Radar

Bonjour,

J'ai l'intention d'installer un radar sur mon navire, lequel? D'aucun me disent que le radar n'est pas necessaire, or mon point de vue est qu'il est un equipement de securite qui permet en plus de se relaxer en equipage reduit.

Quelles sont les caracteristiques d'un radar pour avoir cette securite, portee, precision dans le cadre des navigations lointaines?
Sont-ils reellement fiables?

Qui qu'en pense quoi?

L'équipage
24 avr. 2011
24 avr. 2011
0

pour ma part en premier AIS E/R et radar éventuellement

24 avr. 201124 avr. 2011
0

Bonjour,
J'ai installé un vieux radar Furuno 1622 trouvé d'occase, principalement pour se reposer en nav solitaire.
J'ai assez peu d'expérience de l'engin qui consomme pas mal, mais ce que je peux dire c'est que c'est parfait pour voir au loin tous objets et bateaux, mais il ne faut pas trop compter sur l'alarme pour la veille. En effet c'est tellement précis que même un oiseau passant dans le champs va faire déclencher (ou un casier).En cotière ça bipe tout le temps.
Pour la nav de nuit et le repérage des routes de collision, par contre c'est top.
Attention aussi à ne pas trop se trouver à proximité dans le champs des ondes émises, par sécurité.

25 avr. 2011
0

Je confirme, le mettre dans le mat et non sur un matereau à l'arrière, pas recommandé pour la santé. Je m'en sert rarement mais en cas de brouillard bien utile portée maxi par beau temps mer calme et bien réglé 16ml

24 avr. 2011
0

dés que j'ai "trois" sous je m'achete un modele dans le style du M1832 (maintenant remplacé par une nouvelle ref. que je n'ai pas sous les yeux)
Il fait un peu moins game boy que ses petits freres et plus de capacité (bien sur il est plus cher...)
Nous avons rarement eu des radars à bord de bnos bateaux .
Mais par exemple vous etes par une belle journée ensoleillée parmis les tres nombreux iles et ilots de la cote Suédoise et pfitt en 10mn on a du mal a voir l'etrave l'AIS ne vous serat pas d'un grand secour et si comme nous votre equipement se resume à GPS sondeur et cartes papier ...il faut rester "concentré", avec le radar (si vous le maitrisez bien) cela vous donne une bouffée d'oxygéne...

24 avr. 2011
0

j'ai eu un radar premier prix,
pas de pb pour distinguer tous types de bateaux, bouées, etc...
une période d'accoutumance pour bien régler le gain en fonction de l'état de la mer, pluie, etc...
en revenant des Scilly, brouillard de + en + épais en approchant du rail d'Ouessant, passage entre les cargos sans pb, en arrivant à l'ile, entrée dans la baie de Lampaul sans pb, moi à l'intérieur à l'éran, ma femme à la barre.
joli stress, quand on connait le coin mal pavé que c'est, mais c'est là que j'ai compris toute l'utilité d'un radar !
(nota, j'avais pas de carto à l'époque)

l'idéal, quand on a des sous, un radar couplé à la carto + ais !

24 avr. 2011
0

Depuis 10 ans avec un radar Furuno. Il m'a été bien utile dans les brumes du Nord et du Sud. Plus d'une fois j'ai vraiment été content de l'avoir.

Depuis l'AIS, je ne l'ai plus utilisé (deux ans). L'AIS est vraiment plus, beaucoup plus, utile au long cours (en côtière c'est différent). Mais aussi, depuis deux ans je n'ai plus eu de brumes & brouillards.

Je dirai que si tu ne fais que de la côtière, prends un radar. Si tu ne fais que du large, c'est l'AIS qui te sera le plus utile.

Si tu fais les deux sous les tropiques, c'est l'AIS qu'il te faut. Si tu fais les deux grand nord grand sud, c'est le radar.

Et si tu as les moyens, prends les deux.

Bonnes navs

24 avr. 2011
0

micmarin a bien résumé , et le top les deux systémes

24 avr. 2011
0

Au long cours trois appareils sont complémentaires et ne se font pas concurrence:

navtex (mais il faut lire ce qu'il annonce)

AIS (émetteur/récepteur avec ou sans écran dédié)

radar (si possible un de ceux qu'on voit sur les cabines des pêcheurs côtiers, 4kw et antenne 60 cm, Furuno, Koden..)

24 avr. 2011
0

Tout le monde semble etre d'accord, AIS avant tout et le radar en option. Pour le type de radar, il semble tous suffisant pour notre utilisation de plaisancier.

merci a tous.

24 avr. 2011
0

Non, s'il faut choisir, c'est plutôt le radar, et l'AIS après,
même si ça n'a pas beaucoup de sens de les comparer.
La nuit ou dans la brume, ou les deux, l'AIS ne voit ni les rochers, ni les petits bateaux, ni les bouées, ni même les jolies sirènes, mais seulement les bateaux eux-aussi équipés d'AIS et qui veulent bien être en émission, c'est à dire les cargos, une majorité de chalutiers mais vraiment pas tous, et quelques rares plaisanciers. Ça laisse beaucoup de chance de faire des mauvaises rencontres.
L'AIS complète éventuellement ce que voit le radar, en donnant les infos de cap et de vitesse.
Pour ce qui est du radar, le bas de gamme est bien suffisant (pour ma part j'ai un classique furuno 1623 et c'est vraiment sécurisant). Plus chers, ils distinguent mieux les détails et peuvent être connectés avec la cartographie, et ça doit être vraiment chouette.
Bien sûr on peut se passer de tout ça pour des petites sorties de jour, mais la nuit ou en hiver c'est vraiment un plus.

24 avr. 201124 avr. 2011
0

on ne peut pas comparer l AIS et le radar .
perso actuellement je n'en ai pas ,mais je navigue en cotier de jour principalement .sur mon ancien voilier avec lequel j'ai effectué environ 25000mn nautiques j'avais un 1720 furuno sur lequel j'avais dopé l'alarme avec un petit relais qui alimentait une alarme
suffisament bruyante pour me reveiller au cas ou .
c'est presque plus utile qu'un gps pour les nav de nuit pour atterrir pour franchir des zones mal pavées c'est vraiement le troisieme oeil ,un petit radar genre 1623 furuno suffit peu gourmand avec vitesse d'aerien variable et alarmes programables .
evidemment ça ne remplace pas la veille visuelle mais ça permet de l'alleger .alain

24 avr. 2011
0

le navtex sert a rien sous les tropiques

24 avr. 2011
0

si quelqu un arrive a voir dans la mer d alizé un bateau de moins de 8 m avec les petits radar bravo
si tu mets l alarme , tu es obligé de descendre le gain est la le petit boat n est plus visible

25 avr. 2011
0

dans le prolongement de ce sujet, quel emplacement privilégier pour l'aérien du radar: face avant du mât ou portique AR; j'ai encore le choix et vos conseils seront les bienvenus.

24 avr. 2011
0

si une nav sous les tropiques pas de brume , dans l alizé pas mal de mer et le radar détecte mal ou pas les petits pécheurs

25 avr. 2011
0

comme j indiquai plus haut le mieux étant les deux :heu:
les prix sont bien descendu , et vu le cout d un long voyage ça représente peu et peu être utile par moment

25 avr. 201125 avr. 2011
0

Juste un avis ... si je ne devais choisir qu'un seul instrument à bord, ce serait le radar ... (avec éventuellement une simple petite antenne GPS active pour le compléter) Mais seul, le radar reflète la réalité d'une cote ... le GPS, lui, la calcule ... et avec un radar on a la vitesse, on fait le point par relèvements, on voit arriver les grains ... on étalonne sa vitesse par rapport aux copains que l'on suit ou précède, on fait route ou on se cale sur les "Racon" .... etc manque juste les sondes !
PS : 1715 Furuno LCD moins lisible amha que les vieux Koden style TV mais beaucoup moins gourmant ...
Breizhou

27 avr. 201127 avr. 2011
0

Pourrais-tu stp me préciser comment tu réglais l'alarme : distance, gain... car j'ai voulu m'en servir en hauturier en journée par mer calme et l'alarme se déclenchait tous le temps, il y avait des points aléatoires qui apparaissaient malgré un gain était très faible. Est-ce que cela pourrait venir d'un écho renvoyé par une écoute de spi, ou autres (tangons...) ou une interférence avec un autre radar de la zone ?

Au final on a pas pu se servir de l'alarme.

25 avr. 2011
0

Tout cela est bien joli, mais si le radar fonctionne toute la nuit, même en mode éco, il va falloir de grosses batteries et le moyen de les charger!!!!

25 avr. 2011
0

l'endroit le plus approprié est juste au dessus des barres de fleches sur cardan pour les monos mais ce n'est pas indispensable dans la mesure ou l'on ne fait pas le tour du monde dans le mauvais sens .avec le 1720 je voyais les bouees d'entrée de chenal et certains flotteurs de filets quand ils avaient un petit réflecteurentiezrement d'accord avec breizou ,
alain

25 avr. 2011
0

gps avec cartographie dans le cockpit 1000 euros , radar 1500 euros et ais E/R 1000 euros soit 3500 euros pour la grande nav c est un petit prix d équipement qui augnentera énormement ta sécurité

25 avr. 2011
0

ce qu'il y a d'enthousiasmant avec ce forum c'est que , grâce aux conseils et avis eclairés des uns et des autres, on arrive parfois à prendre les bonnes décisions: en cours de préparation pour une transat en solitaire (et + si ca se passe bien), je m'aperçois que j'ai fait exactement les choix proposés par tropicat; quant à mon antenne, merci alain elle va rejoindre les bdf!

25 avr. 2011
0

Bonjour,

Désolé mais quand je lis " AIS avant tout " je ne peux m'empecher de réagir - je navigue principalement en solitaire,j'ai investi dans un radar il y a quelques années et je ne pourrais plus m'en passer pour la veille de nuit -- L'AIS ne va pas detecter les bateaux de peche qui restent muets ! ni les autres voiliers non équipés, ni les cardinales, ni la cote ect ...-- Ce ne sont pas les cargos qui sont les plus dangereux ( secteur OUESSANT peut etre) car ils ont route et vitesse permanentes et parfaitement reperables . On ne peut pas en dire autant des bateaux de peches qui peuvent changer de route a tout moment !Meme si quelques barques peuvent échapper au radar ce n'est rien à coté des 80 % du trafic qui echappent à l' AIS -- Que l'AIS soit complementaire , c'est juste et quand a s'équiper je crois qu'il faut l' E/R qui permettra de se signaler, quand au recepteur seul, je ne vois pas l'interet ---
Ceci n'est que mon avis et n'engage que moi...

Cdt

25 avr. 2011
0

Bonjour Marsouin2,
Dans mon poste plus haut, je détaillais 4 cas de figure de nav. Je pense que sans cela on ne peut pas dire des choses du style "80% du trafic échappent à l'AIS"! Où navigues-tu pour que 80% des bateaux n'aient pas l'AIS?

Quant à un récepteur seul, l'intérêt c'est d'être prévenu des bateaux autour de toi et de savoir à coup sûr s'il passe devant toi, derrière toi, d'avoir une alarme de veille...

25 avr. 2011
0

Bjr,
Apres Canaries, Maroc , je navigue actuellement en med et la plupart des bateaux croises sont les chalutiers et les bateaux de plaisance - ferry et autres ne sont pas majoritaires et ne constituent pas le danger principal - Le radar detectera tres bien les bateaux autour de soit et pas seulement ceux équipés AIS et sait signaler avec alarme les navires pénétrant dans la zone selectionnée - Le seul avantage dans AIS est l'emeteur qui nous signalera aux tank, ferry et autres sinon radar avant tout ! Dur de reperer les bouées d'un chenal balisé avec AIS ! - mais l'AIS est à la mode alors .......
Cordial....

25 avr. 2011
0

OK, je te suis sur le principe, mais désolé, je ne suis pas d'accord avec toi quand tu dis "le radar détectera très bien les bateaux..."

L'AIS détectera les bateaux émetteurs par tout temps. Le radar quant à lui sera bien plus capricieux. Par beaux temps et calme plat, OK... Mais dans la houle atlantique (par exemple autour des Canaries) les petits pêcheurs se seront pas vu, idem bateaux en bois, idem pour certains bateaux par temps de pluie, par temps de déferlantes ... Par temps de pluie l'alarme ne sert à rien, elle se déclanche tout le temps!

A mes yeux le radar a été une belle aide à la navigation pendant des décénies, avec ses limites, avec sa consommation. Depuis l'AIS, je trouve qu'il a pris un solide coup de vieux tant l'AIS présente des "plus". Indépendant de la météo, voit aussi certaines balises, les phares, les platteformes, les ports, consommation anecdotique en réception, de plus en plus de bateaux émetteurs (en tous cas en traversées).

Le radar n'est pas à mettre à la poubelle, il rend des services uniques mais dans des cas de plus en plus restreints.

25 avr. 2011
0

Sur une traversée france USA le bateau était équipé AIS et radar, nous avions interfacé sur la cartographie électronique l'AIS donc utilisé 100% du temps et nous avons utilisé le radar presque jamais. En général le radar ne voyait pas les petites barques de pèche et l'interpretation des échos demande beaucoup d'habitude.
Il faut aussi prendre en compte le véritable ras de marée de l'AIS de plus en plus de bateaux en sont équipés.
Pour résumer si manque de moyens, et si vous disposez d'une cartographie électronique (gps) privilégier l'achat de l'AIS.

25 avr. 2011
0

Effectivement lors d'une transat ou navigation au grand large ou l'on ne peut rencontrer que des navires equipés et que la cote n'est pas un problème l' AIS et préférable mais je ne pense pas que ce soit le cas de la majoritée des plaisanciers -

Cdt

26 avr. 201126 avr. 2011
0

Ouais ouais, enfin pour arriver au grand large on a tout de même longé les côtes de france, espagne, portugal, canaries, nord des antilles, .... bahamas (il faut être passé par le canal de providence de nuit pour voir le nombre de bateaux à éviter) et floride et pas qu'un peu.
C'est près des côtes que l'ais nous servait le plus, au grand large vous savez il n'y a vraiment pas grand monde.
La vision des bateaux par l'ais est sans commune mesure plus claire qu'avec un radar, de plus l'ais donne un tas d'informations sur leurs routes, le temps qu'ils mettront à couper votre route et à quelles distances etc.
Pour moi la page du radar est en train de se tourner avec la généralisation de l'ais, c'st irréversible, je ne parle même pas de la consommation de courant pour ne pas enfoncer le clou.

26 avr. 2011
0

comme j indiquai plus haut , ais + radar c est un petit budget pour partir en grande nav

26 avr. 2011
0

bonjour
tu nous dis:"Pour moi la page du radar est en train de se tourner avec la généralisation de l'ais"
et "La vision des bateaux par l'ais est sans commune mesure plus claire qu'avec un radar"

tu peux nous expliquer comment l'ais peut voir l'immense majorité des bateaux, les obstacles et les les cotes qui ne sont pas équipés de radar ou de balise ais?

cordialement

26 avr. 2011
0

Je disais cartographie électronique interfacée avec ais, ce qui fait que les obstacles et les côtes sont identifiés.
Il faut préciser aussi la grande portée des signaux ais, 30 à 35 mn, la plupart des bateaux affichés n'ont jamais été vus.
Et je redis encore que la petite lampe clignotante de la petite barque de pêche aperçue de nuit ne donne pas d'echo au radar.
C'est ce que j'ai constaté tout dernièrement.
Je ne cherche pas la polémique c'est simplement un constat, à vous d'en faire ce que vous voulez.
Je pense qu'au fond des chôses vous cherchez à être rassuré ais + radar et si il existait un autre système vous l'acheteriez.
La veille reste la meilleure garantie, et essayer de faire une navigation prudente évite beaucoup de soucis.

27 avr. 2011
0

Je m'en sers rarement pour des problèmes de consomation (vieux machin avec tube cathodique). Mais dans la brume je n'hésite pas. L'an passé entre Audierne et les Glénans, il nous a sauvé d'un collision avec une autre voilier, comme nous au moteur, mais sans radar. Vu par le radar à 1/4 de mille, j'ai suivi sa route et on s'est croisé à 50 m. Je ne voyais pas sa tête de mat, et l'équipage ne nous a même pas repéré !!!

28 avr. 2011
0

bonsoir,
une bonne installation est primordiale , combien j'en vois qui cherchent les avions ,l'angle de balayage est d'environ 7° c'est comme un pinceau ce qui est dessus et dessous le faisceau le radar ne le voit pas ,donc si il est a 6m de haut et incliné dans le mauvais sens tous les objet proches vont étre occultés .
souvent sur les vedettes à moitiées déjaugées le radar compte les nuages .
n'esitez pas à lui donner un peu de pente sur l'avant .
sur les nouveaux modeles la largeur du faisceau est variable suivant l'echelle selectionnée
cordial
alain

11 mai 2011
0

Et que pensez-vous vous des nouveaux radars broadband ? J'hésite beaucoup entre ce type de radar lié à un gps/combi tel que proposé par Lowrance, ou un Furuno indépendant.

En gros, le broadband est moins nocif, plus précis en courtes distances, il consomme moins mais ne réagis pas détecteurs de radar. La solution GPS/broadband s'élève à 3000€ contre 1500 pour un radar autonome 2,2k.

S'il y a des gens qui ont investi et ont un retour d'expérience concret sur le broadband je suis preneur ! Merci d'avance ;).

11 mai 2011
0

et que pensez-vous des supports d'antenne radar mobiles, enfin sur balancier ?
le mien est fixe, comme bcp,
mais cela ne me semble pas idéal ...

11 mai 2011
0

J'en ai un, installé depuis le début. C'est incontestablement un avantage, ce qui est logique d'ailleurs puisque nos voiliers sont tout de même à la gite la plupart du temps, enfin les monos. Par contre c'est vraiment beaucoup plus couteux qu'un support fixe. En tout cas je n'ai jamais regretté cet investissement de départ.

11 mai 2011
0

A chaque fois que ce sujet est discuté le Radar est mis en balance avec l'AIS alors que les principes et les possibilités sont très différentes. Le Radar reste un formidable élément de sécurité active (à condition qu'on comprenne bien son principe avec ses limites, ses zônes aveugles, ses faux échos, ses réglages avec tous ses pièges associés) mais qui demande vigilance et réflexion. Avec GPS et AIS c'est encore mieux.
Les navigations sérieuses essayent de croiser différentes sources d'information.

12 mai 2011
0

Le post commence par "j'ai l'intention d'installer...". L'auteur ne demande donc pas un avis sur l'utilité du radar dont il semble, à juste titre, convaincu. Voilier ou vedette conditionneront un aérien sous radôme ou en rateau, beaucoup plus précis. Pour la boîte, c'est comme pour tout : on en a toujours pour son argent...

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

Après la pluie...

  • 4.5 (28)

En Ecosse, soit il pleut, soit il va pleuvoir...

mars 2021