[Raspberry] Installation sur disque dur pour les Nuls

Bonjour,
Voici un petit tutoriel testé sous GNU/Linux (Xubuntu) qui permet de s'affranchir d'une carte SD tout en la gardant au chaud en cas de problème sur un RPi.
Il permet de démarrer un RPi SANS carte insérée dans le RPi.
La méthode est faite sous Linux, pour Windows, il y a plusieurs tutoriels qui doivent convenir mais que je n'ai pu tester sur le Net.
Tutoriels en PDF et en DOCX.
Philippe

P.S: à la suite, sur le disque SEUL, j'ai installé OpenCPN et les addons, les cartes CM93 dernière mouture, Kodi, TBOPlayer, Okular, Qarte, Stellarium et effectué des téléchargements ou lectures et modifications de fichiers sans aucun problème. Le RPi fonctionnait sur son alimentation secteur ou sur des batteries d'ordinateur de récupération (Lipo) avec un convertisseur 12v>5v-2A.

On peut très bien lors du formatage du disque se réserver la moitié du disque non formaté afin de créer par la suite une autre partition en NTFS de façon à être compatible avec Windows lors de transfert de fichiers. La copie de fichiers de la partition EXT4 à NTFS se faisant très rapidement.
J'ai oublié d'ajouter dans le document la chose suivante :
.
En cas de problème sur le disque dur, il suffit de mettre la carte SD précédemment préparée, le Rpi démarrera sur la carte SD si le disque refuse de démarrer, et de la SD on pourra accéder aux documents qui sont dans le disque dur (mais pas aux programmes à cause des liens dynamiques).

Désolé, il y a le fichier PDF deux fois, je n'ai pu l'enlever...

L'équipage
25 mar. 2018
26 mar. 2018
0

Le pi n'est déjà pas une bête de course. Travailler avec un disque / une clé branché(e) en USB2 ne doit pas améliorer les performances.
(Avec une entrée USB3 (comme sur mon rock64), la question est différente...Il peut aussi intégrer une carte eMMc sur le board, plus fiable et plus rapide.)
Peut-être sur le prochain Raspberry...

26 mar. 2018
0

OK, qu'il ne soit pas une bête de course, j'en convient. L'objet du fil est qu'il est facile de démarrer sur un disque dur pour éviter de claquer à plus ou moins bref délai la carte SD.
Pas une bête de course je suis d'accord et le port USB2 est vraiment lent. Ils n'ont pas prévu de passer en USB 3 et ils ont raté le coche sur le module FM ou il est impossible de sortie l'antenne du circuit imprimé...
Il rivalise largement et dépasse mon Dell Vostro 1510 dans les tâches courantes, le dépasse largement en téléchargement ou utilisation de décodage. Vu la consommation, c'est bien.
Sûr qu'il arrive un moment, que j'ai déjà trouvé deux ou trois fois, ou l'écran gèle. Mais il s'en sort bien et ne plante pas comme le Dell.
Je verrai plus tard pour le Rock64, chaque chose en son temps ! ;-) ;-) Mon but actuel est de valider le RPi comme ordinateur domestique, basse consommation, sans plus. Si le Rock fait mieux pour la même conso, je suivrai.

26 mar. 2018
0

:topla:

PS Attention, je ne recommande PAS le Rock64 (pour le moment). Sur cette machine, Bionic et Stretch sont des nids de bugs que corrige tant bien que mal un unique dev. Mais l'aspect matériel est intéressant...

26 mar. 2018
0

Pas ni p'woblem, j'ai déjà mis plus d'un an avant d'acheter le Pi, je n'ai pas vraiment les moyens pour la suite !

26 mar. 2018
0

attention le pi ne permet pas d'alimenter le disque dur sur l'usb (en tout cas pas de disque que j'ai utilisé)
j'avais ajouté une alimentation externe
mais finalement je suis revenu à la seule carte SD, la destruction par écritures multiples peut être évitée simplement en utilisant le logiciel Log2ram

26 mar. 2018
0

C'est intéressant du point de vue technique mais quel est l'intérêt? Que reprochez vous à la carte SD?

26 mar. 201826 mar. 2018
0

@aupliau, mon disque dur est alimenté directement par un des ports USB sans problème sauf une légère augmentation du temps de boot. Sur le Pi 3, aucun problème, sur les précédents, il y a un code à rajouter pour débrider le courant qui alimente les ports USB, bridage voulu à l'origine et qui peut être supprimé.
Mon HDD consomme 0.55A sous 5 volts.
J'ai contrôlé la consommation globale RPi 3 plus disque dur. J’atteins au maximum 8 watts lors du boot, ensuite, stabilisation à 4,8 watts maxi.
@papat. Je reproche à la carte SD une fragilité (relative, diront certains) et une durée de vie raccourcie par rapport à une clé USB, plus solide et par rapport à un disque dur mécanique ou électronique. D'ailleurs la fondation Raspberry, voyant les cartes SD qui s'envoyaient en l'air à la vitesse grand "V" a fait un tutoriel dont je me suis inspiré pour éviter d'utiliser une carte SD.
En peu de temps d'usage du RPi modèle 1 puis modèle 3, vu le nombre d'écritures et de réinstallations suite à des essais de petit nouveau dans ce domaine j'ai tout de même réussi à avoir des soucis et des clusters morts très rapidement sur les cartes ce qui causait des erreurs d'écriture/lecture sans raison.
Le problème est connu par la fondation qui y travaille pour faire comme sur les concurrents, démarrer sans SD sur un disque dur ou un ssd.
Logiciel de référence pour tester et vérifier la capacité réelle de vos cartes ou clés :
H2testw fonctionne sous Windows uniquement.
www.heise.de[...]ownload

27 mar. 201827 mar. 2018
0

A propos des cartes microSD, une lecture intéressante (à la fin de la page), mais en anglais
forum.armbian.com[...]rmance/
En résumé, privilégiez les cartes certifiées A1 (comme celle-ci)
www.amazon.fr[...]JWXGNT/

"La SD Association vient d’introduire une nouvelle certification A1 ... qui sera apposée sur le produit et son packaging afin de permettre à l’acheteur de savoir si la carte mémoire devant lui permettra de charger des applications dans de bonnes conditions.
Les critères pour prétendre à cette certification A1 sont des débits d'au moins 10 Mo/s en lecture/écriture séquentielle, 500 IOPS en écriture aléatoire et 1 500 IOPS en lecture aléatoire."

27 mar. 2018
0

Pour ce type d'utilisation j'ai préféré l'Orange PI+2.
Pas plus chère, connecteur compatible RPI, RAM 2GB au lieu de 1, surtout le système s'installe sur de la mémoire EMMC ( 16GB) beaucoup plus résistante q'une carte SD. Il y a 1 port SDcard pour ajouter une SD mais mieux il y a 1 un connecteur SATA pour connecter un disque dur SSD.
Le tout fonctionne sans problème sous ARMBIAN: un linux Ubuntu + Xfce arrangé à leur sauce.
C'est un processeur 32 bits au lieu de 64 sur la RPI3, mais compte tenu que l'accès mémoire emmc est plus rapide ce n'est pas gênant. Opencpn fonctionne parfaitement.

27 mar. 2018
0

Perso tourne sur emmc 64 sur rpi3 et sous openplotter ;-)

Le beurre , l'argent du beurre ,..... :cheri: reste juste à investir dans le beau coffret étanche du rock 64 ou un équivalent vraiment étanche pour limité l'oxydation ! et le monde sera parfait ! :-p ;-)

27 mar. 2018
0

@Alloth, le RPi 3 est toujours en 32 bits, hélas...
@aGuy, je ne connais pas en format micro SD, l'emmc.
La remarque de Pytheas sur les classifications A1 est fondée.
J'ai démarré ce fil pour expliquer l’installation sur HDD, beaucoup de membres ne lisent pas l'anglais, ça peut aider, et sont nuls comme moi ou presque en Linux.
Après, la bagarre RPi, Orange, Rock et autre nano ordinateur ne m'intéresse pas encore, je n'ai pas trop les moyens de les tester tous.
Par contre je me rends compte qu'une tablette sous Linux ou W avec un emballage étanche revient quasi au même prix voire moins cher qu'un RPi... pour un look moins "brut de pomme".

27 mar. 201827 mar. 2018
0

je me suis laissé emporter par mon élan il s agit d'un SSD msata 64 Gbits :oups:

bien sur pour l'instant les différents noyau sont en 32 b mais devrait bientôt être propose en 64 b !

;-)

Oui une tablette sous Linux ou W (pour w bof ) reviens moins cher , mais aussi un vieux pc portable sous ubuntu reviendra bien moins qu'un rpi et sera plus performent 100 fois oui ! mais il sera plus gros certainement plus gourment ,plus difficilement intégrable et moins geek ;-) :-D

27 mar. 2018
0

Avec un rpi, on peut mettre un grand écran (Moi, j'ai un 15 pouces), la tablette, c'est plus petit.

Quant aux SATA, HDD, SDD et autres machins externes, bof.
Une carte SD, c'est une dizaine d'€, et si ça plante, il suffit d'en remettre une autre dans le bouzin et de redémarrer.
Si votre machin externe plante, comment vous faites?

Au passage, qui a déjà grillé une SD en nav ?

27 mar. 201827 mar. 2018
0

''Si votre machin externe plante ,comment vous faites?'' bah si y plante ça démarre tous seul sur la SD carte :-p la sd carte reste en place en priorité 2 ;-)

27 mar. 2018
0

Bonjour,
j'utilise un Pi3 à bord depuis qqs temps.
Utilisation qtVlm, OpenCPN, zygrib et internet plus libre office...
Mes données et ma carto sont sur un disque dur SSD.
Il fonctionne 24/24h... et ce pendant plusieurs mois d’affilés.
Le branchement écran 22p de chez Majestic.
Après plusieurs mois d'utilisation et de mise à jour, jamais de plantage pas plus que de problème sur carte SD bref çà tourne...
Alim Yeeco réglage sur 5,25v Réglage choisi pour éviter l'allumage des icônes T° processeur (éclair jaune ou thermo rouge)
Par sécurité un second raspberry à bord prêt à prendre le relais au cas ou...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

L'eau de l'Aude là

Après la pluie...

  • 4.5 (21)

L'eau de l'Aude là

mars 2021