Réa et mouflage de drisse : question charges (facile)

Bonjour.

(question facile)

J'ai soudainement un doute (sur des choses que je pensais pourtant acquises ...) :

Une voile a son point de drisse qui est mouflée (disons avec une poulie au point de mouflage). On simplifie le probleme en disant qu'au point de réa il y a un angle de 160° et au point de mouflage il y a un angle de 160°.
Question : Est-ce que la charge qu'encaisse le réa est la même que a charge qu'encaisse la poulie au mouflage de drisse ?

Il me semblait que "oui", mais j'ai un doute. Qui pourrait m'éclairer rapidement ?

L'équipage
06 mar. 2020
06 mar. 2020
0

La moitié.
Chaque partie de la drisse de part et d'autre de la poulie de mouflage reprend la moitié de la charge.

06 mar. 2020
1

@meretvent : si la voile tire 1000Kg sur la poulie de mouflage au point de drisse ..... alors sur le bout qui va jusqu'à la têtiere il y a 500Kg et sur le bout qui va vers le réa il y a 500Kg.
Et sur le réa, il y a 500Kg d'un côté (vers la voile) et 500Kg de l'autre (vers le bas du mât).

Du coup on peut dire que le réa encaisse 1000 et la poulie de mouflage encaisse 1000 aussi, non ??

06 mar. 2020
0

Juste.
Quelle surface de voile?
Pour 50m², il y a maxi 900kgs de traction sur le point de drisse.

06 mar. 2020
0

@meretvent : ne parlons pas de surface de voile, ça n'est pas le sujet (mais je comprends que tu soulignes ce point et je t'en remercie :-) ).

Prenons ton exemple : 900 Kg de traction sur le point de drisse, ok;
Si au point de drisse il y a une poulie de mouflage, ça donne :
- 450Kg sur le brin qui va du point de drisse vers la têtiere
- 450Kg sur le brin qui va du point de drisse vers le réa

Disons qu'il y a un angle de 180° à la poulie de mouflage (ça va simplifier, on pourra affiner plus tard), ça signifie que la poulie de mouflage encaisse 900 Kg, non ?

Même principe pour le réa : un brin qui arrive de la GV avec 450Kg, et un autre brin qui va dans le mât en direction du pied de mât qui lui aussi tire de 450Kg . Si au Réa il y a un angle de 180° (idem que précédent, on simplifie, on verra le détail plus tard), alors ça signifie que le réa encaisse lui aussi 900 Kg.

J'ai juste ?

06 mar. 202006 mar. 2020
1

Il y a eu une discussion sur le sujet. Ici ou ailleurs?
Les cours de physique semblaient très loin (ou pas assimilés) pour beaucoup d'intervenants. :-(

Pour faire simple et rapide:
www.fcba.fr[...]ood.pdf

06 mar. 2020
0

@Polmar : merci

06 mar. 2020
0

La drisse fait un angle de 180° sur la poulie de mouflage sur la voile. La poulie encaisse donc 2 fois la tension de la drisse.
Si la drisse fait un angle de 160° sur le réa de mât, la résultante des efforts de chaque brin de la drisse est orientée selon la bissectrice de l'angle entre les brins de la drisse (20°) et le réa encaisse la projection des efforts de chaque brin sur la bissectrice, soit F x 2 x cos(10°), soit à peu près la même chose que le réa de mouflage (cos(10°) = 0.985).

06 mar. 2020
0

Bonjour,
Un doc Harken sur le sujet:

www.harken.fr[...]le.aspx

06 mar. 2020
0

On simplifie le probleme en disant qu'au point de réa il y a un angle de 160° et au point de mouflage il y a un angle de 160°. Question : Est-ce que la charge qu'encaisse le réa est la même que a charge qu'encaisse la poulie au mouflage de drisse ?

Réponse: si les angles de déflection du réa et de la poulie de mouflage sont les mêmes (par hypothèse 160°), alors la charge qu’encaisse le réa est identique à celle encaissée par la poulie de mouflage.

En général, l’angle de déflection de la poulie de mouflage est de 180°, tandis que celui du réa est dans les 160° (90°+70°). Néanmoins, les charges encaissées seront finalement presque identiques.

Exemple pour 900 kg de traction sur le point de drisse.
450 kg x 200% @ 180° = 900 kg de traction sur la poulie de mouflage.
450 kg x 197% @ 160° = 887 kg de traction sur le réa.

Sans mouflage, le réa encaisserait 900 kg x 197% @ 160° = 1773 kg.

0

et un avantage du mouflage : on réduit la compression du mât de 25 %

par ex une voile qui tire à 500 kg compression une tonne en direct
avec le mouflage : 250 kg sur le point fixe et 500 kg sur le réa de tête de mât soit 750 kg de compression

07 mar. 202007 mar. 2020
1

Exact. Plus précisément, on va réduire la compression du mât DE 25% POUR CETTE VOILE-LÀ. Le mât va également subir la compression d’autres voiles, ainsi que celle du gréement dormant. En pourcentage, la réduction de la compression totale sur le mât sera donc bien moindre.

07 mar. 2020
0

Petite précision:
La force oblique F exercée par la drisse sur le mat est la résultante (se décompose) en deux forces:
- l'une verticale dans l'axe du mât: F1
- la seconde perpendiculaire au mât:F2

Pour un grément en catway, votre calcul de la compression est bon. Sauf que dans ce cas la force perpendiculaire F2 va cintrer le mât qui doit être obligatoirement encastré. Ce n'est pas sans effet sur cette structure qui sera facilement sujette à rupture.

Pour palier ce défaut, on a inventé un type de gréement avec un foc, une grand voile et un pataras. Le rôle de ce dernier est d'opposer une force égale à la composante perpendiculaire F2. L'Opposée-de-F2 (réaction) sera la résultante de la force oblique du pataras et d'une autre force verticale qui vient également comprimer le mât.
Nous avons un système triangulé statique avec des tensions et des compressions, sans moment de flexion.

Quand la drisse de foc est mouflée, les calculs sont les mêmes. Son grand intérêt est que l'on a divisé la tension de la drisse par 2Cos.alpha.

0

Et la diminution de compression maxi s'obtient avec un hook mais en effet cela ne réduit pas les autres compressions.
Sur un croiseur le gréement est plus facteur de compression que la drisse on emploie le mouflage surtout pour hisser plus facilement

Sur un petit dériveur la tensions de drisse est proportionnellement plus importante et un hook joue alors un rôle important sur la réduction de la compression totale du mât

08 mar. 2020
0

Merci pour vos réponses et explications :-)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'enfer ou le paradis….

Après la pluie...

  • 4.5 (131)

L'enfer ou le paradis….

mars 2021