Quoi faire avec mon mât ???

C’est la première fois que je participe à un forum, et c’est en faisant des recherches sur le sujet qui me préoccupe que j’ai découvert celui là.
Peut-être aurais-je de judicieux conseils avec vous tous.
Voilà, je vie au Québec, et comme plusieurs avant moi, j’ai tout vendu et acheté un voilier en acier. Jusque là, rien d’extraordinaire. Seulement voilà, le bateau se trouve au Japon (Amami), et nous partons le 14 janvier de Montréal. Jusque là, c’est pas si pire…
Mais l’ancien propriétaire du bateau l’a sorti pour lui faire la sous marine, et lors d’un coup de vent, le bateau est tombé à terre et en plus d’une poque sur bâbord, le mat a cassé. Le mat était déjà manchonné. Or, ce qu’il me propose c’est de le remanchonner. Je ne sais pas jusqu’à quel point le mat sera fiable. Je ne sais pas non plus comment faire pour en trouver un en me le faire envoyer à Amam si le manchonnage n’est pas à conseiller. De plus, nous allons avoir du travail de soudure car une partie de la coque à découpée, sans parler de l’aménagement intérieur vis-à-vis la table à carte.
Que pensez-vous du manchonnage ?

Merci à vous,

Clément.

L'équipage
03 jan. 2006
03 jan. 2006
0

mât
Je pense qu'il faut poser la question à un gréeur professionnel (bien en tendu à un en qui on a confiance et qui n'est pas partie à la réparation). Si le manchonnage est une pratique courante ce n'est quand même qu'un pis aller. Pour ma part je refuserais un double manchonnage : on ne peut faire aucune impasse sur la solidité d'un mât.

03 jan. 2006
0

probleme du manchonnage

Un mat doit pouvoir se deformer plus ou moins legerement lorsqu'il subit des efforts,hors les parties manchonner deviennent trop raide et ne se deforment plus ou tout au moins differement des autres parties du mat créant par là même des tensions discontinues et donc de nouveaux points de rupture.Le manchonnage cré inevitablement aussi des points "durs".

Pour ma part 2 manchonnages j'eviterais.

D'autre part la cassure se voit bien sur mais les contraintes ailleurs du à la chute ne se dessele que je jour ou il recassera.

josé

03 jan. 2006
0

première chose à faire
annuler la vente

ensuite rechercher un autre bateau

amicalement désolé

03 jan. 2006
0

manchon
sais tu ou le mat a déja été manchonné ?
il est possible de manchonner un mat plusieurs fois
sur un bateau acier , donc par essence plutot lours , tu as un mat lourd, avec un profil conséquent
, ce n'est pas un 7/8 qui peut se travailler dans tous les sens ;
le souci c'est de savoir à quel endroit tu vas avoir ton manchon ?

a mon sens , tu pars sur des galère
si tu ne sais pas l'état réel du mat , et en plus des travaux sur la coque ,
pour ma part j'arreterai tout avant d'y laisser ma bourse et peut etre plus

annule la vente , et cherche un boat en bon état d'occasion , tu trouveras et tu auras moins d'ennuis

si tu es aventureux , et si tu as envie de foncer , alors vas y , sachant que l'épave qu'on ca retaper ce n'a jamais été le coup du siècle , plutot des galères à n'en plus finir

03 jan. 2006
0

Problème de mât
D'accord avec ce qui a été dit. Ne pas
se focaliser sur la date de départ prévue. Techniquement, il n'est pas évident que tu retrouve
un profil d'exactes mêmes caractéristiques. Tu vas
faire cela dans un pays qui, à priori, n'est pas le tien et loin de tes bases. Tout cela, à mon avis, réunit de bonnes chances de procurer plus de questions que de solutions.
Bloavez mad
Jef

03 jan. 2006
0

Une question bête
Ce voilier que tu as acheté, tu l'as déjà vu en vrai ? Où bien l'a tu acheté sur internet ? Si tu l'a acheté au Japon, celà devait être une bonne affaire car sinon quelle galère....
Si il est tombé de son ber, il doit y avoir un responsable ? Une assurance de chantier, de l'ancien propriétaire ?
Tu dis sur un autre fil ( Antoine ) qu'il s'agit d'un Chatam, les constructeurs amateurs de ce type de bateau ne manquent pas, il faut contacter les unités amateurs.
Il faudra bien le changer ce mat, alors autant prendre tout contact avec les constructeurs d'espars depuis le Canada. Car une fois au Japon ce sera la galère.
Un manchonnage est toujours possible mais la confiance dans le gréement va être minimum. Tous les frais dûs à cette réparation seront à rajouter au prix du nouveau mat à venir.
De plus le bassin de navigation demande du costaud, un dématage en plus couterait encore plus cher.
Je crois qu'il faut que tu casses ta tirelire.

Didier

03 jan. 2006
0

Réponse
Scuse, je n'ai pas répondu à la question de Didier.

Oui, je l'ai vu et oui c'est une bonne occasion.
Mais ça reste une galère que je dois accépter.
Comme je le disais, je me suis lié d'amitier avec le vendeur et lorsque le bateau est tombé, il était dessus et c'est cassé 3 côtes et perforé un poumon. Il est sorti de l'hopital il y a quelques semaines. C'est un Français qui est au japon depuis plusieurs année après un tour du monde de 7 ans.
Le bateau est tombé à cause d'un gros coup de vent. L'endroit n'était pas protégé et il reposait sur les étais et non un ber (hélas).
Pour te donner une idée, c'est un Flot 40 avec un équipement complet (dessal géné au diesel etc) et il le vendais avant la chute 39 000 euros.
J'ai beau regarder ici ou en France, c'est une bonne occase. Là le prix a fait comme le bateau. Il a chuté avec, mais je dois mettre la main à la pate pour le réparer. l'un dans l'autre, il ne dois pas me couter plus que le prix initial, mais avec un mat neuf lorsqu'un jour j'en trouverais un.
En attendant, il faut que je navigue, mon visas est de 3 mois au Japon. D'ou le manchonnage. Mais je ne sais pas à quoi m'en tenir côté soliditée et fiabilité avec ça, vu qu'il est déjà manchonné.
Enfin voilà.....
Merci pour vos conseils !

Clément

03 jan. 2006
0

bein mon gars
ta peur de rien...!tout ce que dise les matelots du fil est juste..manchoner un mat,oui,meme plusieurs fois...je l'ais fait...moitessier, proposait des poteaux telepho.ça marche aussis...le meilleur conseil,si tu le peux
d'esengage-toi d'un bourbier pareil...et viens
magasiner en france...y en a plein ,et pas dispendieux pentoute...

03 jan. 2006
0

Merci
Merci pour vos réponses.
Concernant le bateau, ce n'est pas un Chatam mais un plan Langevin (sylvestre). C'est l'ami à Antoine qui construisait des Chatams.
Concernant le mien, j'ai de la misère à annuler la vente:
1 C'est un bon bateau, et une bonne occasion
2 Je me suis lié d'amitiée avec celui qui me le vend
3 Mon déménagement (3 males) est déjà partie.

Je pense que le manchonnage sera la solution temporaire, et que j'essaierais de trouver un mat qui fera sur le Kuroshio quelque part.Ce n'est pas évident de s'en faire venir un là bas.

Puis je ne vous parle pas du travail de coque....

Mais je retiens que un manchonnage double n'est que provisoir.
Peut-être qu'en tailande ou Hong Kong on en trouvera des pas trop dispendieux. (Je n'y suis jamis allé).

Merci pour vos réponses, je resterais sur ce forum encore quelques mois et vous donnerez des nouvelles si vous le voulais.

Bonne journée (je me lève....)
Clément

03 jan. 2006
0

Vas-y
Bonjour Clement;
Je comprends tes engagements moraux. Bien que nous soyons dans un siècle où la parole n'ait plus beaucoup de valeur, Heureux de voir que tu refuses les avis de dénier tes propres engagements.

Bon, pour cette année tu as dû épuiser ton quota de catastrophes:

Ce que je ferais:
Oui manchonnes mais bien, normalement il te faut un bout de profil que tu dois glisser à l'intérieur, bien chargé en epoxy et riveté.
Bien fait ça doit tenir, et j'aurais confiance dans une telle réparation si je la faisais moi-même. Tu pourras rentrer tranquille à la maison: rides bien tous les haubans afin que le mat reste raide, normalement sur un bateau acier, il ne bouge pas, j'ai eu un bateau acier de 11.5m avec un profil de 8.5 kg/m, ça bouge pas.

Sur un flot je crois que c'est le même profil si je me rappelle le bateau des collègues.

Pour la coque, un bon soudeur te réparera la fissure ou carrèment te fera une pièce pour remplacer la partie déformée (bien la sabler et la peindre avant la soudure, tu n'auras plus qu'à traiter la soudure. UN m² à remplacer en restectant la forme de la coque tu ne decvrais pas en avoir pour plus d'une semaine. Choisir de l'acier doux (E24 ou A33), c'est le plus facilement soudable et le plus déformable avant rupture, il me semble bien (c'était l'acier de mon premier bateau.

Bon courage Clement.
Respecter sa parole est le dernier vestige des hommes d'honneur.

Bon courage Clément

03 jan. 2006
0

Vrais
Oui le vendeur prend part aux réparations, mais il c'est bléssé et est passé proche d'y rester lors de la chute. Mais il n'a pas d'assurance la grue ne couvre pas les dommages car le bateau était déjà au sec lorsqu'il est tombé (responsabilité du propriétair)

0

des fois
quand une coque en acier tombe de son ber il n'y a pas de dechirure du bordé et il suffit de redresser avec des criqs hydrauliques de camion ou des etais de macons, c'est d'ailleur etonnant qu'il faille ressouder ,la coque ne s'est elle pas seulement deformé?

03 jan. 2006
0

Et n'oublies pas...
Que la chute a pu faire d'autres dégats !

Donc bien que tu te sois lié d'amitié avec le vendeur, vérifies le fonctionnement d'absolument tout, y compris ce qui apparament n'a pas souffert !

Mais somme toute, cela peut quand même être une bonne affaire ?

Bonne mer et bon vent

Loïc

03 jan. 2006
0

Les paroles d'honneur
Ne sont pas à sens unique. Et le vendeur lui aussi doit avoir le geste de prendre une part des réparations, car le bateau me semble t'il à été calé au sec sous sa responsabilité.

Didier

03 jan. 2006
0

Merci
Merci JP, vos remarques me touchent et m'encouragent. La personne qui m'a vendu le bateau va s'occuper des soudures (au mig m'a-t-il dit), mais je serais là pour lui donner un coup de main car il est encore faible suite à l'accident. Je vais tout de même lui suggérer l'acier doux. En ce qui concerne le mat, il m'a proposer exactement ce que vous me dites: époxy et rivets. Il en a confiance car il l'a déjà fait, et le mat n'a pas cassé au niveau du manchonnage (plus rigide j'imagine), mais en dessous de la barre de flèche.

En ce qui concerne le respect de la parole, on veut lors de ce voyage ma copine et moi, faire des découvertes sur le plan humain avant tout. Nous ne sommes pas des pros de la voile, ni des fans. Nous adorons naviguer, et c'est un véhicule des plus agréables. Mais nous avons remarqué que l'amitié qui se créé au fil des mouillages entre les équipiers d'autres bateaux est impressionnant. Nous nous retrouvons souvent entre étranger et sommes pourtant si proche et sur la même longueur d'onde.
Commencer notre voyage en tournant le dos au Kuroshio et à son ancien propriétaire aurait était paradoxal. C'est pourquoi il nous est plus facile de tenir notre parole malgré les imprévus. Aussi, dans ce genre de voyages, nous en auront tout le temps des imprévus, alors autant se remonter les manches tout de suites !

Encore merci JP D
Oui Loic, c'est vrais, nous allons avoir à vérifier la rigiditée de la structure et tout le reste (2 panneaux solaires cassés par la bome etc)De quoi nous faire oublier le décalage horaire... :)

C'est la première fois que je participe à un forum et j'espère qu'un jour je pourais encourager quelqu'un comme vous le faites avec moi !

03 jan. 2006
0

bien vu JP
Je le vois comme cela aussi. On peut ajouter qu'en naviguant un peu sous toilé, on épargne beaucoup d'efforts au gréement, et prévoir des bastaques et un bas étai en plus pour blinder en cas de coup de chien.
Alex

03 jan. 2006
0

le japon c'est pas le cap vert !
courage clément

le japon n'a pas l'air d'être un pays sans ressource ! De plus on y parle en anglais et vu que tu vis au quebec il est probable que tu aies quelques rudiments.
Dans le bouquin de cornell "escales de grande croisiere" il est écrit qu'on toue de tout au japon, que les schipchandlers sont bien fournies, qu'il ya de nombreux ateliers dans quasiment tous les ports mais que c'est plus cher qu'en europe ou amérique.
Tu devrais trouver un mat. Ca me parait plus raisonnable de partir avec un mat neuf car cette région est réputée pour sa dangerosité de navigation. En plus c'est loin de tout meme des philipinnes ou je ne sais plus d'ou tu parles mer très hachéee, capricieuse, vent violent, typhons etc !

Un solution serait peut être de rapatrier ton bateau aux USA par cargo. Je n'ai pas idée du prix mais j'imagine que pour 6-7 000 euros ca devrait etre négociable. Et là bas, tu auras des mats a foison.

Si tu veux te renseigner avant contacte les clubs nautiques locaux. Ils pourraient t'aider. Tu as beaucoup d'adresses sur ce lien :
www.netlifemin.org[...]nks.htm

J'espère que cela t'aidera.
Bon courage et tiens nous au courant !

03 jan. 2006
0

Fonce en regardant devant
Pas de probleme Vincent, j'ai aussi été beaucoup aidé en Argentine.

Si cassé sous les barres de flèches, probablement au niveau des ancrages de bas-haubans, apres manchonnage tu peux aussi fixer les ferrures avec des tiges filetées traversantes en inox dia 18 ou 20, tu répartiras les efforts des 2 cotés du mat, j'ai modifié le mien comme ça.

Vérifie aussi bien sur l'état des silent block et l'alignement du moteur, si les batteries n'ont pas coulées, vite nettoyer sinon, si les réservoirs sont toujours bien fixés surtout s'ils sont en acier et rapportés.

Soudure Mig c'est bon, ton copain est bien équippé, mais avec les cotes en vrac, faudra l'aider à taper à la masse. Tu va voir, ça donne sacrément confiance dans l'acier.

Courage et bon vent.
JP

04 jan. 2006
0

Salut
Merci La capucine pour le lien. Je vais y jeter un oeil. On trouve pas mal de tout au Japon, mais nous, nous sommes au Nord de Okinawa et à 25 heures de ferry de Osaka. L'île principale est Amami, et le Kuroshio est sur une petite île au sud de celle-ci qui a pour nom Kake Roma (rien à voir avec la belle Italie...
Donc tout est plus compliqué pour trouver de quoi. Plus cher aussi. Le principal sera donc de pouvoir naviguer et ainsi m'approcher de grands centres comme Hong Kong ou Bankok.
Mais je peux aussi trouver quelque chose sur le site que tu me suggères.
Je donnerais de mes nouvelles, et merci.

Clément

05 jan. 2006
0

Bonzai !
Désolé, sur l'île où on va il n'y a que des bonzaïs !!! :-D

C'est que si l'on fait un mat en bois il va falloir adapter le reste. Ce sera un chantier qui traînera en longueur et improbable à bugeter correctement. Le manchonnage provisoire me semble la meilleure solution en fonction de la rapidité d’exécution de la fiabilité et du prix. Nous nous lancerons pas dans de grandes traversées tout de suite car nous voulons profiter des pays au NO.
J'aurais aimé voir la goélette à Sorel. Nous, nous sommes dans Charlevoix, en face de l'île aux Coudres. Une île de constructeurs et de capitaines de goélette. Il y a un beau musée à Petite rivière St françois d'ailleurs.

Merci pour l'idée qui n'est pas à négliger. J'ai lu Moitessier et c'est l'alliance que m'a fait le plus triper !

Bonne journée,

Clément

05 jan. 2006
0

Waoo
C'est le genre de réparation provisoirement permanente...
Mais j'aurais trop peur lors des coups de vents. Même sir les réparations tiennent le coup, tu ne peux pas t'empêcher de craindre le pire, et le pire arrive toujours au...pire moment....
Par contre, C'est un bon truc de débrouille. Je pense que la voile c'est aussi le plaisir de trouver des solutions aux problèmes quotidiens et de bien s'en sortir.

05 jan. 2006
0

quelqu'un suggérait
de faire un mât à la moitessier (poteau de téléphone)

Sur la goélette de mon paternel (elle est à sorel si tu veux la voir), on fait de cette façon.

On va choisir un beau poteau le plus droit possible et non goudronné.

Armé d'un rabot électrique, on se fait un mat en moins de deux jour (dégrossit et gréer)

On s'est fait bastonnée quelque fois (et tu connais surement le Golfe) et les mâts n'ont jamais lâcher

Si j'avais à refaire mon mat, j'irais vers cette solution

J'imagine qu'il y a encore des arbres au Japon!!!

Bonne chance

05 jan. 2006
0

bricolage qui dure
je te mets ça si pas d'autres solutions.
j'ai réparé un mat en alu avec des bouts d'alu popés "au mieux" à l'intérieur, faute d'avoir de quoi faire un manchon. Ensuite, j'ai décapé l'extérieur à la disqueuse et fini le renfort avec une strat verre/époxy. Ca fait dix ans et le proprio n'a rien changé.
no panix, only solutions
Alex

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (164)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021