Rallonger la chaine du mouillage du bateau

Bonjour,

A la lecture de posts dans les fils ad hoc de H&O, il apparait qu'il est préférable pour le mouillage du bord :
1° d'avoir une chaine longue
2° d'avoir du poids au niveau de l'ancre.

J'imagine bien d'allonger ma chaîne en mettant en tête une dizaine mètres de chaine plus grosse que celle que j'ai actuellement.

Est il faisable de rallonger la chaine d'un mouillage.
Deux questions :
1° Avec quoi ou comment faire le raccord ?
2° Comment être certain - du moins raisonnablement - de la solidité du raccord ?

Merci d'avance de vos avis.

L'équipage
04 déc. 2009
04 déc. 200916 juin 2020
0

amha
si j'ai bien compris, deux chaînes différentes, donc il n'y a pas de problème de passage sur le barbotin, c'est cela ?

d'un côté c'est bien on peut heureusement jeter le maillon a riveter directement à la poubelle, là ou il mérite d'être amha

comme alternative?
des manilles galva, le problème est que la manille dont le diamètre reussit à passer dans l'anneau de chaîne a une charge de rupture beaucoup moindre, même en HR (celles qui sont colorées et certifiées).
Par ex pour avoir une charge de rupture plus ou moins homogène dans une chaîne de 10 il faudrait une manille HR de 14, mais elle ne passe absolument pas dans l'anneau de la chaîne, au maxi c'est la 12...

amha la meilleure solution ce sont ce genre de raccords ci

www.tooleefishing.com[...]INK.JPG

même résistance que la chaîne et ils passent à travers l'anneau, seul problème ils rouillent, mais bon, on peut bien le remplacer tous les deux trois ans...

:-)

04 déc. 2009
0

Barbotin.
Oui pas de problème.

04 déc. 2009
0

Tu peux aussi
faire souder un maillon, je pense que c'est le plus résistant. Une chaine cassera toujours au niveau des raccord.

04 déc. 2009
0

J'ai mis un maillon à riveter...
1 - parce qu'il passe dans le barbotin
2 - parce que ce qui m'importe, c'est le POIDS du mouillage, pas sa résistance : la charge de rupture d'une chaîne de 10 (de tête 5 T) est largement supérieure à la résistance de tous les points d'ammarage sur mon bateau (guindeau, taquets...). Donc la plus faible résistance du maillon à riveter n'est pas un problème...

Vos réactions m'intéressent...

04 déc. 2009
0

choix

bien-sûr c'est un choix comme un autre, une fois qu'on pense avoir fait le bon choix pour soi, pourquoi changer si les raisons des autres ne nous convainquent pas ?

donc on a deux genres de considérations différentes, qui en amène un troisième ?

cordialement

:-)

05 déc. 2009
0

Juillet Aout 2009
sur V&V
La meilleure des ancres tient 3281 kg (fortress 10.6)sur un type de sable avec une tenue moyenne 2220kg ...
Les maillons à riveter 2,95 t en galva, 4,45 t en inox
Commentaire journaliste
"Et là surprise! Les deux modèles testés...n'ont pas offert de bonnes résistances....soit une résistance inférieure à la chaine utilisée. Il convient donc de se méfier si l'on décide de rallonger deux chaines,car, en cas de coup de vent, il y a fort à parier que la rupture viendra de là...auteur : FXR

04 déc. 2009
0

rallonger la ligne de mouillage
Tout ou presque a été dit sur les mouillages et les ancres.
Je rajoute donc ma modeste contribution après plus de 30 années de mouillage forain (en Méditerranée)

Une question déjà:
Quelle longueur de chaîne as-tu sur ton canote et quel diamètre ?

Si tu n'as qu'une dizaine de mètres de 8 mm, il est effectivement prudent d'avoir une plus grande longueur.

A partir de 25/30 m, tu peux aussi te contenter, de rallonger ta ligne de mouillage par un cordage textile épissé directement sur la chaîne.
En mouillant au moins 5 fois (profondeur + franc bord) tu auras une tenue très correcte.

Quant à rallonger la chaîne elle-même je serai plus circonspect.

Je n'ai plus en tête les résistances des maillons à river, mais comme indiqué par ailleurs, elle sont sensiblement inférieures à celle de la chaine de même. Certains ship proposent de souder les dits maillons, ce qui améliore un peu leurs performances.

Mais personnellement je n'aurais pas trop confiance dans une chaîne de mouillage rallongée de cette façon ou d'une autre.

Sur Koala V, j'ai mouillé pendant des années sur ligne mixte, sans aucun problème.
Cependant, devenant méfiant avec l'âge, comme je voulais éviter d'avoir du cordage au niveau du davier lors de mouillages ventés j'ai carrément remplacé les 25 m de chaîne de 10 mm par 40 m de même calibre.
c'est onéreux et ça vaut son pesant d'acier ,à l'avant, mais je dors mieux et en cas de coup dur, il me reste encore dans la baille 50 m de cordage épissé directement sur la chaîne. De quoi voir venir !

Si cela peut t'aider pour ton choix !
Koala

04 mai 2018
0

@kaola
je reviens (bien plus tard!!)sur ton intervention
ta baille à mouillage comment arrive t elle à "avaler" 40m de chaine...et 50m de cordage
total 90 mètres...incroyable..?!

04 mai 201816 juin 2020
0

Plus le guindeau....
La baille à mouillage du GS 106 est profonde.

04 mai 2018
0

@Zérauquat

Le problème, avec de pareille quantité de chaine, c'est aussi le déséquilibre du bateau. Il finit par plonger de l'avant à chaque grosse vague. Ceci fait qu'on passe à travers les vagues au lieu de passer au dessus.

Avec mon second bateau, j'ai du apprendre à ranger le câblot vers la avant et la chaine vers l'arrière et en dessous dans la baille à mouillage.

Et cette façon de considérer le problème ne me parait pas être apparu dans les différents fils similaires que j'ai fréquentés ici sur H&O.

Et si en plus on a un mouillage à l'arrière, cela devient un vrai problème.

04 déc. 2009
0

un autre truc
un autre truc qui peut être pas mal, est de rajouter de la longueur avec un bout d'un coté, et de l'autre pour alourdir la ligne ajouter un morceau de chaîne bien plus lourde en parallèle avec celle qui existe

j'essaye d'expliquer mieux: on a l'ancre, avec une manille ou un joint qui l'attache à la chaîne de 10 supposons

on laisse comme cela

puis on prend 1, 2, 3, 5 mètres de chaîne de 14, 16 ou même de la chaîne navale, 1m de chaîne avec traversin par exemple, enfin ce qu'on veut, on met deux manilles aux extremités

une de ces manilles s'accroche à un anneau de la chaîne de 10 près de l'ancre

la deuxième manille s'accroche à un autre anneau de la chaîne de dix de façon que les deux chaînes soient parallèles

si la chaîne additionnelle est trop longue elle risque de gêner quand on remonte la partie finale, mais si c'est un deux mètre d'un truc bien lourd...

ça coûte moins cher qu'un ancre plus lourde, puis si cela me convainc pas on peut tout enlever et remettre comme avant :-)

04 déc. 2009
0

experimenté un lest que je laisse glisser sous une manille sur le bout
c'est spectaculaire sur le rayon de giration et sur l'amélioration de la tenue

j utilise 3 fois 4 metres de chaine de 12 avec lesquels j'ai fait des boules avec des gros colliers électriques

04 déc. 2009
0

la resistance
de la chaine est celle de son maillon le plus faible .en consequence le maillon à riveter qui à une resistance de moitie par rapport à la chaine
rend la chaine très fragile .
au kerkenah (ce n'est pas en bretagne ) j'ai pris un coup de sirroco a plus de 60nds au mouillage
devant sidi freg avec mon neptune99 j'avais mis 60m de chaine de 8 dans 2m d'eau la CQR la vraie forgée à tordu son jas coincée entre deux mates
et une partie de la chaine c'est allongée les maillons etaient bloqués entre eux la chaine venait de chez LEVAC ou elles sont eprouvées par la PAV .
j'ai un ami qui avait un ovni de 15m avec de la chaine de 12 made in china qui a cassé ils se sont retrouvés sur la plage heureusement que la derive etait relevée .

donc pour le mouillage que de la qualité.

plutot que de rallonger la chaine mettre un poids dessus à la moitie de la longueur mouillée augmente serieusement la tenue de l'ancre
sur mon boat actuel j'ai une spade en alu avec 30m de chaine de 8 et 60m de cablot de 16mm
et une britany de 8kgs prete à etre frappée juste avant la liaison cordage /chaine .
je n'ai pas encore pris de coup de vent serieux au mouillage pas plus de 30 nds ça a tres bien tenu sans l'ajout de la britany .

mais je ne risquerait pas de rallonger ma chaine
je prefere la changer pour un plus longue .

alain

:-)

04 déc. 2009
0

Par 2 m de fonds
60 m ne sert pas beaucoup plus que 20 m, car il n'y a aucune marge d'allongement vu la profondeur. Par faible profondeur, il n'y a que le mouillage mixte qui marche. J'ai vérifié dans des conditions similaires sur la Mer Rouge.

04 déc. 2009
0

la seule manière que je connaisse pour...
...casser une chaîne, c'est d'avoir un mouillage tout chaîne. Dans un coup de vent, le clapot impose au bateau des mouvement verticaux et horizontaux (type ellipse) qui provoquent des coups de rappel (sans doute plusieurs tonnes de tension) sur la chaîne (+ daviers / taquets / guindeau), qui n'a aucune élasticité
C'est pourquoi il faut :
1 - une grande longueur de chaîne pour garder le jas aussi horizontal que possible (évite le dérapage)
2 - une grande longueur de câblot pour assurer une grande élasticité au mouillage, ce qui diminue fortement la force (tension) des coups de rappel. Mais le ragage devient alors le problème principal.

Le vent SEUL ne peut pas générer une force suffisante pour casser une chaîne.

Le maillon à riveter est donc à proscrire dans le cas d'un mouillage tout chaîne. Mais en fait c'est le mouillage tout-chaîne lui-même qui est à proscrire...

04 déc. 2009
0

pour conforter le post de 60 NORA

J'ai un copain à la SNSM qui, pour l'entraînement, va récupérer des lignes de mouillage à l'automne.

Son constat? 90% des muoillages sont rompus sur un maillon ajouté...

04 déc. 2009
1

Petite économie, grosse dépense
Bj,

J' avais sur le bateau lors de l' achat +/- 23 m de chaîne de 10 et du cablot et 1 ancre plate de 16kg.
Ns naviguons en Grèce et ancrons tout les jours.
Je n' aurais jamais voulu rallonger ma chaîne, J'ai donc acheter 60m de 10 et 30m de câblot et une delta de 20kg.
Et , j'ai une main de fer (Suisse)avec 5m de cordage + 1 amortisseur sur ce cordage.
Pas à me plaindre de la tenue, pour moi si un besoin de mouillages réguliers, c' est vraiment pas sur ce poste qu'il faut économiser.
Pourquoi prendre des risques de perdre son bateau pour un maillon faible

a+

Joël

05 déc. 2009
0

pas de PB
depuis 16ans j'ai rallongé ma chaine de 10 avec des rivet à sertir, je ne fait que du mouillage,même par force 9 jamais de PB de rupture je verifie chaque année les maillons

05 déc. 2009
0

emerillon
que pensez vous des différents modeles d'émerillon de connection chaine ancre? j'hesite à en mettre un à la place d'une manille galva.

05 déc. 2009
0

chaine rallongee
bonjour moi aussi j ai rallonge ma chaine avec maillon a ribeter plus soudure et tout fonctionnes meme parfois dans des conditions ventees

05 déc. 2009
0

chaine rallongee
bonjour moi aussi j ai rallonge ma chaine avec maillon a ribeter plus soudure et tout fonctionnes meme parfois dans des conditions ventees

05 déc. 2009
0

...est-ce suffisant ?
Salut Roy.
Je trouve qu'effectivement ta ligne est un peu short si tu veux faire des mouillages forains réguliers.

Une bonne vingtaine de mètres de chaîne serait plus confortable, pour la tenue de l'ancre, mais avec une maille à river de 8 mm il faut quand même se méfier.
En revanche tu peux facilement rallonger à 30 m ta partie câblot, avec une épissure ou en changeant carrément le cordage.

Voiles et Voiliers a sorti l'été dernier un hors série bien fait sur le mouillage.

Quant à l'utilisation d'un émerillon, pour répondre à "pat56" j'ai depuis plus de 15 ans une jonction inox 10 mm (AD) et n'est eu aucun problème avec.
Bon choix
Koala

05 déc. 2009
0

c'est short
surtout la partie câblot ... avec 50 m d'un cordage de qualité (capacité d'extension +/- 20%) ce serait bon ... AMHA (même si cette expression donne des boutons à certains, ce n'est que mon avis ... conforté par de trop nombreuses années dans pas mal de coins de ce monde ). :-)

05 déc. 2009
0

Es-ce suffisant
Bonjour , Sur mon Mallard 9 M J'ai 15 M de chaîne de 8 et 10 M de câblot C'est un peu (chort ) Non ???
Roy .

05 déc. 2009
0

1/4 chaîne et 3/4 cablot ...
Pour ma part je n'ai jamais eu de pb avec ce type de mouillage et il est d'autant plus pratique que l'on n'est pas tributaire du barbotin.
Il offre l'avantage d'une grande souplesse tout en étant solide d'ès l'instant que l'on utilise du cablot torroné de bonne section.

06 déc. 2009
0

Cloture du fil : merci.
Bonjour,

Entre
- ceux qui disent "Que de la chaine",
- ceux qui disent "Peu de chaine et beaucoup de cablot",
- ceux qui disent "Maillon à riveter"
- ceux qui ne veulent pas en entendre parler ..... il peut sembler difficile de tirer une conclusion forte de vos différents posts.

Je vais voir avec un professionnel des mouillages sur bouées et sur coffres ce qu'il en pense de son côté. Je ferai remonter sa réponse dés que je l'aurai.

En tout cas, je réïtère mes remerciements aux participants de ce fil.

Amicalement à tous.

Gilletarom.

06 déc. 2009
0

euh
"Je vais voir avec un professionnel des mouillages sur bouées et sur coffres ce qu'il en pense de son côté."

ehm, je ne suis pas du tout convaincu que les facteurs qui sont consideres pour des mouillages de ce type aient la même importance pour un mouillage à l'ancre

eux ile peuvent mettre deux tonnes de béton, nous nous avons 10-15-30kg de ferraille

eux ils ont une chaine presque verticale, nous nous devons avoir 4-5-10 fois le fond

etc etc

mais bon, déjà savoir comment ils raisonnent ce ne serait pas mal :-)

06 déc. 2009
0

Gilletarom
Quand les avis sont contradictoire, ce qui défini leur validité ce n'est pas le nombre de fois qu'ils sont émis ou la vigueur de celui qui écrit. La technique n'obéit pas au principe de la démocratie directe, mais à la démonstration rigoureuse, expérimentale ou théorique :heu:

Donc, ce qui défini la validité du point de vue, c'est l'argumentation technique.

Pour le maillon à river, les doc techniques donnent en gros une résistance de l'ordre de 1/3 de la chaine de la même taille. La rupture de chaîne dans un coup de vent au mouillage étant aussi grave que celle du gréement, si tu n' acceptes pas dans un hauban un ridoir qui ne ferait que 1/3 de la résistance du hauban, alors tu n'accepteras pas non plus un maillon à river dans ta chaîne.

Pour le tout chaîne versus mixte textile + chaîne, c'est un peu plus technique, mais tu peux lire les articles d'Alain Fraysse sur Loisir Nautique qui a fait une étude exhaustive, ou le bouquin de Poiraud ou d'autres comme celui de Craig Smith. C'est édifiant, et ne laisse guère planer de doute sur la bonne solution : mouillage mixte 50-50 environ quand le vent est fort, et surtout quand le fond est peu profond (François l'a déjà dit dans le fil).

Pour le conseil des "pros", il faut trier sévèrement leurs conseils qui ne sont jamais neutres, et c'est difficile à trier car leur job c'est de convaincre le client.

Ceci dit, même avec les meilleurs arguments techniques, il y aura toujours des aficionados du "ma grand-même faisait comme cela, y a pas de raison que je fasse autrement" :heu:

07 déc. 2009
0

un petit résumé du post de Robert au dessus des fils techniques
pourraient etre d'un interet général ! Il est vrai que parfois des demandeurs de conseils repartent frustrés car ils n'ont pas la solution pure et unique soutenue par l'ensemble des contributeurs

et souvent en effet ils disent bon, fini avec les amateurs désordonnés je vais les pros et il prendra les conseils du premier pro qui peut etre fait comme cela parce qu'il faisair comme cela avant !!

14 déc. 2009
0

Retour d'enquête auprès d'un professionnel
Bjr,

J'avais promis de remonter la réponse que j'arriverai à obtenir d'un pro. Bien évidemment, il ne fallait pas que ce pro soit un vendeur de matos. J'ai cherché une fournisseur de service qui ait pour vocation de mettre en place des mouillages de corps mort.

:pecheur: Je n'ai trouvé sur le net qu'une seule entreprise ayant un site web. www.celtismar.com[...]IN.html

Je les ai interrogé par mail, voici la réponse que j'ai reçue :
"Bonsoir,
personnellement ma préférence va à un maillon rapide acier ou inox dont le pas de vis est noyé dans du frein filet fort pour la liaison entre 2 chaînes.
Par contre, il faut éviter absolument qu'il soit dans la portion qui pilonne sur le fond . en tenir compte au moment de mouiller."

On peut noter que cette réponse laisse ouverte la possibilité de rallonger une chaine dans la mesure ou cette réponse ce contient pas d'opposition à cette idée.

Par contre cette réponse introduit une alerte forte concernant le point de pilonnage de la chaine sur le fond, sous l'action des vagues et de la houle. C'est quelque chose dont je ne me souvient pas d'avoir trouver trace dans les comparatif concernant les ancres.

14 déc. 200916 juin 2020
0

réponse positive, mais hors sujet
Gilletarom, si j'ai bien compris tu veux allonger ta chaîne d'ancre ? Ce que t'a dit ce pros hors sujet ;-)

Les maillons rapide à vis sont effectivement à peu près aussi résistants que les maillons d'origine .... mais ils ne passent pas dans le barbotin, et selon le cas il ne passe pas dans une chaîne de même diamètre que le maillons à vis :oups:

Donc ça va bien pour un corps mort, mais pas pour une chaîne d'ancre à bord.

Ou alors j'ai tout mal compris :heu:

www.accastillage-bernard.com[...]2-2.pdf

06 déc. 2009
0

facteur important

tout depend dans quelle eau on fait naviguer sa quille.

Si on est dans des eaux profondes pret de la cote , je pense à St Malo à marée haute ou en med là oui on doit avoir de la longueur mais en Atlantique pas besoin ,on a rarement plus de 10m/15m d'eau .

amha ce qui n'est pas mal pour cause de poids et du coté pratique c'est d'avoir 40 ou 50m de chaine et un cablot à mettre en plus si besoin.

Pour la ralonge c'est pas forcement un bon plan. Tu as une chaine , tu vas acheter un complement ,tu vas la ralonger et tu n'aura que des em.... et un beau jour tu en aura marre et rachetera une chaine complete resultat tu aura depensé deux fois le prix .

josé

06 déc. 2009
0

Charges de rupture des maillons à river
Voilà j'ai retrouvé les données dans le catalogue Bernard. Elles sont les suivantes:

Maillon de 8 mm: Charge de travaille 150 kg Charge de rupture 800 kg
Maillon de 10 mm: Charge de travaille 200 kg Charge de rupture 1000 kg
Maillon de 12 mm: Charge de travaille 700 kg Charge de rupture 3500 kg.

Le fait de souder les maillons améliore bien sûr leur performance de peut-être 30 %, mais il n'y a aucun chiffre à ce sujet.

Donc en chaîne de 10 mm, ça peut à la rigueur passer, mais en chaîne de 8 mm, on est vraiment à la limite.

En tous cas personnellement je ne prendrais pas le risque.

06 déc. 2009
0

souder un maillon, soit,
On galvanise comment derrière, parce que si ça rouille, les 30% sont vite partis.

06 déc. 2009
0

souder un maillon et galvaniser
Il faut voir cela avec ceux qui le font. Les 30% de résistance en plus, ne sont qu'une supposition et nullement une certitude.

Mais, je me répète, je ne prendrais jamais cette solution. J'ai rallongé 3 fois ma chaîne de mouillage (25; 32 puis 40 m), mais toujours en la changeant entièrement.

14 déc. 2009
0

rallonger la ligne de mouillage un peu tard
Étant nouveau sur le site, je n'avais pas vu que ce sujet avait déjà été traité.

www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

Mais pour ajouter une autre information; voilà un site qui donne une idée des forces que peuvent subir nos bateaux, au mouillage.

Il existe sans doute déjà sur Héo, mais si ça peut rendre te service

alain.fraysse.free.fr[...]ces.htm

16 déc. 2009
0

gilletarom
je ne sais pas le prix de ton bateau,mais je sais que 40 m de chaine de 8 coute environ 150 euros,sans blague il n'y a pas photo! quand on voit ce qu'on met dans de l'electronique (pas toujours indispensable)la sécurité du bateau et de ceux qui dorment dedans vaut bien ça ???AMHA,francis

17 déc. 2009
0

C'est
Logique, ce n'est pas le prix qui compte pour un mouillage

18 déc. 2009
0

jeanlittlewing, parles-tu de la Kobra ?
Les essais de V&V 2003 et 2009 sont très positifs pour cette ancre.

Cependant je n'ai pas bien compris pourquoi, aux essais de 2009, ils ont utilisé de la chaîne de 12 mm, alors que pour ce poids d'ancres (16 kg) nous utilisons du 10 mm voir du 8 mm. Quand on voit l'influence du poids de la chaîne dehors !

Je crois également que pour la longueur de la touée, ils ont tenu compte de la hauteur de franc-bord dans les essais de 2009, ce qui n'était, semble-t-il, pas le cas en 2003.

18 déc. 2009
0

Kobra bien d'accord avec toi
J'ai la mienne (16 kg)depuis 2003 et n'ai eu aucun problème avec, si ce n'est le rangement et la fixation sur le davier en navigation musclée.
J'ai bloqué définitivement le système de pliage.

Pour son Gib Sea 28, mon fils, qui a été à l'école de son père en bateau, a choisi une Kobra II de 14 kg.

18 déc. 2009
1

surtout quand la meilleure ou une des meilleures
est aussi la moins chere !

18 déc. 2009
0

oui la kobra
Chaque essai peut être biaisé ou dépendant des conditions du jour

Sur plusieurs années d'essais et témoignages aux usa en GB et en France elle est toujours dans les meilleures

il y a un des grands contributeurs d'HEO qui a une s.... une K.... et une D.... de poids égal sur son bateau, il a été incapable de trouver une différence à l'utilisation

C’est sur ses conseils que j'ai acheté la K.... et sur les dernières vacances je n'ai qu'un reproche c'est l'articulation pour le rangement qui me parait inutile (et a été supprimé et c'était slt dans les petites tailles)

20 sept. 2010
0

En reprenant le sujet jonction ancre-chaîne
Comme indiqué plus haut, j'utilise un émerillon tournant simple de AD depuis une quinzaine d'années; d'abord sur la CQR, puis sur la Kobra.

Je n'ai pas eu de problème avec jusqu'à maintenant, mais en relisant les anciens fils je trouve cette mie en garde dans le catalogue Bernard, non mentionnée dans celui d'AD.

[i]IMPORTANT : Les modèles fixes ou à un axe de rotation sont à utiliser exclusivement sur des ancres à verge articulée, seuls les modèles avec deux axes de rotation peuvent être utilisés sur des ancres à verge fixe[/i]

Quand pensez-vous ?

J'ai bien envie de changer mon émerillon, qui a peut-être beaucoup souffert avec la Kobra.

20 sept. 2010
0

rupture de liaison
Il y a eu pas mal de cas de rupture des émerillons tournants entre chaine et ancre qui ont été rapportés. A.D. a même fait un rappel de certains de ces émerillons il y a quelques années.

J'ai viré tous ceux que j'avais au bénéfice d'une manille lyre de calibre adéquat

Un des bons système consiste à utiliser une chape classique pour haubans avec ses deux axes.

20 sept. 2010
0

Je veux bien le nom en question en MP
Le mien date d'une bonne quinzaine d'années, peut-être était-ce encore du bon matos ?
As-tu ces tests quelques part ?
Merci

20 sept. 2010
0

il faut
impérativement intercaler entre le jas de l'ancre et ces émerillons un bout (+/- 50 cm de chaine) pour éviter ce phénomène et que la traction se fasse dans l'axe de l'émerillon sinon ça s'ouvre à tous les coups (et quelque soit l'origine du produit ..) :-)

Mais à mon avis, objet inutile ... une grosse manille lyre fait mieux ...

20 sept. 2010
0

gros débat sur les émerillons vendus par une marque honorable
dans les chaines honorables west marine, design italien made in china, je donnerai le nom par mp

il y a eu plusieurs témoignages en californie dont un bateau au tas

les test ont montré que les résistances annoncées étaient les bonnes quand ça tire dans l'axe, avec des ancres tetues le truc se tordait et s'ouvrait

plus marqué sur bateau légers et volages au mouillage avec gros fardage

poubelle à mon avis

20 sept. 2010
0

Hors sujet...
Mon mouillage est composé de 15m de chîne et 50m de bout. En revanche, j'utilise un poids mobile.
C'est un poids d'haltère de 7 kgs acheté chez DECAHLON ( pub gratuite ) sur lequel je monte une sangle passant dans le trou central et sur laquelle le peux mailler une poulie ouvrante WICHARD ( pub gratuite aussi ). En cas de problème prévisible, ( vent fort, courant, ou orage annoncé ) je laisse descendre ce dispositif -relié au bateau par une ligne légère qui va de bloquer à l'extrémité de la chaîne qu'il alourdit et de ce fait fait travailler l'ancre à plat. Pour déraper, on retire d'abord le poids puis on remonte le mouillage. C'est très efficace, et j'ai eu l'occasion de le tester à de nombreuses reprises dans des mouillages de mauvaise tenue, tels Cadaquès ou Port Lligat, quand on pouvait encore y mouiller, bien sûr. Et je n'hésite jamais à m'en servir, c'est tellement simple...

20 sept. 2010
0

Poids amovible sur la ligne de mouillage
Je sais que ça améliore bien la tenue, lorsque l'on a pas une grande longueur de chaîne.

Je ne sais plus quel accastilleur en avait un de 10/15 kg dans son catalogue.

Jean, qui n'est semble-t-il pas fana des poids et haltères, utilise des boules de chaîne de 10mm, avec le même résultat.

Pour ma part je reste fidèle à une toué conséquente avec de la chaîne de 10 mm. Je suppose que Jean, comme toi êtes en 8 mm ?

A te voir, l'année ailleurs sans doute qu'à Cadaquès.
Amitiés

20 sept. 2010
0

mobilest
c'est le nom du poids que j'avais acheté après avoir vu le bout plombé de l'ancre légère s'enrouler dans l'hélice sous l'effet du courant.
Très efficace pour éviter ce problème (rencontré par certains même avec de la chaîne) mais aussi pour renforcer la tenue du mouillage comme dit plus haut.
Je crois avoir vu mentionner un dispositif équivalent sur ce forum il y a longtemps. Faire une recherche avec "lest de mouillage" ?

20 sept. 2010
0

Non, pas hors sujet. E
Je note que vous dites, de fait, et contrairement à d'autres, que ce qui compte pour un mouillage, ce n'est pas la longueur de la chaine (vous n'en avez que 15 mètres) mais la façon dont le poids est réparti le long du mouillage.

J'ai juste une question à poser à Hoolof : Le ragage au niveau du raccord chaine/cablot, vous a t il poser des problèmes d'usure du racord sur le cablot depuis que vous utilisez cette astuce technique ?

Cordialement

Gilletarom.

20 sept. 2010
0

Jamais vraiment
de problème particulier. Simplement, je refais l'épissure en préventif tous les trois ou quatre ans, mais alors vraiment quand je ne sais pas quoi faire d'autre.
Amitiés, Alain

20 sept. 2010
0

une étoile
le poids de chez décathlon c'est une tres bonne idéee, compass vend vent un poids spécial mais à 70 €

c'est vraiment spectaculaire par petit temps pour réduire le cercle de giration, tres utile en med

et si ça souffle ça ne fera que du bien aussi

20 sept. 2010
0

depuis que mon cablot a raguer sur ce que je sais quoi...
j'ai mis 30 m de chaîne de 8, ayant eu des frissons en remontant le cablot entaillé sévèrement
qt à l'émérillon, sa principale utilité est de passer allègrement le davier, la manille lyre, nada. j'en ai acheté 2, mais ne les ai jamais monté, pas vraiment confiance, sauf avec la taille au dessus, mais après 30 ans passés sans, pourquoi mette un maillon faible...
à+
JL.C

20 sept. 2010
0

plomb
On trouve chez les magasins de peche pour les pros des gros poids en plomb de 10 Kgs ou plus pour beaucoup moins cher. j'en ai aussi un a bord, avec 15m de chaine puis un petit cablot, ca permets d'alourdir le mouillage assez efficacement.

22 sept. 2010
0

et peut-on
avoir un petit croquis de ton système ?
Merci.

04 avr. 201704 avr. 2017
0

Poids de 7 kg à envoyer sur la ligne ?

Autant rajouter 3 ou 4 m de chaîne plutôt que de se compliquer la vie pour un même résultat et un même poids (et plus de sécurité contre le ragage du bout sur le fond). Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

20 sept. 2010
0

pas d'accord
j'ai depuis 18 ans deux maillons à sertir et je fais du mouillage par tout temps,et à ce jour pas de problème, chaque année je surveille les maillons

20 sept. 2010
0

pas d'accord
le bateau 12 t en charge

27 fév. 2011
0

lest de mouillage
apporte certainement un plus sur la ligne de mouillage, mais continue à peser lorsqu'il est stocké dans les coffres... Bien plus interessant, l'idée émise d'utiliser un bout de chaine comme lest; bout de chaîne utilisable aussi sur un mouillage arrière, cercler un rocher, empenneler une 2ème ancre, etc....

27 fév. 2011
0

Vieux débat mais,
si vous êtes intéressés et si vous lisez l'anglais, vous pouvez trouver des infos ici :

www.rocna.com[...]atenary

Mon expérience perso me conduit à faire infiniment plus confiance à l'élasticité qu'au poids pour faire tenir une ancre ... mais chacun fait selon ses convictions ... :-)

27 fév. 2011
0

Merci
Décidément, ce fil reste vivant.

28 fév. 2011
0

magnifique le site Rocna
merci !

28 fév. 2011
0

le solidité
d'une chaine est celle du maillon le plus faible .
vous etes le maillon faible dehors ....
le poids fait l'elasticité sauf à la verticale donc mouillez long
alain

28 fév. 2011
0

les mailles Kenter
sont celles utilisees sur les grands navires et approuvees par les Societes de Classification,
pour info, cela ressemble a ceci,
apparement, cela existe aussi en petites tailles,

www.alibaba.com[...]le.html

28 fév. 2011
0

question bete ?!
sur un monocoque OK vive le 50% chaine /50% textile

mais comment fait on sur un cata pour frapper la patte d'oie sur la partie textile ???:reflechi:

28 fév. 2011
0

il y a deux noeuds efficaces
pour frapper une patte d'oie sur un amarre textile
le noeud de machard et le noeud de garrick
alain

28 fév. 2011
0

je les connais
mais une fois bien souqués....
ça risque de finir au couteau :-D
peut être prévoir tout les 10 mètres une boucle dans laquelle passer la manille de la patte d'oie ??

qu'en pensez vous ???:litjournal:

01 mar. 2011
0

Noeuds pour reprendre la tension sur un cordage
Euh... il me semblait que le noeud de carrick ne se souquait pas, raison pour laquelle on le recommande en remorquage. Mais il a tendance à glisser pas mal avant de bloquer et on peut facilement se tromper en le faisant (il doit être symétrique). Mais autrement qu'en ajut, je ne vois pas bien comment l'utiliser.

Aussi en ajut il me semble, le noeud Zeppelin, conçu pour tenir fermement les dirigeables, fiable et ne se souque pas.

Pour l'usage indiqué, je regarderais plutôt :
- le noeud de bosse ;
- le noeud de bois d'icicle ;
- le noeud de prussik ;

Pour faire une boucle n'importe où, le noeud de milieu d'alpiniste me paraît bien.

Pour convertir le roulis en tangage au mouillage, je mets une aussière latérale avec souvent des tours morts (5 environ) et 2 demi-clés. Ou un noeud de chaise avec ces tours morts dans la grande boucle. Tant que ça reste sous tension ça ne glisse pas sur l'aussière du mouillage.

01 mar. 2011
0

erreur humanum est
ce n'est pas de garrick mais le noeud de prussik
qui permet de frapper la patte d'oie sur un cordage
alain

01 mar. 2011
0

ah celui là: PRUSIK
je ne le connaissais pas.

Merci alain en plus il super simple à réaliser !
mesnoeuds.free.fr[...]not.php
;-)

04 avr. 2017
0

que pensez-vous de ce produit ? je souhaite rallonger mes 45 metres de 10 avec une section de 20 metres..
merci

04 avr. 2017
0

150 kg de chaîne, plus 16 kg d'ancre, dans la baille à mouillage d'un bateau de 10m40, ça fait lourd !
Attention au tangage :non:

04 avr. 2017
0

Dans l'impossibilité d'acheter de la chaîne DIN où je suis, je vais essayer "Crosby G335 Missing Link" (à sertir) pour rallonger une chaîne de 10. Il a la même résistance à la rupture que la chaîne (5000 daN) et est seulement 3 mm plus long que les maillons DIN766...

04 mai 2018
0

Bonjour,

J'ai lu plusieurs sujets du forum sur les moyens et potentiels risques de raccorder 2 chaînes.
Je constate que beaucoup d'avis sont circonspects/négatifs sur l'opération avec un questionnement sur la tenue des manilles/maillons à riveter etc.

Ma question peut paraître naïve mais la chaîne est reliée à l'ancre par un système similaire : une manille/émérillon/jonction spéciale. Alors pourquoi le raccord chaîne/chaîne serait-il moins solide que le raccord chaîne/ancre ?? Juste à cause de la taille de la manille ?

04 mai 2018
0

@Harrycover

Bonjours.

Etonné de voir ressortir ce vieux fil. Je crois que c'est le premier que j'avais osé mettre en ligne sur H&O. C'était l'époque de mon premier bateau.

Sachez que finalement, je n'avais jamais rallongé ma chaine. L'idée étant que le mieux est l'ennemi du bien dans ce domaine.

Par contre, sur mon second bateau, j'ai directement acheté une chaine bien plus longue lorsque j'ai installé le mouillage.

Quant à votre question, je la trouve pertinente. A mon avis, il n'existe pas de réponse à votre question, puisqu'il faut bien que la chaine soit raccordée à l'encre et que tous les systèmes de raccord ont des défauts et des qualités.

Toutefois, j'ai acheté une chaine plus grosse et j'ai mis la manille la plus grosse possible de raccordement au raccord Chaine/Ancre.

04 mai 201816 juin 2020
0

a voir

05 mai 2018
1

Bonjour,
On peut très bien rallonger une chaîne en utilisant une manille de résistance égale ou supérieure à celle de la chaîne.
Par exemple une manille Wichard inox avec manillon à clé six pans qui ne dépasse pas. Ça passe très bien dans le guindeau.

05 mai 2018
0

@Chalkis

Effectivement, c'est une solution. Le débat va tourner au niveau des caractéristiques mécaniques de l'inox, de la résistance à la corrosion de ce métal ....

05 mai 2018
0

C'est la solution que j'ai utilisée pour rallonger ma chaîne de 10, cela fait maintenant plus de 15 ans. La manille Wichard a une résistance d'environ 5 tonnes.

Quant à la corrosion, je pense que ça ne concerne que les immersions permanentes comme les corps morts.

Pour une utilisation de mouillage elle n'est pas dans l'eau en permanence, seulement en cas de mouillage nécessitant une longueur de chaîne importante.

D'ailleurs la liaison ancre-chaîne se fait souvent avec des jonctions en inox ou des manilles en inox, alors je ne vois pas de différence entre relier deux morceaux de chaîne et relier une ancre et la chaîne.

05 mai 2018
0

A apparemment un nouveau produit qui a la même force de resistance qu'un mallions normale avoir ou le placé prés de l ancre peu être moins de charge ? tout en haut avec le poids de la chaine plus ,l accroche dans le fond cela peut être,très dure pour le petit a la remonté . Grand débat ! www.ruedelamer.com[...]ee.html
:heu:

06 mai 2018
0

Pour rabouter 2 chaines il y a aussi les maillons rapides Peguet ( en acier galva diam 10 CMU: 5,5 t et diam 12 CMU: 7,5 t) existe aussi en inox. En bloquant le pas de vis avec du frein filet fort et en mettant un collier colson sous l'écrou cela doit être pas mal.

www.peguet.fr[...]-normal

0

oui mais ça ne passe plus sur le guideau

09 mai 2018
0

De notre coté pas de guindeau sur le bateau.
Notre unique contrainte est donc que le diamètre du raccord puisse être passé dans les maillons, et qu'il résiste bien sûr

09 mai 2018
0

En allongeant la chaîne il va y avoir plus de poids à remonter . Pas sûr que le guindeau soit assez puissant !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Piégeage des gouttes

Après la pluie...

  • 4.5 (186)

Piégeage des gouttes

mars 2021