Qui posséderait une imprimante 3D ?

Bonjour,
J’ai 4 embouts de charnière de hublot de pont à refaire. Je les ai perdu lors de la réfection des hublots. J’ai essayé de faire un moule mais en vain et j’ai pensé que si un heonaute possédait une imprimante 3D en lui fournissant les modèles ce serait un jeu d’enfant que de les refaire.
Vous remerciant par avance pour vos réponses. Cordialement.

L'équipage
30 août 2018
30 août 2018
1

Pour ceux comme moi qui n'ont pas de Fablab près de chez eux.

www.freelabster.com[...]/fr/

30 août 2018
1

Bonjour,
quand tu dis je peux " fournir les modèles", tu parles de modèles CAO 3D au format STL ou du bout de matériel à reproduire?
car fabriquer une pièce en impression 3D c'est 3 clics, mais dessiner une CAO c'est autre chose!

30 août 2018
0

J'avais publié un post ici sur la réfection en 3D de mon tableau moteur (explosé d'un coup de pied).
Je ne retrouve pas le post mais la réalisation du fichier CAO avait nécessité 3/4 d'heure à mon pote (en Belgique) à partir des infos et cotes que je lui procurais par messagerie.
La réalisation par l'imprimante avait duré 8 heures, (coût matière première 12€) mais le résultat est tip-top

30 août 2018
0

Bonjour,

Peux tu montrer une photo? (je ne vois pas à quoi ça ressemble)

Si la pièce n'est pas trop compliquée et que tu peux me fournir un plan aux cotes (même à main levée) je peux te les faire.

30 août 201830 août 2018
0

J’en ai une, et je te le imprimes gracieusement et avec plaisir si tu veux :) (modulo les frais de ports ;) )

30 août 201830 août 2018
0

La GSB de Dinard à des imprimantes 3D à disposition, avec un dessinateur si besoin le samedi.
Peut-être que les autres magasins de cette chaîne offre le même service.

01 sept. 201816 juin 2020
0

Bonjour, désolé pour ma réponse tardive mais j'ai ma pompe à eau de mer qui m'a lâchée traîtreusement.
Voici deux photos sur les embouts à refaire.
Merci pour vos réponses

01 sept. 2018
0

ça à l'air assez simple à faire.
Tu eux m'envoyer un plan ou tu préfère envoyer une pièce ?
Envoie moi ton email par mp si tu veux.

01 sept. 2018
0

Étant ignorant de ces questions, est il possible de scanner en 3d une telle pièce et d'en récupérer un fichier au format utilisé par les imprimantes 3d ?

01 sept. 2018
0

ça existe (un scanner 3D) mais je n'en ai jamais utilisé, je ne sais pas si ça marche bien, surtotu si il faut retoucher les fichiers obtenus ou pas (mais je pense qu'il y a un travail après scan)

01 sept. 2018
0

Bonjour François,

Scanner une pièce en 3d pour en tirer un fichier exploitable sur une imprimante semble effectivement devenir une pratique (devenant) courante pour récupérer « l’enveloppe d’un modèle complexe » , tel que des figurines diverses (jeux vidéo...etc...)

Moi, je fabrique uniquement des pièces « utiles » avec ma machine...
Des pièces « techniques », dont les formes peuvent être modélisées avec un modeleur volumique...et l’expérience qui va avec...

PHIL

01 sept. 2018
0

Hello,

Pareil je ne te conseilles pas l'utilisation d'un scanner 3D pour des pieces techniques, ca manque trop de rpecisions.

En revanche les pieces que tu presentes sont tres faciles a modeliser et ensuite imprimer ! Si tu as un pied a coulisse tu peux prendre les differentes cotes, je peux te faire un modele 3D et te l'imprimer dans la foulee :)

01 sept. 2018
0

Merci pour les renseignements.

01 sept. 2018
0

Attention, les materiaux utilisés par les 3D ne résistent pas tous bien au vieillissement et aux UV....

01 sept. 2018
0

Au prix d'une impression (moins de 2 ou 3 centimes pour ces pieces la) on peut se permettre de changer souvent !

Il existe aussi des impermeabilisants pour pieces imprimees (du vernis je suppose).

01 sept. 2018
1

Quelqu'un nous fait un article "comment modéliser en vue d'une impression 3D avec un logiciel libre" siouplait ?

01 sept. 2018
0

Un modeleur 3D libre destiné à concevoir des pièces techniques, j’en connais un : Freecad...
Je l’ai jadis installé sur un de mes PC pour l’essayer.
Je suis habitué à travailler sur des modeleurs industriels depuis vingt ans ( Solidworks, Autodesk Inventor, Dassault Catia...).
Mon essai sur Freecad a vite tourné court... pas intuitif...mal foutu...
Comme j’ai Solidworks 2014, je n’ai pas fait l’effort de persister dessus...

PHIL

01 sept. 201801 sept. 2018
0

Et non.....
Solidworks n’est plus disponible gratuitement depuis quelques années...depuis que cette société américaine a été rachetée par des français (une fois n’est pas coutume) : Dassault Systems.

Avant ce rachat, tout étudiant pouvait s’enregistrer en ligne chez eux, télécharger SW et obtenir une « licence étudiant »...(les profs pouvaient également acquérir une « licence enseignant » gratuite)

J’ai obtenu ma version SW 2014 par un pote
2 dvd pleins à ras bord => l’usine à gaz qu’est devenue ce logiciel pèse maintenant plus d’un Go... (agrémentée du « petit truc qui va bien »... :jelaferme: )

PHIL

01 sept. 2018
0

Bien d’accord.

Pour ma part je suis sous fusion 360. Dans tous les cas pour solid works et fusion vous trouverez beaucoup de ressources en ligne et aussi des versions gratuites de ces logiciels de façon l’égales (au moins pour fusion, PHIL peut certainement nous dire si on peut se procurer Solidworks de façon gratuite).

03 sept. 2018
2

Il faut bien dissocier 2 choses :
1- dessiner une pièce en 3D
2- imprimer en 3D

Imprimer en 3D, c'est exactement comme imprimer un texte ou une photo. tu as un fichier, tu cliques, et ça imprime (en quelques heures). Il y a bien sur des subtilités (choix de matière...)pour fignoler mais en gros c'est ça.

En revanche, dessiner en 3D, c'est carrément autre chose, je dirais que c'est un métier! Et reproduire une pièce en prenant les bonnes cotes ce n'est pas simple. Comme déjà dit, les scanner 3D ça existe, mais ce n'est pas si simple non plus.

Il ne faut pas croire qu'on peut facilement dupliquer une pièce avec une imprimante 3D.
C'est comme demander à quelqu'un : "tu peux m'imprimer le plan de ma maison?" Oui, je Peux, mais si tu me fournis le plan, sinon il faut demander, tu peux mùe dessiner le plan de ma maison?"... Et ce n'est plus pareil!

La question de Gwenhadu aurait du être "Qui peut me dessiner et imprimer une pièce en 3D"
( Le but de cette explication n'est pas de mettre en cause quiconque mais d'expliquer un peu le principe de l'impression3D)

Cependant, il y a une solution !
On trouve de plus en plus de pièces disponibles sous forme de fichiers . STL, imprimables directement en 3D. ( Le .STL c'est un peu le PDF de l'impression3D)

J'allais lister quelques exemples mais je vais plutôt ouvrir un autre fil...
www.hisse-et-oh.com[...]mees-3d

Certains SAV fournissent même directement les STL leurs pièces.

Par exemple l'autre jour, j'ai cassé une pièce IKEA qui ne se fait plus. Ikea n'a plus en stock, mais quelqu'un a eu le même problème que moi et avait dessiné cette pièce. Je l'ai juste imprimée ( 1 clic) et ça marche.

03 sept. 2018
0

Excellente synthèse explicative !!!
( je suis "du métier"...relever entièrement, pied à coulisse numérique en main, une pièce technique un peu complexe, afin de la modéliser ensuite le plus fidèlement possible , c'est parfois un peu le casse tête pour trouver la meilleure "intention de conception")
:pouce:

PHIL

03 sept. 2018
1

Sans compter que quand tu dessines une pièce, et que tu l'imprimes, ça reste un prototype. Imprimer en 3d c'est simple quand tu imprimes un Pokemon. Une pièce fonctionnelle, c'est autre chose : matière, périmètres, remplissage, orientation de la pièce, etc. Parfois ça marche du premier coup, mais c'est plutôt rare. La plupart du temps, on ajuste les cotes, on teste, ça casse parfois aussi. On redessine, on réimprime, etc. Jusqu'au moment ou le dernier proto est le bon.

03 sept. 2018
0

oui, ça c'est vrai, ça marche pas souvent du premier coup ... sauf pour des pièces simples.

03 sept. 201803 sept. 2018
0

Les contraintes sont les mêmes que les autres procédés de fabrication. Tu demande une pièce de dimension x elle sortira de cette taille la au demi millimètre près sur une imprimante moyenne gamme, et à moins d’un dixième de millimètre près sur des imprimantes haut de gamme (je pense notamment aux imprimantes formlabs).

La solidité des pièces imprimées n’est plus à prouver.

Leur grand défaut est pour les pièces en PLA qui résistent peu au mélange UV + humidité. Mais une impression marchera toujours du premier coup quand on sait orienter et dessiner une pièce.

03 sept. 201803 sept. 2018
0

Le PLA brut est non toxique mais malheureusement la plupart des buses qui viennent de Chine contiennent du plomb, c’est pourquoi les pièces imprimées en PLA (sans colorant et même avec du coup) ne sont pas conseillées pour des applications alimentaires.

Pour ce qui est de la différence de qualité entres machines je parle aussi de différence de qualité entre technologie d’impression. Des impressions résine sur des bonnes machines (il n’y a pas que for slabs) n’ont rien à voir avec des impressions filaments, on croirait ces premières sorties d’un moule, tu ne voit même pas les couches dimpression.

Intéressant ton retour sur le PLA c’est bon à savoir ! :) C’est vrai que mes impressions dans la douche n’ont pas bougées !

03 sept. 2018
0

Ayant utilisé des machines tantôt très chères (Stratasys) et tantôt bon marché, je pense que la différence sur la pièce entre deux machines de même technologie bien réglées est peu décelable. J'ai même obtenu des résultats pièce au moins équivalents sur des machines à moins de 500€. La différence réside davantage dans la fiabilité et l'utilisation intensive. Tout du moins de mon expérience. Une machine d'entrée de gamme se dérègle et vieillit assez rapidement. Rien d’irréversible, mais la maintenance est bien plus fréquente !
.
La solidité des pièces imprimées en 3D n'est pas omnidirectionnelle, contrairement à l'injection. Si la pièce est sollicitée en cisaillement dans le sens des couches d'impression, alors elle est beaucoup plus fragile. Voila pourquoi il n'est pas toujours une bonne idée de répliquer une pièce en injection telle quelle. Il faut tenir compte des spécificités de ce mode de fabrication. Dans certains cas, la pièce imprimée sera à 90% aussi solide qu'une pièce pleine injectée, dans d'autres cas, la pièce ne supportera que 30% des efforts soutenus par son homologue moulée. Je ne dis pas que les pièces imprimées ne sont pas solides. Je dis juste que si elles sont mal pensées/imprimées elle peuvent l'être beaucoup moins. En revanche, la différence entre une pièce bien imprimée et une moulée est très faible. Il faut maîtriser ce mode de fabrication, voila tout.
.
Au sujet du PLA, je crois qu'il faut sortir une fois pour toute des présupposés. Une pièce en PLA résiste très bien à l'eau, et pas si mal que ça aux UV. J'ai entre autres des pièces de PLA blanc exposés plein sud aux intempéries depuis quatre ans et elles n'ont pas bougé d'un cil. Je ne suis pas le seul. Le principal problème des pièces en PLA c'est la température. En plein soleil derrière un pare-brise ou en extérieur avec des pièces foncées, la température peut facilement dépasser les 60°C et le PLA fond. Tout simplement. Pareil, une pièce en PLA noir absorbera plus les UV que mon PLA blanc. En revanche, pour l'eau, le PLA est très résistant. J'ai mes raccords de système d'arrosage en PLA, et rien à signaler.
.
Ce n'est pas parce que le PLA est théoriquement bio-assimilable qu'il se dégrade facilement, loin de là ! Pour dégrader du PLA il faut de l'eau chaude (>40°C) + certains enzymes en très grand nombre + des conditions de pression élevées. Dans ce cas, on peut commencer à dégrader du PLA au bout de 72h (!) Il n'existe pas à l'état naturel un tel environnement, il faut un labo. A ma connaissance, aucune étude n'est allée jusqu'à l'assimilation totale du PLA. Juste la potentialité de dégradation a été démontrée. Donc j'ai bien peur qu'une pièce en PLA perdue au fond de l'océan puisse mettre plusieurs milliers d'années avant d'être totalement bio assimilée. Tout ceci est de notoriété scientifique, chacun peut s'informer là dessus. En revanche, le PLA brut est non toxique. C'est déjà ça.

08 sept. 201816 juin 2020
0

Bon, j'ai attaqué la modélisation pour notre ami Gwenhadu.
Je me demande pourquoi les deux pièces ne sont pas symétriques vu qu'il s'agit d'embout de charnière de hublot, je m’attendait à avoir un droit et un gauche mais parfaitement symétrique.

Peut être qu'une des pièces étaient usées et pas l'autre et que tu me fais faire à l'identique? :-)

des copies d'écran des modèles sont partis par mail pour vérification avant impression...

ça me fait un bon exercice de modéliser d'après un plan à main levée, pour certaine cotes, je me suis demandé à quoi ça s'appliquait, néanmoins, pour ce genre de pièce, je me demande si toutes les cotes sont bien importantes?

Bref, tout ça pour montrer que même pour des pièces qui semblent simple au départ, ça demande un peu de boulot...

09 sept. 2018
0

Bonjour,
Blockscad est un logiciel permettant de tracer des pièces de façon simple et intuitive.
Il est gratuit et peut s'utiliser en ligne.
Il faut placer des briques les unes après les autres.
Les formes de bases permettent par ajout, suppression etc, d'obtenir des formes plus complexes.
En un clic, on obtient le fichier stl.
Il est multi-langue. Je l'utilise avec des élèves de collège et c'est assez intéressant.
La solidité des pièces est toute relative.
Nous avons imprimé des capsules devant mesurer des courants. La faiblesse de la structure nous a été problématique.On les a finalement imprimées en faible épaisseur et on a stratifié par dessus.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (57)

le beau temps...

mars 2021