Recherche chantier naval acier pour construire un 12 m en forme

Je recherche une liste de chantiers acier capables de construire un voilier en forme, à clin type JOSHUA (sur plan originaux) ou à défaut à bouchain. Peu importe le pays...

L'équipage
17 juil. 2013
17 juil. 2013
0

La plupart des chantiers acier petite taille qui restent et vivent encore travaillent en découpe numérique.

Le plan en question, c'est un plan CAO avec fichiers de découpe, ou pas ???

17 juil. 2013
0

Non c'est le plan original sur papier, mais cela doit être possible de le reproduire en CAO je pense.

17 juil. 2013
0

Non, c'est pas pratiquement pas possible. En découpe numérique, il n'y a que de la tole, pas de profilés genre T ou cornière.

Si c'est un plan papier, il y fort à parier que les membrures par exemple, soient faites par soudures de troncons de profilés. Alors qu'un plan prévu numérique ait un morceau de cloison découpé dans de la tole.
www.kastenmarine.com[...]ate.jpg

Un peu la différence entre un CP classique sur membrure, et un CP époxy.

17 juil. 201317 juil. 2013
1

Si vous avez le plan, et que vous n'êtes pas à proximité d'un chantier naval, un chaudronnier près de chez vous devrait savoir faire aussi.
A vrai dire un bateau ce n'est qu'une demie cuve avec des mats et des voiles dessus, avec éventuellement un moteur dedans.
Après reste le problème de l'accastillage.
Néanmoins, ce n'est pas certain que ce soit moins onéreux que dans un chantier naval ayant pignon sur rue.
Le seul avantage, sera de vous permettre de suivre le chantier en temps réel, mais ça vous demandera également beaucoup d'investissement personnel.
C'est une idée en passant, sans plus :tesur:

17 juil. 2013
0

Le construire chez un chaudronnier, c'est pas une mauvaise idée !
Il y a les compagnons du devoirs, ils pourraient sans doute le faire.
Merci,

A TOUS :

Mais si vous avez des adresses de chantiers...

17 juil. 201317 juil. 2013
1

Il y a le plus connu d'entre tous les chantiers de la grande époque :
?
En plus un JOSHUA, ils doivent un peu connaitre, et ont peut-être même des archives la dessus :mdr:
www.meta-chantier-naval.fr[...]stoire/
Ne reste qu'à trouver les poteaux électrique en sapin "carboleïsés", ce n'est pas certain qu'ERDF en ait encore en stock. :scie:

17 juil. 2013
0

@Bikeel il ne devrait plus pouvoir en acheter depuis 2003

les poteaux électriques, ont été traitées à la créosote (du goudron de houille) ou aux sels de cuivre-chrome-arsenic (CCC), des fongicides toxiques classés parmi les produits cancérigènes.

Leurs cessions à quelques titres se soit est interdite (déchets Q12)

Un bon poteau métallique fera l'affaire !

17 juil. 2013
0

META c'est là que j'ai eu les plans. Le problème c'est qu'ils ne font plus d'acier en forme... :-(

17 juil. 2013
0

Si.

En les payant suffisement cher, ils vont le faire. Il est là, le problème.

Se faire reconstruire une Traction Avant coute beaucoup plus cher que d'acheter une DS5 actuelle. Pourtant des passionnés le font. Il faut juste savoir ce qu'on veut.

22 juil. 2013
0

Les productions en acier de Meta étaient continuées il ya quellques années au Bresil.....mais c'est un peu loin

17 juil. 2013
0

Il y a peut-être eu quelques déboires avec le "Strongall" en forme et ils sont revenus à une construction plus traditionnelle à bouchains.
Sans compter que dans un processus industriel, le cintrage d'éléments de coque en forme de bateaux, ça ne doit pas être de la "tarte".
Mais quand on innove, il y a toujours un risque de bug embusqué quelque part.
:tesur:

17 juil. 2013
0

Je viens de demander à META un devis pour un JOSHUA acier à bouchain (coque pontée nue et choupée) avec les caractéristiques les plus proches. Il y a plus qu'à attendre.

17 juil. 2013
3

Moîtessier se retourne peut être dans sa tombe rien qu'a savoir que quelqu'un veux encore construire un Joshua. Minimaliste dans l'âme son bateau suivant était déjà un tout autre modèle.

17 juil. 201317 juil. 2013
0

Un Joshua à bouchains !!!
Moitessier va se retourner dans sa tombe !

Si "peu importe le pays", il se fabrique de grands beaux voiliers acier en forme en Hollande, me semble-t-il, les Jongert ?

17 juil. 2013
0

Le strongall est une idée Fricaud/joubert pour fabriquer une coque solide avec le moins de mise en oeuvre possible et donnant un beau fini facilement vendable (pour ceux qui ont les moyens). Il faut une bonne scie et de TRES bon soudeurs alu (bien payés).

Il n'a jamais été question de faire une coque en forme avec cet alu épais, cela aurait été un non sens économique.

18 juil. 2013
1

Je croyais que Févre n'etait pas lui aussi étranger à la création ce concept ?
Faut il rappeller qu'a lépoque c'est lui qui fabriquait à Tarare tous les moins de 12 m et les multicoques
Les deux d'Antoine ( Voyage et Banana)ont été construit par Prometa et non pas Fricaud/Meta
Le concept du strongal a surtout été fait pour ....augmenter la marge du chantier ! :mdr: :mdr:
Dans son bouquin Antoine précise : 48 h pour assembler la coque de Voyage ...comparez cela au temps necessaire pour une coque (même) à bouchain et sa structure...
Et pourtant le dernier tarif que j'ai vu 27 euros le kgs pour une coque ( de memoire , peut etre defaillante ! :oups:) d'un ecotroll de moins de 15 m

22 juil. 2013
0

Je ne crois pas qu'il y ai eu de bateau en "strongall"construits en forme,
seul le "sainte AnneVi" de Legris avait un bouchain arrondi,donc un élémnt en forme, mais il faisait plus de 23m
sa sortie de Tarare dut être une sacrée opération.....!!!!

17 juil. 2013
1

J'ai un DI acier avec toutes les très fortes contraintes d'entretien liées à l'acier.
En dehors d'une construction purement amateur d'une coque à bouchains, pour une très relative économie, quelle drôle d'idée de nos jours de vouloir faire construire une coque en forme acier alors que le prix de l'alu a baissé et que le bateau est nettement plus léger.
Les chantiers Dujardins acceptaient de fabriquer des coques aciers sur plan Caroff (ou autre?) mais conseillaient plutôt l'alu, qui garde un fort prix de revente alors qu'un acier perd beaucoup de sa valeur.
Pour Méta, Mr Fricaud était particulièrement content de s'ètre débarassé de la construction acier! (trop fortes contraintes pour le chantier) pour une forte plusvalue avec le procédé Strongal (minimum de main-d'oeuve). Cela m'étonnerais que son successeur revienne en arrière.
A noter que les plans de Joshua donnés par Jean Knocker à Bernard moitessier correspondaient à un bateau en bois.
Moitessier à finalement trouvé par défaut le chantier Méta pour une réalisation acier à prix d'ami, ce qui a fait connaitre ce chantier.
Les Meffres ont renouvelé l'opération mais pour logiquement un DI alu strongal à bouchain (plans Michel Joubert).

17 juil. 2013
0

Je ne vous le fait pas dire, la réparation d'une coque en forme métal cabossée par une baleine, un conteneur, ou un beaching musclé, ça ne doit pas être de la tarte dans des coins un peu sauvages. Il faut une "maousse" cintreuse et l'outil qui va bien. :-(
Par contre dans presque tous les coins, même les plus reculés, on trouvera toujours un ferblantier local pour souder une tôle plate sur une coque à bouchains, après un coup de disqueuse habile. :whaou:

17 juil. 2013
0

Comme tu le précise le plan d'origine en bois et de 10,50 m seulement Knocker precisait d'ailleur que si il avait su que Joshua serait en acier il lui aurait adjoint une dérive
Et le fait de passer d'un projet en bois moulé à une coque acier à allourdi la partie coque de 2,6 T
page 261 de "Cap Horn à la voile"

17 juil. 2013
3

Aussi fan de Moitessier que je reste le projet énoncé ici parait bien étrange et anachronique aujourd'hui. On ne peux que décourager son auteur et l'inciter à explorer le marché fourni qui existe concernant des voiliers de voyage en alu ou même en acier.

17 juil. 2013
0

Il y avait le chantier naval gilles voisin.

A coté de mon bateau il y a un 12m en forme en acier qui sort de chez eux mais c'était il y a quelques temps.
Je ne sais pas si il font encore de l'acier.

Franck.

17 juil. 2013
0

il y a plein de chantier a court de boulot qui ce feront surement plaisir a faire ton boat, stx lanester par exemple et y en a plein d autre faut simplement chercher un peut

18 juil. 2013
0

acier= mauvais investissement!!!!!!!!!!

18 juil. 2013
0

Un excellent constructeur et super sympa,
il a construit beaucoup de coque acier , les JNF34 et 38 entre autre, mais ces derrières coques sont en alu..
Téléphone lui, on ne sait jamais

Le chantier, installé dans le Cotentin depuis 1979, s'est spécialisé dans la construction de voiliers à l'unité en aluminium et de dimensions allant de 10 à 21 mètres.

Contact :

Constructions navales de Gilles VOISIN
les Aubins BP 14
50430 Bretteville-sur-Ay.

02.33.07.16.23
02.33.46.84.77

Mail : gilles.voisin@wanadoo.fr

18 juil. 2013
0

Demande aux chantiers Piriou de Concarneau:
www.piriou.com[...]326.htm
C'est peut être un peu petit pour eux, mais une demande de renseignements ne coûte rien.

18 juil. 2013
6

Construire un joshua aujourd'hui... Le vrai est déjà une erreur architecturale...
Et pourquoi pas un drakkar en epoxy ?

19 juil. 201319 juil. 2013
1

Merci pour vos infos et les quelques adresse de chantier.
Pour répondre à tous :
Mât en bois type poteau sans saleté dedans se sera un peu dur à trouver mais il doit y en avoir.
Alu trop cher, relativement fragile (oui, je sais...) et surtout pas du tout écologique ! - Bois = trop de problème, plastique (pas écolo du tout)
Acier = solidité, réparation facile (sauf peut-être en forme...), 100% recyclable donc le plus écologique. C'est vrai qu'un JOSHUA à bouchain semble incongru mais c'est plus une "idée" de joshua que je recherche s'il est financièrement impossible d'en refaire un en forme. L'original n'était pas une erreur architecturale, je ne vois pas pourquoi tu dis ça !
Il a plus de 50 ans et navigue toujours, c'est pris un cyclone sans une fuite, a fait les 3 caps, tiens la route au près sans trop le surveiller, ne connaît pas les problèmes de rouille sur la coque... L'architecture est allégée : à clin + fers plats + quille creuse.
En fait, ce que je cherche c'est un coffre-fort tout-terrain acier à fers plats en ketch, quille longue et creuse avec bout-dehors, safran extérieur barre franche et le moins de matos "modernes" (winch, enrouleur, monte chaîne...), juste l'électro "obligatoire" pour plus de simplicité. Pour pouvoir naviguer partout (du Nord au Sud et Est à Ouest), caresser les glaces, faire les australes... et être capable de réparer moi-même en mer au cas où !
Donc éventuellement un JOSHUA nouvelle génération si bouchain ! En forme c'est mieux mais je ne suis pas contre le bouchain si fait selon mes besoins, il sera lourd et "lent" mais ce n'est pas un problème pour moi.
Si vous avez des idées de voiliers correspondant à ce type...

19 juil. 2013
1

oui mais le rêve n'a que faire du rationnel. et ce qui compte c'est d'être heureux.

19 juil. 2013
0

bonjour
euh Cockner c'ets pas Knocker?
eric

19 juil. 2013
0

ha ha ha eliott
ce Kickers dessine vraiment comme une pantoufle!!!!!
:-D :-D :-D :-D

30 juil. 2013
0

Bonjour,
non les bateaux de 40/50 ans et + sont en général en bois pour la plupart, nous avons des bateaux de 50/60/70/80/90 ans et + en bois dans nos assoc et qui naviguent.....également des bateaux en acier de 50ans et + , dans 50 ans ou seront les bateaux en plastique des années 70 ?? d'ailleurs la déconstruction de ces bateaux pose problème, puisqu'on a créé une structure pour cela ......Par ailleurs rapporté a leur nombre, les bateaux de plus de 50 ans naviguent plus que les bateaux récents .....un guindeau, ou un winch n'est pas obligatoirement électrique , oui je suis pour les bateaux du patrimoine, pourquoi pas refaire un JOSHUA, mais ne pas trop s'éloigner de son esprit (relire MOITESSIER , la longue route...) sinon on perd l'âme du bateau et une partie de ses qualités ....
ps/ Je ne suis pas contre le progrès ( sinon je n'aurai pas déposé (et exploité) des brevets pour faire évoluer les choses....
Salut LECELTE

19 juil. 2013
0

c'est vrai, livré avec le sac de sciure et la louche pour les toilettes sèches

30 juil. 2013
0

je crois plutôt que le premier avait été construit pour José Bové.

19 juil. 2013
3

Fausse reflexion sur l'écologie des bateaux.

Faudrait retrouver sur Internet l'étude d'écologistes suisses.

Premier matériau écologique :
Le contreplaqué d'essences locales. Mais quand même pas si écologique que ça. Parce que le bois nécéssite de la colle, et doit être peint ou verni. Et la protection est à renouveller...
De mémoire, le CP epoxy était équivalent. Moins de bois de structure, protection à renouveller moins souvent. Mas un peu plus de résine à la fabrication, et un peu moins facile à recycler.

Deuxième matériau écologique:
Le sandwich carbone epoxy. Eh oui. Au niveau matériaux, c'est celui qui en nécéssite le moins, et de très loin. Protection : gelcoat c'est celui qui dure le plus longtemps. Et bateau le plus léger : on est gagnant sur TOUS les autres plans : plus petites voiles, le moins d'usure sur le gréément courant, le plus petit moteur, le moins d'antifouling, etc etc etc. Un bateau en carbone brule très bien dans la dechetterie adaptée, et on récupère la chaleur.

Materiau le pire:
L'acier. Bateau le plus lourd: les plus grandes voiles, le plus d'usure du gréement courant renouvelable, le plus gros moteur, le plus d'antifouling. Protection antirouille écologiquement catastrophique à renouveller. Le recyclage de l'acier impose des transport monstrueux (pollution CO2 transport). Il n'y a pas d'aciéries partout.

Entre les 2, l'alu et le polyester classique.

19 juil. 2013
3

ce que je veux dire, c'est que l'architecture navale de ces 30 dernières années, est passée de l'âge du charbon de bois à la plancha en magnesium. Les dessins de carène, les essais de synthèse sont de vraies avancées pour celui qui va faire construire : solidité, rigidité, poids, précisions de mise en œuvre, sans parler des profils naca, ni même des coupes de voile.
Si Cockner avait eu tout ça sous la main, il en sortirait autre chose qu'un joshua (enfin j'espère).
Donc faire un joshua qui se traine, fatiguant à manoeuvrer, remontant au près comme un hobbie cat, me semble franchement dépassé.
Le budget lui, restera le même que celui d'un bateau moderne, plans compris.
Je trouve bien plus intéressant de discuter avec un architecte que de s'accrocher à des plans qui sont des reliques.
Quant à l'effet « culte Moitessier », tous les fans de Johnny n'ont pas forcément une harley. Et je ne parle pas du porridge...

19 juil. 2013
1

Suis en accord mais quand tu te plantes t'es malheureux.

19 juil. 2013
2

Combien de rêves se sont achevés au milieu d'un champs ou sous une bâche dans un jardin de banlieue...
Le grand schpountz, et près de nous le Randonneur 9,80, montrent qu'on rêve plus facilement en regardant le tour de France qu'en construisant un bateau, car c'est une épreuve.

20 juil. 2013
0

oui ,mais c'est l' irrationnel qui fait que l'on vit dans un monde en déclin!!

19 juil. 2013
0

possible Ztri. J'aurais pu écrire Kickers ou coker, je n'ai pas vérifié... :litjournal:

19 juil. 2013
1

rêver, c'est cool mais si, finalement tout cela se réalisait, j'ai bien peur que pour nôtre ami Sikozu59, la déception serait á la hauteur de l'engagement!....
questions á cent balles,
pourquoi personne ne navigue plus avec un Joshua?
pourquoi on fait de nos jours,le passage du nord-ouest en daube en plastique?
pourquoi des bateau de 40/50 ans, il y en a plein encore dans les marinas et ne sont pas en ferraille pour la plupart mais en plastique?
...pourquoi pas oublier un peu la théorique et essayer la pratique?
...histoire de révolutionner ces idées légèrement rouillées...
De nos jours, et depuis bien longtemps, un "monte-chaine" a pour nom un guindeau....et monter une chaine de 12mm plongeant dans 20 m. de fond sans son aide...!!!!
et puis tant qu'à rêver, autant aller jusqu'au bout!...[[juste l'électro "obligatoire" pour plus de simplicité]]..ça perd de son charme "Joshuesque" de suite!...l'astrolabe! l'astrolabe!!...
enfin, moi , ce que j'en dis....
:reflechi: ;-)

19 juil. 2013
0

Tu parles d'un bateau lourd mais tu ne veux pas de winch guindeau etc ce par soucis d'économie mais plus le bateau est lourd plus tu as besoin de matos, moteur plus gros etc. etc. et . Y a une bulle dans le raisonnement.

19 juil. 2013
0

Bonjour sikozou59,

Chez META, il y a bien "PETIT MONDE" (plan Brouns) qui me semble répondrait à ton projet.

En allant sur le site de Jean-Pierre Brouns, tu trouveras une ou deux aquarelles de ce joli voilier... si simple. Pour info, ce voilier a été dessiné pour un des responsables META.

Sur le site de META existent des photos du voilier terminé.

19 juil. 2013
1

en acheter un prêt à partir pourrait être une solution...
www.stw.fr[...]ers.cfm

19 juil. 2013
0

Quand je gagnerai au loto !

19 juil. 2013
2

Mais est ce moins cher de le faire fabriquer?

19 juil. 2013
1

C'est fonction de tes besoins. Coque nue pontée choupée + mât et voiles c'est suffisant pour commencer. Après avec le temps tu aménages et surtout tu mets que ce qu'il te faut. Généralement les vendeurs de voiliers prêts à partir sont trop (à mon goût) équipés, ce qui augmente le prix...inutilement CQFD

19 juil. 201319 juil. 2013
1

quel budget as tu ?? a la louche je compterais dans les 200 000 euros pour naviguer en faisant construire la coque ponté , la finition par toi

19 juil. 2013
1

en France , pas au Vietnam ..

19 juil. 2013
0

il y a 23 ans , le cout de ton voilier fut pas loin de 145 000 euros ?
je ne sais pas maintenant mais mon séjour pour faire la jongue en 88 fut bien difficile coté administratif

19 juil. 2013
0

Surtout équipé de zigouigouis inutiles et enrgivore sans les quels «tout marin moderne »   ne sauraient se passer, Plus le temps passe dans le voyage plus ces machins coûtent cher en maintenance et certain pour vivre en paix avec eux même et le porte feuille les débarquent assez rapidement. Le vital en ambiance Européenne n'est pas le même vital en plein Pacifique ou Indien loin des centres industriels. Pour naviguer heureux, il vaut mieux naviguer simple.

19 juil. 2013
0

200000 euros !?
Moi en fonction du cahier des charges evoqué par l'initiateur du fil je dirais ...beaucoup moins !

19 juil. 2013
0

l'initiateur du fil à ecrit :"Peu importe le pays ..."
Au Vietnam :bien moins que 200000 euros ca c'est sur :mdr: :mdr:

20 juil. 2013
0

Pour 18,26 ht 5,25 de large ,bimoteur et l'equipement pour un bateau de cet taille .
L'initiateur du fil parle d'un bateau de 12 m .

Ce qui represente (à la louche ) un bateau entre 2,5 et 3,3 fois moins volumineux .et presque 3 fois moins lourd.
Comme il est de coutume de dire que le prix de revient est fonction de l'ensemble volume/poids.
Je pense comme ecris plu haut qu'un bateau de 12 m equipé et aménagé dans l'esprit de
Sikozu59 devrait couter bien moins que 200000.
Tu prends notre prix de revient tu lui applique une inflation pendant 20 ans tu le "tempére" en fonction du volume/poids et tu ne devrais pas etre loin du prix de revient .
Sachant qu'a l'epoque nous n'avions pas "optimisé" au mieux nos achats (nous avions tout acheté en France hormis les voiles HK et l'accastillage Singapour).
Mais par exemple le plexi (Allemand) vendu à HK bien moins cher que des produits Italiens ou Francais ....en France !.
D'un autre coté il passe dans les annonce des opportunités interressante , vu l'année derniére une coque de 60' neuve en forme, peinte avec deux moteur Perkins, son systeme de barre pour 50000 euros .
Mais si Sikozu veut un Joshua , c'est son choix .
Coté administration je pense que depuis notre passage les choses ce sont ameliorées .
Les gars de la jonque de Saïgon avait un (tres ) fort appuis du consulat, donc je pense que leur problèmes ne devaient pas etre si compliqués .
Pour notre part nous nous sommes adaptés et seuls avons réussi à surmonter les difficultés .
Par contre lorsque nous avons décidé de faire construire la coque de Hoa en France nous avons eu :
- un chantier qui a voulu nous faire payer les plans que nous lui avions fourni !
-un autre qui nous a laissé tombé (alors que nos moteurs etaient deja livré chez lui) pour un projet bien plus renumérateur
-et le dernier qui a depassé son planing de 130 % sans aucune indemintés de retards (ce que nous avions reussi à avoir ....au Vietnam) et sans faire tout comme au plans ....
Alors oui c'est compliqué au Vietnam mais au moins nous avions eu ce que nous avions dessiné.
Et les complications peuvent aussi etre en France , en Ukraine ou en Afrique du Sud.
Pour un budget de 150000 euros ikozu pourrait avoir un tres beau bateau en acier (puisque c'est ce qu'il recherche) sur le marché de l'occasion, mais si il veut à tout prix un Joshua c'est son choix.
Et apres tout les Joshua malgré leur "defauts" ont aussi des"avantages" pas entendu dire qu'un Joshua ai perdu un gouvernail, il y en a au moins un qui a resisté à un abordage avec un methanier, pas de probleme de liason pont coque ou de perte de quille ( et pour cause !!) d'epontille flambé, de cadènes qui montent avec le pont etc etc .
Et pourquoi pas un Joshua en alu cela permettrais de retrouver pour la coque et le lest le poids prevu à l'origine par l'architecte ? bon ok je sors

19 juil. 2013
0

J'en suis conscient je construis le mien et te promet suis minimaliste. J'ai pensé que tu voulais partir dans l’immédiat et de plus ou il fait froid j'avais a ce moment compté des intérieurs finis et un minimum d'équipement. Bonne chance pour ton projet.
Olivier

19 juil. 201319 juil. 2013
0

C'etait une annonce de coque mais au canada désolé

19 juil. 2013
0

Tupperware = voilier pas avec la forme voule !
Et non, je ne dois pas partir rapidement, j'ai encore du temps. Et les pôles c'est un des projets... d'abord passer les diplômes pour faire des sous et vivre du voilier après (RYA Yachtmaster, CIN, Capitaine 200...) donc normalement départ à partir de 2014-2015-2016, je suis flexible.. (fonction des sous). Budget limité mais en cours de "capitalisation".
200 000 € en acier !!!! Tu construit où à ce prix ?

19 juil. 201319 juil. 2013
1

tu es a priori dans le domaine de la réflexion sans bille .. un joshua en acier en forme + pont ( construction pro )+ protection peinture + gros moteur +lest + accastillages +mats +voiles +capots de pont+hublot +ensemble général etc ... , le budget est la . commence a aligner les prix .....
quel budget veux tu mettre

19 juil. 2013
5

bonjour à tous. la securitè ce n'est certainement pas de naviguer sur un coffre fort!!!! la securitè c'est de naviguer sur un bateau marin qui remonte au vent et marche suffisement pour vous sortir d'un mauvais pas,est suffisement manoeuvrant pour recuperer un homme à la mer et vous permet "d'atterir" dans le port le plus proche en cas de tres mauvais temps et non de partir au portant ou le vent vous portera! apres tout est question de programme et surtout de competençe!! sans vouloir jouer les donneurs de leçon, j'ai ecumè la mer du nord jusqu'en norvege pendant des annèes hiver comme ete sur un muscadet ,mon romanèe de serie a fait 55000 miles et encore 2 tours du monde ; il est toujours de ce monde ! le choix du metal est interressant pour les rencontres innoportunes en mer=containers, abordages, quais du bout du monde agressifs etc le polyester tres bien construit(seulement) peu aussi etre solide!!!! apres c'est une question de gout, de culture ,de possibilitès,il y a aussi un calcul a faire entre plaisir/ contraintes/ securitè; un porte containers peut aussi couler, un chalutier açier(mille fois plus solide que votre coffre fort)disparaitre en quelques minutes!!! maintenant si vous ete"tetu" les meilleurs affaires pour un açier avec un peu de geule,c'est en hollande!!! un wibbo acier coque en forme ne vous coutera pas bien cher( plan vengdestadt(les bateaux de cet architecte marchent et ne sont pas des fers à repasser pour rassurer les anxieux) il y a plein de voiliers acier en hollande et ce mode de construction n'est plus tres à la mode et les prix avec le marchè catastrophique actuel souvent tres bas! inutile de perdre son temps dans une constrution à l'unitè cordialement

30 nov. 2013
0

EXACT !!! bonjour, vous avez raison ! j'ai un van de stadt 36 acier, cockpit central. plan de pont idéal. Evidemment au détriment de l'intérieur (mais à chaque fois le mécano qui vient réparer fait des oh et des ah car moteur très accessible). En effet ça marche très bien, à partir de force 4 aussi bien qu'un bateau polyester. à force 5 je les rattrape les plastiques )))) ayant navigué en polynésie, je ne partirais pas sur un bateau polyester, les cartes ne sont pas exactes et les coraux très tranchants. ensuite, l'acier en mer, ce sont des mouvements doux, on est moins fatigué. à l'intérieur, plus de silence .... les bateaux Hollandais sont faits avec des toles spéciales pour la mer et contre la corrosion. la coque a qq points de corrosion qui ne bougent pas. l'idéal n'existe pas qq soit le domaine, tout n'est que compromis ... bonne journée yves

19 juil. 2013
2

Franchement, on fait nettement mieux que le Joshua, en terme d'architecture navale, pour naviguer plus sereinement dans les hautes latitudes.

19 juil. 2013
0

sur . on connait pas le budget .

19 juil. 201319 juil. 2013
2

"si je dois faire 6 ans sans escale (le temps de tenue d'un bon antifouling 10 couches) en solitaire "

Juste pour info., a ce jour, tu as fais combien de jours de nav consécutifs non-stop ?

19 juil. 2013
1

En nav embête toi pas, laisse l'hélice tu risques de la perdre. Bon pour revenir a la question je dirai le chaudronnier du coin. Je me permet juste, 6 ans sans escales en quête spirituelle un voilier est il indispensable?

30 juil. 2013
0

"Le principal est d'avoir son voilier conçu pour la vie si tant est qu'on en prenne soin !"

Tu peux peut-être prendre les plans de Inox de Marcel Bardiaux, il doit être plus facile à construire et ça marche aussi pour la quête spirituelle.

19 juil. 2013
0

Voir encore... "petit monde" de J.P. Brouns......

19 juil. 2013
0

Attention, j'ai dis que j'aimerai l'avoir en forme mais je ne suis pas contre un bouchain s'il à les caractéristiques voulues. Les chantier hollandais sont bons en effet mais pour le wibbo ce n'est pas une quille longue ! Pour la "sécurité", le coffre-fort est mon choix, qu'il soit lent aussi (une fois en nav je me fou du temps passé et je compte faire les 3 caps, le passage du nord-ouest, faire les pôles... Une fois le voilier équipé selon mes besoins (au plus simples) je dois être autonome pendant des années (minimum 1 an sans escale), avoir tout pour produire ma nourriture (algues, pêche, insectes, graines...), produire mon énergie (statoéolien + solaire). Je suis ancienne école (sextant, astro, palans...) et n'aime pas les suréquipements modernes inutiles qui "sécurisent" et rendent fatalement les marins "capitaine côte-d'Azur" incapables... Je serai bientôt marin pro donc avec le temps je ferai mes sous grâce à cela. Pas besoin d'un gros moteur vu que la majorité se fera à la voile ! Le moteur n'est là que pour entrer et sortir des ports, en nav je le déconnecterai et enlèverai l'hélice. Un coffre-fort car s'il doit se prendre un cyclone, il doit tenir. Je pense que pour vous cela ressemble plus à une quête spirituelle et non un choix réfléchi mais si je dois faire 6 ans sans escale (le temps de tenue d'un bon antifouling 10 couches) en solitaire ça ne me pose aucun problème ! De nos jours, oui, on peux avoir un voilier sans être un gouffre financier. Beaucoup de temps, d'huile de coude, de débrouillardise et faire le max soi-même. Mon budget n'est pas encore positionné vu que je recherche au plus bas, il sera temps de capitaliser ensuite.

19 juil. 2013
0

Assez pour savoir de quoi il en retourne mais pour info cela se compte en mois.

19 juil. 2013
0

Pour l'hélice c'est vrai que je peux la laisser mais cela freinera un peu plus c'est tout. Pour les 6 ans, c'est juste pour dire que si je dois, je ferais. Bien sûr faire des escales c'est bien aussi pour découvrir les gens et les lieux ! Pour les chaudronniers je dois attendre septembre pour une réponse (vacances) mais si je passe par eux se sera les compagnons je penses (l'esprit communautaire). Faut encore qu'il puisse passer aux NUC. J'ai encore le temps... Le principal est d'avoir son voilier conçu pour la vie si tant est qu'on en prenne soin !

19 juil. 2013
2

et si Sikozu formulait sa question autrement, plutôt comme le fait Lamanoch dans la taverne?:
[[...Quel bateau et formation choisir pour commencer ?..]]
désolé de bousculer le rêve... :oups: :heu: :jelaferme:

19 juil. 201319 juil. 2013
6

EXCELLENT LE TROLL....sikozu59!!!...Ta dernière intervention
est une perle!...heu! LA perle du mois, que dis-je? de l'année! en tous cas, tu m'as fais mourir de rire sur ce coup lá...!!
bon plus sérieusement, tu feras attention de bien ranger ton hélice dans les 50èmes..c'est que ce sont de dangereux projectiles ces trucs lá, dans un cyclone!!....
vous reprendrez bien de la salade de plancton? .. :heu: :pecheur:

19 juil. 2013
1

je pensai un fil sérieux ..... je retire l hélice ..... nav au sextant ..... 6 ans en mer ....je fais ma nourriture a bord ..... oh la la .....

19 juil. 201319 juil. 2013
0

C'est quoi le pb ? Chacun sa vie, chacun ses choix, non ?
Ce n'est pas parce que nous avons des produits modernes qu'il faut nécessairement les avoir, non ?
Je suis de ceux qui vivent de peu, spartiates, désencombrés de l'inutile, cherchant la vie, le sens plutôt que cette futilité "moderne" nous déshumanisant...

19 juil. 2013
1

le problème, c'est qu'un professionnel ne rêve pas á un joshua!... pour le sens de la vie,du reste, tu as par ailleurs raison.

19 juil. 2013
0

Certains pro rêvent encore d'un joshua (du moins un truc y approchant), j'en ai vu en italie, même un convoyeur belge qui a pu naviguer dessus (en plus je serai bientôt pro et j'en rêve car j'ai déjà navigué dessus aussi...). Après cela dépends de leur bagage. C'est une autre manière de naviguer s'entends !.

19 juil. 2013
1

tu le veux en NUC , connais tu les contraintes ? ( j ai eue un uldb en NUC )
On connait tj pas ton budget ? on commence par la pour toute chose . Tu indiques que tu seras marin pro ? quel diplome et genre de travail cherches tu ??

19 juil. 2013
2

bon j'abandonne!..... :acheval: :acheval: :acheval: :acheval:

19 juil. 2013
0

rebonjour; tous les reves sont respectables si ils aident à vivre et à donner du bonheur( meme si parfois ils sont completement utopiques) apres si l'on a la"niac" la dure realitè des choses remet vite les choses à leur plaçe!du moins si l'on a la chançe avec soi si non............. pour revenir au cotè technique, une quille longue elle peut correspondre assez bien au programme= stabilitè de route,pas trop d'efforts sur le regulateur, douceur des mouvements,homogeneitè de la construction , mais demande aussi un architecte competant pour une bonne remontè au prè! il y a aussi de fortes contraintes= manoeuvrabilitè lamentable dans les ports,inertie, effet croche pied dans le tres mauvais temps ,peu de sensation à la barre etc maintenant pour la "quete spirituel"vous pouvez monter au paradis au levè du soleil à 6 h le matin sur une plage deserte des glenans ou dailleurs avec votre bateau mouillè à quelques encablures .le bonheur est souvent plus proche qu'on le pense! si les quarantiemes peuvent etre grandioses ils demandent quand meme une certaine dose de desesperançe pour etre appreçiè ,si çe nest pas le cas choisisez plutot un bon bateau pour revenir........ cordialement

19 juil. 2013
0

"Je suis de ceux qui vivent de peu, spartiates, désencombrés de l'inutile, cherchant la vie, le sens plutôt que cette futilité "moderne" nous déshumanisant..."
Comme Moitessier, mais je me répète son dernier voilier "Tamata" n'était plus un JOSHUA
Bon sur ce. J' abandonne aussi.

19 juil. 2013
0

j ai connu a Tahiti Moitessier et son Tamata , petit voilier j étai en escale sur mon 9 m . ce bateau est tj sur la Polynésie d aprés qq infos

19 juil. 2013
1

Bonjour,

faut qu'on m'explique : une réplique de joshua, en acier à bouchain, en NUC, et en finition amateur, en vue donc d'une exploitation commerciale, j'ai du mal à suivre.

Se lancer dans ce type de projet plus la formation et les diplômes à passer, je reste coi.

Si ce n'est pas un troll, il faut prendre les choses par le bon bout : formation ==> navigation BDA/salariée==>diplômes/navigation ==> Brevets ==> navigation salariée - on pense au bateau idéal/on met de l'argent de côté/on gagne au loto/ - on achète ==> on exploite et à nous la belle vie...

Cordialement,

22 juil. 2013
0

Le voilier est en projet. D'abord les diplômes (CIN-Capitaine 200 + Yachtmaster RYA), convoyage, croisière puis voilier ou en parallèle.

19 juil. 2013
1

Ce qui m'échappe, c'est la dimension commerciale !!!

Un navire NUC et un diplome pro, c'est bien pour une exploitation commerciale. Mais quel client solvable (capable de payer) va payer pour une nav sur un bateau construction amateur, avec un intérieur des plus sommaires.

Perso, il faudrait me payer très cher pour que j'accepte de monter avec la météo en ce moment en france, dans un bateau acier, avec un pont brut de tole, et un intéreur sans isolation thermique...

22 juil. 2013
0

Oui, le voilier doit-être habilité NUC et non, il ne sera pas en construction amateur sinon le mettre en NUC est très compliqué.
L'intérieur sera sommaire (au début) puis peu à peu amélioré pour accueillir des passagers mais toujours dans l'optique simplicité. Il y aura 2 wc, 1 ou 2 salle d'eau, chambres... Mais simple pour entretien/réparation simplifié... et isolé thermiquement !
Il y en a qui accepteraient des nav "authentiques".

19 juil. 2013
0

Et le "Madaillan" ? Voir le fil suivant :

www.hisse-et-oh.com[...]daillan

Il y en a beau prêt à partir à vendre depuis 2010 (prix certainement négociable) en Belgique ici :

www.belgi.net[...]ile.htm

PS : Je n'ai aucun intérêt dans l'affaire.
Je répète que j'en ai un à deux places de mon bateau. J'aimais bien les plans Van de Wiele...

19 juil. 2013
0

Salut, il y a quelques annees j'ai achete les "study plans" du Bollard 1360 chez Boden Boat Plans (c'est un plan copie a double bouchains du type Colin Archer)

www.bodenboatplans.com[...]nfo.php

Je peux te les envoyer si tu veux (ils s'appellent Retourne...) ou tu peux te les procurer chez eux directement. Les lignes sont assez proches du "C.A" et si tu veux du coffre-fort flottant... c'est un beau canote pour voyager. Finalement, j'ai choisi une autre solution avec eux...

www.voyagingyachts.com[...]/

j'attends avec impatience la finition de leur Nr1 avant de passer commande d'un kit...
Cheers, Al

19 juil. 2013
0

20 T c'est pas vraiment dans l'économie

19 juil. 2013
2

Pourquoi toujours se moquer , critiquer caricaturer les projets des (plus ou mois ) rêveurs , qui veulent tenter de vivre leur rêve ?
Si il y a 23 ans nous avions posé ici ce genre de projet :" Projetons de construire un ketch de 17,40 m au pont, deriveur integral, en acier et en forme, bimoteur salon de pont et cela au Vietnam, notre budget de 450000 F"

Nous aurions sans doute essuyés les mêmes critiques, moqueries condamnations sans appel ....
Et pourtant moi qui ne suis pas une "flêche" j'ai (avec l'aide de ma femme :pouce: :cheri:) reussi à mener ce projet à son terme, ce qui prouve bien que cela n'a rien d'impossible .
Certes le cout final fut plutot aux environs de 940000 F (tout compris avion, logement, container, plan de formes etc ...) mais les mats prevus en bois local sont devenus des Sparcraft , les palans et petits winchs sont devenus de gros Harkens, les lattes à trou sont devenus des rails d'ecoutes Harken, les cardans ont cede la place à des Aquadrive etc etc ).
Donc moi je ne peux que te conseiller de te former ,de compter (en mettant un gros coeff multiplicateur....) et de tenter le coup .Certes tu as des bateaux sympas sur le marché à des prix abordable , mais si ton rêve c'est d'avoir un Joshua , pourquoi pas ? C'est vrai ce n'est pas un foudre de guerre (quoique relire la traversée effectuée en solo par Guillain ...) il n'est pas terrible au prés etc etc .
Mais si l'on achetait que les foudre de guerre qui remontent au prés comme des betess ...il y a pas mal de chantiers qui feraient faillite.
Ou si l'on ne devait acheter que le pur dernier produit à la mode (ou plus efficace ou plus design ou plus etc )Quid de tout ces vieux greements, ?que interet à construire des copies de Bisquines, lougre, goelette à huniers ...?

Par contre mettre ton bateau au NUC , pour l'avoir fait une fois en 1986/87 ou c'etait encore facile et tenter il y a quelques années avec notre bateau actuel ...la j'ai renoncé !!
Je pense que la tu auras des problemes assez chi... à surmonter..

Plus haut j'ai lu un comparatif "ecoloresponsable" entre l'acier et la fibre de carbone/epoxi/polyurethane etc il me semble que ce comparatif a oublié (comme pour nos centrales) l'impact et le cout du recyclage.Brulé c'est un faible benefice comparé au "cout ecologique" et si il faut bien sur transporter l'acier recuperer jusqu'aux acoieries je repondrais qu'il y a souvent bien moins loin entre "recuperateurs" et acieries qu'entre mines de fer et acieries donc même ce poste est beneficiare comparés à la mine car moins de distance et produit un peeu plus "fin" que du minerai brut.
(nota je ne preche même pas pour ma paroisse ...nous sommes en alu !)

Pour en revenir aux bateaux d'occasion pour en avoir remis en etat un certains nombre , il arrive qu'au bout du compte cela est plus long et plus dispendieux .
Et même si le temps et l'argent investi sont les même que pour une construction tu n'a finalement qu'un "vieux" bateau avec probablement moins de valeur à la revente .
Pour ce que tu dis concernat 6 ans en mer....pour l'instant (à ma connaissance ) le maximum est de plus de 1000 jours , bon le gars n'est (semble t il
:mdr:) pas devenus fou :doc:
Pour ce qui est d'un "Joshua à bouchain" on peut dire que grosso modo l'Embrun repondait assez bien à cette definition
A plus rêve et tente de réaliser la vie est (trés ) courte !

Si ce post reviens plusieurs fois c'est que ce Pu ...de satelitte decroche !!!!

19 juil. 2013
0

Bonjour sikozu59 ,il est évident que chacun a sa vision de la mer et que quelque soit le choix du bateau ,l'essentiel c'est d'avoir un bon feeling avec celui ci .

19 juil. 2013
2

Nous somme en 2013 ... et je constate que les constructeurs et les architectes sont resté avec des conceptions et avec un technologie sur les bateaux aciers remontants aux années 60/70 .. depuis guère d'évolution .

Alors que les aciers ont évolué , les profilés T et corniere ont disparu de la construction navale dans les années 70 sauf en plaisance . le numerique permet de fprmer une tole de 12x2.3m en 1 journée ... et coté poids certains NGV ont une caréne en acier légere comme en alu et super solide (40nd) ...

seulement il faut savoir ou s'adressé ...un chantier a allé voir Ocea qui coté technologie a toujours été à la pointe.

Aujourd'hui un bateau en acier peut etre fabriqué en forme , etre solide comme un coffre fort et aussi léger qu'un bateau en alu ... mais il semble que le plus difficile est de trouver qui est capable de le concevoir ... dommage

josé

20 juil. 2013
1

Ca fait pourtant "belle hurette" (une copine à moi ! :cheri:) que les cornières et T ont disparus de la construction acier en plaisance .
Juste un petit rappel : memebrure en fer plat de 50X5,Barrot fer plat de 50X5 construction de 2013 ? non mais du Joshua en...1962 !!
Pour les NGV .....certains ont été de (trés) gros fopp il y en a d'ailleur actuelement à vendre de ces NGV tres legers , et personne ne se precipite pour l'achat alors que le prix est de plus en plus bas
Certains ont eu leurs bittes arrachées à la première manoeuvre, revendu en moins d'un an , parti loin et même dans des eaux censée etre plus calmes obligé de condamné des ouvertures et de souder à la place des toles dans l'espoir de rajouter un peu de "raideur".
Alleger pourquoi pas , mais il ne faut pas pour autant oublier ce que la mer peut faire subir à un navire.
Certains bureaux d'etudes sont un peu trop optimistes, même pour des remorqueur de haute mer ils arrivent à sous estimer les efforts subit et des membrures rendent l'ame.... :doc: :doc:

22 juil. 2013
0

Parce que la France a préféré se diriger vers l'alu.

20 juil. 2013
0

pour les NGV rien de plus normal , ces bateaux étaient programmé lors de la commande pour etre rentabilisé sur 5ans puis revendu ..

pour la bitte d'amarrage il faut etre precis et complet ,elle s'est arraché simplement parce que l'atelier avait oublié de souder des raidisseurs sous le pont....

par ailleurs le cahier des charges de ses bateaux precisaient bien qu'ils devaient resté au quai lorsque les creux en mer depassaient 3m ce que l'armateur avait accepté mais non respecté lors de l'exploitation des bateaux ... il a m^me perdu son proces attenté contre le chantier à ce sujet...

20 juil. 2013
0

mais pour en revenir au bateau acier ..fort ait de constater qu'en France tout au moins leurs construction n'a pas suivi l'evolution de la technologie dans ce domaine et c'est bien domage

20 juil. 2013
0

Au sujet d'Océa , nous l'avions contacté pour un pays qui desirait construire trois guardes cotes de 36 m,nous avions aussi contacté Cherbourg mais le probleme en France c'est nos cout les estimations etaient plus chères qu'un chantier Espagnol et même qu'un chantier ...Suédois
Donc le marché n'a pas été pour les Francais et pourtant j'ai essayé de "vendre" Francais ...mais trop cher mon fils

14 sept. 2013
0

Depuis, le chantier c'est bien rattrapé, il en a fabriqué pas loin d'une trentaine pour l'Algérie et pour l'instant les choses on l'air de bien aller pour eux, je crois qu'ils ont eu un autre gros contrat

20 juil. 2013
0

le marché de l'occasion est plutot interessant ces derniers temps...

20 juil. 2013
0

Juste pour rappeler à quoi ressemble un Embrun :
www.inautia.fr[...]65.html

20 juil. 2013
0

un autre qui peut ressembler à un Joshua "à bouchain" ,bien que je sois surpris de voir de pas mal de rouille sur un bateau si jeune (1998) et c'est vrai que le passage des câbles et autres semble assez spécial.
Mais 29000 euros pour une base avec mat moteur, pour moins cher que le prix d'une coque

21 juil. 2013
0

si tu t'en fou de la vitesse , pourquoi tu retire ton helice :-) sert tn pour faire de l'energie ...

21 juil. 2013
0

Le Josua à bouchains a existé sous le nom d'Antinéa. L'architecte l'avait modifié pour la construction amateur et je crois que Méta en a aussi construit. Mon frère en a construit un avec l'aide d'un chaudronnier qui lui a fait toutes les soudures. Mon frère avait construit au préalable un support tournant qui a permis de réaliser toutes les soudures à plat. Il a découpé lui même les tôles et les a assemblé par pointage. Il a fait le tour du monde avec et navigue encore aujourd'hui avec.

21 juil. 2013
2

voici bien un bon exemple : construire un support tournant pour faire tourner un bateau entier alors qu'un vrai soudure soude aussi bien au plafond qu'à plat ... vous imaginer le boulot , le cout et le temps??? :reflechi:

c'est dingue

josé

22 juil. 2013
0

et bien oui c'est bien là qu'est le probleme en 30 ans aucune evolution en plaisance acier on est resté sckocher aux années 70

Hier j'ai passé la journée avec mes anciens collegues amis toujours en activité et j'ai appris que les aciers utilisé en 90/2000 les E36 sont remplacé par du H42 encore plus resistant,moins lourds ,plus facilement soudable ...Et les petits chantiers et les archi sont toujours avec du A24 des années 60...

quand j'entends que pour les constructions neuve on en est toujours au sablage ,ça me parait etre de la prehistoire ..

par contre ce qui m'épate c'est qu'une partie de la plaisance ,celle du composite ,polyester,carbone est tres tres innovante ,l'autre la métallique ,ne bouge pas, ne suit m^me pas se qui ce fait tout les jours en construction navale ....sans doute parce que l'on construit peu de bateaux métallique en plaisance ....mistére

22 juil. 2013
0

Lorsque j'ai commencé à travaillé en navale fin 60 debut 70 on sablait tout .il y avait deux gars qui a longueur de journée dans leurs costume de cosmonaute sablait sans arret ... puis peinture ou shoopage à suivre ...

c'était cher , le resultat anti corrosion pas forcement terrible surtout en hiver avec l'humidité de l'air , c'était un travail penible ,manuel , repetitif....tout etait couvert de sable

Et un jour les produits siderurgique ont proposé de faire ce travail à la chaine sur des énormes tonnage ,de faire ce travail infiniment plus efficace ..les siderurgiste ont proposé des toles prepeinte ..

ce sont des toles decapées chimiquement en usine (plusieurs procedé d'ailleurs) peinte au four , garantie decennale , prevu pour le formage ,prevu pour le soudage ...

pas cher du tout , plus de sablage , aucune rouille n'apparé durant le stockage avant usinage (j'en ai vu qui 10 ans apres était absolument neuve sans un point de rouille)

On fait une économie de temps , de cout, travail plus soigné tres tres appreciable ..

On me dira mais lorsque l'on soude ,la peinture brule : exacte , mais sur pas plus d'1cm ..que faire ? un petit coup de sablage appellé "balayage" la pisette sable et juste derriere le sable est aspiré ... peinture , fini ...ou tout simplement un coup de brosse metallique au bout d'une machine ou m^me manuellement

celà existe depuis 40 ans dans tous les chantiers du monde SAUF en plaisance ... et apres on dit que les bateaux sont cher..

21 juil. 2013
0

Et dire que meta a fait cela pendant 30 ans .....

22 juil. 2013
0

Salut José
Y a plus besoin de sabler avant peinture? Pourquoi? Est-ce les aciers ou les peintures qui ont fait des progrès? C'est aussi valable pour l'alu?
Merci pour la réponse cela m' interesse ( pure curiosité intellectuelle).
Olivier

22 juil. 2013
1

Tu me rassure je croyais qu'on ne sablait plus , non seulement il faut sabler les soudures et comme tu l'as precisé ailleur les chantiers professionels soudent en continu , donc pas mal de sablage (et heureusement que les chantiers sablent encore ...quoique si le client n'est pas derrière ....) Et uis aussi lorsque l'on soude il y a toujours , plus ou moins des projections et a tout ces endroits la peinture est aussi endomagée .
Sur Oaristys il y a pourtant 20 ans de cela , nous avions employé lorsqu'elles etaient disponible des tôle prepeintes (malheureusement seulement dispos pour la semelle en 10 mm) et pour les zones dont nous savins que le sablage seraient problematique nous avions sablé et prepeint les toles apres formage.
Neanmoins il a bien sur fallut ressabler au niveau des soudures , projection, et un chantier n'etant pas forcement une salle d'operation aux endroits salis , rayés etc
Sans doute un chantier pour gros navires n'est pas forcément aussi sourcilleux et doit limiter le "sablage"
D'ailleur parfois fait ...à l'eau ( vu dans un chantier Singapourien) sablage à l'eau à ll'exterieur,pour des bateaux en renovation.
Un aditif est melangé à l'eau pour retarder l'apparition de fleur de rouille ,le temps du séchage avant peinture ..
Et la peinture c'est interressant ils seraient capable de te peindre un 12 m en une 1:2 h
Le gars est sur une nacelle ,sur le bras qui tient le pistolet il y a un capteur est lorsque le bras bouge d'un sens la nacelle bouge dans le même sens . Et cela c'etait il y a plus de 20 ans il est probable que depuis il n'y ai même plus le gars dans la nacelle !
Par contre le coup de la brosse metalique j'appelle ca du "bricolage" digne d'un amateurs des années 60 :mdr:

22 juil. 2013
0

L'argument au départ pour l'acier petit chantier et amateur était solide, facile à construire, facilement réparable et pas cher mais ce qui faisait oublier très gros entretien, poids et très forte décote à la revente. J'ai acheté un acier, toujours en étât, mais qui ne vaut plus grand chose, acheté pour les raisons citées mais si c'était à refaire je prendrais un alu (de prix toujours au très dessus des moyens de gens financièrement raisonnables)

22 juil. 2013
0

Oui, mais c'est plus confortable de souder à plat.

21 juil. 201316 juin 2020
0

L'idée n'était pas si bête. Ce n'est pas seulement pour la soudure mais tous le reste, sablage etc

21 juil. 2013
1

C'est sur que pour le sablage interieur cela doit faire une grosse difference ,ceux qui n'ont pas fait de sablagge intérieur ne peuvent pas comprendre :mdr: :mdr:

22 juil. 2013
0

jacky a ainsi fait!
pour la construction de BOULAL du coté de Dijon!

:bravo: :alavotre:

22 juil. 2013
0

héhé photo tiré du blog de Boulal

:bravo: :topla: :alavotre: :langue2:

22 juil. 2013
0

depuis longtemps plus de message des boulals ??

22 juil. 2013
0

Et pourquoi pas une coque en acier pour la solidité et pont roof en contreplaqué pour l'entretien? Fabrication de la coque, tous les intérieurs et fermeture de la boite à la fin.

22 juil. 2013
0

encore mieux , coque acier ,pont alu ... là aussi ça se fait courement,facilement sans probleme depuis 30 ans SAUF en plaisance

gain de poids , meilleur stabilité , moins de lest,pas d'entretien moins cher et bien non on continue avec le tout en acier

sur le derniers posts voici quelque exemple "d'évolution" on peut en rajouter des pages ..

22 juil. 2013
0

mais biensur qu'il y en a eu des coques acier avec pont alu ,biensur ,c'est évident et heureusement

mais depuis l'apparution du bimetal ça devrait etre systematique ,on ne devrait pas ce poser la question or c'est assez rare .

globalement le bateau n'est pas plus cher , bateau plus leger ,poids en moins dans les haut ,implique moins de lest dans le bas ,ce qui entraine encore moins de poids ce qui ce traduit par moins de chevaux au moteur donc encore moins de poids et encore moins cher, moins de surface de voile encore moins cher moins de poids etc etc ..mouillage plus petit ...

que des avantages et bien non on continue avec des ponts en acier le plus souvent

22 juil. 2013
1

Ce n'est pas possible que tu ecrive des choses pareilles

"coque acier ,pont alu ... là aussi ça se fait courement,facilement sans probleme depuis 30 ans SAUF en plaisance "

c'est bien meconaitre le marché de la plaisance juste à titre d'infos il y avait à Monastir on bateau à deplacement (naveta pour les italiens ) avec coque acier et superstructures ....en alu date de construction ....1962 !!
Parmis les premiers bateaux construits en alu ..... il y avait de nombreux navires de plaisance, même de petit voiliers pour sortie à la journée , je crois même un il y a bien plus d'un siecle de cela (il y avait eu un article dans voiles et voiliers (je crois dessiné ou propriété d'un peintre de l'époque si quelqu'un a une meilleurs memoire que moi , ou gardé ses revues il est le bien venus ,)
Même les jonctions bimetal ot été utilisées des leur coception sur des navires de plaisance

22 juil. 2013
0

Pour ce qui est du comparatif cout acier alu je suis d'accord avec toi (tu vois tout peu ariver :mdr:) c'est d'ailleur le raisonement que nous avons eu lors de la conception de notre bateau actuel .
En acier (à resistance à peu pres egale ) nous aurions pesé 10, 5 t de plus . juste en prenant cela comme critère l'acier est meilleur marché .
Mai aprés il y a le cout de la peinture (nous ne sommes pas peint à l'intérieur ni sur la muraille)
La l'acier est toujours meilleur marché mais nous y avons aussi inclu le gain en conso et la les deux materiaux nous revenaient à peu prés au même alors pourquoi hésiter .
C'est vrai "ecologiquement" parlant l'alu est plus couteux à produire mais si on y incorpore la peinture en moins et surtout la conso en moins cela redeviens equilibré.
Pour la "reparabilité" nous avons à bord un (bien trop ) gros poste mig, j'ai debarqué la grosse boutielle d'argon et doit en embarquer un modéle reduit, donc la seule chose qui nous manquerais c'est l'electricité. Mais cela on en trouve un peu partout dans le monde :mdr:

22 juil. 2013
0

Peut etre Caillebote !? à verifier

22 juil. 2013
0

Je connaissais coque acier pont alu. Je pensais pour notre ami au pont contreplaqué car facile pour un amateur sans aide "extérieur" donc moins cher.

22 juil. 201322 juil. 2013
0

C'est un peut compliqué d'assurer une bonne étanchéité entre acier et contre plaqué en raison de la dilatation du métal sous la chaleur alors que le CP ne bouge pas. Calypso à raison un pont et superstructure alu sur de l'acier est une très bonne solution simple à réaliser avec une liaison entre les métaux par un joint Nobelclad.

22 juil. 2013
0

Une belle réussite de ce procédé est d'ailleur le relook d'une coque acier Caroff ayant abouti au bateau d'expédition pôlaire "Vagabond" bien connu, avec grosse superstructure en alu.

22 juil. 2013
0

Merci a vous pour vos réponses

22 juil. 2013
1

Eh bien ce sujet fait parler... moi qui demandais conseil sur des adresses de chantiers, voire autres plans de voiliers...
Le fait de vouloir un JOSHUA n'est pas pour moi nécessairement une idée fixe. Ce qui m'importe le plus c'est d'avoir un voilier simple dans l'idée joshua : Quille longue et creuse (pour lester et délester si besoin), safran externe-barre franche avec système perso à roue (du simple et pas ces safrans à tubes...), bout-dehors, ketch, 12 m hors bout-dehors (en dessous de 12m un ketch est peu agréable), mature solide en bois si possible, beaucoup de haubans (plus que ce que l'on trouve en général), fer plat (chasse à la rouille), à clin (voire large clin pour faire un bouchain en semi-forme, mais si clin impossible ce n'est pas la mort), cockpit central (mieux pour navigation aux pôles...), acier choupé, moteur "minimaliste"(pas un hyper puissant...), pas de pont en teck (c'est un non sens d'avoir du bois sur le pont car c'est un nid à rouille), intérieur fait main dans bois brut (pas d'aglo & Cie), équipé grand voyage et croisière (faut bien travailler pour la caisse de bord) sans trop d'équipement tant inutiles que chers... Bref un voilier simple, lourd mais solide, fait pour toutes les mers et tous les temps (navigables). Si je n'arrive pas à trouver un chantier pour le faire, j'irai voir un chaudronnier si j'en trouve sauf si par chance quand j'aurai les finances je trouve la perle en occas que je transformerai selon mes besoins.
Pour info, Moitessier a fini sa vie avec le Tamata mais il a avoué que s'il avait pu il aurait choisi un joshua de 10m (ce qu'il voulait à la base), sans doute avec tableau arrière mais impossible à cause de la tôle (épaisseur + coût de main d'oeuvre plus chère pour tôle moins épaisse !!) En plus il n'avait pas beaucoup de moyens...CQFD.
Tout est encore en état de projet, je mets toutes mes économies dans mes formations pro maritimes en premier...Normal ! Et comme dis, ce voilier sera sans doute pour moi d'ici 2014-2016. D'abord refaire les sous. Mais il faut avoir une ligne directrice et un plan. La prévision est mieux que l'achat coup de coeur inconsidéré.
L'umbrun semble sympa, l'antinea aussi...
Pourquoi pas alu ? J'aime pas, trop cher, difficile à réparer, pas écolo...
Acier, avec un bonne formation de base en soudure/réparation, poste à soudure et tôles à bord, je pourrai réparer si besoin. Choupage de qualité (2 couches) sauf si accès aux nouvelles techniques, antifouling en surcouche (10) comme la marine nationale (ça tient 6-8 ans en nettoyant sous l'eau régulièrement).
Pour ce qui est des passagers payant, il y en a qui aiment les navigations dites "authentiques et participatives" sans avoir besoin du luxe, en plus ça réduit leurs coût de vacances leur permettant de vivre l'expérience plus longtemps. Le faire passer au NUC c'est pour en vivre entre 2 nav en solitaire + humanitaire (l'administration est chiante mais c'est réalisable avec de la patience). Une fois le voilier prêt à naviguer, il est facile selon notre mode de vie de durer longtemps à peu de frais si bien pensé (changement jeu complet de voiles tous les 5 ans environ soit avec ce type de voilier environ 5000€, donc 1000€/an), assurance minimaliste en solitaire mais à la carte en commercial), eau par filtration omose inverse et distilation, nourriture par culture+pêche+stock sec)...
Pour les instruments 1-2 sextants, des cartes papier, 1-2 gps + 1 ordi de secours, un VHF-ASN voire une BLU, des statoéliennes maison, panneaux solaires, moteur panthonisé... Les navigateurs d'antan le faisaient... qu'est-ce qui a changé si ce n'est la complexité par le tout électro ? Je me suis retrouvé un jour en plein atlantique avec tout l'électro mort, pompe à eau morte, plus d'eau en cale, même les 2 pilotes... que faire ? Eh bien étant éduqué à la nav ancienne + mon sextant et les cartes + bricolage de récupération d'eau et je suis rentré sans soucis ! J'ai vu des navigateurs dans ce type de cas de figure sans cette connaissance se mettre en "DISTRESS" sans raison simplement parce que dépassé ! Quand on pars on dois avoir tous les moyens pour revenir sans pour autant négliger la simplicité du sextant et des étoiles, non ? On a beau faire des superbes voitures modernes tout électro mais quand ça merde, c'est à l'hosto que l'on se retrouve (je préfère un bon vieux combi à toute cette modernité qui coûte !), c'est pareil pour les voiliers qui aujourd'hui ressemblent plus à des maisons de luxe non faites pour la navigation.

29 juil. 2013
0

Pour le bout-dehors c'est un choix perso en ketch !
Pour la revue, dur dur de la trouver !
Pour les mâts en bois, si les allu modernes sont vraiment mieux pourquoi pas mais un avantage du bois c'est si pb avec le rail de grand voile on peux bricoler (si mât rond) un système de hissage qui entoure le mât avec cordage+"bille" en bois comme roulement. Chose impossible avec un allu. Mais s'il faut... il faut !

29 juil. 2013
0

Ce n'était pas mon bateau et le skipper de l'époque m'avait pris en stop donc pas le temps de vérifier son stock d'eau, en plus pour une raison inconnue du carburant était passé dans la réserve d'eau une fois les pompes mortes. La quille était à tube donc pas de régulateur possible mais bricolage avec un cerf-volant comme pilote. Je ne braquais pas !
Pour les mâts, je me suis toujours posé des question entre bois et allu mais j'ai vu des acier-allu se trouer en fond de coque à cause de la liaison métallique, d'où bois. De plus le gros problème de l'allu est la cristallisation sans parler de la foudre qui passe dans le mât creux et qui crâme l'intérieur du voilier (déjà vu) alors qu'un bois avec chaîne qui passe à la mer pour la masse... A voir ! Pour l'électro, VHF pas trop chère, Gps aussi (un usb pour 20-40 euros). Statoélienne maison par recyclage couplé avec alternateur de récup.... Frigo parfaitement d'accord avec toi..

22 juil. 2013
1

Si tu veux simplifier , supprime deja le bout dehors cela sera deja plus simple.
Le systeme de clins est surtout une solution de facilité ( je parle la du "clins" style Joshua ou Damien , le "clin" Hollandais ou la tôle est 'formée' au niveau du chevauchement necessite plus de travail) si Meta l'a pratiqué ce n'est pas par hasard... tu as comme avantages : pas d'ajustage au niveau des tôles ( il suffit de regarder de prés une coque
Meta pour voir que la dimensions du chevauchement est a géometrie variable ..., ces petites bandes de tôles sont aussi bien plus facile que faire une grande tôle formée, et un petit plus cette surepaisseur sur environs 50 mm de large facilite la tenue des tôles lors de la soudure.
J'ai lu pas mal de remarques evoquant des problèmes de corrosion entre les tôle du à un phenomène de "corrosion par aeration differentielle" .
Dans la pratique j'ai eu l'occasion de voir l'interieur d'un clin de 20 ans d'age : comme neuf .
Pour pouvoir lester et delester, soit, pourquoi pas ? mais dans ce cas il faut avoir un couvercle démontable bien etanche au dessus de ton lest pour que ton lest reste parfaitement à l'abri des infiltrations.
Gourvernail exterieur , j'aurais peut etre du le faire sur notre bateau actuel , plus simple et moins cher à consevoir, possibilete de concevoir un fletner pas cher du tout avec aérien et mini pilote electrique.
La mature bois ? Franchement, sauf peut etre pour une realisation ou reparation perso, je ne vois pas l'avantage d'une mature en bois nous avons eu deux bateaux avec mats en bois beaucoup d'entretient et de precautions ( pas questions d'oublier d'ecarter une drisse , certains l'oubli souvent avec des mats alu ...il suffit de se promener un jour de vent dans nos ports de plaisance ...) sinon il y a un hors serie de Bombiger et un autre consacré aux mats qui te detaille tout les avantages , inconvenients, caracteristiques des differentes essences de bois, les collage , etc )
Pour les haubans à partir du moment ou tu as ceux qu'il faut à l'endroit ou il faut en mettre plus cela sera ( de mon point de vue mais je te rassurre je n'ai pas la science infuse !!) plutot negatif ne serait ce qu'en fardage et poids dans les hauts , cout .
Pour le choupage , je pense qu'en partant d'un sablage (ou dune tôle prépeinte ...ressablée :heu: :mdr:) si tu es méticuleux et utilise de bons produits tu ne devrait pas avoir de probleme de rouille avant longtemps (Oaristys sablé en 92 revendu en 94 quasiment abandonné par son proprio jusqu'a son rachat en 2009 juste un carré de 10 X 10 de rouille sur la cloison d'abordage . Alors un bateau entretenu pas de problemes du tout. Si tres meticuleux lors de l'application par exemple même sur des tôles prepentes ressablé au niveau des projections salissure, peinture abimer par la rouleuse ,rayée etc ...
Tout les encadrement, passe coque (au dessus de la flottaison) plaitnes etc en inox.
Pour le pont en teck d'accord avec to i et idem pour de l'alu ne rien mettre hormis de la peinture au moins tu vois ce qui ce passe.
Pour le moteur même "minimaliste" je te conseil neanmoins plus que les 7 cv de Moitessier. Le bateau que nous avons eu avec le plus mauvais rapport poids puissance moteur avait un 32 cv pour ....22 T.... On peut se dire apres tout c'est un voilier , mais par exemple relis le premiers livre des Damiens et tu veras qu'au moins une fois ils ont priés pour qu'il parte .
Ou regarde les annonces de voiliers à vendre et regarde les heures moteurs annoncées sur les bateaux de voyage souvent plus d'heures au compteur que des bateaux ...à moteur !! (va voir les annonces sur Barbachante)
Pour ce qui est de "distilation, nourriture par culture+pêche+stock sec" lire
"Sailing the farm".

Pour les voitures je preferes celles concues pour se deformer et avec des airbags
à par cela muri tes rêves et tente les ,rien de pire (à moins de mourrir de ses rêves) que d'arriver vieux avec des regrets ;
Car alors tu te retrouve sur les forums avec comme passe temps favori detruire
en vol les reves des nouveaux venus :lavache: :blabla:

29 juil. 201329 juil. 2013
0

Tu peut dire "couille de chats" je ne serais pas choqué ! :mdr:

sinon pour les hs de loisirs nautiques ceux de Bombiger

www.amazon.fr[...]=sr_1_6

Pour celui concernant les matures :

www.amazon.fr[...]sr_1_12

22 juil. 201322 juil. 2013
0

Cher sikozu59
tu écris
"Je me suis retrouvé un jour en plein atlantique avec tout l'électro mort, pompe à eau morte, plus d'eau en cale, même les 2 pilotes... que faire ? Eh bien étant éduqué à la nav ancienne + mon sextant et les cartes + bricolage de récupération d'eau et je suis rentré sans soucis" En premier si tu as été éduqué à l'ancienne tu t'es fait avoir comme en bleu à te retrouver sans eau pour cause de pompes défaillantes.
Pour la suite ben oui! C'est pas trop un problème même moi je l'ai fait je n'avais pas de pompes mais des bidons pas de pilote mais un régul et pas d'électro, cela n'empêche pas d évoluer et de réfléchir a ton projet sans que tu te braques, je continues sur un point. Vouloir faire un mat en bois quand on donne (il faut un peu chercher) des mats alus d'ocas c'est un peu con, maintenant le ketch est un choix perso un mat pour la grandeur du canot tu dois t'en sortir a moins de frais.
Tu parles d'économie mais tu balances " Pour les instruments 1-2 sextants, des cartes papier, 1-2 gps + 1 ordi de secours, un VHF-ASN voire une BLU, des statoéliennes maison, panneaux solaires" OHHH 1 ordi et un gps de secours c'est déjà bien avec quelques cartes. Panneaux solaires? Pourquoi pas mais en premier évite le frigo et fabrique un régulateur etc etc

29 juil. 2013
1

pas de frigo , a non , trop bon la biere fraiche en mer ...
le sextant , bof , c est chiant

22 juil. 2013
0

De plus si vraiment tu veux construire un mat en bois j'ai le hors série de Bombiger je peux te faire une copie. Copie aussi des mats en bois que je construit pour mon canot mais dans les deux cas tu te retrouves avec de l'aurique.

22 juil. 2013
0

Pour l'autre HS c'est le N°26 de Loisirs Nautiques acheté à l'époque ou nous pensions ,faute de sous , mettre des mats bois sur Oaristys

29 juil. 201329 juil. 2013
0

Salut. Je suis peut-etre pas des mieux places pour parler de mats en bois vu que je suis un passionne (obsede?) de tout ce qui est bois (Pour moi, meme un godemichet se doit d'etre en acajou vernis !!! Non, je plaisante, je n'ai pas encore trouve une bille assez grosse pour en fabriquer un qui rappelle a Mme Shrubat son joujou prefere, a savoir le mien, en chair et sans os...)
Treve de plaisanterie, je trouve qu'un mat en bois est non seulement plus facile a fabriquer/reparer qu'un mat en alu ou carbone mais que c'est un element important du confort a bord, en nav ou au mouillage. Si le bateau a ete concu pour supporter un tel espar, (calcul de lest correct pour ne pas avoir un bateau tendre a la barre!) les mouvements de rappel sont bien plus doux qu'avec un mat leger suivant l'etat de la mer, la surface de toile, direction du vent etc... AMHA qui n'enrage que moi...
En tous cas, pour moi, un mat c'est toujours en bois... une grand-voile presque toujours aurique, une quille toujours longue, un bout toujours dehors, un capitaine toujours ad hoc et barbu, (mon chien est un fox-terrier), un safran si possible exterieur (voir croquis crocus sativus) un borde souvent classique et une helice "en cage" ma poule...
??? time for bed... good night.

29 juil. 2013
2

En toute logique un mât lourd va augmenter l'inertie mais va faire remonter le centre de graviter à compenser par augmentation du lest si on veut garder un minimum de sécurité donc majoration du déplacement avec réduction de la charge utile, augmentation de l'inertie générale, ce qui va nécessiter plus de voilure pour atteindre une vitesse donnée, etc... Un bateau est peut-ètre un rève au départ mais au final un compromis utilement viable.

30 juil. 2013
0

un bateau de 15t tu augmente le poids du mat de 50kg (ce qui est enorme) le cdg general s'elevera à peine d'1cm c'est à dire une crotte de mouche ...

30 juil. 2013
0

il faut dire aussi que les archis ou ceux qui conçoivent sont assez pointilleux sur "leur" création et supporte mal parfois la moindre modification qui n'a pas leur avale .

l'une des difficulté c'est d'avoir quelque chose d'homogéne de la quille au haut du mat et lorsque celà n'est pas obtenu ça se voie le bateau n'est pas beau , on passe du maigrichon au costaud ,on trouve toujours celà sur les bateaux ou aucun ou peut de calcules on été fait .

30 juil. 2013
0

Pour amener de l'eau (de mer ) à ton moulin, j'ai sous les yeux les chiffres d'inertie pour un bateau dont le poids total est de 3261 kgs

la quille 1200 kgs pourcentage du poids total 36,8 % inertie 1296 pourcentage 8%
Gréément 106 kgs " " " " 3,2% inertie 6798 pourcentage 42%

Augmenté le poids d'un mat n'est pas si anodin , imaginons que l'on augment le poid de ce géément de 30 kgs cela augmenterais l'inertie totale de pres de 12%
(je tape pas tout le detail j'ai la flemme ! :oups:) :-p

30 juil. 2013
0

Je me rappelle très bien d'un article d'un architecte naval connu qui s'insurgeait en voyant ses créations trahies par des modifications intempestives des hauts en particulier concernant l'augmentation des sections des haubans pour des bateaux préparés pour les grandes navigations.
On peut au moins ètre d'accord sur le fait que l'inertie a des avantages mais peut aussi poser des problèmes en fonction de la situation précise où l'on se trouve alors.
A l'usage je trouve aussi qu'un déplacement lourd entraine hélas des contraintes techniques et économiques certaines

30 juil. 2013
0

Perso je trouve plus que le cm annoncé :reflechi:
et entre un mat qui à la (grosse ) louche devrait faire env. 8kgs/m pour deux étages de barres de flèche et un mat bois de même section creu avec les parois de l'épaisseur préconisée sur le HS pour un bois d'une densité de 500 kgs/m3 tu sera plutôt à 15 kgs et (sauf a faire un mats à section variable ce qui est préconisé) tu auras pour un mat de 15 m un surpoids de 105 kgs
multiplié par la hauteur de ce surpoids le résultat divisé par le déplacement total du bateau cela fait bien plus qu'un cm

:reflechi:

30 juil. 2013
0

Un mat alu disons un de 7,8 kgs/m et disons de 15 m de long ce sera donc 117 kgs
Un mat bois de section identique dans le sens longitudinal et les autres proportion comme préconisé dans le hs de loisirs nautiques
pèsera 12,85 kgs/m pour un bois de gamme moyenne de 500 kgsM3 de densité ( moins il faudrait du "bon spruce avec le prix en rapport)
donc pour ce mat un poids total de 192,75 kgs soit 75,75 kgs mini en plus (et cela sans compter les partie massives au niveau du pieds , des étages de barre de flèche et de la tête de mat , le poids des ferrures comparer aux "simple " ancrages dans de l'alu . )
Disons à la louche 85 kgs situés à environ 8,7m de la flottaison (7,5 m de mat plus la hauteur du pied de mat par rapport à la flottaison estimée à 1,2 m) cela divisé par le déplacement d'un Joshua (tel qu'annoncé par Amiet) on obtient un cg plus haut de 5,48 cm.
Sachant que déjà à cause de la construction en acier (alors que prévue en bois moulé à l'origine)le lest avait été diminuer de 1,6 T et le franc bord diminué de 4 cm.
Il reste la solution de faire le mat avec un profil variable , dans cet exemple la base serait à 12,85 kgs/m et le sommet à 8,616 kgs/m
soit un poids moyen de 10,733 kgs/m et surtout le centre de gravité de l'espar plus près du pont.

C'est possible à réaliser bien sur, nous l'avions envisagé pour question de prix sur un de nos bateaux
Pour le premier exemple si 80 kgs à 8,7 m couché à 90° cela représentera une perte e stabilité de 696 m/kg pour compenser cela il faudra donc au niveau du lest à environ 1,5 (pour un tirant d'eau de1,6m c'est optimiste parce que le bas de la quille est déjà bien plein...) donc 696 divisé par 1,5 m = 464 kgs de lest pour avoir la même stabilité que la version alu.
Soit déjà une augmentation du déplacement de 544 kgs c'est à dire 4% de plus et cela juste pour le Grand Mat.
Curieux que ce soit moi, qui ai toujours eu des bateaux lourds voir très lourd qui défende les mats alu sur ce point la :reflechi: :mdr:

30 juil. 201316 juin 2020
0

bonjour,je vous repond, chaudronnier à la retraite j'ais construit dans ma vie 2 voiliers (1 vendu aux antilles à bouchains) mon dernier (1983)plan et constrution perso en forme formule chaude de retrait ;oui un chaudronnier peut vous faire cela dans votre jardin je peut vous donner des astuces..photo2010 retour à la maison faute de pesetas!!!

30 juil. 2013
0

et bien oui bonjour Mr le Chaudronnier , alors imaginer un chaudronnier pas dans un jardin mais dans un atelier avec palan et une bonne presse fait pour il fait des merveilles et on continu à l'infini à faire des formes à bouchains qui 9 fois sur 10 sont raté (celui à Boutal est super)

30 juil. 2013
0

Et pourquoi pas acheter une réplique de joshua en acier en forme et la retaper. Surtout si c'est pour lésiner sur l'équipement et partir avec un pont et des voiles. Y'en a pas mal a vendre, et des en assez bon état.

30 juil. 2013
0

il y a aussi un Ophelie (demi-frére du Joshua ) en Bretagne visible à Lorient voir sur le site Barbachante

30 juil. 2013
0

Je vois un Joshua à vendre depuis des années en Martinique. Il est proposé à 25000 dans l'annonce suivante :

bateau-france.blogspot.fr[...]ua.html

Je n'ai pas de commission ! :non:

30 juil. 2013
0

Il y a un madaillan à vendre au bryc à bruxelles.
12 métres acier en forme . Je voulais l'acheter mais mon programme ne collait pas à ce type de bateau.

30 juil. 2013
0

www.belgi.net[...]ile.htm

Voici le lien . le prix de vente n'est pas celui affiché.

30 juil. 2013
0

Contacte Gerard Dejardin chez www.melensdejardin.be[...]/ . Ils ont plusieurs unités acier et/ou alu à leur actif, passionnés et ultra compétents.

30 juil. 2013
0

il veut d abord être pro ?? gagner de l argent et avoir un joshua aprés

30 juil. 2013
0

il ne te conviendrait pas celui-là?

www.hisse-et-oh.com[...]tit-hom

14 sept. 2013
0

Bonjour, pourquoi pas un BS 36? Origami sailing boat, Brent Swain, il a ecrit un bouquin qui explique sa methode de construction et sa philosophie de la navigation disont "minimaliste".J'y reflechit depuis qq mois.Salutations.

14 sept. 2013
0

Ne prenez pas pas ces avis et critiques à la légère:
Au regard de votre programme un tel bateau est une hérésie en construction neuve à notre époque.
Recherchez sur la toile sur les critères "Voilier d'expédition" vous verrez beaucoup de points communs entre ces navires qui n'en n'ont très peut avec Joshua.

En ce qui concerne les chantiers promenez vous sur le littoral et vous trouverez facilement.

Concernant les diplômes, qualifications, certifications, bon courage!

Pour vous inspirer Garcia construit actuellement une unité pour une épée de l'expédition, voir les "Boréal", des architectes tels que Joubert, Nivelt, Caroff qui sont pour beaucoup des références.
Pourquoi pas discuter de tout çà sur le tas, parce-que les hautes latitudes c'est une autre histoire:
voir quelque chose comme cela, en passager: www.oceanpassion.org[...]me.html
Bon courage, j'ai un projet un peu identique, mais je m'y prends autrement.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (39)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021