re monter en haut du mat

Monter en haut du mat - les solutions -2015

Chaise de mat et wincher: le plus classique: mais être 2 et dur au Winch (ou au guindeau!)

Echelle de corde spéciale, 288€ donc cher, et y coudre des coulisseaux pour éviter que l'échelle ne s'écarte du mat. Bien étarquer et monter comme sur un cocotier les pieds dans les boucles et les bras tendus, donc le corps à distance du mat et non collé au mat.
MastMate

Echelle de spéléo (la fixer aux 2 extrémités), écarté du mat par pare bat, ne se monte pas de face, mettre des coulisseaux

installer des marches de mat (triangulaires ou escamotables: 20€ pièce type blyacht ), des échelons amovibles, attention pièges à drisses et alourdit le mat, le fragilise ?

utiliser une échelle (mais mat de 11mètres)

monter une échelle dans le mat (voire deux échelles) !!

utiliser du matériel d'escalade avec descendeur, type Top Climber

grimper comme un singe, avec un simple bout, mais impossible de rester longtemps en haut

monter un treuil électrique en tête de mat type Switech

Louer une nacelle, lorsque le boat est à sec

utiliser un palan 4 brins et se tirer soi même (mais utilise beaucoup de bout!)

Démater !

Ne rien mettre en haut du mat ! Ben oui

Trouver un "jeune singe" pour monter en haut du mat mais est il suffisamment cortiqué pour faire le travail ?

A vous !

L'équipage
26 août 2015
26 août 2015
0

perso j'ai des echelons
pour monter sur le mat des autres : diverses techniques d'escalade avec ou sans auto assurance sur une drisse , avec ou sans assurance sur un winch
toujours avec un baudrier d'escalade, et un casque si l'on est en nav
quand j'etais jeune = comme un singe sans assurance= fini :doc:

26 août 201526 août 2015
0

En fait quand tu montes avec un baudrier ou une chaise, tu n'es pas vraiment de censé te faire "hisser" sans rien faire sauf si tu es un poids plume. Tu te dois de grimper et les gars au winch t'aident. Pour ça il est bien utile d'encercler le mat avec ses jambes et de "pousser" et de tirer avec les bras sur ce qu'on trouve et qui est solide (des gants peuvent être utiles).
Perso, baudrier d'escalade pour la partie montée et je met une chaise en dessous si le travail là haut est long (beaucoup plus confortable). Bien évidemment, il faut deux drisses et un gars réveillé en dessous.

26 août 2015
1

Baudrier, poignée d'escalade et Grigri2. J'ai installé deux marches de mât en haut pour pouvoir travailler sur la tête de mât.

Autonomie, sécurité, fiabilité, polyvalence pour une centaine d'euro.

26 août 2015
0

J'ai fabriqué qq chose comme ça www.bigship.com[...]ngle-9m

26 août 2015
3

mais bon diou pourquoi ne mettez vous pas tous des echelons !!!! c'est autrement plus indispensable que les tablettes...moins mode peut etre?

26 août 2015
1

c'est pas tellement le côté mode mais l'esthétique pour moi ça compte... Personnellement, je n'imagine pas mon bateau actuel avec. Ca n'attrape pas trop de trucs, drisses, spi etc ?

26 août 201526 août 2015
0

Bonjour papat,
non si on gère bien le câblage ça sert même à bloquer certaines drisses réticentes qui feraient clac clac clac autrement... ça sert aussi à bloquer la drisse de GV lorsqu'elle est mise sur la GV en attente de montée pour pas qu'elle aille se prendre ailleurs... pour le spi je sais pas j'en ai pas malheureusement...

26 août 2015
0

non pour pas attraper les drisse y'a un truc

26 août 2015
0

Toi, un officier de para de 66 kg, tu as besoin de ces trucs affreux ? :lavache:
Je monte au mât tout seul sans ça, même en mer :langue2:

26 août 2015
0

quand j'avais 20-30 ans oui mais la non

26 août 2015
0

Pourquoi :
1. poids dans les hauts (250 g X 20 échelons, ça commence à jouer)
2. esthétique
3. bruit du vent qui siffle dedans

28 août 2015
0

Entièrement d accord...quelle facilité les échelons (fils inoxydable triangulairé leger'solide peu visible...). J ai en plus de 30 répartis sur les 2 mats...je monte et descend...sans y penser.....j aurai du en mettre sur mon ancien boat.....LECELTE

28 août 2015
0

Ben moi pour le futur canot ça va être chaud, retour au machin d’escalade.

26 août 2015
0

Si on regarde la moyenne d'age des plaisanciers, je dirais dans un premier temps ne pas monter seul dans la mesure du possible. En effet si on est seul et que quelque chose ne va pas une fois là haut, on fait quoi? De plus il est courant, soit d'avoir oublié quelque chose, soit d'avoir besoin d'un truc imprévu, donc c'est mieux à deux.
A partir de là, je trouve que la chaise traditionnelle est bien adaptée, mais tous les gouts étant dans la nature, les sacs, les baudriers sont tout aussi valables, à partir du moment où on peut y passer du temps en étant à l'aise. Avec moi, celui qui ne se hisse pas reste en bas.
Dernière chose, quand on monte là haut, c'est pour bosser, pas pour mater les nanas qui bronzent dans les fonds de cockpit. :lavache:

26 août 2015
0

Pas pour mater les nanas, certes, mais pour le concours photo !

26 août 201516 juin 2020
0

Bonjour,
Pour ma part, je monte assisté par une chaise de mât type baudrier schipshandler assuré par la drisse de GV, mais je suis également assisté par un baudrier d'escalade à deux mousquetons (un haut un bas) et d'une personne au winch... ah j'oublie : notez que j'ai des marches fixes à droite et à gauche du mât et qu'en haut elles sont à la même hauteur c'est plus pratique pour travailler...
Je trouve que la chaise baudrier vendue chez les ships c'est un peu dur pour le cul et pas très solide au niveau des coutures ...
Sur la photo je porte les deux : chaise + baudrier à 2 mousquetons.... j'ai les deux mains complètement libres et les pieds calés, je peux rester une bonne heure là haut malgré mon poids...

27 août 2015
0

pour monter au mât sur des échelons acier, avant tout il faut prévoir des chaussures à semelles assez dures pour ne pas se faire mal à la voute plantaire, ensuite une ceinture porte-outils type électricien avec de nombreuses poches pour monter avec soi outils accessoires et en prévoir plus que prévu car un manque c'est de refaire l'aller et retour!
on peut aussi monter avec les chaises bien connu et un palan 3 ou 4 brins ça dépends du poids et de sa propre force, pas les 5 premiers mètres mais les 5 derniers, et le coût n'est pas élevé, 50 ou 60ml en 8 ou 10mm utilisables avant toute traversée pour se sécuriser c'est pas cher payé.

26 août 2015
0

"la moyanne d'age des plaisanciers" ca fait plaisir comme remarque...eh be quand je peux plus monter au mat j'arrete tout, je ne vois pas comment gerer un bateau si on n'inspecte pas son mat regulierement

26 août 2015
0

c'est pas un jugement, c'est un constat :mdr:

27 août 2015
0

es-tu sûr d'arrêter tout (tout quoi?) lorsque tu ne pourras plus quoi?
l'age n'améliore ni la souplesse ni la force, mais à 66 ans je suis monté seul sur les échelons de mât à 15,70m et ce n'est pas un exploit, à hoerta et punta Delgada au moins 5 vieillards comme moi l'on fait et sur 3 mâts bien plus longs.
Il y a aussi l'entrainement...
Et puis on peut être accompagné...

26 août 2015
0

ou alors utiliser un winch de manœuvre electrique

26 août 201526 août 2015
0

d'après vous j'ai quel âge en moyenne ?
:jelaferme:

26 août 201526 août 2015
0

53 ans 3 mois 17 jours 7 heures 22 minutes

J'ai gagner quoi ? :mdr:

26 août 201526 août 2015
0

@ a_guy : Comment t'as fait à part le jour de décalage mais pour les 7 heures et des brouettes ?
:pouce:

27 août 2015
0

Le péril jaune, big brother et les illuminaties sont des amateurs à côté de mes pouvoirs surnaturels !
:coucou:
Je peux aussi prévoir la date de la future grande marée à Roscoff ,la date de votre prochaine attribution de place de port !et je repart les moteurs Lombardini à qui on a jeté un sort !

:-D :-D :-D :-D

26 août 2015
0

63ans et des broutilles a cause des lunettes!!!!

j'ai les meme!!!! :-D :mdr: :alavotre:

26 août 2015
0

Réponse: Théorique. On attache la drisse de grand voile au quai. On couche le bateau. On travail sur le quai assis. A l intérieur toi est renverse, on doit prendre l annexe pour aller au quai. Les autres vous regardent en posant des questions idiotes.

26 août 2015
0

Théorique en effet.
Je me souviens l'avoir fait avec le 22 pieds quillard d'un ami (assez raide à la toile, il faut avouer).
On a quand même dû bien forcer pour y arriver à 3...

26 août 201526 août 2015
2

abattre en carène sans enlever le lest ,théoriquement le mat et le grément doivent résister .
bien que je me sois fait coucher une fois du coté de la giraglia par une rafale , je ne m'y amuserais pas .
je grimpais au mat sur tous mes voiliers sauf sur celui là je n'ai rien pour me tenir donc je trouve un singe que j'envoie au guindeau électrique
avec une pédale sur une deuxiéme drisse en securité .on peut aussi utiliser un noeud de machard
alain

26 août 2015
2

Choisir de quoi se débrouiller seul !
JJ

26 août 2015
1

Baudrier et 2 nœuds de prussiks sur drisse de spi tendue, l une au pied pour pousser dessus, l autre au baudrier pour reprendre les efforts sur la drisse le temps de coulisser celle du pied avant de repousser dessus.Ça s autobloque en traction, c est une technique qui demande deux bouts de corde, on peut le faire de façon autonome ou assure en plus par un équipier au moyen de la drisse de GV.
J ai adopté cette technique le jour ou je suis monté au mat simplement assuré par la drisse de GV et qu au moment de me redescendre aucun de mes équipiers ce jour la n avait entendu parler d assurer une descente en rappel. Dans le moment de solitude qui s en est suivi, je me suis un instant imaginé éclate comme une bouse sur le pont de mon bateau. Alors maintenant la règle, c est l autonomie.

26 août 2015
0

Je fais la même chose mais avec deux Shunt de Petzl à la place des nœuds de prussik.

26 août 2015
0

C'est ma femme qui s'y colle.

26 août 2015
0

Chaise et winch électrique

28 août 2015
3

La chaise, électrique aussi ???
:lavache: :lavache: :lavache:

26 août 2015
0

Bonjour Boulja

Perso je me suis fabriqué une échelle de corde avec goujon bois
et corde d'escalade pour les goujons ils viennent de barre à rideau en bois diam 35mm et coupé en 30cm de long puis deux trous à chaque extrémité,passage de la corde un nœud avant et après chaque goujon.
je monte dessus et madame assure au winch.

Le Moko

27 août 2015
1

Il y a aussi çà:

27 août 2015
0

ça c'est bien j'avais fait la même chose ,mais avec mon mat conique ça ne fonctionne pas ..
alain :lavache:

28 août 2015
0

Délicat de passer les barres de flèches…
Il faut une troisième sangle pour la poitrine !
RV

30 août 2015
0

Et est-ce que tu vois le monde conique? (La comtesse)

27 août 2015
0

Si Papy regarde ça on a gagné le gros lot avec ces drisses que l'on entend claquer :mdr:

27 août 2015
0

bonjour
merci à tous pour vos précieux témoignages
bonne nav !

27 août 2015
0

On à une echelle de mat, mais sur le nouveau bateau, je vais installer des échelons, nous avons trouver un modél repliable. C'est un investissement, mais j'aime bien aller faire un tour dans les hauteurs de temps en temps, c'est rassurant.

27 août 2015
0

Il y a sur Le Bon Coin ou autres sites du genre multitude de matos de spéléo ou d'escalade à vendre. Un cuissard, 2 bloqueurs, un descendeur et quelques mètres de bout et vous êtes complètement autonome.

www.leboncoin.fr[...]116.htm

www.leboncoin.fr[...]258.htm

www.leboncoin.fr[...]299.htm

Démo à Arzal Camoel pour ceux que ça interesse :mdr:

28 août 2015
0

Echelle de mat genre sangle, mais réalisée avec un vieux bout d'une 30aine de metre, sur Arzal Camoel aussi ( :mdr: aussi)

28 août 201528 août 2015
0

Pour ma part : échelons sur le mat puis baudrier et shunt-bloqueur sur drisse GV pour m'assurer, et enfin harnais avec une sangle pour maintenir le buste lorsque je travaille en haut.

Quelqu'un en bas pour envoyer dans un seau avec une drisse ce que j'aurais pu oublier avant de monter.

29 août 2015
0

Hello... ok pour moi... dès l'achat de voilier, échelles de mats, baudrier, deux sangles avec mousquetons sécu et Petzel... qq fois en urgence en mer... souvent au mouillage, avec de l'aide... et ... talkie...(2...) (ben oui quoi...) ça... ça évite de hurler pour avoir le broll qui manque... (perso: 105kg; 72 ans...) :langue2: :reflechi:

28 août 201516 juin 2020
0

Comme je m'ennuyais l'hiver, j'ai fait ça sur base d'un modèle trouvé sur hisse-et-oh. Je monte presque par plaisir au moins deux fois par an (montage et démontage de la girouette/anémomètre B&G très coûteuse à réparer).

28 août 2015
0

deux fois par ans c'est un minimum, je monte las haut tellement souvent que je ne compte pas...lorsque nous vivions a bord en TDM facile 50 fois par an: verifs diverses, girouette, armement desarmement, faire un tour d'horizon visuel a l'atterrissage , changer un rea, faire des foto, voir le paysage

28 août 2015
0

si nous avions un bateau plus grand et un mat adapté, j'aurais aimé installer un genre de nid de pie, généralement je monte dans le mat, une fois la semaine , je verifie la girouette,l'anémométre, le feux,les connections d'antennes...etc, donc l'utilité d'avoir des echelons,

28 août 2015
2

J'avais un truc d'escalade je sais quoi.
La première fois super montée mais bloqué en haut impossible de redescendre. Mon épouse relâche cette putain de drisse mais l'autre qui m'assurait c'est mise en tension dans une partie très sensible de mon anatomie. La pauvre au piano entendait beugler son veau agrippé en haut du mat ne sachant plus quoi faire.

28 août 201528 août 2015
0

Depuis que j'ai dû une fois monter au mat en mer (GV coincée en position haute) avec ce matériel d'escalade à la noix (shunt + poignée, etc), je me suis dit que plus jamais :goodbye:.
Je pense que pour un pro de l'escalade qui est surentraîné avec ce matériel, ça peut aller. Mais moi, niet :non:. C'est inefficace et dangereux.

J'ai alors acquis une certitude de plus dans ma vie: on ne monte au mat qu'avec des marches de mat, point barre.
J'ai posé des marches en plastique repliables, c'est léger, ça fait pas de bruit, ça prends pas les drisses.
Je monte au mat quand je veux avec une facilité déconcertante, j'y vais donc très souvent ce qui est un gage de bonne maintenance. Je monte même juste pour prendre des photos...
Je n'aurait plus jamais de bateau sans marches de mat.

28 août 2015
1

A prêter: jeune singe de 58kg. Trop bavard mais vous l'entendrez plus une fois expédié en haut du mat.

28 août 2015
1

Avec tout ça, vous me faites penser que je dois y retourner bientôt. J'utilise deux bloqueurs de spéléo. Puis pour le retour un descendeur. Attention de bien maitriser le passage l'un à l'autre. Sinon gros trou sur le pont ;-(
RV

29 août 2015
0

Ho la la, passer d'un fatra d'alpiniste a un autre fatra d'alpiniste en tête de mat, assuré par rien...
Je suis pas prêt de lâcher mes marches de mat !! :-)

30 août 2015
0

Si tu veux vraiment te la jouer alpinisme/spéléo, il va aussi te falloir 3 drisses...

30 août 2015
1

Si tu l'utilises mal, il est rare que tu puisses le faire deux fois ! :doc:

29 août 2015
0

Le règle numéro 1 : toujours avoir une longe de sécurité pour s'assurer ! (j'en ai trois de longueurs différentes pour m'adapter à toutes les situations.)

Mais il est certain qu'il faut bien apprendre avec l'aide d'une personne certifiée et s'entrainer à 1 m du sol. Pour les personnes aux environs de Marseille, je peux vous apprendre. En spéléo, il faut savoir le faire les yeux fermés en cas de panne de lumière (cela m'est arrivé).
RV

29 août 2015
0

Si tu utilises du matos de spéléo, 2 bloqueurs et un descendeur, tu es TOUJOURS assuré.
Si ce n'est pas le cas, c'est que tu utilises mal le matériel.

29 août 2015
0

le trou c'est pas grave ,c'est plutôt les chandeliers ,comme le phantasme du parachutiste en turquie avec les minarets .
un truc qui commence si bien et qui finit si mal ..
alain

29 août 2015
0

et les paras qui sautent de nuit dans les vignes… Tu serres les fesses…

29 août 2015
0

J'ai aussi un baudrier et des bloqueurs de spéléo. Bien réglé, c'est assez facile pour monter.

Cependant une fois en haut je me trouve un peu bas par rapport à la tête de mat. Si je monte plus haut, je ne peux plus desserrer le bloqueur qui vient buter sur le rea et là c'est moins marrant quand on veut redescendre...

Deux marches en tête de mat seraient bien utiles.

29 août 2015
1

Oui effectivement, il faut faire très attention de ne pas coincer un bloqueur sur la fixation de la corde (de spéléo) qui a permis l'ascension. Mis en tension sur le nœud, il est quasi impossible de le retirer. (corde de spéléo car la gaine est adaptée à l'agressivité des picots des blogueurs.)
- Donc à l'approche du sommet, je garde une main sur la corde pour maintenir une distance de sécurité de 12 cm environ.
- Je passe ma longe de sécurité sur le sommet du mat.
- une fois en sécurité, je décroche le bloquer de poitrine. L'autre étant sur une longe, ne se met pas en tension, il ne se bloquera pas.
- Je fixe également une petite échelle de corde de trois barreaux.
Ainsi, je peux m'élever au dessus de la tête de mât, presque jusqu'à la ceinture.
RV

29 août 2015
0

bonjour,
Ce qui me fait marrer dans cette discussion qui n'est pas la première et certainement pas la dernière, c'est que le mieux et de loin et c'est démontré, ce sont les marches de mat qui conviennent à tout type de plaisancier jeunes, moins jeunes, lourds et moins lourds au port et en mer.
Il suffit comme chaque année sur les pontons de voir les efforts engagés pour une bricole, 2,3,4 gars vociférants de conseils vers le pauvre volontaire balancé dans les airs pour une opération qui va durer 5 minutes.
Alors soyons réaliste en fonction de soit et de ses capacité, il faut se doter de moyens qui remplissent la mission demandée.
JJ

29 août 2015
0

" c'est que le mieux et de loin et c'est démontré, ce sont les marches de mat qui conviennent à tout type de plaisancier jeunes, moins jeunes, lourds et moins lourds au port et en mer. "
Oui convient à toutes les personnes mais pas à tous les mats.

29 août 2015
2

sur le mien les trous sont interdits bien que
le papier cul ne se déchire jamais suivant les pointillés ..
alain :oups:

31 août 2015
2

Bonjour pour ceux qui ne veulent pas percer leur mat il y a ce système de marches , soit on se fait assurer comme sur sur la vidéo , soit on monte seul en s'assurant avec un bloqueur de poitrine , c'est vraiment trés facile et on a les 2 mains libres pour grimper .

31 août 2015
0

:pouce:

31 août 201531 août 2015
1

Moi j'ai collé des velcros sur le mat et deux velcro sur mes chaussures, comme ça je monte facile, pas de trous à percer et pas de marches pour coincer les drisses.
Curieux que Ventiane n'y ai pas pensé. :reflechi:
:acheval: :acheval: :acheval: :-D

31 août 2015
0

tagada tagada c'etaient les Dalton, tagada taga, il n'y a plus personne ...

31 août 201531 août 2015
2

Il u a aussi cette methode là... tres bon chic bon genre :heu:

31 août 2015
0

ca vous occupe cette histoire, avnat heo je ne savais pas les difficultés des autres. Encore monté 4 fois au mat ce WE tou seul pas mort pas mal....
alors encore une fois ; echelons + baudrier+ shunt ( facultatif au port) + 2 longes+ de ficelle pour attacher les outils + casque ( en mer)

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

🎶Always the Sun 🎶

Après la pluie...

  • 4.5 (170)

🎶Always the Sun 🎶

mars 2021