Qui connait un chantier naval pour traitement osmose

je recherche en mediterranée ouest un chantier naval COMPETENT et SERIEUX pour effectuer le traitement curatif d'un voilier humide ?

L'équipage
08 déc. 2005
08 déc. 2005
0

un chantier
oui competant et serieux!!!!!! c'est moins sur

08 déc. 2005
0

Traitement osmose?
C'est efficace? Sérieusement?

J'ai entendu dire par ceux qui l'avaient fait que deux-trois ans après les problèmes revenaient à l'identique. Qu'en fait ça valait pas l'investissement.
Comme c'est pas seulement une seule personne qui m'en a parlé, je me pose quand même des questions, et de fait vous fait part de mon interrogation ne l'ayant jamais fait mois même.

Donc, est-ce les différents chantiers qui sont incriminés suite à un mauvais travail ou/et suite à de mauvais produits utilisés? Ou alors:

A partir de quel moment se décide t'on à faire un traitement d'osmose?

Je suppose (mais ce n'est que supposition) que lorsque l'on décide de le faire, il est peut-être parfois trop tard, non?

Un bateau régulièrement, enfin annuellement, mis à sec (par exemple pour l'hiver) ne sera t'il pas moins sujet à ce phénomène (j'en suis convaincu) qu'un autre mis à sec que ponctuellemt voire jamais?

Et enfin, le polyester utilisé est il le même à chaque fois, ou y en a t'il de moins résistants à la maladie? Peut être est-ce une question d'épaisseurs ou de couche succèssives?
La recherche quand à l'évolution de ce plastique aurait quand même dût évoluer durant toutes ces années, d'autant que le phénomène n'est pas nouveau?

Enfin j'en sais rien ce sont juste des questions qui me viennent à l'esprit suite à ce post intéressant.

Pour l'annectote, mon edel de 71 a à peine quelque bulles, alors que certains autre de ses voisins beaucoups plus récents qui sortent (de l'eau plus souvent) ont largement plus de problèmes.

Cordialement

Farolito

08 déc. 2005
0

Port Napoléon à Port St Louis du Rhône
Chantier sérieux. Mon bateau a été traité en 1997. Aucun problème depuis.

Cordialement
Jean-Louis

08 déc. 2005
0

la compétence et le sérieux
c'est en effet la clé de la réussite du traitement, j'ai fait faire le mien , quelques règles élémentaires sont à respecter , il y a déja le rabotage de la coque , ensuite la longue , tres longue période de séchage , et ensuite la remise en état par une multitude de traitements et de couche de différent produit , en gros si on vous propose une remise en état avec remise a disposition du bateau dans les 5 ou 6 mois qui viennent , ce sera mal fait , l'axe d'éffort de ce genre de chantier sera le rendement et c'est tout , à éviter bien sur , il faut pas moins d'un an pour assécher une coque osmosée , et le climat est le seul facteur dont on ne maitrise pas les données, une fois sèche il faut encore que les conditions climatiques soient pile comme il faut pour pouvoir appliquer les couches successives donc nos coques ont besoin , moralité, c'est pas difficile à faire , faut juste respecter c'est quelques règles , j'ai bien sur abrégé le processus , bon vent à tous

08 déc. 2005
0

perso
J'ai traite 2/3 bateaux qui avaient une partie de la coque touchee, comme par hasard le cote le plus expose à la lumiere. percage des bulles ou à la lime electrique jusqu'à la partie saine ou à la ponceuse orbitale quand ce sont des petites bulles mais nombreuses. bien reincer à l'eau douce 1 mois à l'air avec une jupe en film plastique pour augmenter la ventillation naturelle donc le sechage mastic epoxy + peinture epoxy de chez Castellano et anti fooling même origine plusieurs annees apres ça n'a pas bouge.
que ce soit en eau douce (lac du bourget) ouen eau salee med.
Je pense que le rabotage est une conn!!! il attaque la fibre et même si la coque est epaisse l'affaiblie ce n'est que mon avis,

26 déc. 2007
0

traitement perso de l'osmose
:-)Bonjour,

Je suis en fin de restauration d'un bateau et pensant terminer avec une peinture de coque, j'ai découvert sous l'antifouling de très nombreuse toute petites cloques du gelcoat.

Le bateau est de 76 mais en bon état general.

Votre témoignage me rassure un peu. Aviez vous mesuré l'humidité de la coque ?

A vous lire

JEan Philippe

09 déc. 2005
0

osmose
Dans quelle règion tu cherches ce chantier?

09 déc. 2005
0

traitement osmose
Vaste sujet qui ne peut se traiter en
quelques lignes.
Comme dit plus haut, les résines employées
ne sont pas les mêmes sur tous les bateaux; certai-
nes résines sont plus "poreuses" que d'autres (d'où
les differences d'attaque. La mise en oeuvre est
aussi importante: la température, l'hygrométrie
mais aussi l'ébullage, les reprises de stratifica-
tion. Par la suite, l'entretien par l'utilisateur:
les fonds sont-ils nettoyés et ventilés surtout
pendant l'hivernage; tous les 3,4 ou 5 ans le ba-
teau est-il stocké à l'air libre durant quelques
mois, l'antifouling gratté?
Le phénomène d'osmose est la vie normale
d'une stratification polyester (on ne s'arrache pas
les cheveux à la ue d'une tâche de rouille sur une
tôle d'acier). Il existe des appareils qui mesurent
le taux d'humidité d'une carène: une forte humidité
ne veut pas dire osmose. Cela veut tout simplement
dire que le bateau a besoin de sécher. Ne pas se
laisser abuser par le petit malin qui va crier à
l'osmose parce qu'il crève des bulles d'eau; les
bulles d'osmose laissent échapper un liquide
jaunâtre qui sent le vinaigre.
Quelques bulles se traitent à la meu-
leuse (en douceur!) et au mastic époxy aprés
rinçage et séchage. Lorsque vraiment le "loup est
dans la bergerie"... là aussi faut pas aller trop
vite.
Si le mal est à ses débuts, le rabotage
ou le meulage du gelcoat suffit (le rabotage per-
met de savoir l'épaisseur enlevée et donne une
surface régulière). Pour avoir fait du meulage
sur un certain nombre de bateaux (et entre autre
les coques d'un Solaris, cata anglais), je laisse
volontier ce travail à un "raboteur" (éviter de
croire qu'un rabot électrique de meunuisier peut
faire l'affaire...comme je l'ai vu faire).
Si le mal est important, on peut être
amené à enlever le gelcoat et le "mat" en dessous:
il nous est arrivé de re-stratifier 4 voire 5mm
de tissus. Il nous est arrivé une fois de passer
à travers certains endroits d'une coque qui avait
été traitée trop vite (séchage) et incomplètement
deux ans auparavent (c'est le chantier qui avait
fait le travail et l'avait garanti qui a payé la
"petite note".
Tout cela pour dire qu'il faut avancer
avec logique...et beaucoup de patience.
Bon courage et...Kenavo
Jef

09 déc. 2005
0

Es ce que l'on peut dire qu'un bateau mesuré à 21% d'humidité
ce bateau qui est a 21% en moyenne mais sans osmose déclaré doit-il être traité comme le recommande un chantier ?

j'avoue être dans l'expectative ?

09 déc. 2005
0

traitement osmose
Je le répète, d'aprés mon expèrience,
la présence d'une grande humidité ne signifie pas
osmose; la présence d'acide acétique, oui.
J'ai eu à faire une réparation il y a
quelques années sur un J 39 qui avait une conden-
sation terrible à l'intèrieur; le bordé "pissait"
l'eau, il n'y avait pas trace d'osmose.
En face d'un bateau trés humide et
ancien, faire sécher et appliquer un traitement
préventif. De toute façon avant séchage, enlever
tout l'antifouling; un examen de la carène en lu-
mière rasante et, ou passage du bout des doigts
permet de détecter un début de bulles invisibles
à la vue directe.
Comme écrit plus haut, le bois pourrit,
le fer rouille, l'aluminium "s'électrolyse", le
polyester " s'osmose". Depuis que l'on a déterminé cela, les expertises ne prennent plus systéma-
tiquement l'osmose comme vice caché.
Kenavo
Jef

09 déc. 2005
0

pas exactement vrai
Sans vouloir étaler ma science, la présence de beaucoup d'humidité dans le stratifié entraîne inévitablement l'hydrolise du polyester, sa dégradation par "dissolution" dans l'eau. L'absence d'osmose est due dans ce cas à une absence de protection extérieure, cette fameuse "barrière semi perméable" que constitue le gel coat.
La formation d'acide acétyque est accompagnée de formation de glycol, hautement hydrophyle, qu'il convient d'éliminer totalement pour obtenir un traitement durable. Le glycol étant soluble dans l'eau, il suffit de rincer à l'eau douce (et tiède si possible d'aprés certaines sources) la coque toute les semaines pour accélerer le séchage. En effet, s'il reste du glycol dans le stratifié, il capte l'humidité ambiante et empèche donc la coque de sécher.
Si pas d'osmose, le meilleur traitement consiste à sortir le baeau de l'eau tous les ans, quelques mois, à condition que l'intégrité du stratifié soit encore bonne.
Alex

09 déc. 2005
0

Chanyier traitement osmose
S'il y a un chantier a eviter, c'est celui de Dufour occasion de la Rochelle. Il sous traite avec un chamtier qui n'est pas responsable de ses actes. Traité en 2000, mon bateau a du être refait parce qu'ils n'avait pas employé le bon produit. Bataille juridique où l'on perd toujours des deniers. :-(

09 déc. 2005
0

Débat très instructif
J'ai parcouru avec grand interret toutes les interventions et j'avoue y avoir appris beaucoup sur l'osmose.

Merci encore pour toutes ses infos qui pourraient m'éviter de faire une erreur.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

un soleil gros comme ça

Après la pluie...

  • 4.5 (101)

un soleil gros comme ça

mars 2021