recepteur gps et PC

Bonjour a tous,

dites moi, avec le recepteur gps branché sur le pc et un logiciel de carto du genre Seaclear,est-ce que cela remplace vraiment un gps fixe avec une cartographie (meme caracteristique) et peut on brancher un pilote auto via le pc et recepteur gps?

merci d'avance

L'équipage
17 déc. 2006
17 déc. 2006
0

pas vraiment
beaucoup de fils la-dessus à lire
mon point de vue déjà rabaché (:&gt):
un pc avec soft qui marche bien remplace en effet fonctionnellement un gps carto autonome
le hic c'est "qui marche bien" dans toutes les circonstances.
1°un gps carto ne se plante jamais, contrairement a Bill!
2°il y a moins d'aléa sur les corrections de cartes car les cartouches et le soft d'un gps carto sont compatibles, alors qu'avec un pc, tout dépends de plein de paramètres
3° un gps carto consomme moins

pour moi, le pc a bord n'est qu'un jouet , a la rigueur une aide, sans aucune ambition de sécurité de navigation. quand a y brancher le pilote auto!

mais d'autres avis vont venir(:&gt)

17 déc. 2006
0

le coût
bonjour perso les lecteurs de cartes sont trop chers et les cartes inabordables. Un portable rend d'autre service écriture, photos, jeux ....
La lecture des cartes sur un écran de portable est beaucoup plus sympa. Le fait de voir la trace de son bateau est bien aussi. Les renseignements sur la carto informatique sont importants.
Perso je n'ai pas encore réalisé la liaison GPS/PC/Pilote. Mais je suis tétu et puis le seul sport que je fais c'est d'aller de la table à carte au pilote pour lui indiquer le cap ...
Voilà ce que je pense j'ai à bord un GPS fixe mlr o2 p et un gps Hollux en forme de souris. Les deux sont reliés au pc

17 déc. 2006
0

"remplace" ...

non , tout a fait d'accord avec Michel.

Avoir d'abord du materiel fiable qui fonctionne quel que soit les circonstances et malgré tout l'on a des surprises .

Puis l'on peut avoir des jouets tel qu'un pc pour ce faire plaisir si ça fonctionne s'est bien s'il tombe en rade pas grave,

Quant à brancher un pilote alors là l'on tombe dans le gadjet à 100%.Et s'est la façon la plus sur pour ce retrouver sur les caillous.

josé

17 déc. 2006
0

plutot
d'accord avec Michel (que je salut) (les autres aussi) le gps traceur avec cartes les zoom possibles et la trace du boat, j'ai (sans pub et sans interet) un navman 5500 le seul reproche que je lui fais est le prix des cartes , mais tous les fournisseurs de ce materiel sont tres chers.

17 déc. 2006
0

Oui , le prix des cartouches cartes !!!
:-(( c est un scandale) !!!Ouf cela fait du bien !!de le dire !! ;-)salut Daniel !! :-D

17 déc. 2006
0

Pas tout à fait d'accord Michel...
D'accord sur le fait que le GPS Carto consomme moins, certes, mais mon avis diverge sur le fait qu'il ne se plante jamais:
- Ok en ce qui concerne le soft, il ne se plante pas comme WIN bien que cela arrive vraiment très rarement à moins d'être un nul au clavier et de faire n'importe quoi (Dans ce cas mieux vaut se passer de toute informatique), mais il peut planter l'utilisateur dans le manque de précision des cartes fournies avec le GPS.
- Dire que le PC à bord est un jouet alors il faut m'expliquer pourquoi nos marins professionnels (Pêcheurs ou Marine Marchande) sont désormais tous équipés de PC et de Soft reconnus (MAXSEA, Transas pour la MM).
En attendant, pour ma part j'ai 2 portables à bord,chacun équipé de 3 softs navigation dont à mon avis le plus simple et convivial et le moins cher (Gratuit), largement suffisant pour nos besoins d'aide à la navigation est SEACLEAR II.
Il permet de connecter et gérer Loch, Sondeur,Pilote, girouette et dispositif AIS. Son atelier de cartographie fourni avec le logiciel permet de faire des copies d'écran de cartes de les transformer dans son format favori (WCI (10 fois moins lourd sur le disque dur))et de les géoréférencer très facilement.
Je suis d'accord cependant sur le fait que le PC à bord ne doit rester qu'une aide à la navigation ou à la décision (Gain de temps) et connecter le pilote...... très au large ...pourquoi pas mais toujours avec le principe de base : une veille attentive!
Je pense qu'il faut vivre avec notre temps: Que disaient les anciens qui naviguaient avec leur pif lorsqu'est apparu le sextant qui était alors utilisé par les plus téméraires . Certainement la même chose que les "rétifs actuels" au moyens modernes.
;-)
Tout Ceci en toute humilité bien sûr
Marc

17 déc. 2006
0

oui mais

une installation complete avec batteries de secours et tout le truc chez les pecheurs ou la marine marchande coute le prix de ton bateau.

josé

17 déc. 2006
0

petite précision
merci pour vos réponses,

je crois que je me suis mal exprimé pour le pilote automatique.
je voulai savoir si c'etait possible de le brancher sur le pc pas pour naviguer tout le temps, mais pour qu'il ait les infos du gps et logiciel de carto le temps pour moi de faire autre chose mais en aucun cas me remplacer totalement, mais m'aider le temps de bricoler ou de faire autre chose tout en restant attentif a ce qui se passe.

et le recepteur gps branché par usb ou en bluetooth est bien moins cher q'un gps fixe avec carto, ayant déja le pc portable. c'est pour ca que je voulai savoir si il y avait une difference de caractéristique entre les deux.

voileusement

17 déc. 200616 juin 2020
0

sans oublier
d'avoir à bord de bonnes cartes papier et de mettre à jour son estime toute les heures? cela peut servir!!!!

17 déc. 2006
0

pour répondre à marsouin
je suis d'accord qu'un pc durci parfaitement installé,clavier étanche, alim propre, avec des soft pros bien configurés , des cartes controlées avec datums cohérent, un gps avec antenne externe, une config figée etc, donne exactement la même fiabilité qu'un gps carto intégré...

mais un portable avec un soft "tombé du ponton" des cartes téléchargées de copains, un gps à l'intérieur, qui sert à tout en plus y compris au gamin, je ne le brancherais jamais sur le pilote!!

17 déc. 2006
0

j'ai à bord
un Pc portable qui sert de TV dans la chambre, branché sur la prise allume-cigare, avec 2 softs plus ou moins connu (le plus cher n'étant pas le plus pratique), une antenne GPS Usb, des cartes aucunement controlée (en tout cas pas plus que les cartes papier), ça marche très bien, jamais de plantage (XP2).
Le clavier n'est pas étanche vu que le bateau l'est (mais, j'y mets quand un coup de celo).
Mais bon, je sais ce qu'est un Pc, ce n'est pas de la sorcellerie. C'est fiable, pas plus pas moins qu'un moteur, aussi je ne me pose pas de question.

18 déc. 2006
0

Vu comme cela...
Tout à fait d'accord Michel, j'adhère complètement à ces principes.
Amicalement
Marc

20 déc. 2006
0

2 sujets différents , Michel !
- le "tombé du ponton" est par nature peu fiable. Alors oui, pas question de confier quoique ce soit à ce type de produit...
Ceux qui le font doivent seulement en avoir conscience ! (d'ailleurs en aeronautique , thème cher à JP, je n'ai encore jamais rencontré de pilote utilisant du materiel "tombé de la carlingue"...car là, c'est leur vie qui est en jeu !!!)
- le "reglo", du type PC + Maxsea (ou un autre !) + GPS (antenne externe)fonctionne très bien à l'usage (en tout cas, cela fait plusieurs années que ça dure sur mon bateau !).Pour autant, nul ne doit s'exonerer d'un back-up papier, au cas où...(avec une carte et des coordonnées GPS, ça doit rouler ...?!).
En bref, viuve le GPS sur carto PC !!! ;-)

20 déc. 2006
0

Bien encadrées...
elles peuvent aussi constituer une déco sympa dans le bureau ou le garage... ;-)
Je ne parle que de celles que l'on a en double, bien sûr...!

20 déc. 2006
0

d'autant plus que la plupart de ceux qui s'équipent en électronique
ont déjà un jeu de cartes papier et qu'il est absolument gratuit de décider de ne pas les jeter à la poubelle ;-)

amicalement

20 déc. 2006
0

aéronautique ...
Puisqu'on s'inspire de l'aéronautique ( y a des trucs à y prendre) on peut se souvenir qu'il appartient au CdB (aka, le skipper) de décider de partir sans réparer ou pas en cas de panne constatée de tel ou tel équipement, de dérouter son vol en cas de panne constatée en vol. Et ce alors que beaucoup d'équipements (tous ?) sont déjà redondés, ce qui n'est pas le cas (mais devrait l'être, y compris le crayon, la règle crass et la gomme)

Partir si carto électronique en panne : jouable, selon conditions (dispo d'une carto papier suffisante, d'info nautique suffisante, d'une connaissance suffisante et avérée du coin)

Y a des approches à prendre.
De toute lanière il nous manquera toujours le simulateur ad-hoc pour s'entrainer à prendre les bonnes décisions et a s'en sortir en cas de pannes franchement tordues et aux conséquences mal discernables.
Heureusement qu'en plus on a pas la vitesse ....

19 déc. 2006
0

GPS / Pilote
bonjour à tous, je suis un peu surpris par les commentaires disant le souhait de connecter le pilote et le gps le temps de .... bricolage ou autres. Je ne comprends pas la nécessité d'allier Gps et pilote. A moins de bricoler dans une zone de cailloux ou dans un slalom entre des balises, une fois la cap donné au pilote il suit la route, il n'a pas besoin de se caler toutes les minutes au gps. Une fois le bricolage finit on fait le point et éventuellement on corrige le cap.
Enfin en ce qui conerne la solidité des portables, mon expérience fait que c'est au moins aussi fiable que les autres instruments. Trois mois en méditerranée l'année dernière, transat de Rosas au Marin le portable (très vieux) allumé sans arrêt et vogue la galère...

20 déc. 2006
0

merci
le fait de brancher le pilote couplé au gps je pensais que c'etait une bonne idée juste pour qu'il corrige sa route automatiquement, pas pour un slalom.
et de toute facon il y aurait quand meme le reglage des voiles.
quand a le laisser au milieu des cailloux, j'aurai pas confiance !!!

merci pour ton experience pc/gps a bord ca me reconforte dans mon idée.
c'etait un gps fixe, mobile ou un recpeteur gps usb pour pc sur ton bateau?

Bob

20 déc. 2006
0

GPS / Pilote
bonjour mis à part l'humour du slalom, mon bateau est équipé d'un gps fixe et d'un gps "antenne". Les deux sont reliés à l'ordinateur portable.
Je pense aussi à un autre avantage à l'association pc/gps c'est le transport. Il est facile de changer de bateau avec ce matériel tandis qu'avec le gps traceur c'est plus compliqué ne serait ce qu'à cause de l'antenne.

20 déc. 2006
0

les deux c est pas mal non plus
personnellement j ai un gps a carto et un pc equipe d un logiciel de nav .. c est pas mal du tout d avoir les deux .. je n ai jamais eu de plantage ( pour l instant ) mais si plantage il me reste toujours le gps a carto

20 déc. 2006
0

Dans mon montage ..
Je saisis mes WP sur le PC, puis les remontent dans le GPS, qui est relié au pilote.

Tout peut fonctionner PC éteint.

Dans la pétôle au moteur, j'utilise souvent le pilote en mode "GPS", en fait on devrait plutôt dire en mode "XTE".

Sur ce mode les pilotes agissent afin de garder un ecart de route nul (XTE), le bateau reste sur la route.

Contrairement a tout ce qui a put être dit c'est un mode de fonctionnement très securitaire.

En revanche sous voile, les pilotes barre comme des pieds en mode "GPS", les infos de XTE évoluant trop lentement, les ecarts de cap sont trop grand.

20 déc. 2006
0

effets pervers du XTE
Faut tout de même se méfier des effets pervers d'une navigation fine au GPS.
Dans les années 70 il était très rare de rencontrer un autre voilier sur un trajet aussi banal que Calvi - Porquerolle.

Ces dernières années je n'ai jamais fait une traversée banale (ville de départ et ville d'arrivée très classique) sans croiser ou ratraper un autre voilier. Il me semble évident qu'il faut attribuer ça au GPS et à la nav précise qui en découle.
Et à chaque fois on passe pas loin.
Bien sur on veille ;-)

J'en suis arrivé à mettre un poil d'erreur aléatoire dans la cible visée, et je rectifie vers la fin, histoire de pas croiser trop de monde.

Alors si en plus tout le monde gère le pilote par le GPS, c'est plus de l'aléatoire qu'il faut mettre, c'est des pare-batages :-) :-) :-)

20 déc. 2006
0

Le prés sous pilote c'est simple
soit tu faits un cap déplorable

soit tu navigues en mode vent.

20 déc. 2006
0

faut vraiment des conditions idéales
à l'époque du Loran on a essayé une fois en rentrant de Corse, au près, de nuit et on était crevés .
Le bateau s'arrêtait vent debout toutes les deux minutes . On a débranché au bout d'une heure . Plus le bateau s'arrêtait, plus on perdait de cap et plus on perdait de cap plus le Loran nous faisait lofer .
Cela ne peut fonctionner qu'au moteur .

21 déc. 2006
0

phénomène rencontré cet été
à de nombreuses reprises en remontant de Sainte Marine cers camaret : c'est fou le nombre de voilier croisés à quelques dizaines de mètres , sur la même trajectoire, de bouées cardinales en bouée cardinale...
Tu as raison, Yves, c'est un vrai effet pervers de la précision des GPS...à dégrader volontairement, donc !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

quand le goéland a pied**  il parait qu'il est temps de rentrer...

Après la pluie...

  • 4.5 (195)

quand le goéland a pied** il parait qu'il est temps de rentrer...

mars 2021