Reculer barre d'écoute de GV

Bonjour à tous.
Merci de vos avis sur ce sujet.
En me projetant sur un futur bateau avec barre d'écoute de GV au milieu du cockpit,je me demande les possibilités de reculer cette barre d'écoute (cockpit+dégagé,plus de place pour bouger).
Je trouve très bien le systeme de barre d'écoute de GV à l'arrière comme cela se fait sur les bateaux récents.
On voit peu,voire pas de bateaux un peu plus anciens (barre d'écoute au milieu du cockpit) ayant cette modification.
L'idée:
Installer à l'arriere (au dessus de la barre franche) une plateforme avec la barre d'écoute sur toute la largeur.Il est necessaire ici d'avoir au moins 10 cms de profondeur avers l'arrière.
A l'emplacement de l'ancienne barre d'écoute mais au plancher,un pontet pour fixer le bas du palan de GV (et systeme de palan fin). L'écoute de GV sortant de ce palan (haut) allant sur l'arrière de la bome puis sur le curseur du chariot.
Il serait aussi necessaire de changer la bome standard pour un bome plus longue bien sur.
C'est sur qu'il faut trouver le bon fonctionnement entre longueur de la bome/un angle pas trop sur l'arrière de l'écoute de GV allant de la bome au chariot.
A vous lire

L'équipage
15 mai 2021
15 mai 2021
1

Plus long d'écoute.
Avec ton pontet au milieu du cockpit, si tu mets une fixation détachable du palan sur ce point fixe, tu auras bien un membre d'équipage qui s'éclatera les doigts de pieds nus dessus.
En empannage à la volée, plus de risque de décoiffer un équipier.

Nota: les barres d'écoute sont maintenant plutôt sur le roof, avec tous les problèmes d'efforts à vaincre en manoeuvre, que sur l'arrière de la bôme ou devant la descente.


15 mai 2021
0

La barre d'écoute au milieu du cockpit est un piège à tibia (expérience vécue).
Plutôt que de faire un système un peu compliqué, comme tu l'envisages, regarde aussi la possibilité de l'installer (éventuellement sur un petit bridgedeck) au niveau de la descente.


Damjan:Mieux vaut avoir les tibias bleus,que d'être mal réglé !Blague à part,comme on ne sait pas ce que c'est comme canot,difficile de se projeter sur une éventuelle modification.Quand au barre d'ecoute sur le roof,j'ai jamais compris.Un truc d'un mètre vingt sur un gros bateau,non là je vois pas...·le 15 mai 21:34
KOALA-5:Ouais !!!!! surtout quand ce sont les tibias des autres !!!! Et en plus c'était pour récupérer, la nuit à Cadaquès, un Sangria, dont le mouillage avait chassé, sous un bon coup de Tramontane et qui partait gaiement à la dérive, tandis que son équipage était à terre au resto !!!!·le 15 mai 21:49
15 mai 2021
0

A titre d'exemple j'ai de mon côté viré le rail d'écoute qui était juste devant la descente pour le remplacer par :

-Trois pontets bien reculés au niveau de l'arrière de la bôme.
L'un au fond du cockpit et sous le niveau des caillebotis teck (pour les orteils)
Deux autres à l'extérieur du cockpit à tribord et à bâbord.
- Une estrope longue sur le pontet central et deux estropes courtes sur les pontets latéraux
- Un palan de gv classique qui revient au piano via le vit de mulet et renvoi en pied de mât
- Un second palan volant sur poulie violon et taquet coinceur sur poulie

Ainsi selon les configurations j'utiliserai soit le palan principal sur pontet central (manoeuvres fréquentes...) soit une combinaison central - latéral (pour contrôler incidence et tension de chute aux allures serrées) soit uniquement pontet latéral aux allures abattues.

Ça dégage bien le cockpit sauf au près mais alors le ou les palans servent de main courante, bien utiles.

C'est à valider car je n'ai pas encore testé mais je pense que pour la grande croisière ça présente pas mal d'avantages.

J'espère avoir été clair.
Pour résumer système avec un palan principal plus palan secondaire, sur bout de bôme et 3 pontets.


15 mai 202115 mai 2021
0

J'essaierai de penser à faire un retour d'expérience d ici quelques semaines


15 mai 2021
0

Pas besoin de plateforme, tu peux prendre un profil autoporteur et le raccorder au fond du cockpit avec des entretoises. Pas besoin que ce soit complètement à l'arrière si ça ne gêne pas la barre, à l'aplomb de l'arrière de la bôme ça suffit.
Pour l'écoute tu peux mettre une tourelle en fond de cockpit si le bateau n'est pas trop gros. Il faut que la poulie de renvoi sur la bôme soit au dessus de la tourelle, l'écoute fait un U inversé.


15 mai 2021
0

Pour un bateau de croisière la barre d'écoute sur le cockpit est vraiment très bien et se combine bien avec le frein de bôme et le hale bas, aux niveaux implantations et retours de commandes.
Pour faire plus simple et hyper fiable on peut aussi revenir aux deux palans traditionnels (tous les points de force nécessaire étant prévus d'origine sur des bateaux de voyage bien conçus). Le cockpit et l'arrière sont ainsi désencombrés.


16 mai 2021
0

Merci pour vos contributions.Pour le bateau ce n'est pas arreté mais ce sera un course croisière de 30/31 pieds (peut etre First 300 que j'aime bcp malgré ses quelques défauts).
Le chariot avancé devant le roof;perso je n'aime pas car on est trop loin pour régler souvent.


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (107)

mars 2021