Raison d'être des inverseurs à 7° ?

Voila tout est dans la question.
Je me demande quelle est la raison d'être (ou l'origine historique) de ces inverseurs à 7° ?

Y a t il des cas où pour que l'helice travaille correctement, eu égard à la distance moteur/helice ou limite d'inclinaison admissible par le moteur, on est obligé de se servir de ces 7° ?

NB : je ne parle pas de l'intéret de reprendre un inverseur à 7° quand on en avait déjà un pour éviter de refaire un bati.

Merci d'avance d'éclairer ma lanterne.

L'équipage
15 avr. 2010
15 avr. 2010
0

Ton hypothèse est certainement la bonne
Limiter l'inclinaison du moteur me semble une bonne justification

15 avr. 2010
0

inclinaison moteur
Salut à tous,
Re Bsr Bicoton,
Amha,Si je prends l'exemple des hurth (ou ZF), les données techniques donnent pour une inclinaison maxi de 20°, et pour les inclinaisons latérales il faut demander au constructeur qui indiquera les valeurs en degrés, et le temps maximum (en minutes) supportable.
Pour le fonctionnement mécanique du moteur, il est préferable que le moteur soit le plus a plat possible,d'ou ce décalage de 7°de l'inverseur qui permet de rattraper une valeur acceptable.
Amicalement,
Daniel

15 avr. 2010
0

merci de vos reponses
Je ne pensais pas que, compte tenu de la forme arrondie d'une coque et qu'on a généralement le droit d'incliner le moteur de 20°, on arrivait dans certains cas à avoir besoin de ces 7°.

Question subsidiaire :

Est ce que certains pronent l'utilisation de ces 7° pour avoir un moteur le plus à plat possible, bien qu'en l'absence de leur utilisation, le moteur serait déjà incliné à moins de 20° (ou au seuil limite du constructeur) ?

Merci d'avance

15 avr. 2010
0

ça permet simplement de nécessiter
moins de hauteur dans la cale pour loger le moteur

amicalement

16 avr. 2010
0

ah
c'est pas plutôt pour avoir l'hélice plus basse tout simplement pour éviter d'avoir l'hélice qui risquerait de tourner hors de l'eau dans la houle? sachant que le moteur on peut pas le descendre indéfiniment.

18 avr. 2010
0

à la réflexion......
en chantiers, c'est le moteur qui est adapté au bateau et pas l'inverse ( Janéteau et Bavarois ne calculent pas leurs bateaux en fonction d'un type d'inverseur)

en partant d'une ligne d'arbre imposée par le constructeur de bateaux, donner un angle à l'inverseur abaisse la hauteur du moteur ce qui facilite l'accessibilité sur le dessus dans certains cas et permet de faire un argument commercial en re-motorisation

en outre ces inverseur étant faits par une partie haute d'embase ( si mes souvenirs sont exacts), il était peut être plus facile de sortir en angle décalé

amicalement

17 avr. 2010
0


c'est l'angle d'attaque ideal pour le rendement de l'hélice et en plus ça permet de décomposer
la poussée de l'arbre sur le moteur en une poussée linéaire et verticale ce qui sollicite moins les silents blocks .
il exsite aussi des VDRIVE qui permettent de monter le moteur dans l'autre sens et de gagner de la place .mais tout ça c'est s'occuper des mouches avec des gants de boxe
alain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Loch Nevis juillet 2017

Souvenir d'été

  • 4.5 (174)

Loch Nevis juillet 2017

novembre 2021