Radar. Amovible ?

Bonjour à tous.
J'ai un bateau assez perit (RM890) dont l'esthétique s'accommoderait mal à mon goût d'un radar dont le plus petit fait 50cm de diamètre.
Pourtant, de temps en temps, il m'arrive de faire une nav de nuit (ou nuit + brouillard...)
De ces deux constatations m'est venue l'idée d'un radar amovible (par ex Furuno qui marche en wifi) que je pourrais mettre pendant quelques jours, puis enlever à la demande.
Du coup, l'idéal et le plus commode serait de pouvoir le placer aux premières barres de flèche, mais j'ai quelques questions:
D'autres avant moi ont ils mis et enlevé un radar comme je l'envisage ?
Quid des trous dans le mat ? Comment les obturer provisoirement (et proprement) puis s'en resservir si besoin?
En l'installant ainsi assez bas l'image radar ne sera t elle pas amputée par la voile du génois, ou par l'enrouleur de ce dernier ?
Merci de vos conseils !

L'équipage
08 juin 2021
08 juin 2021
2

Salut Kikoos,

quand j' ai installé mon radar(un vieux Furuno 1621) sur mon Brise de Mer 31, je ne pouvais pas mettre la radôme dans le mât, car avec mon étai de trinquette aux 2/3 de la hauteur, il aurait gêné le passage de la voile au virement de bord, ou se serait retrouvé beaucoup trop haut.

Comme je voulais qu' il soit accessible pour la maintenance, orientable pour les long bords de près, et ajustable en hauteur selon les conditions, je lui ai fabriqué un mâtereau télescopique sur le portique.

Ainsi en position basse, il est environ 3m au-dessus de la flottaison, et en position haute un m de plus.

La manip pour changer la hauteur me prend à tout casser deux minutes.

Gorlann

PS: sur la photo, il est en position haute, et en position basse, le dessous du radôme est juste au dessus du portique.


08 juin 2021
0

Quelle drôle d'idée de passer son temps à monter et démonter une antenne Radar !
Le minimum est de la laisser à poste montée sur un mâtereau à l'arrière assez au dessus de la tête de l'équipage pour limiter l'irradiation et au dessus du niveau de la bôme pour ne pas gêner la propagation. Mise basse on perd en détection lointaine (16NM aux barres de flèches) mais on gagne en détection de proximité car on n'a plus de zône aveugle sur l'avant du bateau.


fritz the cat:avec le broadband il n'y a plus ce problème de microondes .et encore mieux les effets doppler alain·le 09 juin 09:25
outremer:Les fréquences étant voisines, même si les puissances impulsionnelles sont inférieures, il n'y a pas de raison logique de rester longtemps dans le champs d'irradiation si on peut faire autrement. ·le 09 juin 11:37
08 juin 2021
0

Oui, Gorlann29, et le Furuno 1621 c'est seulement 38cm de Ø, mais à l'heure actuelle il faut le chercher en occasion (pour une poignée de cacahuètes), et il est vraiment super !


08 juin 2021
0

Merci beaucoup à tous les trois. Mais pour le choix du radar, le wifi m'éviterait la connectique à mettre et enlever chaque fois, me laissant juste brancher une alimentation.
Mais en laissant le radar à l'arrière du bateau, n'y a t il pas des masques cumulés par le mat, les voiles et l'enrouleur de génois ?


outremer:Les Meffres fréquentaient les hautes latitudes et les icebergs sud avec leur Métapassion 12m alu, le Radar monté en extrême arrière droit sur un support (tube) montant un peu au dessus du niveau de la bôme l'éolienne en arrière gauche, et ne signalait pas de problème majeur.·le 09 juin 11:19
09 juin 2021
0

avec un voilier il y aura toujours un angle mort .
mais comme il ne va pas en ligne droite ça compense .
il y a encore plus petit que le furuno
on peut couper le câble et monter deux prises aviation 19 broches ,un peu galère à souder surtout le coaxial ,mais ça se fait minutieusement .
alain


09 juin 2021
0

Bonjour Outremer,

c' est sûr que c' est une drôle d' idée que d' installer un radôme sur mâtereau télescopique, que çà complique un peu l' installation, mais çà a, à mon sens, pas mal d' avantages, surtout sur un petit bateau.

Quand je n' utilise pas le radar, en côtière par bonne visi, aucun intérêt à avoir l' aérien haut perché, le plus bas est le mieux.

Quand je rentre par visibilité nule dans un mouillage rempli d' orins, je suis plus que content d' avoir le radar en position basse.

Quand je navigue en solo au large et que je ne peux veiller en permanence, lorsqu' il y a 3 m de houle, je suis très content de mettre mon radar en position haute, car sinon il ne voit que des vagues.

Quand comme il y a quelques jours, je contrôle le réglage de la tension du magnétron, je suis bien content de pouvoir, en trois minutes, l' avoir ouvert dans le cockpit.

C' est certes quelques heures d' usinage et de soudure en plus, par rapport à un montage "conventionnel", mais je te garantie que si j' ai un radar à installer sur un autre bateau, je referais exactement pareil.

Je joints une photo en "position basse".

Gorlann


outremer:C'est un montage logique. Effectivement j'ai testé une arrivée par nuit noire dans un petit mouillage en sortie de Loire avec GPS + Sondeur + Radar . Heureusement que mon épouse sur l'avant éclairait avec un phare car les bateaux présents au mouillage n'étaient plus visibles au Radar situé alors trop haut. La question traitée içi semblait concerner un radôme complètement démontable pour des raisons esthétiques.·le 09 juin 18:46
09 juin 2021
0

J'ai souvent lu que l'idéal pour compenser la gîte est d'avoir un aérien basculant.
En pratique, est-ce un problème de l'avoir fixe?


outremer:Tendre à l'idéal, pourquoi pas. Mais à quels prix (technique et financier)? Perso le montage de base semble me donner satisfaction ·le 09 juin 18:36
gorlann29:Sur les photos que j' ai postés au dessus, on peut voire la liaison articulée entre le mâtereau et la platine qui supporte le radôme.La pièce blanche est en POM, et l' axe est constitué simplement d' une vis avec écrou et contre-écrou, permettant de régler la pression du serrage, afin que ce soit suffisamment dur pour qu' il ne bouge pas tout seul avec les mouvements dû aux vagues, mais pas trop pour pouvoir l' incliner (quand il est en position haute) avec la gaffe.C' est évidemment moins bien que les supports à balancier, mais çà ne coûte pratiquement rien à fabriquer soit-même.Gorlann·le 09 juin 21:49
09 juin 2021
0

comme l'angle de tir varie en fonction des échelles entre 7 et 15°,dès que l'on a plus de 15° de gîte ,
ça pose un problème sur le bord au vent ,on peut voir les mouettes ou les avions ,
mais aux autres allures ,ça va mieux ,scanmar fait des supports basculants mais c'est pratiquement le prix du radar .
alain


Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (17)

mars 2021