Qui a navigué sur un EXPLORATION ,archi.G.CAROFF ???

Bonjour,
je navigue et vie depuis 2ans sur un Exploration de 39pieds,construction amateur en acier que j'ai terminé.
Je n'en ai rencontré qu'un seul et en alu.et il n'etait pas encore à l'eau!
Je prepare une traversée pour la fin de l'année,direction Pacifique via le detroit de Magellan.
Et bien sur il y a des questions que je me pose,j'aimerai connaitre d'autres point de vue,maniabilité,points forts et faibles,echange d'avis...J'ai par exemple l'intention de lui ajouter un bout dehors pour le tenir plus facilement au cap au portant(tendance a loffer)
etc...
Merci de votre participation.
vince,port leucate

L'équipage
28 jan. 2005
29 jan. 2005
0

comme si j'etais toi
...J'ai appellé G.Caroff,c'est vrai qu'il n'est pas avare de conseils,et ma foi,fort sympathique.
Selon lui,aprés examen de cotes diverses et concordantes avec les plans,le probleme qu'il soit ardent viendrait de la grand voile trop creuse,il n'est neanmois pas contre avec un bout dehors de 80 cm,en dessous ce serait inutile.
Pour finir j'ai trés peu de chance de trouver du monde connaissant l'EXPLORATION car il n'en existerait QU'environ 150! merde c'est tout de meme un bon bateau!!
merci Gébé pour ta contribution,
vince.

31 jan. 2005
0

histoire de
... remonter l'annonce pour etre sur que je soit le seul à connaitre l'exploration sur Hisséo.Bon c'est vrai ils sont pas nombreux,mais ca risque rien d'essayer!
Bien du plaisir à tous.
vince

0

c'est vrai que
souvent un bateau est ardent parce que les voiles sont trop creuses, l'étai mal tendu, l'ensemble mal règlé etc...

D'autre part, c'est bête de lui refaire un nouveau jeu de voiles pour t'appercevoir qu'il est quand même trop ardent.

Le gréement est-il conforme au plan d'origine?

D'autre part, avec tes projets, un bout dehors ne serait pas mal, mais pour en faire un côtre alors, avec trinquette autovireuse p. ex.

31 jan. 2005
0

ardent ...ardent...
comment est il avec 1 ris ?

et est ce un genois à fort recouvrement ?

gg.

31 jan. 2005
0

avec 1 ris...
Avec un ris ou deux,c'est mieux,et avec la trinquette en plus du genois ca marche au poil.
Le probleme essentiel c'est que dés que ca fraichit j'suis obligé de monter la trinquette pour equilibrer le rafiot,le ou les ris etant déja pris,c'est ca ou lutter avec la barre.Dans les deux cas il y a des fois ou seul on est deja assez fatigué comme ca!
J'aimerais n' avoir qu'a reduire le genois et prendre les ris necessaires,plutot que d'envoyer la trinquette.
Quand ca fraichit encore avec 4ris de pris et trinquette,je suis obligé d'envoyer un bout de genois pour l'equilibre.Ca vous parait normal?
Alors le bout dehors ne serait il pas la solution,ce qui me permettrai d'ajouter un etai pour un genois leger...Au lieu de casser ma tirelire et d'acheter une GV "plate"?

31 jan. 2005
0

ben à priori
de toute façon, la gv neuve il faudra bien y passer un jour ou l'autre, maintenant est-ce que ça changera qqch, mystere.
maintenant, ce que je pige pas c'est les variations de comportement.
tout ceci ne viendrait-il pas d'une mauvaise reduction, au lieu de quatre ris (quatre!!!???!!)trinquette, ne vaudrait-il pas mieux pas de gv et trinquette, ou une gv de brise type suedoise...
ce que je peux dire c'est que l'allongement du plan de voilure n'est pas en general un facteur stabilisant. plus la gv est reduite avec une voile d'avant petite, plus le centre de voilure se deplace sur l'avant, c'est peut etre la l'origine du pb,et dans ce cas un bout dehors...
ce qu'il y a aussi c'est l'allure ou les allures ou cela se produit: au portant, par vent fort j'ai tendance à ne garder que les voiles d'avant, ainsi le bateau est beaucoup plus confortable à la barre. au pre, je reduit tot et equilibre le plan de voilure pour garder le centre velique le plus centre possibe (sur un cotre, surun sloop c'est pas posible).
si tu pouvais un peu mieux preciser ce qui se passe, dans quelles conditions et avec quelle voiles reduites ou non, on pourrait sans doute y voir un peu plus clair, à moins que les piste que je te donne ne suffisent.
bon vent
jpierree

31 jan. 2005
0

Ce que tu écris prouve
que le bout dehors ne résoudra pas ton problème. En hissant la trinquette, tu recentres le CV ce qui rend le bateau moins ardent.
Au lieu de prendre un ris, pose un cunningham : ton bateau restera équilibré et tu seras surpris de sa vélocité.
En final;, Carroff doit avoir raison (étonnant non) : ta GV est trop creuse.

31 jan. 2005
0

n'étant ni arch,ni maître voilier.....
au vu de ce que tu décrits,il me semble aussi comme Diaoulig,et Evenqueel,que le problème viendrait de la GV,voire de la quête du mat,voire de la conjuguaison des deux.
Ca pourrait venir d'un centre vélique trop sur l'arrière(GV creuse=recul du centre de poussée,mât trop en AR=recul geométrique du centre vélique)et en plus si il y a les deux!!!
Ceci,pourrait expliquer la nécessité de porter la trinquette pour ramener ce centre en AV par rapport au centre de dérive.
Peux tu nous dire de combien est cette quête?à combien estimes tu le creux de GV en %?
Cordialement,jacquot.

31 jan. 2005
0

hmmmmm
bonne reflexion chers amis, c'est vrai que j'ai une quete de mat en arriere de 20 ou 25cm en haut du mat (15,3m),pataras raidi pour tendre l'etai que j'ai coupé un peu long...et que ma GV(et oui 4ris)est creuse,je ne sais comment on l'exprime en °/°(meme la touche j'sais pas ou elle est!!)ah si%%%%%(bof).Ceci expliquerait mon pd..
Pour ce qui est de l'allure ,c'est au largue que le bateau est ardent, barre au vent de 20°por corriger son ardeur.et quand une vague nous rattrape,alors là faut anticiper et abattre avant le mini surf...sinon t'arrive pas a le tenir,mais ceci me parait normal vu son deplacement de 15tonnes .
Donc,je vous entend d'ici,Yaka recouper mon etai,et puis on y verra deja mieux,et si ca suffit pas à revoir la GV.
En tout cas encore merci,ya des fois on part dans de ces trucs!!!...mais c'est pas vilain et pratique un bout dehors....

31 jan. 2005
0

bi safran
tu as peut etre des soucis de safrans et surtout le skeg qui est peut etre trop petit ,de plus un bateau a bouchains tres large des qu il gite peut passer sur sa barre si mal pensé, Carof a dessiné beaucoup de voilier , malheuresement pas tj efficace , regarde avec un archi le probleme et bi safrans peut etre, sur mon boat il y a 2 safrans , jamais le bateau quelque soit sa gite monte au vent jamais

31 jan. 2005
0

peut etre Janusz KURBIEL?
amicalement

31 jan. 2005
0

c'est bizarre (et je vais encore me faire avoiner)
sur différent fils il y a toujours la meme chose qui revient, du genre:

"j'ai un tartempion 18 de Caroff, c'est un bateau super bon, mais il faut que je modifie telle ou telle chose pour qu'il marche normalement" et ce n'est jamais des peccadilles

j'ai jamais entendu ça avec des bateaux Finot, Van de Stadt, Harlé,Presles, Auzépy Brenneur, Langevin,Bigoin,Berret, Holland, Subrero, Joubert et pas mal d'autres

Quid? ;-)

amicalement

31 jan. 2005
0

Je vois qu'on est au moins 2
à penser la même chose.
A sa décharge, faut dire que ce ne sont que des plans pour amateurs qui ne restent quand même que des amateurs. Les meilleures réalisations ont souvent très peu de problèmes fondamentaux. Dans ce cas-ci, d'ailleurs l'énnoncé de solutions comme le bout dehors ou le bi-safran montre bien la limite de la démarche: Aux petis maux les grands remèdes ;-). Un pro ou un amateur averti, avant d'aller aussi loin, vérifiera la quête, la coupe de la voile, l'usage qui en est fait, et des tas d'autres possibilités avant d'entreprendre une refonte du plan de voilure ou des appendices (mais là ça veut dire que le bateau est de toute façon une merde).
Faut pas être très malin pour faire un plan de monocoque de 40-43 pieds qui fonctionne et Carroff a de l'expérience. Même si ses bateaux sont souvent des veaux difficiles a régler fin, ils correspondent à l'idée que se fait le français moyen du grand voyage. Et il y en a plein qui naviguent. A ce titre, il a participé dix fois plus que certains écrivaillons à la réussite de la démocratisation de la voile. Même si on aime pas toujours ses plans, on lui doit au moins ça : du concrêt, pas de la reverie soixante huitarde qui se finit par un ferrociment à moitié terminé dans le champ voisin.
Alors, quand on peut pas avoir, le beurre, le prix du beurre et le sourire de la crémière... on a du carroff :pecheur:

31 jan. 2005
0

pour apprécier le % de creux...
de la GV,celle ci à poste,bien gonflée,tu mesure la profondeur du creux,et tu fais le rapport avec la longueur de la bôme,déja, si le point le plus loing de la bôme est à + de 1/3 de la longueur de cette dernière,tu peux te dire que la GV est Has-been!!!
Par contre,25cm de quête c'est pas énorme,encore que tout dépend du navire...
Aussi,est-ce que l'étai est très raide,car s'il est mou,le creux du gégène recule lui aussi!
Et si,une fois que tout ça est vérifié,en étant sûr que tu mets les bonnes combinaisons de voiles,restera plus qu'a,comme dit Rolle,à voir côté safran(à combien,est-ce qu'il ventile,avec combien de do d'angle??)
Cordialement,jacquot

01 fév. 2005
0

amis
j ai un amis qui a construis un d i en alu , premiere sortie le boat inbarrable car il avait des voiles d occase, mouveaux jeux de voile , la presque impec mais pas de stabilité de route , le skeg beaucoup trop petit , dois modifier cet hiver ou bi safran , regarde de se coté la , tu reculera le centre de derive , ou regarde aussi a metre un derive ar

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (89)

le beau temps...

mars 2021