Qui a installer un alternateur d arbre ?

Je veux installer un alternateur d arbre vur mon voilier equipe d un volvo MD3B avec reducteur MS et j ai lu sur le forum que pour eviter tout probleme de vibrations et usure il fallait installer l alternateur solidaire du moteur ou de l inverseur et la poulie sur le tourteau
Je cherche des idees afin de realiser un kit d adaptation solidaire de l inverseur MS
Vos conseils seraient bienvenus Merci JP

L'équipage
04 nov. 2004
04 nov. 2004
0

Bonjour,
Notre alternateur d'arbre est fixé sur l'inverseur. Le kit d'adaptation est proposé par Valeo en standard.

Je pourrais "peut être" te mettre une photo ce soir (j'ai fait des photos de tout le bateau pour pouvoir envoyer en cas de pb technique), la fixation de l'aletrnateur en fait peut être parti. Faut juste que je regarde.

Bon bricolage,
Nicolas

04 nov. 2004
0

Bonjour Freja
ok je veux bien des photos ca peut donner des idees car faire une fixation sur l inverseur qui est de forme ronde ? mais peut etre que ca existe deja chez valeo ou ailleurs.....

04 nov. 2004
0

chez moi , l'alternateur est fixé sur l'inverseur,
j'ai utilisé la poulie fournie par valéo et j'ai fait faire une adaptation par un atelier de mécanique pour la fixation entre l'inverseur et la ligne d'arbre.
le probléme que j'ai aujourd'hui est que l'alternateur ne commence à charger qu'a partir de 5 nds de vitesse. en fait il commence à charger vers 3 nds mais comme il faut l'exciter, entre 3 et 5 noeuds ce qu'il fournit compense l'excitation.
j'envisage donc de monter une poulie de plus gros diamétre pour produire plus tôt et plus
par contre dés que je marche à plus de 5 nds, il étale facilement toute la consommation courante.( radar, pilote, gps,loch,anémo,radio )
Alain

04 nov. 200416 juin 2020
0

Attention avec une poulie trop grosse
Si le rapport entre les poulie est trop important, l'hélice ne démarrera pas avant 6 ou 7 noeuds.
Ne me demande pas pourquoi, ça doit être de la physique tellement élémentaire que je suis incapable d'y penser ;-).
Sur le 1er bateau en alu, il y avait un alternateur valeo monté sur la coque avec poulie valeo (2 demi lunes près du tourteau (diam=20cm de mémoire). Ca se déclenchait péniblement vers les 4,5 noeuds et j'avais 2 à 3 amps à 6 noeuds, mais le pire était l'usure des courroies (bonjour la poussière) et il fallait désaccoupler pour en mettre des neuves.
Comme je suis un mec super malin (vous vous en êtes déjà tous aperçus :-) ) , j'ai fait faire une super poulie de 26 ou 28 cm de diam (toute la place dispo) en alu et un génial support sur l'inverseur et le moteur. Les essais très concluants : l'alternateur ne débitait plus avant 5 noeuds bien tassés et se freinait tout seul arrêtant la rotation de l'arbre, et ça pour 1 ou 1,5 amps. Pendant la traversée j'ai réussi à avoir 15 amps dans des surfs à 10 ou 12 noeuds puis plus rien pendant l'ascension de la vague et ainsi de suite. Ensuite le génial support a rendu l'âme pendant que je réparais la barre franche cassée par le pilote trop généreux :-D .
Bref, une poulie trop grosse, c'est pas forcement une bonne idée et si tu étales ta conso (voir un poil plus) à 5 noeuds, ça me semble génial.

Il existe une règle que je n'ai jamais pu vérifier et qui dit : alternateur d'arbre d'hélice = 1 noeud de moins en vitesse et 1 ampère par noeud (à partir du moment ou l'arbre tourne evidemment).
Donc si tu vas à 6 noeuds et que tu enclenches ton alternateur d'arbre, tu dois charger 5 amps et aller 5 noeuds.

Personnellement je suis en train de penser à un truc à embrayage (genre compresseur de climat ou frigo) mais ça me paraît bien compliqué et bouffeur d'énergie. J'avance pas vraiment dessus.
Il y a des bidules assez cool qui existent dans les fils de HEO qui mérite de se refaire un tour.

04 nov. 2004
0

et pourquoi pas
l'alternateur trainé,je trouve ça sympa,on use pas l'inverseur,ni le presse étoupe,il produit environ 5amp à 5nds,il fait jouer les poissons(les gros!!)et il occupe bien le skipper,quand il faut démèler le sac de nouilles quand on le remonte à bord ;-),mais c'est simple comme bonjour,il y en a même qui se transforment en éolienne!
Je vous l'accorde,un peu hors sujet,mais pas tant que ça,quand il s'agit de produire de l'électricité.
jacquot

05 nov. 200416 juin 2020
0

une photo avant de me coucher
Hélice tripale, alternateur 25A monté face à l'arbre sur inverseur Hurth : la generation la plus stable et la plus fiable que j'ai eu.
La photo montre simplement la plaque d'adaptation de l'alternateur sur un inverseur Hurth.
Bonne nuit, à demain

05 nov. 2004
0

Une ch'tite question...
Je me pose aussi la question existentielle : "alternateur d'arbre ou hydro-générateur à traîner".

Avez-vous eu des problèmes question presse étoupe avec un alt. d'arbre ?

Je suis équipé avec un presse étoupe tradi, ce qui fait que je dois le resserrer régulièrement (env. toutes les 15 à 20h de moteur).
Ne vais-je pas devoir faire celà tous les jours en traversée, malgrès que l'arbre tourne quand-même moins vite ?

Et aussi, j'ai une hélice bipale.
Est-ce possible, à votre avis d'obtenir, assez de couple/vitesse de rotation ou dois-je obligatoirement changer pour une tripale (Grrr, ça freine !!)

05 nov. 2004
0

je vends le mien
en decembre, apres demontage, je vends un 40 Amps. tout refait ( roulements, electronique) complet avec poulies. Pas de de chassis d'installation, il est monté sur l'inverseur avec de simples plaques de metal. Je le vends ca il m'est inutile tout simplement. Region Languedoc/Roussillon.

05 nov. 2004
0

Je suis un utilisateur très satisfait
de l'alternateur de ligne d'arbre et ceci depuis longtemps : il n'y a pas plus simple, plus robuste, plus souple d'utilisation.
On marche bien, on produit. On se traine, on coupe l'exitation.
On ne veut pas désacoupler tous les ans pour changer la courroie : on en prevoie trois ou quatre enfilées à l'avance sur la ligne d'arbre...et en cas d'inactivité prolongée, on nettoie le réa de temps en temps (comme pour toute poulie). Ma courroie actuelle y est depuis 6 ans.
Si vous voulez prendre un alternateur de ligne d'arbre, ne choisissez pas un "monstre" : 25A pour alimenter des batteries pendant une traversée, c'est large.
Si vous voulez utiliser un tel alternateur pour des sorties à la journée par petit temps, cela ne vaut pas le coup.
Je suis nouveau sur hisse et haut mais je commence à comprendre que beaucoup d'entre vous ont des consomation électriques phénomènales : je ne critique pas, je constate :-) alors pardonnez moi si je suis un peu décallé dans mes propos.
Bref, en ce qui me concerne : alternateur 25A solidaire de l'inverseur (penser aux ailettes de refroidissement dans le bon sens de rotation), joint tournant et hélice tripale.
Une fois que l'on sait qu'en dessous de quatre noeuds il n'y a pas grand chose à la sortie,on regarde le témoin de charge et on attend des jours meilleurs (eolienne, hydrogenerateurs : même combat).
pour le fun, comme je n'aime pas beaucoup consommer du gazole et comme je suis nul pour la pèche, je fais des sorties voiles pour recharger mes batteries :-)
J'oubliais : avec mon camion en ferraille, je jure qu'à cinq Kts, que je mette en marche ou non l'alternateur, je ne vois pas la différence au Loch.
Certains d'entre vous parlent de trolls, j'avais une copine qui, lorsqu'elle trouvait nos discutions ennuyeuses demandait :
-"Au fait, vous preferez le Gaz ou le Kerdane, avec enrouleurs ou sans, acier ou alu, eolienne ou panneau solaire ?" et en désespoir de voir que la bagarre ne se déclenche pas : "En route vous laissez tourner votre hélice ou vous la bloquez" ?
Bonne journée

05 nov. 200416 juin 2020
0

Et voilà ...
la photo comme promis.

(un peu crade l'arrière du moteur, faut que je fasse du ménage cet hiver)

NB: on voit le support mais pas l'alternateur, déposé au moment de la photo.

05 nov. 2004
0

Depuis 10 ans
Avec mon Lombardini équipé d'un technodrive, j'ai dû fabriquer un bâti spécial en inox. Ce n'est pas bien compliqué. Il y a deux points de fixation, l'un fixe, l'autre mobile avec une vis de blocage pour assurer la tension de la courroie. La prétendue usure de l'inverseur est une légende qui a la vie dure. Il suffit de ne pas oublier l'huile.

Comme dit plus haut, j'enfile 3 ou 4 courroies à l'avance.

Il vaut mieux une hélice de traction, grand diamètre petit pas que l'inverse.

Il débite à partir de 3.5 noeuds et compense la conso à 4.5 noeuds, même avec le radar.

L'excitation n'est pas indispensable et le voltmètre ne fait pas la différence.

Alors çà freine ???? théoriquement sans doute un peu, mais avec ma coque acier et son chapelet d'anodes tout le tour, çà se sent peu.

Si l'on envisage un hydrogénérateur traîné, pourquoi pas ?, mais pas question de pêcher à la traîne et puis, comme les anciens lochs à poisson, il faut penser à emporter des hélices de rechange car elles finissent immanquablement dans le ventre d'un requin (en grand voyage s'entend)

05 nov. 2004
0

La Poulie crantée ?
C'est un choix du constructeur du kit ou de la récup ? Personnellement, j'aurai plutôt choisi une courroie trapézoidale ( cf automobile) pour réaliser un débrayage facile par tension de galet

05 nov. 2004
0

Arch, la poulie crantée
Bien vu pour la poulie ! J'ai acheté le bateau avec ce montage. Je n'ai pas fait gaffe à ce moment là. Mais il ressort que la poulie crantée est un mauvais choix (et je ne sais pas d'où peut venir cette modification) car l'arbre de l'alternateur (d'arbre ! :-D) est trop court pour recevoir une poulie crantée. Il en découle que la fixation de la poulie sur l'arbre (d'alternateur, faut suivre !) est trop faible, et donc au bout d'un certain temps (un peu plus long que le temps de refroidissement du fut du canon !! :-D), cette poulie reprend son indépendance et trouve une position plus confortable dans le fond de la cale.

D'où la dépose de l'alternateur sur la photo.

Ca me fait penser que je dois appeler Valeo pour avoir les références des poulies à courroies trapézoidales

05 nov. 2004
0

pour swanée
je suis aussi équipé d'un presse étoupe classique et je ne perd pratiquement pas d'eau ( un verre tous les 8 jours en nav )je ne le resserre jamais , mais je le graisse réguliérement.
je suis d'accord avec jacquesb sur son analyse et moi aussi je constate aucune dif. de vitesse avec alternateur en service ou hors service ou encore helice bloquée.
lors du montage j'ai questionné Nanni au sujet de l'éventuelle usure de l'inverseur et la réponse ecrite que j'ai reçu précise qu'il n'y a pas d'usure si le niveau d'huile est correct.
quant à l'hydrogénérateur , je trouve son utilisation bien plus contraignante que l'alternateur qui est a poste. ça me fait un peu penser à la ligne de pêche qu'on oublie lors d'un virement et qu'on retrouve sous l'hélice ! sans tenir compte des algues qu'on peut ramasser.
Alain

05 nov. 200416 juin 2020
0

A propos des courroies
Pour les deux alternateurs du moteur, les trois du groupe et l'alternateur d'arbre, j'ai une boîte de trente mètres de courroie, que j'ajuste à la longueur voulue...

Très pratique, rien à démonter. :-)

05 nov. 2004
0

Cékoidon ?
ce truc ? Ca a l'air pratique ça ! Ca remplace tout type de courroie ?

05 nov. 2004
0

Fred ...
tu nous mets l'eau à la bouche :-) Donnes des détails ?

05 nov. 2004
0

Il a du ...
confondre son café avec du Ti Punch ce matin, résultat il s'est rendormi ! :-D

Bon bah, faut attendre qu'il dessoule ! :-p

05 nov. 200416 juin 2020
0

Pfff... 11:40 locale
et je sors d'un Swan où je refais les frigos... 45° dans lesdits frigos pour l'instant...

Je m'offre donc une chtit' bière bien méritée :-)

Les courroies sont des courroies à agrafes, c'est vieux comme l'industrie et très utilisé dans celle-ci pour des raisons de simplification de stockage.

Il existe plusieurs marques, les bonnes, les moyennes et les mauvaises...

Ca tient aussi bien sinon mieux que les courroies classiques, j'en ai sur le GE qui ont plus de 3000 heures... en tout cas elles chauffent moins que les courroies classiques, ce qui explique peut-être l'usure moindre...

On les trouve en différentes largeurs, 10, 12, 17 mm et plus, et pour la marque américaine que j'utilise en boîtes de 25 ou 100 pieds, soit 7,5 mètres ou 30 mètres de long.

La photo est celle du moteur de Tilikum...

:-)

05 nov. 2004
0

Une info peut en cacher une autre !
Ouah, super !

Super pour l'info sur les courroies, je suis sur qu'il n'y a pas grand monde qui connaissait. Ca se trouve chez quel type de fournisseur habituellement ?

Mais super aussi pour la photo, je cherchais comment rajouter un alternateur sur le haut du moteur, tu viens de me donner la solution ! La photo de ton moteur vient de rejoindre ma base personnelle !

Merci Fred :-)

PS: ton Swan, je comprends qu'il soit motivé sous les cocotiers, parce qu'à Paris, avec les 10 ° en ce moment ..... :-(

06 nov. 2004
0

Où trouver ces courroies...
En France chez Prudhomme Transmissions,belle qualité mais hors de prix...

Je suppose que les mécanos de chalutiers en utilisent également car sur ces moteurs sont installées beaucoup de poulies pour les diverses pompes et autres alternateurs auxiliaires...

Je prends les miennes aux USA par correspondance, très bonne qualité et trois fois moins cher qu'en France.

"Power Twist Plus", www.fennerindustrial.com[...]nd.html

Il me semble qu’ils ont des représentants en Europe, ( les US sont plus près pour moi :-))

A l'utilisation, attention de bien respecter le sens d'installation ! (bien lire la notice !)

Attention aux mauvaises copies qui ne peuvent que décevoir...

06 nov. 2004
0

Voici le lien
chez nos amis Anglais :

www.btl.co.uk[...]nsf/BTL

:-)

06 nov. 2004
0

Pendant le fonctionnement du moteur....
L alternateur d arbre n a t il pas tendance a chauffer ou a user des courroies vu sa vitesse de rotation beaucoup plus elevee?
doit on laisser l excitation en service si oui son debit s ajoute t il a celui de l alternateur moteur

06 nov. 2004
0

l'alternateur d'arbre est normalement prévu
pour supporter le régime de rotation maxi du moteur, sinon, il faut le débarquer

le débit de cet alternateur ne s'ajoute pas à celui du moteur, car la régulation fait que chacun réduira son propre débit pour que la somme des 2 ne dépasse pas la demande de la batterie et meme s'il y a interaction entre les deux, chacun peux croire que la batterie est chargée en "voyant" la tension délivrée par l'autre et s'arreter de charger en réalisant un système pulsé artificiel

amicalement

06 nov. 2004
0

Euh… JP… tu as raison en partie, mais :

si l’on prend un alternateur d’arbre standard de chez Valéo, capable de débiter 25 A maxi, celui-ci va débiter environ 5 ou 6 ampères hélice traînée, et 25 ampères hélice entraînée par le moteur.

L’alternateur du moteur, on va dire 60 A, en début de charge (batterie servitude déchargée à 50%) va charger en principe 60 ampères, PLUS les 25 ampères de celui entraîné par l’arbre d’hélice, soit 85 ampères au total…

Cela ne va pas durer longtemps, mais ce n'est pas négligeable si l'on fait tourner le moteur POUR recharger!

Ce n’est que lorsque la tension de régulation va monter vers les 14 volts que les régulateurs vont réguler, bien sûr pas ensemble (ce serait trop beau), et il est vrai qu’a un moment donné, l’un des deux (celui dont le régulateur est réglé le plus bas) ne va plus rien débiter. Cela n’a aucune importance.

Concernant les vitesses (ça c’est pour "jp-non inscrit") c’est tout simple :

Poulie arbre D 200, alternateur D 50, inverseur 1 / 3, moteur 3000 t/m = alternateur 4000 t/m

Poulie arbre D 200, alternateur D 50, inverseur 1 / 2, moteur 3000 t/m = alternateur 6000 t/m

Poulie arbre D 300, alternateur D 50, inverseur 1 / 2, moteur 3000 t/m = alternateur 9000 t/m

Et ainsi de suite…

La plupart des alternateurs peuvent tourner sans soucis à 10000 t/m en continu sans problème.

La température normale de fonctionnement se trouve entre 80° et 100°, on ne peut pas laisser la main dessus, mais c’est normal…

:-)

06 nov. 2004
0

qui a installe un alternateur d'arbre?
je me suis laisse dire que quand on deforme
de la ceramique,ca produit de l'electricite
genre allume gaz.
Dernierement,j'apprends que l'on peut tisser de la ceramique,genre cordage pour raquettes de tennis,l'energie ainsi obtenu soignerai le
tennis machin bien connu des praticants.
Et je me mets a rever, une grand voile tissee en
ceramique serai se EDF a bord de nos fiers
coursiers.Mais je reve!!! a moins que?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

Souvenir d'été

  • 4.5 (97)

Baie de Naples. Quand vient la nuit..

novembre 2021