage ???

Concernant la vidange d'huile (moteur et inverseur) et le changement des filtres, je viens de lire qu'il fallait le faire avant de démarrer le moteur. Mais j'ai lu à l'inverse et dans toutes les bouquins, qu'il était préférable de vidanger après avoir chauffé le moteur ... Alors quid ? je démarre 2 mn, j'éteins et je vidange ? ou alors je vidange et je démarre ?

Ah oui, j'ai un Volvo 2030MB.

Pitié, répondez-moi, je ne vais plus dormir.

Olivier

18 fév. 2005
0

juste un conseil
bouchon de vidange retiré et a la fin donner quelques coup de demareur histoir de bien faire partir toute l'huile , ;-)attention pas demarer le moteur juste quelques coups de demareur ;-)

19 fév. 2005
0

remise en route
bonsoir
un moteur ne doit pas etre mis en route avant la vidange quand il est reste longtemps sans tourner.
Vidanger et mettre une huile tres fluide 10 ou 15 dans les cylindre mettre du petrole lampant (un petit de à coudre par cylindre, le petrole pour les poeles)le faire tourner à la manivelle si elle existe apres avoir decompresse si ça existe aussi ou faire tourner au demareur avec la tirette d'etouffoir tiree.Apres ces operations (qui par la même occasion aurons laisse le temps à l'echappement de se remplir un peu.
Attention de ne pas mettre de l'eau par l'exterieur et encore moins sous pression la remontee dans les cylindres par les soupapes est definitive pour les bielles.
Changer la turbine de pompe à eau est aussi imperatif les pales auront collees et vont se detruire rapidement.
changer ou nettoyer le filtre go et le decanteur n'est pas superflu.
Bon courage
Daniel13/73

18 fév. 2005
0

Monocylindre à refroidissement direct...
J'ai un Volvo 2001 à refroidissement direct monocylindre.
La pratique généralement recommandée est de faire la vidange avant l'hivernage avec de l'huile neuve, sans résidus plus ou moins acides.
Pour une bonne vidange, le moteur doit être réellement chaud : l'huile est plus fluide et les particules éventuelles restent en suspension et sont donc aspirées lors de la vidange. Je profite de l'opération pour changer le filtre à huile.
Comme il y a quand même quelques risques de gel en Normandie (l'eau de mer gèle à -7°), je démonte le thermostat, vérifie l'état de l'anode du bloc, débranche la durite d'arrivée d'eau de la vanne (fermée bien sûr!) et je fais tourner le moteur en aspirant du mélange antigel. Je mets le moteur au point mort haut et obstrue entrée du filtre à air et échappement.
Au redémarrage : remontage du thermostat, nettoyage du décanteur, changement (une fois sur deux) du filtre à GO. Re-vérification de l'anode du moteur, vérification ou échange systématique de la turbine de pompe à eau et ça repart.
Si les segments sont collés et qu'il manque de compressions, petite injection d'huile moteur (vraiment petite!) dans l'admission.

19 fév. 2005
0

pot qui fond
j'aimerais pas être à la place des bourrins au démarrage qui fondent les "pots en plastique". Ca doit joyeusement y aller la poignée dans le coin ;-).
Les diesels n'atteignent pas 800° à l'échappement, tout juste 550° à fond en charge, et environ 200° au ralenti, alors vos "pots" n'ont rien à craindre, vos oreilles ou votre joint de culasse en auront marre avant.

19 fév. 2005
0

A 1PE
Surtout pas de tuyau d'arrosage pour remplır le pot....tu rısque seulement de remplır le moteur avec.

19 fév. 2005
0

pas d'panique
quand j'ai changé mon pot barboteur en passant d'un inox percé à un plastique vetus, je n'ai pas pris de précaution spéciale, j'ai envoyé la purée et il s'est rempli tout seul.

D'ailleurs je n'ai jamais vu aucune indication préalable dans aucun manuel à ce sujet.

Si la pompe à eau est en état, elle débite immédiatement.

J'ai pour habitude pour couper court à tout retour intempestif de couper l'eau du primaire une 20taine de seconde avant d'arrêter le moteur et mon barboteur n'a jamais fondu, ni même chauffé.

19 fév. 2005
0

Deux à trois heures pour hiverner un moteur? détail:
- vidange moteur et inverseur
- échange des filtres G.O ( filtre et pré-filtre)
- échange anode moteur + détente courroie alternateur
- dépose pompe à eau ( échange de la turbine )
- dépose tubulure admission et échappement + bouchon gras en entrée de culasse
- mise du piston au PMH compression
- dépose des batteries + graissage des connexions
- vidange pot barboteur
- desserage presse-étoupe arbre hélice
- dépose hélice + anodes
- nettoyage moteur + pulvérisation WD40
- remplissage réservoir GO.
Pour des opération similaires, un chantier facture un temps similaire, selon le type du moteur.
Pour fondre un pot mélangeur en "plastique" mode opératoire:
- mettre le moteur en route, ne pas vérifier si de l'eau sort par le passe coque de sortie.
Si l'eau ne sort pas, continuer à accélérer( à fond si possible ), attendre plus d'une minute, ensuite râler sur les pots en "plastique" qui ne tiennent pas la distance.
:-p
Bonne journée

19 fév. 2005
0

re,re
Sans chercher à contrarier qui que ce soit le/les pistons au pmh,je veux bien, pour un mono, encore que: au pmb les segments sont detendus ce qui favorisera les compressions à la reprise. pour 1x 4 cylindres: pistons pmh, ok et les deux autres?? le seul point qu'is ont en commun c'est le point milieu.
Danil13/73

19 fév. 2005
0

Faut il une licence ou une maitrise en mécanique.......
Pour remettre son moteur en marche après quelques mois d'inactivité.
A voir les propos tenus il est indique de mettre de l'huile dans les cylindres. Mais comment faire sans démonter les injecteurs et n'est il pas délicat pour le commun des mortels non outillé d'effectuer cette opération sns outillage spécifique, de plus la dépose et la repose des joints cuivre et des boulons creux de banjo sont fragiles et risquent leur vie à chaque serrage.

Quelqu'un aurait il déja utilisé une bombe de lubrifiant genre wd 40 ou silicone orienté vers l'admission en faisant tourner le moteur manuellement avnt la mise en route et cette mesure ne serait elle pas suffisante pour apprender un premier démarrage à vitesse lente .

tout en continuant à pulveriser pendant les premiers tours puisqu'il parait que ce sont les contacts metalliques à sec qui occasionnent des dégats .

Merci d'avoir l'avis de spécialistes .

Cordialement

19 fév. 2005
0

bonne remarque Daniel
et en plus compte tenu de l'avance à l'admission comme à l'échappement, c'st un peu avant le pmh que la soupape correspondante sera encore fermée. Donc çà commence à devenir coton par ce moyen.

Pour bopitel, si tu ne sais pas, tu contribues à enrichir les nombreux ships qui t'allègent de tes précieux roros, soit en le faisant en préventif soit en curratif quand faute de soins qu'il ne faut pas négliger, ton moteur te renverra l'ascenseur sous forme d'une note salée.

Ce n'est rien de démonter un injecteur ou plutôt le porte injecteur. 3 écrous à dessérer. Celui de l'arrivée de gasoil, et les deux des goujons de support. toutes les 1000 heures tu en profiteras pour porter les nez d'injecteur au tarage dans une station diesel de ton choix. (nettement moins cher que le mécano de ton ship préféré. Il suffit de faire attention aux joints et de les remplacer s'ils présentent le moindre signe de fatigue.

19 fév. 2005
0

oubli
il y a un quatrième écrou généralement plus petit, souvent du 8 qui fixe le retour de gasoil.

sorry

19 fév. 2005
0

salut Daniel ;...
J'essaye de comprendre au point mort bas les segments seraient détendus ? Voudrais tu dire par là que les cylindres sont coniques ? ce qui à priori n'est pas le cas, ou simplement libérés de leur compression, mais même en haut les pistons et segments ne sont pas d'une étanchéité parfaite et donc se décompressent trés rapidement.

Il y a bien au bas des cylindre un évasement conique qui permet l'egagement des pistons mais cette de zone est une partie inactive de frottement lorsque le moteur est en fonctionnement, je cherche donc à comprendre.

Pour ce qui est d'injecter de l'huile dans cchaque cylindre d'accord mais dire cela à un néophyte sans lui donner d'indicaations sur la quantité c'est le pousser à risquer un blocage hydraulique avec pour consequences risque de pliage de bielles etc...

Amicalement

Hughes

19 fév. 2005
0

Hé Ho
Tous ceux qui savent ont appris un jour.

Alors les néophytes que nous avons été aussi, vous disent : étudiez, recherchez. Aujourd'hui non de Zeus vous avez un outil fantastique qui vous permet d'accéder sans bouger votre cul de votre siège à des connaissances qu'il nous fallait aller chercher au dehors dans les bibliothèques, chez les éditeurs techniques, dans les revues techniques, en discutant avec ceux qui savaient, en les regardant faire quand l'occasion se présentait, ce n'est pas arrivé comme çà un jour tout cuit. C'est à force d'écouter, de lire de faire des conneries, d'en dire aussi, de prendre des cours de faire des stages, de recouper des informations, que l'on finit par dénicher les bonnes infos et de savoir.

Alors maintenant qu'on vous a peut-être dégrossi le problème, cherchez et vous trouverez. Intéressez vous à autre chose que votre quotidien. Rien n'est inaccessible dès lors qu'on s'y intéresse. Seulement faut pas hésiter à mettre les mains dans le cambouis... Il y a même des savons spéciaux quand le boulot est terminé.

20 fév. 2005
0

no pb
Salut Hugues, bonsoir à tous
Il faut savoir que contrairement à ce que tu crois (tu n'es pas le seul) les cylindres ne sont pas tubulaire mais conique. Tu ne le vois pas à l’œil, ce ne sont que quelques microns sur un petit cylindre (genre 2t de 2 à 4/5 cv) pour finir à qq m/m sur les très gros moteurs. Dans le cas ce doit être de l'ordre de qq dixiemes de millimètre. Autre info les segments ont un jeu, une fente, qui est nécessaire à son allongement quand le moteur chauffe, ce jeu va de quelques 1/10 de m/m pour les petits à qq m/m sur les gros s'il n’existait pas à la première compression le cylindre serrerait, on peu trouver ce pb sur un deux temps mal réglé au nivaux de la richesse (mélange air essence). Pour ta remarque sur la quantité d’huile à mettre dans les cylindres, il me semble avoir précisé, un petit de à coudre. A ce sujet je ne conseille pas une huile mais du pétrole lampant, qui réuni plusieurs avantages, il est gras, et très fluide, il pénètre bien dans les gorges de segment et sur les parois cylindre piston, il « brûle » bien plus facilement lors de la remise en route en limitant les efforts de compression du à sa présence, on peut l’utiliser même sur des arrêts de courte durée, alors que les huiles il faut les évacuer au maximum pour ne pas dire en totalité. De toute façon je conseille vivement lors de la première tentative sur qq tours du moteur de couper l’alimentation en go en tirant la manette d’étouffoir. La encore une précaution ne pas trop faire tourner ou alors avec la vanne d’alimentation d’eau fermée car il ne faut pas oublier que l’eau est évacuée grâce aux explosions, cela élimine le risque de voir remonter l’eau de mer jusqu’aux soupapes.
Voilà pour ce soir, j’ai des pb de connexion à régler
Salutations
Daniel13/73

19 fév. 2005
0

HUILE SILICONE
pour ma part il y longtemp que je connais cette huile mais je n'ai jamais osé et encore maintenant en mettre dans l'huile moteur ou m^meme dans les cylindres.
Quand on connait la puissance d'anti adhérence de cette saleté on se demande commen réagirait un cylindre avec ca.
Je me rappelle avoir une fois avoir remplacer le mélange eau savon sur un transporteur en industrie par une pulvérisation silicone!!!! et quand les portes s'ouvraient pour laisser passer les bouteiles elles restaient sur place :-( :-(
En ce qui concerne la dose d'huile ou de W40 ce n'est qu'une question de bon sens un dé a coudre suffit largement.
Maintenant je suis pour une formation "basique " sur les moteurs pour tous le monde et je pense que JP sera d'accord.
On ne part pas sur un voilier dont le sort peu dépendre du moteur sans en connaitre les bases sinon les détails.
voila a vous de voir. comme dirait
JP

19 fév. 2005
0

HE MARAUDEUR
A tout hasard nous sommes justement la pour aider c'est a mon sens le but de ce site.
Met un peu un gars qui n'y connait pas trop devant un moteur en mesures anglaises itou le jauges culbuteurs c'est pas un cadeau donc c'est là que h&o prend toute son ampleur.
Partager et aider :-D :-D :-D
moi ca ne me dérange pas je ne suis pas né en connaissant tout et j'aime donner et recevoir

19 fév. 2005
0

Je suis bien d'accord babou
il n'empêche que sur n'importe quel forum tu as des infos décousues qui arrivent dans tous les sens. Il est rare que tu disposes d'un enchaînement d'opérations à effectuer qui soit universel.
J'ai parlé d'injecteurs, mais il y a aussi des moteurs avec des pompes injecteurs, sans pompe d'injection centrale, c'est mon cas sur mon Lombardini. Ce n'est pas le plus courant.

Le système impérial est un système comme un autre. si tu voyages un peu tu n'auras pas des mètres et des litres partout, pareil pour les pas de vis. Un forum ne sera jamais une encyclopédie classée.

Or si tu veux ordonner ton savoir, il te faut bien à un moment donné une trame qui te permette de ranger comme il faut tout ce que tu auras pu glaner ici ou là et crois moi çà ne se substitue pas ni à l'intérêt de Heo ni d'autres. Heo comme les autres est intéressant, utile, nécessaire, mais loin d'être suffisant quand tu pars de zéro et même d'un peu au dessus. On apprend pas une langue dans un dictionnaire, c'est pareil.

20 fév. 2005
0

Je flippe !
Avec tout ce que je viens de lire, je flippe en pensant à mon moteur ;-)

Si on aime s'occuper de mécanique, c'est très bien de faire toutes ces choses. Si on n'aime pas trop ça, et si on n'est pas doué pour ça, faut pas en faire une maladie. Démonter les injecteurs sans connaissance et expérience mécanique pratique sérieuse est sûrement plus risqué pour la vie du moteur que de le laisser passer l'hiver sans huile ajoutée aux cylindres.

Les diesel modernes récents ne sont tout de même pas des objet fragiles. Le mien (Perkins) est un modèle inititalement pour camionette et machines agricole, et supporte depuis 17 ans de passer les hivers sans précautions particulières.

Mais c'est vrai que le bateau est en pays chaud et sec, ça aide bien à la conservation ;-)

20 fév. 2005
0

touches
du bois Robert ;-) ;-) ;-) ;-) ;-)

20 fév. 2005
0

je flippe (bis)
je cherche partout, et je ne trouve pas un seul truc en bois à toucher sur mon moteur pour me porter chance ;-)

Plus sérieusement, je pense que dans ce domaine, comme souvent, c'est la règle des "80-20" qui s'applique: avec 20% d'effort on obtient 80% du résultat et il faut 80% d'efforts en plus pour gagner les 20% de résultat manquant.

Je mettrais dans les 20% d'effort initial pour conserver le moteur en hiver:

  • faire toutes les vidanges comme il faut
  • boucher l'évent fuel et faire le plein
  • un coup de WD40 partout pour la rouille
  • avoir un bateau bien sec dedans.

Ainsi traité, le moteur devrait bien faire ses 20 à 30 ans sans heurt.

Pour les 80% d'effort permettant de faire durer le moteur 40 ans, chacun fera en fonction de ses compétences et amour de la mécanique ;-)

20 fév. 2005
0

no pb
no pb - 19-02-2005 23:32 -


Salut Hugues, bonsoir à tous
Il faut savoir que contrairement à ce que tu crois (tu n'es pas le seul) les cylindres ne sont pas tubulaire mais conique. Tu ne le vois pas à l’œil, ce ne sont que quelques microns sur un petit cylindre (genre 2t de 2 à 4/5 cv) pour finir à qq m/m sur les très gros moteurs. Dans le cas ce doit être de l'ordre de qq dixiemes de millimètre. Autre info les segments ont un jeu, une fente, qui est nécessaire à son allongement quand le moteur chauffe, ce jeu va de quelques 1/10 de m/m pour les petits à qq m/m sur les gros s'il n’existait pas à la première compression le cylindre serrerait, on peu trouver ce pb sur un deux temps mal réglé au nivaux de la richesse (mélange air essence). Pour ta remarque sur la quantité d’huile à mettre dans les cylindres, il me semble avoir précisé, un petit de à coudre. A ce sujet je ne conseille pas une huile mais du pétrole lampant, qui réuni plusieurs avantages, il est gras, et très fluide, il pénètre bien dans les gorges de segment et sur les parois cylindre piston, il « brûle » bien plus facilement lors de la remise en route en limitant les efforts de compression du à sa présence, on peut l’utiliser même sur des arrêts de courte durée, alors que les huiles il faut les évacuer au maximum pour ne pas dire en totalité. De toute façon je conseille vivement lors de la première tentative sur qq tours du moteur de couper l’alimentation en go en tirant la manette d’étouffoir. La encore une précaution ne pas trop faire tourner ou alors avec la vanne d’alimentation d’eau fermée car il ne faut pas oublier que l’eau est évacuée grâce aux explosions, cela élimine le risque de voir remonter l’eau de mer jusqu’aux soupapes.
Voilà pour ce soir, j’ai des pb de connexion à régler
Salutations
Daniel13/

20 fév. 2005
0

mes perkins ont 28 ans
et je ne connais rien en mécanique, c'est bien connu

voilà ma méthode pour hiverner (avec un refroidissement indirect):

arret des moteurs

fermeture des vannes d'eau et de gazole

retour à la maison

pour un direct et en pays froid, faire boire 5 litres d'antigel du commerce et faire comme ci dessus

voilà ma méthode pour redémarrer:

ouvrir le gazole

mettre le contact

actionner le démarreur

quand le moteur tourne ouvrir l'eau

mais bien sur vous pouvez aussi faire comme il est dit sur ce fil en ajoutant quand meme les opérations suivantes qui me paraissent, dans ce cas indispensables si l'arret du moteur dépasse 3 mois, 4 jours, 12h et 14 minutes:

controle de la salinité de l'eau de mer

analyse de l'huile moteur et inverseur

tarage des injecteurs

déculassage et dépose de l'embiellage et des pistons pour nettoyage et contrôle

dépose de la pompe à injection pour réglage

démontage de l'inverseur pour controle de l'embrayage et des roulements

etc...

enfin, comme d'hab, c'est votre boat et vous faites bien comme vous voulez à votre bord

juste comme ça, pour dire, mettre de l'huile dans le cylindre par le trou d'injecteur est un excellent moyen pour plier la bielle et changer de moteur

autre chose, le pot d'échappement ne refroidit pas les gaz d'échappement mais c'est principalement l'injection d'eau en sortie de coude d'échappement qui remplit cette fonction

mais bien sur chacun a bien le droit d'avoir son idée sur la question

amicalement

20 fév. 2005
0

il me semblais ossi
que mettre de l'huile dans le cylindre obligerais le piston a forcer plus aux demarage, d'ou plus de travail pour la bielle, mais quand nest'il d'un dé a coudre de petrole?? et faut il vraiement mettre quoi que se soit dans les cylindres?? suis pas sur mais bon pas expert non plus mdrrrrrrr

20 fév. 2005
0

ouf!
j'ai eu des sueur froides en lisant maraudeur et d'autres..il me faudrait trois jour et non trois heures pour faire tout ça!
mais je suis rassuré en lisant jp et robert! je fais comme eux , sauf l'astuce de n'ouvrir l'eau qu'aprés démarrage.. ok, pour etre sur de ne pas rentrer d'eau.. je vais le faire.

si mon moteur est arrèté 4mois deux semaines et trois jours ... c'est bon quand même?
(:&gt)

20 fév. 2005
0

ah faut voir michel ??
et combien d'heures???? ;-) :-D

20 fév. 2005
0

Vroum,vroum...
3 mois, 4 jours, 12h et 14 minutes:

controle de la salinité de l'eau de mer

Ouf !

J'ai eu chaud.

Je vais a mom boat tous les 3 mois 4 jours et 11 heures.

Par contre je crains pour ma voiture qui reste sur le parking pendant ce temps. La j'ai rien fait depuis 30 ans et elle fonctionne quand meme.Elle demarre au premier, si ce n'est au deuxieme coup.Bon c'est une diesel...Elle roule toujours.
Question:
Est-ce normal et jusqu'a quand ?
Comment verifier la salinite de l eau de mer sur une 403 de 1960

20 fév. 2005
0

t'a une 403????
waouwwwwwwwwwwwwwww!!!!! :pouce:

20 fév. 2005
0

pour ta 403, c'est comme les enfants
c'est au départ dans les 15 oremières années que l'éducation se donne.., ensuite c'est :goodbye:

donc ta voiture si t'as rien fait depuis 30 ans, mais que qq un a pris soin d'elle tres bien au départ de 1960 à 1975, ca peut expliquer des choses :-p :-p :-p

pour etre plus sérieux, surtout avec les mécaniques de ce temps, les premières années sont fondamentales ;
le rodage c'etait encore qq chose sur un paquet de km
les différences d'un exemplaire à un autre se manifestaient plus vite (moins de controle qualité que maintenant, tec ...)

et par ailleurs c'etait des moteurs "simples" ya qu'a voir facile à demontern vraiment robuste et pas aussi sollicités que maintenant.. ya qu'a voir le nb de ch au kg...

20 fév. 2005
0

et la chance
Comme dans tout JP il y a une part de chance certains ne font rien et ça marche d'autres font tout et ça casse.
j'avais un volvo md17d de 25ans il tournait avec qq pb de refroidissementpar moment ainsi que des bricoles de pompe injection et autres, le depart en retraite arrive, les objectifs sont la mediterrannee dans la longueur et la largeur de la grece aux baleares en equipage tres reduit, je me decide à changer le moteur,Volvo marseille et port de bouc font le montage, en qq heures de nav moteur en bas, bielles tordues (fos, frioul pour le rodage) le techno (sic) n'a pas respecte les donnees pour la position du filtre à eau ni mis en place l'anti syphon. Chance ou malchance????
daniel13/73

20 fév. 2005
0

j'ai pas dit que je ne faisait rien
mes moteurs sont super entretrenus

j'ai simplement voulu dire qu'un hivernage n'est pas une période assez longue pour justifier une intervention assez lourde qui est réservée aux pros et aux mécanos amateurs éclairés, car présentant un certain nombre de dangers graves

comme dèjà dit par d'autres, je préfère grandemant des injecteurs en place et non déposés qu'un morceaux de joint ou un truc passant dans le cylindre par ler trou sans parler des brides en fonte de certains moteurs qui cassent comme du verre au serrage trop fort, dse joint qui se mettent en travers, des couples de serrage non respectés, des purges hasardeuses, des poussières dans l'injecteur, des chocs sur les aiguilles etc etc...

si on ne sait pas faire, il vaut mieux ne pas faire que tout risquer de casser

enfin ce n'est que mon avis...

amicalement

20 fév. 2005
0

je n'aurais qu'un mot
BRAVO!!!

20 fév. 2005
0

provocation....?
Je m'excuse si mon intervention a pu paraitre un peu provoque auprès de Daniel ou d'autres, mais ce n'est pas mon propos de choquer ceux qui connaissent la mécanique. J'ai moi même pratiqué professionellement dans ce domaine .

Mais je penses aussi qu'un néophyte à qui on donnera toutes les infos en vrac risque d'être plus négatif que positif , ne serais ce que de laisser tomber une pièce dans un cylindre sans sans apercevoir,casser une vis de circuit gazole , perdre des joints créant une prise d'air aditionnelle, peuvent avoir des conséquences irréversibles et horiblement couteuses.

Je me suis aperçu au fil des années de pratique qu'au moins on démontait un moteur au moins on risquait de problème ceci même chez les pros .

Pour les maniaques de la clef à pipe pas de problème décortiquez vos mécaniques de toutes façon si vous détériorez quelque chose vous ne culpabiliserez pas en vous disant qu'il y avait une faiblesse que vous avez mis en évidence et vous en assumerez les conséquences avec bonne grace.

Pour les autres restez simple avant de démarrez tournez quelques tours à la manivelle aprés avoir si vous y croyez pulvérisez dans l'admission aprés avoir démonté le filtreà air un peu d'aérosol anti ahésif genre téflon ou graphité ou encore WD sinon rien ( si ce style d'homéopathie vous laisse indifférent) circuit d'eau fermé pour les refffoidissements directs. Ensuite ouvrez les vannes démarrez et vous pouvez encore pulveriser quelqes secondes pendant les premier tours balbutiants du moteur.
Vous éviterez quelques déboires et visite chez le concessionnaire motoriste .

Il ne vous reste plus qu'a laisser chauffer un peu le bloc et l'huile histoire d'en lever la condensation interne du moteur qui rend l'huile légérement mayonnaise .

Ensuite Vidange d'huile remplacement des filtres
huile et gazole c'est reparti pour la saison.

Des soupapes jeux de soupapes ne se déréglent pas au repos . une pompe d'injection ne se dérégle pas non plus décale pas.un additif gazole pro genre moly décrasse bien les injecteurs.bien sur les pompes à eau sont à verifier ainsi que leur débit. Pour les moteurs turbo l'injection d'un anti adhésif ne peut qu'améliorer leur premier départ ( comment faire avec du pétrole ou de l'huile pour atteindre cet organe des plus fragile car il tourne sur film d'huile appelé palier fluide).

Je suis contre les vidanges à froid car c'est la température de l'huile moteur qui emprisonne l'humidité ambiante dans le bloc pour la vaporiser .Ce qui veut dire que l'on polluerait l'huile neuve et le filtre à huile neuf si l'on procédait ainsi.

Mon avis n'est peut être pas le bon pour tous en fonction des compétences de chacun mais il se veut simple . Mon ancien moteur n'avait que 30 ans et il n'est pas mort de ses redémarrages mais je suis bien content d'en avoir un neuf au niveau du confort et de la fiabilité .

Amicalement

20 fév. 2005
0

bielle pliée ?
ce n'est pas le fait de mettrez de l'huile sur lepiston qui plie une bielle (certains anciens monteurs ont un système de démarrage sur ce principe), mais c'est le fait d'en mettre trop (l'huile ne se compresse pas). Pour ceux qui tiennent vraiment à lubrifier leurs cylindres, arrêt du moteur par fermeture de l'admission d'air; le gasoil lubrifiera largement assez. Comme le souligne Botpinel, Pour l'huile, mieux vaut commencer une saison avec une huile neuve plutôt qu'avec une huile qui a subit tout l'hiver la condensation.

20 fév. 2005
0

c'est très vrai sauf que
comment celui qui n'y connait rien sait à partir de quelle quantité c'est trop? :-(

amicalement

20 fév. 2005
0

mea culpa jp
C'est vrai, j'ai pas dit que quand on met de l'huile, y'en avait pas besoin d'un wagon et qu'il fallait l'évacuer avant de remettre en route. Et puis, donner qq tours de manivelle çà ne fonctionne qu'avec les moteurs d'un certain âge. Pour les nouveaux, il vaut mieux ne pas avoir une batterie à plat !

Mais comme j'ai précisé plus haut, tout s'apprend. Sur un forum on a beaucoup d'infos dispersées et aussi beaucoup qui restent en blanc. La première fois que j'ai démonté un injecteur, c'était dans le sable du désert en me souvenant de mes cours théoriques et pratiques. si je ne l'avais pas fait, peut être qu'un chamelier serait passé par là vas savoir... Ce sont des pays, même encore aujourd'hui où il vaut mieux ne pas oublier quelques pièces de rechange et ta caisse à outils.

Robert, tu dois bien avoir des violons en bois arrondis autour de ta table de carré ! c'est pour çà que çà tient ... :-D :-D :-D

20 fév. 2005
0

ach, ce bon vieux indénor 4.85 avec pompe silto
toute une époque....

amicalement

20 fév. 2005
0

exact
fait et vendu par Autonautique DARET vers Bordeaux qui pouvait équiper les 4.85, 4.88, 4.90, 6.85, 6.88, 6.90 et après les 4.92

il y avait aussi Vetus qui utilisait ces moteurs et VOLVO ( 75 et 106 cv)

il y a vait aussi à Saint Etienne une ancienne usine CLM, filiale moteur diesel antérieure à Indénor de Peugeot qui marinisait les moteurs Peugeot

je me rappelle avoir acheté un 6.90 (idem VOLVO 106D) d'occase monté sur un groupe électrogène et etre allé à l'usine qui allait fermer le lendemain

le gars super sympa du magasin, m'a simplement dit d'aller me servir dans la benne qui était pleine (et il y en avait plusieurs) d'hélices, tableaux de bord, échangeurs, inverseurs ZF, enfin tout ce qu'il fallait pour mariniser les engins

et dire que j'ai pas eu la présence d'esprit de venir avec un fourgon.....

c'était le bon temps, dans les années 75....

amicalement

20 fév. 2005
0

simca?? tu a dit simca!!!
moi j'ai eu une aronde ma premiere auto en fait!!mais qu'est ce que je la regrette et j'y pense souvent ;-) :-D

20 fév. 2005
0

eh eh
l'ariane c'etait classe!!!!!!! :pouce:

20 fév. 2005
0

Bonjour, lorsqu'on ne connaît pas, on touche pas !
cette brutale boutade résume un des principes des interventions sur les mécaniques. Néanmoins,il est souhaitable d'acquérir quelques connaisances de bases permetant un niveau de maintenance et de dépannage acceptable sur les les matériels embarqués, en particulier le moteur. Celui-ci est d'ailleurs très employé par les voileux ( environ 60/100 du temps en côtier, 20/100 en hauturier). La réglementation impose de savoir faire une purge sur son circuit de G.O et d'avoir à bord: injecteur monté et taré avec sa tuyauterie HP,( avec les outils nécessaire). Il est préférable de savoit le faire, cela peut servir en Manche ou dans des régions plus éxotiques.
Au sujet des pots mélangeurs qui fondent, la société Vétus commercialise une alarme de température d'échappement. Celle-ci se déclenche en cas d'anomalie: absence d'eau de refroidissement dans les gaz d'échappement/ température trop élevée/risque d'incendie/ surchauffe moteur. Elle anticipe l'alarme du moteur, qui souvent ne se déclenche que lorsque le moteur est vraiment trop chaud.
Bonne journée à tous;-)

20 fév. 2005
0

La 403 çà c'était de la bagnole
En 1969 au bac de Rosso (frontière entre le Sénégal et la Mauritanie, il y avait 32 véhicules en attente dont 31 -pî geot- dont un bon paquet de 403 et une simca.

Cetecry, je suis sur que tu n'as même plus besoin de mettre de gasoil dedans, maintenant qu'elle marche toute seule. ;-) ;-) ;-) ;-)

20 fév. 2005
0

ouaih jp
et sauf erreur de ma part, je crois même qu'il a existé un kit de marinisation pour ce vieil indénor

20 fév. 2005
0

quand j'etais agriculteur...
c'est a dire jusqu'au 31 deceMbre 2004? Quand j'arretais la moiss bat en fin de campagne (moteur 6 cyl perkins turbo 18O Mulets) voila ce que j'ai fait pendant 30 ans et deux moissoneuses:
la nettoyer, faire le plein de mazoil,obturer l'entrée du filtre à air pour éviter de retrouver un nid dedans, retirer la batterie, la mettre au chaud et ensuite aller boire un coup.
Au début de l'été redemmarage (ne pas oublier le sac sur le filtre), quinze minutes a rouler doucement pour que la lub se fasse partout, moteur, boite,pont, inverseur et batteur et hydraulique, puis tout vidanger mettre de l'huile neuve et hardi mon gars va moissonner

20 fév. 2005
0

&h comme c'est bizarre
moi aussi, l'ariane fut la première, c'était la 6 CV l'aronde du pauvre. c'était en 1963

20 fév. 2005
0

sur Piloto,
il y a deux XU c'est bien......

20 fév. 2005
0

Géo propulsé par Ariane
Surtout la nouvelle 10 Tonnes ça décoiffe pour utiliser la formule chère à Citroen.
Ca va surfer sur les déferlantes .

Amicalement

20 fév. 2005
0

ben non mais
c'etait de bon souvenirs, et on se dit que l'ancien etait quand meme bien costaud, c''est ossi valable pour les bateaux!!! ;-)

20 fév. 2005
0

evidement mais
avant tu reglais tes vis toi meme et tout ou presque tu arrivais a faire toi meme .
maintenant tu est presque obligé de passer par le conssecionnaire cose de l'ordi de bord et j'en passe donc te fo le porte euros qui va avec !! :-(
ils poussent le vis a se que tu doivent meme acheter leurs clefs ou outillages :-(
perso a choisir je prefere retourner en arriere puis avoue, les bateaux ou voitures avaient de la gueule quand meme !!!!!
maintenant avec les ordi et soufleries, tous se ressemblent!! presque pas de personalité! :-( :-
enfin !!!!!!! ;-)

20 fév. 2005
0

tu as bien raison, mais le progrès n'est pas toujours progressiste
avant, quand le diesel avait démarré, il tournait tant qu'il y avait de l'air, de l'eau, du gazole et de l'huile et en cas de pb, il rentrait le + souvent en fumant pas mal

maintenant avec le common rail, il faut toujours de l'eau, de l'air, de l'huile et du gazole, mais il faut aussi que tous les capteurs et que tous les circuits électroniques fonctionnent sinon c'est l'arret total

c'est beaucoup mieux quand ça marche et nettement moins bien quand ça déconne, d'autant + que l'élévation de la puissace a été obtenue par élévation importante du régime de rotaton qui n'est pas très favorable au rendement de l'hélice

au Grau du Roy, les chalutiers reviennent à toute vitesse vers une injection normale par pompe classique, certains ayant été arrétés en mer avec du common rail suite à défaillance du système électronique

amicalement

20 fév. 2005
0

quand on dit costaud ....
on doit vouloir parler échantillonnage
dans les années 50 60 une bonne voiture allait rarement au delà de 100000kms avait droit ue vidange tous les 3000Kms un réglage de culbuteurs et remplacement des bougies et vis platinés tous les 10000kms démarrait souvent quand il faisait beau....
On changeait les pneus à 20 ou 25000Kms les amortisseurs à 40000kms .

aujoudhui la vidange se fait à 15 20 ou 30000kms suivant la taille des moteurs et quelques centaines de milliers de Kms sont fréquents sans casse .

Vous avez dit costaud mais combien voudraient aujourd'hui conduire ces engins d'un autre temps
freinant en montant debout sur la pédale et pas toujours en ligne tirant comme un camionneur sur le volant non assisté et j'en passe .

On ne conserve souvent que les bons souvenirs et je ne suis pas sur que les moteurs marins n'aient eux même évolués dans le même sens.

amitiés

20 fév. 2005
0

Tu as sans doute raison
et ta nostalgie nous est commune ,
je navigue comme beaucoup sur un vieux bateau auquel je suis trés attaché, j'ai changé il y a peu mon moteur car la confiance entre nous n'avais que trop duré , j'avais maintenant beaucoup plus de mal vu mon age à me plier à ses sollicitations(dans les recoins de la cale ).
Mon nouveau moulin n'a quand même pas de cartes électronique à part un tableau de bord monté sur circuit imprimé .
Mais j'apprécie son silence sur de longues étapes . Mes voiles ne sont non plus en coton , je n'utilise que rarement ma sonde à main avec du suif ou de la graisse qui n'est d'ailleurs plus obligatoire dans la nouvelle réglementation et ma gonio qui était ne servira plus que de compas de relévement lorsque mon GPS sera en panne .

Si je naviguais sur une pièce de musée je trouverait logique de maintenir l'origine a prix fort. Mais j'essaye tant bien que mal à m'adapter au progrés s'il reste en dehors des limites du higth tech....

Hugh

20 fév. 2005
0

euh ! j'ma gouré geo
J'me disais que mon aronde c'était pas le luxe, tout simplement parce que ce n'était pas l'ariane petite soeur 4 cylindres des V8 Versailles et autres Chambord, mais l'étoile avec la banquette avant d'une seule pièce, mais bon autre temps, autre époque.

20 fév. 2005
0

Film...
Quand on regarde un (vieux) film, on voit souvent le chauffeur tourner légèrement le volant en ligne droite...

Eh ben, à l'époque c'était pas du cinéma mais juste un peu de jeu dans la direction.

20 fév. 2005
0

PETIT DETAIL
Lorsque j'ai acheté ma nouvlle voiture il y a trois ans j'ai ouvert le capot et sur le cache soupapes j'ai vu en grand T P C P C j'ai de suite prix un contrat maintenance, ou il est le bon temps ou je réglais mon Alfa moi même :-(
Pour info T P C P C sont les initiales de .....
Touche pas ca petit con :-(

21 fév. 2005
0

Capot...
La chose à ne pas faire sur une voiture:
C'est d'ouvrir le capot.

Y a qu'à regarder sur les routes.

En général ceux qui sont arrêtés ont le capot ouvert.
Et tous ceux qui roulent ont leur capot soigneusement fermé.

Moralité :
Ne jamais ouvrir ce pu... de capot sinon les ennuis commencent...

21 fév. 2005
0

d'ailleurs BMW avait décidé de mettre la batterie
ailleurs que sous le capot....
mais dans une voiture avec les portes commandées par l'electronique d'alarme...
donc je vous dis pas en cas de pb de batterie...

finalement c pas mal le capot...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer