Quille traite au marteau piqueur

Bonjour a tous,
Alors voila je fait encore appel a vos lumières... Je pars demain voir mon futur bateau, un vieux jeanneau love love stocke longtemps au sec, puis si je lachete le mettre a l'eau pour le convoyer jusqu'à chez moi.
mais jai demande des photos avant antifooling et après, cela a était fait ce matin .
le proprio dit avoir gratte la quille au marteau piquer avant de la traiter avec le produit adéquate que son chantier lui avait conseille l'année dernière.
Je vous joins quelques photo car son état m'inquiète un peu et j'aurais aime connaitre vos avis.
Merci beaucoup d'avance.

L'équipage
25 mar. 2013
25 mar. 2013
0

Au marteau piqueur??? :whaou:
J'espère que c'est une autre "antourloupette" de la langue fraçaise qui fait que les mots n'ont pas toujours la même signification d'un côté àa l'autre de l'Atlanqique.

25 mar. 2013
0

jai bien peur que non :s

25 mar. 2013
0

Je suppose qu'il a voulu dire que la rouille de la quille à été piquée au burin pneumatique ou électrique.
:reflechi:

25 mar. 2013
0

marteau piqueur sont les mots du vendeurs mais effectivement Lulu2 je pense quil sagit plus dun burin elec ou mecanique.
Et pour ma quille pas davis ? :heu:

25 mar. 2013
0

Tu me fais peur jminet, car le bateau était a l'eau dans cet état depuis 1 ans avec son antifooling. sur les photos lantifooling a juste était enlevé. D'après ce que je sais il semblerait quil nest pas mis plus qu'un produit spécial que le chantier lui aurait conseille mais le bateau va être remis a l'eau demain dans cet état avec un nouvelle antifooling que lon voit fini sur la photo penses tu que ce soit grave ? combien peuvent couter en temps et en argent de telles réparations ? Merci beaucoup d'avance.

27 mar. 2013
0

+1 jminet.
Bon après l'"enduisage" au watertite (ou autre) de le quille ne me semble pas insurmontable et ce n'est pas un si gros boulot que ça. Ce genre de travaux ça demande simplement un petit coup de main (que je n'ai pas malheureusement) pour faire un truc très propre mais c'est accessible à tout le monde pour faire un truc acceptable.
Comme le suggère jminet, au pire tu navigues comme ça cette année, tu te fais plaisir cet été et attend l'hiver prochain...
A pluch'

25 mar. 2013
0

Ben au vu des photos, ça à l'air d'avoir pas mal commencé pour la quille... le gris c'est du Primocon ou équivalent?? Mais si y'a rien eu de fait de plus que sur les photos il reste plein de travail avant de naviguer.
Maintenant peut-être bien que le travail a été terminé (au dela du reportage photo)
Ou alors il y a encore pas mal de boulot avant mise à l'eau : enduit époxy (genre watertite) , ponçage, re-enduit, re-ponçage, et puisqu'on a aimé les deux premiers coups on en remet au moins un troisième avec pour finir ponçage archi fin (genre 400 ou plus si affinité), puis reprimocon (1... ou mieux 2 couches) puis ponçage archiarchifin (600 voire 1000) et antifouling à suivre et alors là on peut mettre le yacht dans l'eau (en ayant tout bien respecté les temps donnés par le fabricant des divers produits dont bien entendu l'antifouling).
Bon chantier
Bonnes navs
Cdlt
JM

26 mar. 2013
2

Bon pas de stress, au moins pour ce qui est de la protection de la quille si le produit gris qu'on voit sur tes photos est un bon primaire protecteur (Primocon de chez International ou équivalent) ta quille est protégée est c'est OK. Là où je pense qu'il y a du boulot, c'est sur l'état de surface : on voit ta quille pleine de reliefs divers qui sont autant de freins pour faire avancer le yacht et de points d'accroche pour une faune et une flore sympa pour te freiner un max.
Au total tu peux naviguer comme ça sans abimer le bateau mais très vite tu risque de perdre sérieusement en vitesse.
Au pire ça peut le faire comme ça tranquille mais, à la prochaine mise au sec, le cycle enduit ponçage te permettra de refaire pour le prix des produits et celui de la main d'oeuvre (qui peut être réduit si c'est toi qui fait!) une belle quille toute lisse avant antifouling et un bateau qui marche au top!
Cdlt
JM

25 mar. 2013
0

Bonsoir,

A propos de l'outil, je pense qu'il s'agit d'un "burineur à aiguilles", lequel est spécialement conçu pour nettoyer la rouille.
Un ami a dérouillé sa quille avec cet outil (il faut être patient...) Il a ensuite recouvert la quille de plusieurs couches d'un produit ressemblant à du goudron.
Le résultat est impeccable.

25 mar. 2013
0

Bonsoir Le Belge,
Penses tu que ce produit genre goudron pourrais aplanir la surface, lisser la quille?

27 mar. 2013
0

merci

26 mar. 2013
0

Bonjour,

Je vais demander à mon ami (qui est également "héotien") de te fournir toutes les infos sur le travail qu'il a réalisé.

25 mar. 2013
0

oui c'est un burin certainement , pour faire simple c'est un appariel avec une vingtaine d'aiguilles qui viennent frapper pour enlever la rouille , vas sur le site atlas copo tu verras a quoi cela ressemble

26 mar. 2013
2

Bonjour,
Ce qui est important pour une quille, ...c'est sa fixation au bateau. pour le reste rien n'est insurmontable, mais une quille fonte est capable de "relarguer" de l'eau pendant très longtemps. Ayant ce problème sur mon bateau, mon ship a qui je faisais par de mes inquiétudes m'a alors dit : " Si les quilles se corodaient au point de présenter un danger, on en vendrait !
arrêter de vous faire du soucis et naviguez."
Alors bonne nav.

26 mar. 2013
0

Malheureusement il est très difficile de se débarrasser de la rouille sur un lest en fonte.

26 mar. 2013
1

exact pour les 2 posts précédents
rien ne tient sur un lest fonte s'il n'a pas été traité au départ, et même...
il a l'air en bon état, les bords d'attaque et de fuite ne sont pas abîmés plus que ça (le bateau a au moins 30 ans)
donc pas de pb à ce niveau à mon avis, et pas de stress, il ne va pas tomber en poussière
pour le "goudron", je penche plutôt pour du VCtar, à base d'epoxy
JL.C

26 mar. 2013
0

Salut,Je suis le membre dont à parlé le Belge, j’ai décapé ma quille au burin à aiguilles, après j’ai applique une couche de primer deux composants, puis j’ai mastiqué la quille ( mastic deux composants), puis ponçage, une nouvelle couche de primer et puis 6 couches de époxy-goudron deux composants a répéter toutes les 12 heures, après la dernière couche il faut mettre l’antifouling, sinon il n’accroche plus . Bonne chance.

27 mar. 2013
0

merci =)

27 mar. 201327 mar. 2013
0

Merci infiniment a tous pour vos réponses. Je n'ai pas eu le temps de répondre avant car je convoyais ce love-love jusqu'à ma place de port :alavotre:

Effectivement étant un peu stress. j'ai demandé a un ami qui bosse la dedans son avis et nous avons vu le bateau tout les deux, et il pense exactement comme vous tous :pouce: et sachant que pour le moment il ne servira pas a la régate, je penses le laisser comme ça un petit moment tout en le soignant bien a chaque sortie d'eau....

Pour ce qui est des perfs au final il ne dois pas perdre tant que ça, puisque nous avons mis :
17h dont 2h30 au moteur a 4 noeud ( pétole )pour ralier Le lavandou a saint Laurent du var avec du F2 rafale F3 de sud-est, voir Est, donc au prés du début a la fin... avec une bonne houle . Plutot honorable pour ce petit voilier :heu:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

Après la pluie...

  • 4.5 (144)

Après la tempête sur Toulouse, on a pu sortir la voile de notre drakkar !

mars 2021