Quille pivotante et vis sans fin !!

Bonsoir
j'ai un first 260 dériveur cette dernière actionnée par ce super système de vis sans fin avec les avantages et inconvénients de cette vis !! je me pose la question suivante pensez vous qu'il m'est possible de virer cette vis et da remplaçer .le système comme dans d'autres bateaux ( un winch ou treuil un bout relié à la dérive et en route !!!) je sais la vis c'est plus classe par contre on est jamais trop sur sur l'état de la noix bronze il faut la graisser, si il y à un soucis sur le système et qu'il faut la changer ça coute la peau des f....s .Alors qu'un bout ça coute trois francs six sous pas d'entretiens au pire on le vire tous les ans et on en met un neuf !! quelqu'un as-t'il un avis à ce sujet Merci d'avance pour vos contributions Cordialement D F

L'équipage
20 fév. 2012
20 fév. 2012
0

je ne pense pas, la visse est posée certainement trop prés de l'axe, par contre la faire remplacer par un vérin et une pompe éléctrique comme le kit proposé en option sur les challengers horizon oui..
un bout est utilisé sur des dérives en toles comme les kelt 7.6 dl ou gib sea 105-106, pas sur des quilles relevables.

20 fév. 201220 fév. 2012
0

le bras de levier doit être faible et le poids de la quille important pour un bout....

21 fév. 2012
0

ok merci si non je pense à un petit treuil style remorque de bateau avec une élingue

21 fév. 2012
1

Bonjour,

j'ai eu un first 210..et la vis m'a laché en pleine nav...j'ai juste eu le temps de rentrer au port avec ma quille pendante avant que la marée baisse et me coince.

Dans mon cas, c'était la bague en bronze qui était morte (10 ans). J'ai sorti le bateau de l'eau, démonté le mécanisme (2 vis) et emmener le tout chez un ferronier qui m'a refait la pièce.
En tout, ça m'a coûté 200 euros (grutage compris) et c'est reparti pour 10 ans, en prenant soin de bien graisser la vis.

On se fait tout en monde de ce mécanisme mais il n'en est rien! C'est un faux problème à partir du moment où on prend en compte que ce dispositif est une pièce d'usure qu'il convient d'entretenir et de remplacer.

Plutot que de perdre du temps dans des modifications lourdes, il vaut mieuc prendre le temps de sortir le bateau, de vérifier la bague et la vis puis de l'entretenir.

Cordialement,

Grégoire

10 mai 202110 mai 2021
0

merci gregoired pour ton avis ! fivenightsatteddys.com[...]

21 fév. 2012
-1

En fait la noix en bronze suivant l'entretien,ne fait pas toujours 10ans,et si il faut changer en plus, la tige filetée inox,tu peux multiplier par 10 le prix de la réparation chez un concessionnaire bénéteau.Stéphane parti pour son tour du monde sur le first 211 a viré le mécanisme pourtant en bon état,pour le remplacer par un bout comme le suggère whynot1first,pas eu de retour sur cette option.Par contre il faut trouver un système pour pouvoir bloquer la dérive,car si le voilier se retrouve couché la dérive peut se replier,et le voilier peut se retrouver très stable,mais à l'envers! Par contre sur un first 260 la dérive pèse 650kg soit presque le double du 211 et à mon avis pose problème.Tiens nous au courant.

22 fév. 201222 fév. 2012
1

Xabia,

relis bien mon poste...
Je ne parle pas de Bénéteau, il faudrait être fou pour aller acheter des pièces détachées à ce prix là!
Je dis bien qu'il suffit d'être un peu filou et de faire faire les pièces chez des artisans compétents pour 10 fois moins cher!

Le mécanisme complet vendu 1000 euro chez Bénéteau coûte 100 euros chez n'importe quel chaudronnier!

22 fév. 2012
0

quel mécanisme complet ?
noix + vis + étriers de pose, etc ....?
ça m'étonnerait .... :tesur:

22 fév. 2012
0

si tu permets, j'ai eu un First 285DL, donc je connais un peu ...
et j'ai eu la facture du prévédent proprio pour une noix en bronze seule, dans les 100€.

22 fév. 2012
0

@ bil 56:

L'étrier de pose n'a pas besoin d'être remplacé...ou peut être au bout de 40 ans..!

C'est curieux ce besoin de toujours contredire..;-)
Si vous remettez toujours en question les expériences vécues...on ne va pas avancer..

22 fév. 201216 juin 2020
0

Si cela peut être utile, c'est le schéma du système de relevage de la dérive pivotante de l'Eolia (qui est devant ton First !). A l'achat j'ai fait très attention au système de dérive car pour moi, le plus simple est le plus fiable. Il y aurait peut être une possibilité d'adaptation sur le First. Je suis à ta dispo pour te montrer cela de visu si besoin.

22 fév. 2012
0

Il y a 2 systèmes de relevage sur les First. Sur l'un (211, Class 8), c'est un tube avec une bague filetée à son extrémité inférieure et qui tourne avec le tube sur la tige filetée. Je pense que c'est plus fragile que l'ancien système (235, 26) où c'est la vis filetée qui tourne dans une noix de bronze prise dans l'étrier. Avec ce système, la 1ère noix a tenu 11 ans avant de lâcher. Ensuite je l'ai remplacée par précaution au bout de 6 ou 7 ans par un modème 'maison' fabriqué par un copain, beaucoup plus costaud (davantage de filets). J'ai vendu la bateau des années plus tard, tout marchait encore nickel !
Pour information, lors de mon 1er et seul lâchage (eau profonde), la quille est descendue brutalement contre sa butée inférieure : impressionnant, mais aucun dégat.
Par contre, j'ai du changer 2 ou 3 fois la vis qui accroche l'étrier à la quille, qui était tordue par la redescente de la quille après une 'touchette'.
Je pense que le gros risque avec ce principe de quille relevable, c'est le retournement du bateau avec la quille qui, n'ayant rien pour la freiner, risque de s'abattre violemment contre la coque....risque de catastrophe !

20 fév. 2013
0

La dérive de mon DI hélas un peu surlestée au point bas est relevée par un système de pouliage. Cela permet un effacement spontané en cas de talonage. Le frein latéral prévu par l'architecte n'a pas été fabriqué par le chantier. Il n'ya pas non plus d'amortisseur de chute en cas de retournement Toutefois on peut remarquer qu'en situation extrèmement dégradée au point d'envisager un retournement (dû à la mer, le vent ne pouvant que coucher un bateau normalement chargé) la dérive doit ètre impérativement complètement relevée ( pour laisser glisser le bateau).
Avec une quille relevable le problème est tout-autre, le bateau perdant de la stabilité si on relève la quille.

20 fév. 2013
0

Hello captain Plic !

0

Le dispositif tel qu'il est prévu d'origine comporte une plaque de maintient qui retient la vis et qui lui interdit de rentrer dans le carré lors d'un retournement.

Le problème, c'est que cette plaque est "fusible" et se détruit lorsque la quille talonne et elle doit être enlevée pour les maintenances, ce qui fait que la plupart du temps elle a disparu.

0

Quand la quille se rabat, le bateau part sur le cul, se remplit, et coule.

La loose...

Quelqu'un aurait il trouvé un bon système pour le palier haut (roulement ?) C'est de là que viennent la majorité des frottements quand la noix est en bon état et la tige graissée.

Merci

22 fév. 2012
0

Et oui, la quille pivotante de nos braves petits First est ...un vice sans fin !!!! :oups: :jelaferme:

20 fév. 2013
0

j'ai fait le mort pendant toute cette année avec une vis un peu attaquée par l'électrolise mais ce coup la je le sort fin du mois il va falloir y passer je me suis re renseigné et cette charmante pièce à pris 250 euro de plus en 1 ans (1250 E) !! gloups j'ai envie de faire souder les parties qui sont attaquées , car je ne voit pas ou trouver ce genre de vis surtout que tout le reste est en très bon état ( honêtement !!! tout changer alors qu'il y à juste cette tige filté d'attaquée!! c'est vraiment exagéré car je ne doit pas ètre le seul dans ce cas !!! mais ou trouver cette p....n de vis

20 fév. 2013
0

A verifier aussi l'etat de la quille au niveau de la fixation sur le mecanisme
on a eu le problème sur un first 24 ( Beneteau vends un piece de substitution qui refait l'oeil et qui se fixe en 4 ou 5 point sur la quille

20 fév. 2013
0

Bonjour, juste pour ma compréhension on parle de dérive ou de quille.
Je ne connais pas ces bateaux
merci
Gilles

20 fév. 2013
0

ce sont des quilles relevables.

20 fév. 2013
0

Ok pour des quilles mais "pivotantes" ou "montantes", elles pivotent autour d'un axe d'arrière en avant pas latéralement comme les 60' ?
Gilles

20 fév. 2013
0

Elles se contentent de pivoter autour d'un axe d'avant en arrière (ou l'inverse suivant que çà monte ou que çà descende).

20 fév. 2013
0

Pour répondre à outremer le first 260 quille relevé à fond marche encore à la voile,ne pas confondre avec un first 27.7 dont la quille remonte verticalement et ne permet pas de naviguer à la voile dans cette configuration.

20 fév. 2013
0

mouais ...
j'ai eu un F285 avec le même principe de quille, le rappel n'est pas le même avec la quille remontée ou descendue à 1.80m !!

20 fév. 2013
0

Graisse de haute qualité + Massacre à la tronçonneuse

Ma solution durable et économique :
1)Choisir le bon diamètre de la tige : le plus gros possible compte tenu de la dimension de l'étrier. Plus c'est gros, plus c'est bon!On peut généralement prendre plus gros que la tige d'origine.
2) Acheter de la tige filetée a pas carré (chez Weber Métaux, et tout spécialiste de fournitures industrielles), ainsi que l'écrou correspondant.
3) Sortir la meuleuse, couper la tige à la bonne longueur, rectifier l'extrémité côté écrou (faut que ça rentre tout seul !),tailler la forme idoine pour la manivelle. Il faut aussi rectifier l'écrou, pour le faire entrer dans l'étrier et bien répartir les efforts.
4) Monter à blanc. Sans graisse. S'il faut rectifier le façonnage, c'est mieux sur du métal propre.
5) Démonter, graisser avec de la super bonne graisse marine de la mort qui tue et qui résiste à l'eau de mer
6) Remonter et naviguer. Recommencer (à naviguer)
7) tous les ans, lors de la sortie de l'eau à la fin de l'été, et avant la remise à l'eau, graisser, actionner, refaire fonctionner le vérin.

Ma quille tient ainsi depuis des années.
Avec la bonne graisse, l'inox est inutile : le bon vieil acier résiste, ne grippe pas (j'ai payé ma tige filetée en francs, pas en euros... une autre époque, déjà).
Avec une tige filetée de gros diamètre, c'est super facile de tourner la manivelle.
Mon bateau est un Fun. La quille est plus légère que sur le First 260, mais la recette est bonne.

21 fév. 2013
0

Si vous changer le systéme avec un simple bout, la dérive pourra remontée librement en cas de chavirage.
Avec ce changement votre 211 ne sera plus reconnu insubmersible.

0

Euh, Hulk?

La quille pivotante pèse de l'ordre de 700 kg et son dispositif de relevage est implanté à environ le 1/3 de sa longueur.

En conséquence, en fin de remontée, l'effort qui doit être exercé est de plus de 2 tonnes!!!

Avec un bout, je vois mal....

21 fév. 2013
0

Je doute fort que la plaque de maintien dans la cabine empêche la quille de remonter en cas de chavirage.

Cette plaque est fixée par quatre petites vis sur un support plastique lui même fixé par deux vis !

A mon avis ce système est surtout fait pour éviter le balancement longitudinal de la quille par mer formée.

D'ailleurs pendant longtemps les F260 étaient vendus sans plaque de maintien.

1

Voir page 3 du lien "Divers petits articles" en bas du site de Finot consacré au F25.

www.finot.com[...]_25.htm

21 fév. 201316 juin 2020
0

Si le bateau chavire complètement, ni les 4 petites vis latérales, ni les 2 moyennes vis verticales ne peuvent, à mon avis, résister aux 650 kg de la quille...

21 fév. 201321 fév. 2013
0

Juste pour info :
Les 4 vis latérales travaillent en cisaillement.

De mémoire, une vis en acier d'un diamètre de 3 mm a une résistance au cisaillement de l'ordre de 300kg, elles sont 4...

En principe, lorsqu'un navire chavire, il est en cours de navigation.
Ce type d'appendice est intégralement sorti lors de la navigation et, lorsqu'il est sorti et juché vertical au-dessus d'une coque renversée, son poids est en grande majorité reporté sur son axe.

Le vérin à vis et donc sa butée ne sont là que pour assurer l'équilibre et ils ne supportent qu'un partie de la masse de la quille.

Ce sidi, si tu veux plus d'informations, demandes comptes à Finot. :cheri:

21 fév. 2013
0

je me pose cette question ...si on est capable de me vendre l'ensemble qui est en fin de compte fait en 3 parties
1 la partie qui reçoit la vis
2 la bague laiton que j'ai déja changer l'an passé
3 la fameuse tige que je recherche
cela veux bien dire que l'on fabrique ces trois pièces séparément !!! donc je devrais trouver à la vente la fameuse vis en question !!!!!!!!

1

sur mon first 29 deriveur j'avais refrabriqué sans probleme l'etrier en inox qui supporte la noix en bronze(pliage et soudure) et j'avais fait tourner une nouvelle noix pour un prix derisoire chez un artisan (j'avais du rondin en bronze marine ) par contre je n'avais pas changé la tige filetée inox qui etait nickel !

21 fév. 2013
0

sur mon F285, la nois en bronze était à changer,
plusieurs fournies par Bén.. au chantier ne convenaient pas, mal usinées !!!
ça a fini chez le tourneur du coin pour une centaine d'€ .

21 fév. 2013
0

Contrairement a ce qui est dit plus haut, c'est possible avec un bout et un treuil de remorque. C'est le système installé sur mon bateau qui a une quille pivotante de 750kg. Par contre, un treuil freiné ne serais pas un luxe en cas d'erreur de manip.

Faudrait prendre tout un tas de mesures pour calculer la force exercée par le bout, mais c'est bien possible et le système est simple et pas cher.

21 fév. 2013
0

merci pierre 2!!! effectivement comme la tige est bouffée tout au bout et qu'elle est soudée à même l'étrier ( car moi la noix est de l'autre coté ,il me suffit de couper le morceau de tige usagée environ 2 cm et de refaire un étrier de 2 cm plus long resouder à l'identique et c'est tout bon

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

Souvenir d'été

  • 4.5 (87)

Bandol en vue, août 2008 sur Colo

novembre 2021