Radio en collision...

Le règlement de prevention des collisions ColReg indique que on ne doit PAS utiliser la radio -VHF bien sûr- comme moyen de communication en cas de navigation rapprochée entre deux navires où il y a possibilité d'abordage, surtout la nuit.

Le "ius" de la règle se veut surtout pour éviter 1.une mauvaise identification réciproque des navires (je suis le bateau à babord, non pas le grand le petit, etc) et 2.une mauvaise interpretation des intentions de manoeuvre déclarées par radio, surtout dûe aux fait que les feux de route la nuit n'en disent pas beaucoup des distances, caps relatifs, vitesses rélatives, etc.

Je navigue souvent dans des zones où le trafic maritime est chaotique et désordonné, je n'ai jamais utilisé la radio et je n'ai eu que quelques grosses frayeurs, presque toujours à cause de feux défaillants étéints dans l'autre bateau (ce n'est pas son blanc c'est son veeeeeert).

Je me demande si on doit continuer à suivre les ColRegs, qui incontestablement ont tous les points en leur faveur... ou s'il y a des cas où...

Quelles sont vos expériences?

Roberto

L'équipage
08 nov. 2001
08 nov. 2001
0

moi de même
Salut Roberto !

Je n'ai jamais eu l'idée d'utiliser la radio de nuit en cas de doute sur les routes !
En effet comme une VHF se reçoit à des dizaines de milles, on serait entendu
par des dizaines (centaines ?) de bateaux ! Quel bazard en perspective ! Le 16 serait
saturé de messages idiots incompréhensible ! Comme les gros dangers proviennent de
navires allant à 20 noeuds ou même plus, entre le moment où on se voit et le moment
où se comprend à la radio, on a le temps de monter l'un sur l'autre...surtout, p.ex. si
le dialogue est en anglais (obligé) entre un commandant de bord japonais et un
voileux marseillais ayant fait espagnol en lague étrangère au lycée....
(note j'aime bien les marseillais ;-o)

Si on veut convaincre les voileux de ququechose, ce serait par exemple de ne pas
divaguer en inventant des systèmes de feux bricolés "maison" sur leur beau voilier,
genre flash et autres loupiottes diverses relevant du concours Lépine, propositions
que l'on voit fleurir de temps en temps sur nos forums préférés ! La vie nocturne est
déjà assez compliquée sans ça.

08 nov. 2001
0

Radio en collision...avec GPS
je suis d'un avis différend si on signale sa position GPS cela m'a permis d'entrer en contact avec des pêcheurs lors d'une traversée nocturne Corse Continent et ainsi d'éviter sur leurs indication de position leurs filets dérivants mal signalés.
Mais la même nuit d'autres n'etaient pas en veille attentive et sont passés à travers ces mêmes filet avec dommages
Je pense qu'en cas de risque de collision la combinaison VHF GPS est un plus

08 nov. 2001
0

D'accord avec GG
J'ai eu le même problème en revenant de Corse. La VHF m'a permis d'éviter in extremis les filets dérivants et de communiquer avec les pêcheurs en échangeant les positions GPS (et un peu d'aide du radar coté pêcheur)...
Depuis je laisse la VHF en veille lors de ce genre de traversée.

09 nov. 2001
0

Les pêcheurs m'intéressent !
L'histoire de GG et Laurent m'interpelle comme on dit ! Je passe souvent dans ces coins-là...

D'après ce que j'ai lu, les filets dérivants doivent être accompagné d'une signalisation qui fait ressembler la mer à un arbre de Noël ou aux champs élysée la nuit...Je n'en ai jamais vu pour le moment, ou il n'y en avait pas ou bien il y en avait qui n'étaient pas signalés, ce qui est grave !

Y-en-aurait-il qui ne seraient pas signalés comme il faut ? Comment faire: appeler chaque bateau de pêche que l'on croise pour lui demander s'il traîne un filet dérivant ?

Plus globalement: comment décider à quel moment on apelle celui qu'on voit ? Car, sur le fond, si la règlementation est respectée, il n'y a pas lieu d'appeler, et si elle n'est pas respectée, comment le savoir ?

09 nov. 2001
0

moi aussi
Oui GG et Laurent intéréssant comment faites vous?

Ici xyz position 40N 12W pour bateaux de pêche en proximité?

Cela fonctionne? Qu-est ce que vous dites?

Je pensais aussi, si un pbateau de pêche laisse un filin dérivant sans signaux ne serait il pas tenu à lancer regulièrement par radio un "Securité securité securité"?

10 nov. 2001
0

Radio collision pêcheur
Comment j'ai fait pour Robert et Roberto,
Effectivement il se trouve que les filets sont iluminés comme une forêt de sapin de noel sur 10 à 15 miles dixit les pêcheurs, le problème c'est que tu n'en vois ni le début ni la fin et que tu as rapidement l'impression d'être au milieu, bon alors 3 solution :
tu te deroute, tu évalue le detour pour contourner un truc de 15 milles ca peux te prendre quelques heures,
tu fonces dedans tu veille le canal 16 les pêcheurs t'appelent et te guident s'ils te rèperent
tu les appelle et ensuites tu les veilles sur leur canal VHF de travail(ce soir là il etaient sur le 12)
Ceci dit sans positionnement GPS et encore mieux de radar du coté du pêcheur ou du tien pas de salut sans grand détour
Quant tu te tapes la nuit avec femme enfants, au moteur (qui chauffe), sans vent tu n'as pas envie de faire de detour.

10 nov. 2001
0

Merci GG

Merci GG, là je comprends, et je suis tout-à-fait d'accord pour utiliser la VHF, j'aurais sûrement fait pareil.
En même temps tu es rassurant, puisque tu ne rapportes pas un cas de filets non signalé, qui obligerait à appeler chaque bateau de pêche croisé, ce qui serait vraiment infernal !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Ecosse, convoyage en 2007

Souvenir d'été

  • 4.5 (171)

Ecosse, convoyage en 2007

novembre 2021