Raspberry et OpenCPN: pas si top que ça

Hi,

Comme beaucoup j'essaie un raspberry pi4 avec opencpn pour moderniser un peu l'électronique de mon bateau à moindre frais.
Mais voilà, quand on coupe le jus le pi s'arrête, brutalement.
Donc à chaque démarrage openCPN se plaint d'avoir été mal arrêté (popup de 15s).
Et parfois (2 occurrences chez mois) il écrabouille son fichier de configuration.
Autre souci: décès prématuré de la carte microSD. Et là pas d'bol la licence des cartes oesenc est perdue.

On peut ajouter un petit switch pour arrêter proprement le Pi avant de couper le jus. Moins de problèmes donc mais une action manuelle systématique à faire. Mais il y a aussi des coupures inopinées à bord ...

Je vais faire un nouvel essai avec un SSD externe, un petit contacteur, et une licence carto sur dongle USB.
M'enfin voilà il faut tout refaire et j'ai perdu quelques euros.

HTH comme on dit.

L'équipage
25 jan. 2021
25 jan. 2021
0

Aaaaahhhh !
Ce n'est donc pas un pb opencpn...
C'est un problème raspberry uniquement.


25 jan. 202125 jan. 2021
1

Salut,
Ben oui, il faut connaitre les limites de ce genre d'installation. C'est du DIY donc il ne faut pas faire sans savoir (ou se renseigner)
On ne coupe pas brutalement un RaspBery Pi sous peine de tuer la carte SD, c'est le seul point faible de ce système tel qu'il est de base.
Le passage sur SSD devrait bien améliorer les choses.
Il y a aussi des systèmes qui détectent la coupure de courant et qui font le shut down propre (maintien sur une petite batterie le temps du shut down)

Quand on sais à quoi s'en tenir, c'est un système très fiable, je l'utilise depuis des années sans jamais un plantage en nav.

Il y a quelques temps j'avais envisager d'en monter quelques un pour rendre service, mais au premier que j'ai fait, je passais mon temps en maintenance, je n'ai pas compris tout de suite, car le mien était super fiable, jusqu'au jour ou j'ai vu comment le gars le coupait en coupant le jus au tableau malgré mes consignes. Après un rappel de la cause de mortalité c'était bon.

j'ai arrêté c'est trop chronophage et c'est destiné à ceux qui ont l'habitude, je ne maintien que le miens et j'ai quand même une carte SD d'avance déjà configurée au cas ou. Le problème le jour ou j'en aurais besoin, sera de la retrouver 😊


Candide29:
Il y a aussi des systèmes qui détectent la coupure de courant et qui font le shut down propre (maintien sur une petite batterie le temps du shut down)
Très intéressant, tu as un lien stp ?J'ai cherché sans succès. Bon, sans trop insister non plus j'avoue.·le 25 jan. 21:03
Now:Houla, il faudrait que je fouille, mais je pensais plutôt à des montages DIY. Il y a longtemps que je voulais m'y mettre, mais j'ai jamais eu le temps, mais je crois bien que ça existe tout fait, j'avais fais des recherches à une époque, mais désolé, j'ai pas de lien sous la main, ça commence à dater. En tous cas, c'est faisable c'est sur..·le 25 jan. 21:57
25 jan. 202125 jan. 2021
1

C'est quand même la base d'arrêter le système avant de couper l'alimentation.
Pour arrêter un ordi tu ne coupes pas la multiprise !


jdmuys:c'est la base, sauf que dans ce genre de configuration, le Raspberry Pi cesse d'être un ordinateur pour devenir un appareil NMEA. Devoir sortir un terminal VNC pour aller faire un shutdown propre à la coupure de la batterie (ou même à la mise hors tension du NMEA 2000 pour ceux qui comme moi alimentent leur π par le NMEA2000) devient très vite une corvée·le 25 jan. 20:23
25 jan. 2021
0

Exactement, comme dit jdmuys c'est pénible de devoir arrêter "logiciellement" le pi. Je ne dis pas que c'est un mauvais setup, juste que ce n'est pas la panacée. J'ai un pi depuis des années en média center, il est très facile à éteindre d'un simple raccourci clavier.
Mon setup à bord est sans écran, sans clavier, juste une boîte noire quoi.
Je suis pas débile je sais que c'est pas bien l'arrêt brutal, mais (par exemple) pourquoi openCPN ouvre-t-il son fichier de paramètres en écriture ? Juste pour enregistrer trois réglages persistants .. un second fichier à part aurait été une bonne idée.

Le but de mon message est juste de rappeler qu'un pi c'est fragile, qu'une carte SD aussi, et qu'openCPN peut pourrir son fichier de config, que la licence oesenc est invalidée si on réinstalle l'OS.


FredericL:Je comprends mieux expliqué comme ça. Avec un petit montage comme ça, tu peux déclencher un arrêt propre lors de la coupure d'alimentation :www.sensorsiot.org[...]rs-133/ ·le 25 jan. 21:47
bruno972:Ou un terminal SSH sur le téléphone qui lance un script de shutdown du pi.·le 25 jan. 22:11
25 jan. 2021
2

Le fait que le Pi (comme tous les ordinateurs) n'aime pas les coupures intempestives de courant vient du fait qu'il a un buffer sur les entrées et sorties des dispositifs de stockage, en l'occurrence la carte SD. Quand on coupe le jus, si certains fichiers étaient ouverts en écriture, le contenu du buffer est perdu, et le fichier potentiellement corrompu (voire le systeme de fichier, si on était en opération dessus à ce moment la).
Pour un systeme embarqué, il y a bien une solution: c'est de passer le systeme en lecture seule. Linux tolère bien ce genre de modif moyennant quelques réglages (les fichiers temporaires sont gardés en ram etc), et si on veut changer quelque chose dans la configuration, il faut par contre redemarrer le pi en mode écriture, mais ca ne devrait pas etre tous les jours.
Si par exemple on est arrivé à un systeme bien configuré et satisfaisant au quotidien, on passe la partition systeme en lecture seule, et pour le stockage des traces gps par exemple (ou du log de nav, ou que sais-je) on peut utiliser une clé usb ou une partition configurée sans buffer. Si plantage il y a, soit c'était pile pendant l'écriture du log, et c'est pas de chance, on a perdu le log mais le reste va bien, soit c'était à un autre moment, et la c'est transparent.
j'ai pas de lien à partager, faut se renseigner sur les systemes linux read-only.


Candide29:On utilise des linux "read only" pour certaines applications au taf.Pour nos systèmes de nav on pourrait imaginer un système hybride. Un SSD monté en lecture seule couplé à une clef USB "jetable" pour stocker les traces de nav par exemple, avec des backups réguliers en ligne. Une fois de temps en temps la clef USB serait corrompue on perdrait quelques données mais pas l'essentiel..A étudier.·le 26 jan. 07:46
26 jan. 2021
1

Quelqu'un a-t-il expérimenté l'alim du Pi par une batterie 5V de recharge de téléphone, elle-même rechargée par l'alim 12/5V ?
Ça permettrait de ne plus couper le Raspberry Pi (le III B + dans mon cas) en nav prolongée ?


Candide29:L'astuce serait d'alimenter le pi via la batterie, et un autre "truc" en parallèle de la batterie dont la coupure serait détectée par le pi.Par exemple mon pi reçoit le GPS du bord en NMEA. Il pourrait vérifier que ces trames sont présentes toutes les 5min et dans le cas contraire s'arrêter.Pour éteindre le pi proprement il suffirait d'éteindre le GPS.·le 26 jan. 07:50
ATCFrog:Tu as beaucoup plus simple : un convertisseur 7805 (il me semble que les gpios du pi sont tolérantes 5V, si ce n'est pas le cas, un convertisseur 3v) entre la batterie et une gpio. On poll la gpio régulièrement, si le signal passe à 0, c'est qu'on a perdu le 12V du bord et on entame une procédure d'extinction. C'est le principe meme d'un onduleur. Suivant le seuil des gpios, on peut meme s'en sortir avec un pont diviseur à deux résistances !·le 26 jan. 08:02
26 jan. 2021
0

C'est là que l'on atteint les limites du rpi. A part pour le plaisir de faire soi même, le rpi reste inférieur à une machine classique, le mieux étant un PC industriel sur 12v.
Le rpi pour moi c'est réservé à ceux qui maîtrisent l'électrotechnique, et qui ont une expérience de Linux conséquente.
Si on veut un système pour naviguer au large, la fiabilité et la stabilité sont importants. La consommation n'est plus un point fort, un système complet rpi4 4go, avec écran est à un niveau équivalent à une machine classique sous linux avec les scripts adéquats(et en plus beaucoup qui ont des pi ont des capacités de production en panneaux ou autres plus que conséquents). En perfs, il est largué.
Honnêtement, je pense que l'installation d'un rpi comme centrale de nav principale est conditionnée à la maîtrise et une solide expérience en linux. Je vois souvent passer des questions sur le thème montrant l'inverse. Beaucoup d'utilisateurs (attention, il y en a aussi qui maîtrisent) se contente de recopier des scripts sans savoir ni comprendre ce que veulent dire ls, tar, et autres commandes de base.(et veulent faire marcher un pypilot). C'est dommage, mais à l'ère du script kiddie je ne suis pas étonné.
C'est juste un humble avis de quelqu'un tournant sous Linux et/ou BSD depuis 1998, versé dans des projets OpenSource au niveau perso et pro.
Ps: attention, il y a sur HEO des gens compétents en la matière, qui ont des réflexions productives.
Ps2: il serait bien de se faire confirmer par l'équipage qu'un RTFM est conforme à la charte, l'expérience prouve que cela est bien plus productif pour faire progresser un débutant.

Bonne journée à tous.


26 jan. 2021
0

@ Juliusse.. tu as raison sur les limites du Rpi
Sur les domaines que je maitrise un peu plus j'ai tendance comme toi à donner une vision "pessimiste" aux non initiés.
Sur les domaines que je maitrise moins (linux!) je pars optimiste tout en n'étant pas naïf sur les difficultés à venir!

Je ferais la différence entre :
- des systèmes évolutifs type Open Plotter sur lesquels on va faire des mises à jour, ajouter/supprimer de nouveaux logiciels/matériels, ce qui peut s'avérer compliqué à long terme, on va vite être confronté à linux dans le dur...

  • de briques plus autonomes type Pypilot Muxberry, qui ont une vocation de boite noire, ça marche, on n'y touche plus.

Effectivement, pour ma part sous linux je me contente de recopier des scripts, j'ai tout de même une vague idée de ce que ça fait et j'essaie de me documenter.
On se retrouve souvent confronté au développeur (auquel je ne jette pas la pierre) qui partage un bel outil mais qui a du mal à vulgariser son installation et son usage. Donc RTFM, OK mais àa dépend aussi de la doc (et là encore je ne jette pas la pierre car ça prend du temps et ce n'est pas simple de vulgariser)
Je trouve qu'on propose aussi souvent ds solutions trop complexes (c'est un bon moyen de "sélectionner" les utilisateurs, ce n'est pas idiot)
Parfois les tutos Rpi expliquent comment installer l'OS, puis SSH, les scripts etc... alors qu'on peut partager une image de la carte SD

On arrive tout de même à de belles choses je trouve.

J'ai installé Open Plotter sans souci avec son GPS. Pas encore utilisé intensivement, ni interconnecté, je vais certainement avoir qq soucis à venir comme sur toute interface, mais je suis confiant.
Je suis en cours d'install de Muxberry, ça se passe plutôt bien même si la doc est un peu obscure pour un débutant. J'essaierai de contribuer à l'améliorer


26 jan. 202126 jan. 2021
2

@MIKI 92, Candide29, ATCFrog
Concernant la coupure controlée du Rpi, il existe pour pas cher des HAT UPS (Uninterruptible Power Supply) pour 10€

Au hasard

Application Scene 1: You can program to control the automatic backup of the data at low power and safe closing.

www.ebay.fr[...]1784959

www.ebay.fr[...]3118672


ATCFrog:Ah bah voila, meme pas besoin de réinventer la roue ! Merci !·le 26 jan. 13:26
26 jan. 2021
0

Bonjour Candide,
je ne comprends pas bien ta configuration. Tu utilises un serveur VNC pour utiliser OpenCPN exécuté sur le Pi depuis une interface tablette ou autre ?
Sans interface déportée sinon je ne comprends pas l'utilisation que tu fais d'opencpn sur le Pi en mode boîte noire. Et s'il y a une interface déportée via VNC, tu dois pouvoir arrêter le Pi logicielement ?


Candide29:Salut,Le Pi diffuse les infos vent, vitesse(s), profondeur .. vers une appli NMEA sur mon téléphone.Je peux connecter une tablette en VNC mais pas toujours, genre pour une sortie journée en rade de Brest je ne vais pas connecter la tablette. Par contre j'aimerais que le Pi enregistre quand même la nav.Accessoirement le Pi héberge (enfin, hébergeait) un mini blog qui me sert de journal de bord (ou livre de bord, je sais pas), que je renseigne parfois vite fait depuis le tel.Et une fois rendu au port tout ça devait se synchroniser vers GDrive .. Le projet était fun ;-)L'électricité à bord n'étant pas garantie je crois qu'il est indispensable de sécuriser l'alimentation du Pi.Mais tout ceci est absolument annexe pour mon bateau et mon programme de nav ! C'est juste pour m'amuser.Un peu comme du matelotage version geek pour tuer le temps l'hiver.·le 26 jan. 15:39
Fabien83:Ok je comprends mieux ton utilisation et du coup le fait que tu n'utilises pas à chaque sortie un affichage déporté. ·le 26 jan. 15:51
ElGato:Hello, Pour tout conserver et diffuser, nous n'utilisons pas opencpn mais directement signalK. Il se charge de faire multiplexeur et est démarré à chaque .... démarrage. Tout est enregistré en base de donnée (vents, caps, vitesse, profondeur, ....)·le 08 fév. 18:57
27 jan. 2021
0

Hello,

Pour clore ce topic, il existe bien une belle alim sécurisée pour le Pi4, dispo sur le net à 55 balles.
Truc très sexy que je vais m'empresser de commander.

Et puis il y a directement dans raspi-config une option overlay fs qui permet de monter la SD en lecture seule, avec trois lignes de script on doit pouvoir réduire à quasi 0 les risques de corruption du fs.

Allez je réactive mes bloqueurs de pubs et j'vous souhaite du bon vent à tous et vivement le printemps !!


yannbis:elle fait quoi de bien cette alim à 55€? tu as un lien à partager?Celles à 10€ ne vont pas?·le 27 jan. 17:39
28 jan. 2021
1

@yannbis: regarde sur kubii.fr, cherche pijuice, tellement fun ce truc, pourquoi s'en priver !!


28 jan. 2021
1

Sur la fonction de base évoquée ici (permettre un arrêt maitrisé du Rpi) je ne vois pas d'écart majeur entre la version ebay à 10€ évoquée ci dessus et la version Pijuice.

www.kubii.fr[...]93.html

mais je me trompe peut être?


Candide29:Les modèles à 10euros sont livrés sans batterie.Et la PiJuice a plein d'options super rigolotes à tester.Cf. github.com[...]ADME.md J'ai acheté un bouton poussoir pour déporter l'accès au bouton 1, avec plein d'idées de scripts perso à déclencher en plus de l'arrêt et de la mise en marche.·le 08 fév. 10:12
08 fév. 2021
0

Juste pour tes histories de carte SD. Apres en avoir cramé .... 4 en un an, je suis passé au SSD.
C'est incomparablement plus performant.


Candide29:Je suis aussi passé au SSD, plus rapide, plus cher, plus de consommation d'énergie.Pas encore testé l'overlay fs.Je pense aussi laisser tomber OpenCPN au profit de QtVLM parce que j'en ai marre du popup au redémarrage après un arrêt "brutal".·le 09 fév. 10:13
09 fév. 2021
0

J’ai aussi mis un SSD, pour utiliser le Pi également comme serveur de fichiers (docs du bateau) et serveur de musique.
Ensuite, je prévois de l’utiliser comme serveur OpenCPN/Signalk pour des afficheurs NMEA. Tests concluants en utilisant une liseuse Kobo comme afficheur (-> portable, étanche, basse consommation).


Candide29:Pas bête la kobo !!La mienne n'est pas étanche mais je vais tester quand même.D't'façon il neige on va pas naviguer de suite ;-)·le 09 fév. 11:51
09 fév. 2021
0

Bonjour, je n'ai pas fouillé le sujet, mais je me pose la question de l'intégration du SSD. Il existe des SSD de petit format ou c'est forcément comme un petit HDD?


yollivie:Corsair voyager GTX de mon côté: Format clé USB, avec vitesse de transfert comparable à un SSD et bonne dissipation thermique (boîtier alu). On consomme un peu plus par contre (+1W), prévoir une bonne alim DC 5V type tobsun 5V-10A·le 12 avr. 22:01
11 fév. 2021
0

Astuce pour quitter "proprement" OpenCPN depuis un script:

kill -USR1 `pidof opencpn`

Tout bêtement.


12 avr. 2021
1

Bonjour à tous,
Pour le problème de coupure du raspi j'utilise un UPS à accus 18650 qui est plus cher que les modèles E-Bay.
Il se trouve que je l'avais déjà pour un autre projet. L'autonomie en usage est de plusieurs heures si besoin. Il dispose d'un script python qui éteint proprement le raspi si les batteries baissent trop. Évidemment on peut faire ce que l'on veut de ce script ;)
Et j'envisage de le doter d'un bouton qui lancerait un "shutdown -h" propre. Et aussi le démarrer quand il est arrêté...
A plus,


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (155)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021