Rating (handicap) bateau rare

Bonjour à tous, étant curieux de mon nouvel achat (Contessa 38, one tonner de 1973, plans S&S), j'ai tâché de trouver son rating avec la difficulté de ne rien y connaître. J'ai épluché les publications anglaises type "cyca" mais pas encore trouvé. Est-ce que qlq ici aurait une suggestion pour trouver cette info si elle existe ? Je pense à un rating proche du Swan 38 de S&S mais le contessa a un ratio de lest de 51% contre 38% pour le Swan, en plus le Contessa est un peu plus léger.
Aussi, je comprends que le rating Français type HN est basé sur une statistique des résultats précédents, que font-ils alors quand on leur présente un bateau qu'ils ne connaissent pas ?
La raison de tout cela est pour le remplacement des voiles, j'essaye de me décider si des voiles plus typées performances valent la peine si un peu de régate est envisageable dans le futur. Plus précisement pour la GV, cela vaut-il la peine d'éviter des voiles full batten sachant que ça ne me pose pas de problème de ferler la vieille GV existante sur la bôme (à l'ancienne, sans lazy bag). Si je comprends bien un meilleur tissus type triradial our crosscut ce justifie d'avantage sur une grand voile qui n'est pas complètement lattée. Le bateau étant bon au prés dans la brise la qualité des voiles a son importance.
Donc deux questions dans un post...
Merci d'avance pour vos commentaires/infos.

L'équipage
10 oct. 2019
10 oct. 2019
0

Pour régater en Osiris (remplace le HN) effectivement tu n'es pas présent sur les tables. à ta place, un petit mail à la FFV pourrait te renseigner.
ensuite, possibilité de courir en IRC, donc déclaration de jauge etc, mais là ... comment dire... avec ton rapport de lest c'est même pas la peine, tu vas te faire massacrer.

Ensuite pour tes voiles:
Le cross cut implique des voiles qui durent moins longtemps, mais sur une GV de bateau de ta génération, un tri radial va souffrir lors des prises de ris plus qu'un cross cut et ce d'autant plus que tu as une voile dite highaspect (ratio guindant bordure > 2.5)
Le full batten, c'est des voiles un peu plus endurantes, mais plus lourdes et moins facile à régler (moins de latitude de réglage)

Sur ton bateau, là ou il faut mettre de l'argent c'est sur les voiles d'avant. Un bon DCX bien costaud, en tri-radial, cela change le bateau.
Pour la GV, un Vectron cross cut de chez DP, semi latté voir 2 lattes forcée et des renforts dégressif pour les ris.
Pour le génois, un DCX comme dit, en triradial.
Si tu as le budget, un 3DI nordac serait le top à lire les forums US, mais on doit flirter avec les 10k€ sur ton bateau. Performance de voile de régate et durabilité d'un bon dacron dans le temps (UV, délaminage tout ça...)

10 oct. 2019
1

Un grand merci Cédric, ton commentaire me sauve probablement des heures de recherches. Trés apprécié.

10 oct. 2019
0

Tu peut demander un rating OSIRIS par l'ORC :

www.ffvoile.fr[...]IS.xlsm

Tu peut également t'adresser à l'UNCL qui gère l'IRC en France.

AN

10 oct. 201910 oct. 2019
4

Détrompe toi, tu as toutes tes chances avec un Contessa 38, sûrement plus en IRC qu'en Osiris. Plusieurs voiliers anciens courrent régulièrement et, s'ils sont PARFAITEMENT menés et BIEN EQUIPE , obtiennent des résultats (Winsome en IRC) .

En IRC, j'imagine que tu auras un coefficient de l'ordre de 0.960 à 0.980. Ce qui pour te donner une idée correspond à un Half Tonner, un First 35 ou un Sunshine mais inférieur à bien des voiliers plus petits.

En Osiris, tu obtiendras un handicap basé sur l"ORC et sensiblement aussi avantageux. Je verrais bien un coeff. dans les 22 à 24

Tu ne gagneras jamais par petit temps( encore que...avec une excellent tacticien) mais seras difficilement prenable au reaching et sous spi par un temps médium (quand les autres voiliers ne surfent pas sur les vagues ) ou au prés dans la brise.

A tout les coups, on t'accuseras d'avoir un "rating de voleur".

10 oct. 2019
1

Daniel, ai regardé Winsome sur le net, beau bateau. Par coincidence le premier nom de mon bateau quand il a couru la one ton cup de 1973 était winsome V. Il n'avait pas fait de super résultats, Olin Stephen étant à ce moment déjà un peu dépassé par les "jeunes" (Doug Peterson à ce moment précis, d'autres après), par contre dans une des manches, quand la brise s'est levée il est arrivé 2ième, ce qui confirme le type de vent que ces bateaux "lourds" aiment bien (au moins au près).

10 oct. 2019
0

Pour moi la jauge IRC pénalise fortement les bateaux avec de grands génois et très lesté... on m’aurrait menti?

10 oct. 201910 oct. 2019
0

Viking, TurbiditE, merci pour vos contributions, elles me motivent à bien étudier la question des nouvelles voiles, le bateau le mérite.

Pour le moment il y a:

1/ une grand voile de 1987 (!), un sac total.
2/ un genois de 47m2 de 1997 sur enrouleur fait dans une toile super épaisse avec une énorme bande bleue anti UV. Au près la chute anti-UV fait un joli petit spoiler rentrant sur 2-3 cm qui fait mal aux yeux à regarder mais c'est peut-être améliorable en chipotant au nerf de chute.

Mon projet:

1/ nouvelle GV (pas full batten, je retiens la suggestion de Cédric ci-dessus, donc semi latée cross cut).

2/ un nouveau Genois de 45-47m2 dans une toile plus fine que l'existant sans bande anti-UV ou qu'on me propose qlq chose anti UV de moins barbare que l'existant (j'imagine qu'une bande anti UV et un super rendement de voile d'avant vont difficelement ensemble ou ?). Pour le tissu, je retiens également la suggestion de Cédric ci-dessus.

3/ utiliser l'étais largable existant dont le point d'amure est 1m derrière l'étais fixe pour y mettre un foc de brise bien taillé sur mousqueton ou autre (en tous les cas pas sur enrouleur). La surface de ce foc de brise est l'inconnue et demandera pas mal de réflexion. Qchose dans les 25m2. Serai-ce complètement idiot de demander de mettre une bande de ris sur ce foc de brise ? Est-ce que c'est compatible avec un tissu un peu technique type triradial ?

Donc dès que le vent monte au-dessus d'une certaine valeur je roule le génois à 100% et hisse le foc de brise. L'idée étant d'éviter d'être obligé d'avoir un génois fait d'une toile hyper épaisse.

Est-ce que mon idée tiendrait la route ? Merci d'avance.

10 oct. 2019
0

A ton avis, combien de régates ou plutôt courses penses tu effectuer chaque année et OU ?

10 oct. 201910 oct. 2019
0

Absolument aucune idée et mes ambitions sont ultra limitées la tout de suite (j'habite au Luxembourg ce qui pose déjà toute une série de problèmes logistiques). On navigue à maximum 4 dont que 2 ont un début de possibilités de mener le bateau à 70% de ses capacités. Le truc est que je ne veux pas me fermer des portes en faisant faire des voiles nulles. Je nous verrais bien une régate amicale de temps à autre. L'autre jours j'en voyais une au départ de Cherbourg avec au-milieu quelques vieux (années 70-80) bateaux, pas tous hyper affutés. Aucune idée de ce que ça pouvait être (départ vers l'ouest) mais ça avait l'air sympathique. C'est ce type de régatte que j'ai en tête. Ou: Normandie/Channel.

10 oct. 2019
0

Bonjour,
pour un bateau rare, j'avais fait la demande pour un HN.
On m'a renvoyé un formulaire avec des mesures à prendre.
Sous quelques semaines, j'ai reçu ma carte.
Les régates de Cherbourg ont lieu le mardi et le jeudi au printemps et en automne. Il y a quelques régates le samedi aux mêmes périodes.

10 oct. 201910 oct. 2019
0

Je te conseille de prendre de belles voiles en tisse plus tôt qu’en membrane à la vue de ton programme. Avec un bon tissu et un voilier qui te fait une voile adaptée, tu progressera. Tu t’achètera des belles voiles en membrane ou 3Di quand tu voudra courir les podiums, et tu utilise ta voile tissu en convoyage / croisière.
Un jeu de voile « régate » en membrane utilisé régulièrement c’est cuit en 3 saisons, et encore...

10 oct. 2019
0

Ps, il est magnifique ton bateau, parfait pour le RORC ! Je ferai bien un Fastnet dessus :-)

10 oct. 2019
0

Merci bcp TurbiditE, dans moins de 4 ans la Fastnet, je t'enverrai un mp :topla:

10 oct. 2019
1

Foc a ris, sans problème, mais utilise un tissus indestructible, pour lui garder une belle forme. Un hydranet triradiale, une bande de ris c’est sans soucis.
Pour la taille, c’est selon le programme...
Hauturier, 20-22m2 c’est bien, à l’aise avec 30-35nds en prenant 2ris dans la GV.
Régate, ce sera plutôt un solent, autour de 28m2 utilisable jusqu’à 25/28nds apparent avec la GV haute. De toute façon les départs sont rarement donnés au dessus de F6.

Selon tes moyens, regarde avec northsails le budget pour un 3di nordac... pour moi tu va tourner vers 10ke, et cela sera aucun doute la solution performance + longévité au top.
Sinon, incidence est pour moi une référence pour des voiles plus classiques.

10 oct. 2019
0

Bien noté Cédric, encore merci pour ces bons conseils.

10 oct. 201910 oct. 2019
1

Très beau bateau le Contessa 38, on en a vu quelques uns dans le Solent, c'est plus beau qu'un Swan 38...

Pour ton certificats IRC, la jauge est déclarative donc il te suffit de mesurer, mais ça serait bien le diable si Jeremy Rogers (le constructeur) ou le RORC n'ont pas un vieux certificat dans les tiroirs.

Idem pour le HN/Osiris, la jauge actuelle dérive de l'ORC, donc de mesures, déclaratives pour un certif Osiris, voiles mesurées par un jaugeur en ORC.

Viking ne doit pas être loin du compte: je dirais 0.940-0.960 en IRC (Classe 4) et 20-22 en Osiris (24 c'est un FC10...)

La classe 4 du RORC est bien pour ce genre de bateau, c'est un peu la cour des miracles: on y croise un Swan 38 affuté, des S&S dont Winsome et nous en Aphrodite l'année prochaine (0.920), en plus des JPK1010 et A31...

Pour les voiles, je rejoins aussi ce qui s'est dit plus haut: ne mets pas trop d'argent dans ton premier jeu avant de déterminer ton programme, une GV radiale en laminé polyester (elle est un peu grande pour un cross-cut dacron) et un génois triradial DCX c'est plutôt bon, pas cher et durable pour un programme mixte.

L'important c'est qu'il soit blanc, sinon pas de régate classique possible (viens à Cowes Classique, y'a une bonne ambiance). On a un mix GV/DCX et génois/3DInordac est c'est plutôt pas mal en course vintage.

Si ton bateau va à Cherbourg, parle à Axel d'Axe Sail, il est compétent et de bon conseil, si tu parle Anglais, Appelle Sanders Sails, je suis certain qu'il a fait des voiles de C38 dans le passé, il est aussi de bon conseil et raisonnable en prix.

En équipage réduit, je te conseillerais quand même de partir sur un génois moins recouvrant que l'origine, c'est moins cher, ça te permettra de le garder plus longtemps quand le vent va monter et de ne pas user l'embraqueur sur le louvoyage (en plus ça fait baisser significativement le rating). Pour le spi il y a pléthore de voiles de One Tonner d'occasion (en equipage réduit c'est du consommable).

Si tu veux de l'info sur ton bateau, il te faudra traîner dans le Solent, peu ont été construits et rares sont ceux sous pavillon autre que British. Je serait à Cowes un w-e sur 2 de Mai à Aout 2020, et dispo pour une pinte au pub.

Les régates de Cherbourg sont le championnat du monde des mardi (YCC) et les jeudis (CNC), les bateaux sont disparates, mais le niveau est redoutable (on a quand même gagné un jeudi avec Viking).

Tu vas avoir beaucoup de plaisir avec ton Contessa, et te faire beaucoup de potes sur les pontons.

10 oct. 2019
0

Bien noté Dr Feelgood, merci bcp pour ce long post. Mon jeux de voiles actuel est effectivement de Sanders sails. J'avais aussi pensé de réduire la surface du nouveau genois de qlq m2 par rapport à celui d'origine, peut-être en bas pour permettre aux paquets de mer dégagés par l'étrave de passer en dessous et pas dans la voile au bon plein dans la brise. Il va falloir que je dégage plus de temps pour naviguer, ça c'est sur...et volontiers pour une pinte au club.

10 oct. 2019
1

En bas, mais surtout en arrière du mât (LP)!

Sur le tour de l'île de Wight cette année on a fini par larguer les Contessa 32 au louvoyage sur la côte Sud après 50 virements au ras des caillous face à la marée il n'y avait plus personne pour embraquer.

10 oct. 2019
0

Intéressant ça à propos des virements de bords, ai eu le même souci et on avait pas fait 50 virements mais 5...je me disais que je devais me faire un programme de remise en forme rien qu'à cause du genois...en tous les cas je note de réduire la longueur LP sur le nouveau.

10 oct. 2019
1

Je suis totalement en phase avec Seb.

Si tu n'envisages la course qu'occasionnellement et plutôt en mode touriste, ne te prends pas la tête avec un jeu de voile sophistiqué. Un bon voilier régional te confectionneras des voiles aussi performantes que des North ou autres sophistiquées mais 40 % moins chères.

Il te sera beaucoup plus rentable d'investir dans un jeu de winchs performants Karver (ex Pontos).

karibario.blogspot.com[...]is.html

Pour ton choix de voiles. Privilégie tout de même un grand génois plutôt médium léger sur emmagasineur. (Sauf si tu envisages de courir sérieusement en IRC ou il faut réduire le LP). Ne t'inquiète pas de remonter le point d'écoute.

En effet, dès que le vent montera (18/20 noeuds) tu passeras sur une trinquette volante taillée comme un solent, en tissus épais, et avec un ris. Tu perdras environ 0.5 nds en plage basse de vent mais sera positif dès 22 nds et tu la garderas jusqu'au dela de 40 noeuds . Réels bien entendu..

Ce sont ces combinaisons que nous utilisons avec bonheur sur le SO 40, même en course.

www.hisse-et-oh.com[...]-pontos

0

Sur mon "One Ton", j'ai abandonné le génois à 150 % (ou quelque chose comme cela) pour un génois plus court et plus facile à border, peu de perte d'efficacité. La GV (surtout pas full batten, cela pèse un poids débile) a été retaillée avec plus de surface dans les hauts et une bordure plus courte (donc un triangle plus pointu). Gros impact sur le rating IRC de 1,051 à 1,027 ! et un bateau plus facile à gérer en régate et encore plus efficace au près (j'ai en plus rajouté des inhaulers), donc une combinaison gagnante à mon avis

11 oct. 2019
0

Tu n'as pas aussi reculé le mat ?

11 oct. 2019
0

Merci Benoit pour cet avis. Concernant l'augmentation de la surface dans les hauts de ta GV, ça ne pose-t-il pas soucis lors des virements de bord ? (coince contre pataras).
Je ne connaissais pas les "inhaulers". Ai vu que c'est pour les voiles d'avant. Sur quel type de voile d'avant les utilises-tu ?

1

Le mat n'a pas bougé. Pour la voile, tu la fait passer au ras du patatras et tu augmente le rond de chute (ce que l'on ne faisait pas à bord des bateaux "avant".. il est important de garder la voile la plus légère possible, le poids dans les hauts, ce n'est évidemment pas bon.. EN ce qui concerne les inhauleur (je pense qu'en français on les appelle les "rentreurs", il servent a rentrer le point d'écoute du génois et donc d'améliorer la capacité de près du bateau. Pour cela il faut un génois avec un faible recouvrement. de manière générale, je trouve que ces énormes génois n'ont pas un rendement idéal et sont en plus pénibles en cas de virements de bord, la seule utilité selon moi est au débridé et dans ces cas là, des voiles type code 0 font bien mieux l'affaire..

11 oct. 201911 oct. 2019
0

Merci pour cet info. Etant un peu à l'âge de la pierre concernant les voiles type code 0, le point d'amure de cette voile sur ton FC 12 il est ou ? Je veux dire l'idée si j'ai bien compris est qu'il soit dégagé de l'enrouleurde génois, donc fixation au davier ou autre ce qui n'est pas tjs prévu sur les "vieux" bateaux.

11 oct. 2019
0

Il va falloir choisir. Si tu privilégie la régate, un code 0 , pourquoi pas?

Pour la croisière, un assi et un bon spi médium de vent arrière seront plus utiles.

Pour notre part, nous avons préféré un spi assymétrique sur tangon qui fait merveille près du vent et nous permet aussi de spier jusqu'à 30 noeuds.

11 oct. 2019
2

Je ne suis pas d’accord sur ce point. Son bateau est à greement en tête, carène « lourde ». Diminuer le recouvrement initial et augmenter la GV, ok. Mais descendre en-dessous de 110% sur ce type de bateau n’est pas payant. Donc les « inner » à part pour un solent au dessus de 27kts réels, je vois pas l’interêt, le bateau est raide à la toile. CF Iromiguy, un peu plus petit sur lequel j’ai un peu navigue...

0

110%, c’est bien.. après les inhaulers, c’est un truc a tester.. sur certaines carènes cela donne bien, sur d’autres, c’est un aérofrein...un bateau n’est pas un autre et il faut s’adapter.. certains réglages peuvent paraître illogiques et pourtant le bateau marche mieux.. également, le travail des voiliers diffère.. j’ai un Gennaker qui remonte au vent presque comme un code 0... on est dans le cas par cas..

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Nos belles soirées !

Souvenir d'été

  • 4.5 (89)

Nos belles soirées !

novembre 2021