Qui a fait une transat avec un Oceanis 381 ?

Bonjour,

nous envisageons de faire une transat avec un Oceanis 381.

J'aurais aimé avoir des retour de gens qui l'ont fait avec ce bateau : points forts, faiblesses, inconvénients, coups de coeur, coups de gueule, ...

J'ai lu pas mal de trucs sur le forum, du pour, du contre ; là je ne cherche pas à savoir si c'est le bon choix mais plutôt avoir des retour d'expérience de gens qui l'ont vécu.

Merci d'avance !

Bonjour à tous,
Ceci est un sujet voiles (ex forum technique), pas une discussion/polémique sur la notation des qui est longuement débattu en forum support et hors sujet ici,
merci de respecter le sujet pour en faciliter la lecture.
Tout post HS sera supprimé.

L'équipage
27 fév. 2020
27 fév. 2020
1

Bonsoir,

Faire une transat avec un 38 pieds de "croisière", quelque soit sa marque, est d'abord une histoire de préparation du bateau (accastillage, état des voiles, avitaillement, etc...) et de la capacité de l'équipage.

A cela s'ajoutent les conditions météo qui, d'une année sur l'autre, ne sont pas les mêmes.

27 fév. 2020
0

Bonsoir Phil o zoo,

on pourra d'autant mieux s'y préparer avec ce bateau qu'on aura eu des retours d'expérience ! ;-)

28 fév. 202028 fév. 2020
1

Quelle horreur ces avis négatifs anonymes !!!
Phil o Zoo est déjà à "-2", il se fait immédiatement dézinguer alors que sa contribution n'a rien de clivant.
Désolé de cette digression.
Pour essayer d'être un tant soit peu positif, je suggérerais à Beobes de consulter les rapports de l'ARC, notamment sur Yachting Word; en souhaitant toutefois que ce micro conseil ne soulève pas une nouvelle lapidation...

28 fév. 202028 fév. 2020
0

Bonjour CapCool,
je n'ai jamais consulté les rapports de l'ARC.
Ils font des retour sur les bateaux spécifiques ?
J'irai voir, merci.

28 fév. 202028 fév. 2020
1

Bateaux spécifiques, NON, mais conseils d'intérêt général, basés sur des centaines de transat, OUI. Phil o Zoo à raison, tous les voiliers peuvent traverser, tout est dans la préparation. Par exemple, la principale cause d'avaries est le ragage...
Tu peux également te procurer la liste des matériels obligatoires pour faire l'ARC. Je ne partage pas leur vision hyper sécuritaire, mais en tant qu'organisateurs, ils se bordent... Ca te donnera peut-être des idées.
Entre ceux qui ne sortent qu'en coffre-fort et ceux qui traversent en planche à voile, c'est à chacun de mesurer le risque; il n'y a pas de règle. Butine à gauche et à droite les conseils que tu trouveras (ils sont légion et faciles à trouver), mais, à la fin, c'est à toi qu'appartiennent les décisions.

28 fév. 2020
0

Merci CapCool pour ta réponse.
Les rapports de l'ARC me semblent être une bonne source d'infos !

Si Phil o Zoo a eu des -1, c'est peut-être parce qu'il ne répond pas à la question...

La question n'est pas de savoir comment préparer une transat (même si j'ai encore énormément de chose à apprendre) mais d'avoir des retours de gens qui l'ont fait (si possible) avec un Oceanis 381.

La question n'est pas non pus de savoir si un Oceanis 381 peut faire une transat.

28 fév. 2020
1

avant de se lancer sur ces voiliers de série fabriqués pour de la petite nav par temps clément .
une bonne préparation s'impose ,commencer par le gréement dormant et courant ,les cadènes et surtout les renforts et les reprises intérieurs,surtout sur ce modèle
et puis tout le reste .
alain

28 fév. 2020
0

Le gréement courant est pratiquement neuf.
Le gréement dormant va être remplacé l'année prochaine.
(Le vis de mulet est tout récent.)

Je note le point d'attention aux renforts et reprises intérieurs !
Comment vérifier tout ça convenablement ?

28 fév. 202028 fév. 2020
0

Merci CapCool, "on" dira après que je pourris les sujets, cette notation perverse y contribue beaucoup à cause des TOC de certains qui réagissent à la simple vue de mon pseudo.

Pardon beobes de ne pas avoir répondu à ta question, peut-être n'as-tu pas compris ma réponse ?

Je voulais dire que si le génois (trop vieux) explose quelques jours après le départ des Canaries tu te retrouveras assez mal.
Si la drisse de GV (ou de génois, ou les deux) lâche, ce ne sera pas mieux. Ne parlons pas du mât qui casse... il y a un qui en est mort, de soif, d'avoir en plus mal fait le plein d'eau en partant.

Bref, je reprends ta question : "comment dois-je préparer un Océanis 381 pour une transat ?"
désolé, ma réponse sera la même, "comme n'importe quel autre voilier."
Des bouquins ont certainement été écrits sur le sujet.

Bonne journée.

@ PS : si en plus le bateau choisi a déjà des défauts de construction, effectivement il faut poser la question sur ce modèle, mais tous les bateaux de série, à défaut d'avoir ces défauts, sont perfectibles comme le signale Alain "thecat".

28 fév. 202028 fév. 2020
0

Bonjour Phil o Zoo,

je suis toujours content que des gens répondent à mes posts et je te remercie.

Quand je dis que tu ne réponds pas à la question, c'est juste que chaque fois qu'on évoque le mot transat, les réponses sont systématiquement "Il faut bien se préparer, ... ".

Je compte partir avec mes gosses, je ne suis pas inconscient, si je pense que nous, les enfants ou le bateau ne sont pas prêts, on ne partira pas !!

Je ferai surement d'autres posts sur la préparation, l'équipement, ... Mais dans celui-ci j'aimerais juste avoir des expériences de gens qui ont fait une transat avec ce genre de bateau.
Histoire de voir ce qui a été bien et moins bien et qui est +/- spécifique au bateau.
Ou par exemple, la faiblesse des renforts et reprises est une "super" info.

28 fév. 2020
0

Essentiel indispensable

Si safran suspendu, cause de au moins un abandon de bateau par an sur la route des Antilles

Prévoir safran de secours, je vais te retrouver le bon lien

Ou entraîne à navigation avec un traînard fixé au maître bau avec un bout sur le winch de l autre côté

02 mar. 202002 mar. 2020
0

La doc pour l'entrainement sans gouvernail, bon courage :-)

03 mar. 2020
0

Super !
Merci !

28 fév. 2020
0

J'avais déjà pensé au safran de fortune mais pas au safran de secours.
J'ajoute à la liste ! ;-)

29 fév. 2020
0

pour te tranquiliser tu peux toujours copié le safran de fortune genre seatex mais au large dans la houle de l alizé il ne te sera d aucune utilité!!!! le lien du safran de secours de jeanlittlewings oui c'est un vrai safran de secours mais tu devras etre scotché à la barre et vu le prix et l encombrement je choisirai plutot un Hydrovane qui fais office de régulateur et de safran de secours, un autre avantage il met au repos ton safran principal donc les paliers aussi et c est pas négligeable vu les efforts que les pilotes automatiques engendre en transat...(par experience en 2017 nous avons eu un tres gros jeu du palier superieur à 900 milles de Grenade)... pense à emmener un peu de contre plaqué une bonne scie dans notre cas cela a permis de fabriquer des cales et de réduire le jeu pour poursuivre notre route à vitesse plus réduite...

28 fév. 2020
0

ce sujet bateau est d'abord celui du skipper

son expérience, son équipage, sa philosophie, sa conception de la croisière, le temps qu'il s'accorde pour cette croisière, ce qu'il veut entreprendre avant, ce qu'il compte faire après...

L'objectif de la préparation: la capacité de faire face aux situations possibles voire inédites

c'est par la pratique et connaissance personnelle de son bateau, de la navigation avec son l'équipage, de croisière plus ou moins longue,de la connaissance météo, de sa capacité à l'autonomie et a la décision que le skipper se forme et choisit de réaliser son projet.

l'expérience des autres n'est qu'un sujet de réflexion secondaire, non prioritaire, et ne s'applique pas uniquement au projet envisagé.

la question posée ici semble se limiter au bateau et présente peu d'intérêt .

L'objectif de la préparation est avant tout la capacité de faire face aux situations possibles voire inédites

plus que l'expérience, c'est la réflexion personnelle qui conduit la préparation

Les défauts du bateau n'ont pas grand chose a voir avec les aléas de la navigation,si la drisse casse, il faut en avoir une autre en place, ou de rechange, ou pouvoir en confectionner une , et être à même de monter au mat.

une drisse neuve peut aussi lacher au bout de 15 jours de mer....

28 fév. 2020
2

Bonjour awa,

si la question est secondaire et sans intérêt pour toi, personne ne t'oblige à y répondre...

Il semble que dès que les mots "transat" ou "grande croisière" ou ... sont dans le sujet ou la question, on ne peut plus rien parler d'autre que la préparation du skipper et du bateau...

Vous ne savez rien de ma préparation (qui pourrait être totalement inexistante ou déjà très bien pensée)... et ce n'est pas le sujet du post.

Fritz a déjà attiré mon attention sur les renforts et reprises intérieurs de CE bateau ; ce qui est une très bonne info pour moi.

28 fév. 202028 fév. 2020
0

Pour revenir au sujet, et merci Beobes pour tes réponses, je comprends mieux ta question qui aurait pu être :
"Comment améliorer un Océanis 381 en vue d'une Transat."
Car nul besoin de faire une transat pour en découvrir les éventuels défauts, et tous ceux qui en ont un, sans avoir fait de transat, pourraient répondre à la question.

Hé oui Awa : "une drisse neuve peut aussi lâcher", 2 fois dans ma première transat à cause du ragage en tête de mât, drisse pas trop étarquée pour que la GV soit creuse, mais GV qui "bat" dans les roulis et les variations de la force du vent, j'étais "équipier débutant", j'ai compris l'utilité d'une retenue de bôme que le chef de bord avait "oubliée" d'installer.

(*) www.inserm.fr[...]ifs-toc

28 fév. 2020
0

Effectivement, c'est surtout un retour sur la navigation avec ce bateau (points forts, points faibles, points d'attention), même hors transat.
Mais preneur des expériences de grandes traversées ! ;-)

28 fév. 2020
0

Sortir par mauvais temps , c l entraînement que j avais fait, disons un bon 7 avec rafales pas du 9 ou 10 !

28 fév. 2020
0

utiliser la fonction recherche "oceanis 381" il y a des tas de questions et d'infos donnés par les propriétaires

28 fév. 2020
0

beobes@ "Effectivement, c'est surtout un retour sur la navigation avec ce bateau (points forts, points faibles, points d'attention), même hors transat".

ce sujet serait plus pertinent sur l'Heoclub de l'Oceanis (communauté) qui existe depuis 2019

28 fév. 2020
0

Ah bonne idée ça !
Merci pour la suggestion !

28 fév. 2020
0

Ce serait sympa de trouver des O381 qui seraient déjà aux Antilles et dont les proprios pourraient faire un retour d'expeience.
Sur le groupe Facebook "vivre à bord..." peut-être ?

28 fév. 2020
0

Je ne suis pas accro à FB mais c'est une bonne idée aussi !

29 fév. 2020
1

Pour faire une transat,il faut effectivement un bateau bien préparé. En prenant cette précaution l Océanis 381 en est largement capable. Nous revenons d un tour de l Atlantique de 2 ans,et aucun gros soucis. L ancien propriétaire avait lui aussi fait la même chose. Actuellement le bateau totalise 40000 milles et semble prêt à en faire beaucoup d autres. Chaque bateau à ses avantages et ses inconvénients, le 381 n est pas à l aise au près il est vrai,mais quel volume à l intérieur,belle plate forme arrière très pratique... bref pour moi il a très bien fait l affaire.
Récit du périple

01 mar. 2020
0

Merci pour le retour Sapetoq !
Génial le blog, je sens que nous allons y passer quelques temps ! ;-)

29 fév. 2020
0

Ma petite expérience famille,,, si je me réfère au récit de ma grand mère ... C'est l'eau qui à été la source de toutes les tensions. Mon grand père avait tout prévu pour le bateau. mais au ravitaillement aux canarie ils ont chargé de l'eau vraiment bizarre. Et pour toute la suite tranquille (sauf un épisode tempétueux que ma grands
Mère qualifie de plus angoissant que les bombardements de la guerre), c'est cette eau imbuvable qui donnait mauvais goût à tout qui fut la source des seuls soucis. Ça

29 fév. 2020
0

Très Sympa ton blog, Sapetop, félicitations ! 😉 😎

02 mar. 2020
0

Merci, un simple Blog fait pour les amis , avec quand même quelques infos techniques. Depuis notre retour je n'ai plus eu le temps de le compléter, mais je ferai dès que je le pourrai un bilan de ces deux années de navigation en atlantique. Pour le moment le bateau est au sec à Port Leucate, nous repartirons avec début juin pour de nouvelles aventures dans le secteur de la Grèce et de la Turquie, coin que nous connaissons bien et que nous aimons beaucoup. Une fois à bord le Blog sera maintenu de nouveau à jour.
Bonne préparation, et si tu souhaites plus de renseignements tu peux me contacter en mail perso.

03 mar. 2020
0

Merci Sapetoq !
Je ne manquerai pas de te contacter dès qu'on attaquera la préparation concrètement ! ;-)

02 mar. 202002 mar. 2020
0

Hello Beobes,
Je n'ai pas un Océanis 381 mais un 361.
Nous avons fait une transat, partis fin 2018 en famille (2 enfants de 12 et 14 ans) et j'ai fait le retour en mai 2019, sans la famille.
Je ne crois pas qu'il y a ait qqle chose de particuliement délicat sur ces bateaux. Ils ont leurs qualités et leurs défauts. Je n'ai pas décelé de point particulierement faible et le bateau ne m'a pas fait de coup bas. Je ne suis pas non plus tombé sur du vrai méchant gros temps...
Comme pour les autres participants à la discussion, je dirais que la préparation te permettra d'éviter pas mal d'embêtements.
Ce que j'ai fait sur le mien : installé un portique et des panneaux solaires, un bas étai largable avec un solent à ris, un régulateur d'allure, amélioré les rangements à 'intérieur.
Les problèmes rencontrés : le pilote auto, un raymarine avec un système de courroie sur la barre à roue ne m'a causé que des ennuis, en panne en permanence. Nous avons fait tout l'aller avec le régulateur d'allure, merci Régliss (c'est son p'tit nom).
J'avais hésité à changer le grééement dormant avant de partir : cher et je n'avais plus beaucup de temps de préparation. Pendant la transat, le bas étai, repris au niveau des premières barres de flêche à cassé, alors que la veille il paraissait en parfait état... Heureusement, il ne participe pas ou très peu à la tenue du mat. Mais avec ce coup de flip j'ai tout changé arrivé aux Antilles...
Et comme dit plus haut, toujours faire gaffe au ragage.
En tout cas, ça été une super aventure familliale. Au début, j'avais décidé de faire cette transat en solo (une vieille envie), et petit à petit, toute la famille à voulu venir. Et ça a été un régal.

03 mar. 2020
0

@Hetica Merci pour ton retour !

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (30)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021