Randonneur cotier version école

Bonjour
Visité
aujourd\'hui un randonneur cotier
... Un de ces canotes en alu en fait le tour
du monde ,Gréé en sloop (Orca)

Là il s\'agit d\'une version école à
cockpit central ouvert coqueron avant et
petit poste arrière ..ler grément
constitué de deux mat implates sur la
quille sans haubanage et a voile à whisbone
...
Quelque chose de trés particulier ...ce
serait pour une transformation éventuelle en petit croiseur ..(la coque est robuste) mais
le vendeur ne sait pas si il y a un
lest(si si :-) )

d\'aprés la fiche sur le livre de
loisirs nautiques il semble que oui
....
Quelqu\'un connaitrait ce petit bateau?
Un tel grément vous parait il compatible avec le
large?

L'équipage
22 mar. 2004
26 mar. 2004
0

Je connais et je ne recommande pas forcement
Les randonneurs ont été beaucoup utilisé par Jeunesse et Marine pour un programme de randonnée... cotière.
Ces avantages sont son indestructibilité et qu'il passe partout avec son tirant d'eau de 30cm dérive relevée.
Le bateau a un comportement assez fantasque. l'énorme artimon le rend très ardent dès que le vent forçi (4) et l'équilibre sous voile et primordial pour arriver à le diriger (ce qui correspondait dans un sens au besoin d'une école de voile pour sensibiliser les stagiaires au effets des voiles)
Dès qu le bateau gite plus de 10° la dérive décroche et on fait du crabe au près.
Au portant le bateau fait ce qu'il veut (auloffée, abattée...) et la moindre vague le dévie de sa route.
Enfin j'ai vu un de ces randonneurs se retourner dans la baie de quiberon (portant, départ au lof, plantage de l'avant dans une vague) dans des conditions maniables (force 3-4 maxi. et clapot relativement court).

je ne la connais la version grée en sloop, par contre je déconseille absolument la version "école" au large.

Par contre je ne me souviens pas si il était lesté. (A priori oui dans les deux caissons fermés de chaque coté de la dérive).
En guise de lest on avait plutot tendance à utiliser les plus gras de nos stagiaires... ;-)

26 mar. 2004
0

je connais bien aussi
j'ai encadré des stages de voiles pour JEM dans les années 80.
Je confirme tout ce que dit Caracolito.

Petite anecdote: nous avions surnommé les barges en alu qui servaient à transborder les stagiaires les poubelles et les randonneurs les camions-bennes.
Le directeur technique de Jem qui en était l'architecte n'avait pas trop aimé...

26 mar. 2004
0

Grand Merci les Gars !

Pfft .. pas trés marin le randonneur ! :-)
C'est l'aspect robuste qui avait attiré mon pote de Port bricoleur ;le coté camion benne .. :-)

Merci aussi pour l'adresse de Gilles Ruffet

29 août 2006
0

Randonneurs cotiers de Jeunesse et Marine
[url=]
Bonjour,
Je connais bien les randonneurs côtiers pour avoir navigué dessus lorsque j'étais stagiaires d'abord puis jeune moniteur ensuite à [url= et Marine[/url]. Malgré un aspect esthétique loin de pouvoir faire l'unanimité, j'en conviens, il ne faut pas oublier la démarche pédagogique qui a conduit à la création de ce bateau. Ce n'est pas un bateau de large, du moins en version "côtier", c'est certain, mais ce n'est pas non plus sa vocation. [url= et Marine[/url] a pendant longtemps utilisé les randonneurs côtiers dans le Golfe du Morbihan (pour les stages de raids de deux ou trois jours) avant de les remplacer par des unités plus modernes comme les Bénéteau 25 (qui offrent d'autres sensations). Mais il n'y avait rien de mieux que ce bateau indestructible pour raser les cailloux, découvrir puis jouer avec les contre-courants, franchir les passes les plus incertaines... Bref un très bon bateau pour une école de voile. Avant d'attaquer les stages de croisières cotières ou hauturières.

Je me souviens d'entrées dans le Golfe du Morbihan plus rapides que l'éclair, plein vent-arrière et dérive haute, en jouant avec les contre-courants.

[url=]

29 août 2006
0

Randonneurs cotiers de Jeunesse et Marine
Bonjour,
Je connais bien les randonneurs côtiers pour avoir navigué dessus lorsque j'étais stagiaires d'abord puis jeune moniteur ensuite à
&lta href="Jeunesse et Marine" target="_blank"&gthttp://. Malgré un aspect esthétique loin de pouvoir faire l'unanimité, j'en conviens, il ne faut pas oublier la démarche pédagogique qui a conduit à la création de ce bateau. Ce n'est pas un bateau de large, du moins en version "côtier", c'est certain, mais ce n'est pas non plus sa vocation. Jeunesse et Marine a pendant longtemps utilisé les randonneurs côtiers dans le Golfe du Morbihan (pour les stages de raids de deux ou trois jours) avant de les remplacer par des unités plus modernes comme les Bénéteau 25 (qui offrent d'autres sensations). Mais il n'y avait rien de mieux que ce bateau indestructible pour raser les cailloux, découvrir puis jouer avec les contre-courants, franchir les passes les plus incertaines... Bref un très bon bateau pour une école de voile. Avant d'attaquer les stages de croisières cotières ou hauturières.

Je me souviens d'entrées dans le Golfe du Morbihan plus rapides que l'éclair, plein vent-arrière et dérive haute, en jouant avec les contre-courants.

www.jem.asso.fr[...]

30 août 2006
0

Il me semble
avoir lu de Gilles Ruffet lui-même, peut-être même sur ce site, qu'il avait eu beaucoup de chance...
Il y a un dieu pour les jeunes et c'est très bien...

30 août 2006
0

aie!
je connais bien le bateau de gilles, c'est un ami qui l'a racheté. Gilles est capable de faire le tour avec ça, c'est un doué. Le bateau de gilles a été plus que transformé, gréement, casquette alu, rajout de lest à l'intérieur, aménagements.. le résultat est franchement décevant, manque de stabilité évident, le près on n'en parle pas.. par contre échouage facile, génial. Mais je sais que Gilles aimait beaucoup son bateau, alors! Si besoin, je peux te mettre en contact avec le proprio d'orca.

27 jan. 2007
0

GILLES RUFFET
ça m'intéresserait de pouvoir contacter Gilles Ruffet au sujet de son randonneur côtier, et j'aimerais bien en visiter un, même si les témoignages que je lis ne sont pas très enthousiastes concernant ce bateau! Quant à l'architecte, il a carrément disparu...

16 fév. 2007
0

1
ejidjfjo

16 fév. 2007
0

randonneur côtier
Je n'ai pas entendu dire que l'architecte de
ce bâteau avait disparu. Les plans sont signés
Marc Espagnon.
Ph. Harlé avait fait une étude sur les grée-
ments libres, style Freedom, quelques années avant
l'apparition des Randonneurs: si ma mémoire est
bonne, une unité avait été construite en CP et
portait le nom de Punch.
Des Randonneurs ont été construits au
Chantier du Port à Rezé et aussi à Port-Lay à Groix
Kenavo
Jef

09 août 2008
0

Le randonneur
Pour vous répondre franchement s'est une très bon bateau,je le connais d'autant plus que j'ai participé a sa construction et nous avons même présenté le premier exemplaire au salon nautique de Paris.

J'ai fait avec lui de l'hauturier et du cabotage mais pas de grand largue.

Mais sans aucun doute il doit sans prob traversé l'atlantique voila amicalement.

Oui il y a un lest.

amicalement

10 août 2008
0

petit batô
Salut à tous,
j'ai construit les premiers randonneurs faits à Groix, navigué dessus en école de voile, même fait la semaine de la Rochelle.
Au prés serré, oublions, c'est pas au programme,
pour le reste, jamais eu peur avec ce bateau, plutôt sympa au portant.
Pour la version croisière gréement de sloop, pas de remarques particulières en côtier, mais je trouve juste que c'est un bateau un peu petit pour partir au large.

Evidemment, il y a un lest, en plomb coulé dans de la résine de chaque coté du puits de dérive. Surveiller justement cet aspect en cas d'achat, le mariage plomb alu peut créer un joli couple électrolytique.
je m''inscrit en faux contre les premières réponses exagérément négatives. C'est un petit bateau, avec un programme rase caillou assez bien cerné.
Alex

07 sept. 2008
0

randonneur
Je viens de naviguer 1 mois sur la version cat ketch. Et je n'ai qu'un mot: excellent.
Super bateau, Mais bien sur il faut savoir régler parfaitement les voile comme sur tout ketch! on laisse sur place tout bateau de même taille à condition de ne jamais être surbordé, car dans ce cas là il a tout les défauts signalés dans les posts précedents! Donc à vos réglages, messieurs

22 jan. 2009
0

randonneur côtier
bonjour, où se trouve actuellement ce bateau? je suppose encore du côté de bréhat? et les propriétaires baba cool? je suis intéressé par tout ce qui concerne l'amélioration de cette unité (celle gréée en cotre). merci!

22 jan. 2009
0

Gilles ecrit
dans multicoque magazine et Voile magazine
ça doit être possible de le contacter via ces revues

sinon, il doit parler de son bateau dans son livre ;-)
www.decitre.fr[...]7252399

07 sept. 2008
0

randonneur cotier
gilles ruffet a affronté un cyclone avec son randonneur cotier .
Au mois de d avril j ai rencontré en casamance deux baba cool très coole qui venaient de bréhat sur un randonneur cotier ,ils ont fait le trajet direct avec un arret à graciosa ,ils avaient equipé le randonneur avec deux dérives stabilisatrices arriere ,ils en disaient le plus grand bien ,je precise qu il sont remonte depuis juin sur brehat ;A mon avis c est vraiment un excellent petit bateau .

leur bateau etait gree en cotre .

23 jan. 2009
0

Rando à grément wishbone
Hello,
j'ai fait un stage (y'a quelques années on va dire) sur un Randonneur à Wishbone chez JEM. C'étaient les premiers sortis (y'en avait 4 de mémoire), et on dormait dans la peinture fraiche... C'était pas plus boite à conserve que les glénans, mais pas moins. Le gros avantage du grément rassurait contre les accidents d'empanage, quasiment impossibles. Le dériveur nous à permis de faire des sorties sans trop se soucier du fond. Certains diront que c'est pas le plus important à Port Tudy. Enfin, dire qu'il n'y avait pas de moteur à bord était presque une lapalissade cher JEM. J'en ai jamais revu sous ce grement de goelette.
Donc pour moi, c'était un bon bateau école. Après pour en faire un croiseur, je sais pas trop...

28 nov. 200916 juin 2020
0

randonneur cotier
bonjour
j' ai un randonneur (à vendre 3500€)
bien sur il y a un lest constitué de blocs de plomb (entouré de résine)
pouvez vous m' envoyer la fiche de loisirs nautisues?
avez vous plus d' infos sur le gréement sloop (orca)
j' ai longtemps pensé changer de gréement.Je trouve les deux mats bien adaptes à un groupe d' ados plein de fougues; un peu moins à des gesn qui naviguent à deux ou a trois.
Si vous ne faites pas affaire avec le bateau visité, acceptez vous de me doner le contact.
JE reste à votre disposition
benoit

06 jan. 201016 juin 2020
0

le modèle de base
ci joint unr photo du modèle de base

18 juil. 2010
0

article randonneur cotier
bonjour,
je restaure un randonneur cotier ecole en croiseur habitable, et je suis interressé par une copie de l'article de LN, ou bien carrément par le numéro complet, je suis prét a en faire l'acquisition si possible,contactez-moi
merçi d'avance
basath@free.fr

09 mai 2017
0

Bonjour serait il possible d'avoir des informations sur les épaisseurs des aluminium
Je pêche des info partout pour une éventuelle construction amateurs d un voilier aluminium
Merci d'avance

09 mai 2017
0

Bonsoir, j' ai navigué comme encadrant sur les randonneurs du centre nautique de Rosbras-Brigneau.
Premier rectificatif (qui n' est pas très important mais rendons à César...): ce n' est pas Marc Espagnon qui a signé la coque du randonneur mais Ph Harlé, Espagon n' en a dessiné que le plan de pont et le gréement.
Il faut préciser qu' à l' origine, ce bateau n' a jamais été conçu pour naviguer en mer, mais sur plan d' eau fermé, un randonneur du CNRB à déssalé lors d' essai, et il a fallu quatre adultes sur la dérive pour le redresser!!! Heureusement qu' ils étaient réellement insubmersibles!
Ceci étant dit, c 'est un bateau de raid côtier, qui remonte très mal au vent, avec lequel il est très craignosse de prendre un ris à l' avant quand il y a de la mer, mais qui est très pédagogique et échoue très bien.
Ils avaient TOUS des problèmes de liaison pont-coque, dû au manque de souplesse avec la dilatation entre la coque alu et le pont en CP.
Gorlann

10 mai 2017
0

Il n'en reste pas moins que Gilles ruffet a effectue une circumnavigation complète sur ce dériveur d'eau douce, il y a quelques années. Gréement sloup, je crois qu'il avait rajoute du'lest et sûrement réparé les problèmes de liaisons et d'étanchéité du bateau.
Orca, le nom du bateau.

10 mai 2017
0

Bonjour, ce que tu dis est tout-à-fait exact, mais avec une grosse préparation spécifique, ce qui ne veut absolument pas dire qu' un randonneur standard, qui plus est en version "école de voile" à gréement cat-ketch est capable de faire du hauturier.
Gorlann

10 mai 201710 mai 2017
0

Bonjour, je découvre ce fil grace au déterrage de mamatt.
J'ai été propriétaire d'un randonneur cotier que j'avais fait ponter en aluminium. Une liaison coque-pont alu-contreplaqué sur des bateaux qui on maintenant 30 ans? comment dire...
J'avais fait en sorte qu'il soit virtuellement étanche une fois tous les capots fermés.
Gréé en sloop, le comportement était effectivement particulier. Au portant, il était impératif de relever la dérive à moitié, mais il devenait alors très agréable à la barre, même par mer formée.
Au bon plein, (je n'ose pas dire au près) le fond rigoureusement plat offre un profil de carène très assymétrique dès qu'il prend de la gite, et il devient extrêmement ardent, passant sur sa barre à chaque survente. Cela oblige à réduire la toile très tôt. Un double safran permettrait peut être de pousser la limite un peu plus loin. En gardant à l'esprit que cette coque a une stabilité de forme prédominante, qu'une gite importante peut faire sortir de sa zone de sécurité.
D'après mes souvenirs, les épaisseurs sont de 6 mm pour le fond et 4 mm pour le bordé. J'avais fait rajouter quelques varangues, et fait souder des plats de bonne épaisseur à l'emplacement des cloisons. Il n'existait aucun varangage sur la coque d'origine en dehors des deux supports de mat et ce sont les bouchains vifs qui font office de lisses.

10 mai 2017
0

Mon canot a la même jonction alu/CP entre coque et pont, il date de 75. Quelques micro infiltrations ont provoqué de la corrosion de l'alu... Cet été je vais refaire l'étanchéité des vis. Mais rien de très grave qui compromette la sécurité. C'est du boulot par contre,'il y a beaucoup ces vis et pas toutes accessibles. Le cp a l'air sain en majorité, il était probablement de bonne qualité a l'origine.

10 mai 2017
0

Concernant un tour du monde sur ce voilier dériveur pur, c'est le marin qui navigue, pas le bateau.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

Souvenir d'été

  • 4.5 (51)

Juin 2012, Minorque Est, Luc et son œil de posson

novembre 2021