qui a du rod rigging?

d'apres un pro a qui on a demandé un prix 'si il faut les changer' ce serait 2.500euro mais pour les controler ce serait pas tellement moins 'cher' puisqu'il faut tout démonter

et a la question combien de temps ça tiens : ça dépend du 'programme' du bateau

alors je me demande comment vous décidez" voila maintenant il est temps de les changer", puisqu'on ne voit pas l'usure ? :reflechi:

L'équipage
31 oct. 2007
31 oct. 2007
0

il n'y a pas de réponse fiable ...
A titre d'exemple aujourd'hui en Figaro certains coureurs changent d'étai 2 fois par an.

31 oct. 2007
0

c'est
sur le x convoité ???

le typage régate d'un bateau a un coût visiblement, attention à la suite... amha

31 oct. 2007
0

Quitte à passer pour une bille :
D'aucun pourrait-il traduire dans le langue de molière (ou d'Eve Angeli) le terme "rod rigging" pour l'anglophobe intégriste pratiquant que je suis ?
Saint Cloud béret basque for advance.

31 oct. 2007
0

le rod
est un type de haubannage constitué d'une "barre" de métal pleine en lieu et place d'un câble toronné.
on trouve cela surtout sur des bateaux typés performances sportives.

31 oct. 2007
0

La raison principale du cout
est qu'en rod il faut faire un gréement interrompu.

cela augmente énormément le nombre d'embout, et c'est justement ce qui est cher dans un câble.

31 oct. 2007
0

rod = tige
greement en tige inox

31 oct. 2007
0

et quel est l'intérêt ?
si c'est plus cher et à changer plus souvent ???

beaucoup beaucoup plus solide ?

31 oct. 2007
0

bah ..
a résistance équivalente c'est :

  • plus raide (moins de déperdition d'énergie, meilleur stabilité du gréement, moins de flêche d'étai, ...)
  • plus petit en diamètre (moins de trainé)
  • plus léger (un peu)

ce n'est pas nécessairement à changer plus souvent qu'un câble classique, mais l'absence de signe d'avertissement avant rupture rend prudent ...

je connais quelques bateaux qui naviguent avec du rod de plus de 10 ans ..

31 oct. 2007
0

je suis étonné
en aéronautique il existe depuis les début de l'aviation des haubans massif, acier ou inox,

aujourd'hui encore sur des biplans de voltige (pitts pour ceux qui veulent) ils sont utilisés en haute compétition, et je n'ai jamais entendu de péremption même de précaution sur ce matériel,

ils sont examinés au "magnaflux" si je ne me trompe pas, pour contrôler si il y a une fatigue du métal,

et quand on sait ce que doit encaisser des avions de voltige le suis surpris, à moins que ce ne soit en question de matière ou de business.... amha

31 oct. 2007
0

justement
les haubans en aéronautique n'ont pas de limites de vie, tant que le contrôle au magnoflux est bon, ce contrôle à lieu régulièrement , toutes les 100h ou 200h de vols,

et si un hauban casse c'est tout l'avion qui se désagrège, on ne peux pas mettre en panne ou renter au moteur sans mat comme en voile,

c'est pour cela que je trouve disproportionné, cette attitude de il faut changer tout les x années, ils y a suffisamment de recul et de moyen de tester pour connaitre l'état de ce type de haubans,

mas il faut un peu de technicité, mais bon faut bien que tout le monde vive, et le syndrome du mat qui tombe n'est quand même pas plus fort que de l'avion qui s'écrase...

31 oct. 2007
0

précision
les haubans d'avion sont sous pression constante comme un bateau

les contrôles sont fait sur place pas de démontages, c'est pourquoi je dis que je ne piges pas la démarche sur les bateaux

mais justement en avion on ne peut négocier les vérifications, alors pourquoi en faire encore plus en bateaux ou ça mise en vie est bien moins probable,

amha, oeuf corse

31 oct. 2007
0

bin
comme j'ai dis il n'y a pas de limite de vie, tant qu'il n'y a pas de symptôme au contrôle

tu prends les stampes ont des haubans de 50 ans d'ages et font de la voltige régulièrement

les pitts, et autre biplan (je n'est plus d'autre modèle en tête ) de voltige voles plusieurs heures par semaines, 500 ou 800h de vol par an, et les haubans ne sont changés que si le passage au magnaflux suspect une modification de la matière

idem pour les ridoirs des câbles de commandes etc etc, il y assez avec les pièces moteurs,bougies toutes les 50h , huiles toute les 50h et moteur remanufacturé toutes les 2000h... :-(

31 oct. 2007
0

contrôle
il y a une fiche du constructeur donnant les tolérances admissible de dimensionnement des haubans

ensuite au magnaflux, c'est bon ou pas il n'y a pas de demi mesure,

c'est a dire que si le hauban est bon dans ses dimensions, épaisseur, largeur donc pas un haubans ayant été poncé pour cacher un choc etc etc,

pas de choc sur le hauban, de trace de chocs, chocs du à une projection de cailloux , impact divers et variés , pas de nettoyage trop appuyé causant une diminution de profil

et si au magnaflux pas de rupture dans la "fibre" du métal , qui laisse supposer une crique , la sortie fabrication étant exempt de toute crique évidemment, donc tout modification constatée au magnaflux, c'est rebuts et changement des haubans, à savoir que c'est de la responsabilité du mécanicien agrée pour l'entretien de l'avion (agrément par les autorité et le constructeur de l'avion, avec document adéquate et à jours)

si j'ai pas été clair j'essayerai autrement :tesur:

31 oct. 2007
0

oui
une espèce de sondeur de métaux donnant une signature électrique dans la continuité des fibres du métal, son homogénéités

je crois que c'est aussi l'appareil utilisé par les jury d'escrimeur pour contrôler les lames avant les compétitions, sauf que dans le cas de l'escrime il faut enfiler la lame dans un appareil

31 oct. 2007
0

la sagesse
est de changer ... (il en serait de même avec du câble classique)

maintenant ça peut peut être tenir encore des années ...

le remplacement peut peut être faire partie de la négo. du bateau ..

OH 13 ANS, OH c'est beaucoup ça !!! OH c'est pas normal !!! d"afut d'entretien !!! faut me changer ça mon bon messieurs !!

31 oct. 2007
0

ben justement zeph
le rod a 13 ans....et ons sait pas a quel niveau il a régaté..

31 oct. 2007
0

la vrai question
serait en moyenne au bout de combien d'heure de vol, les "certificateurs ou vérificateurs" disent faut me changer ça le test est pas bon ...

le mode de fonctionnement est très différents entre la plaisance et l'aéronautique.

31 oct. 2007
0

Bah non ...
100 ou 200 h c'est rien ...
tes haubans ils travaillent 24 h / 24

regarde ce que prend un mât au port dès qu'il y a de l'air ...

alors si il fallait tout démonter (et démater)chaque mois ou année pour aller faire des tests ... je te dit pas le budget au bout de 10 ans ...

c'est pour cela que l'approche est si différentes (et amha incomparable) entre aviation et plaisance.

En aviation les contrôle sont obligatoires et ça ne se discute pas.

En plaisance on gueule déja pour faire réviser un bib, alors imagine si il fallait tester un gréement ce qui couterait peut 1000 ou 1500 € à chaque fois pour s'entendre dire, c'est bon allez à l'année prochaine.

31 oct. 2007
0

mais tu n'as pas répondu tout à l'heure ..
c'est vérifié toute les 100 ou 200 h ok

mais au bout de combien de vérif. en moyenne c'est changé ...

parce que à coup de 100 ou 200 h il en faut beaucoup des vérifs avant d'atteindre les classiques 10 ans en bateau.

31 oct. 2007
0

mais Greeeeuuu
les symptômes au contrôle ... doit bien y en avoir ... quand en moyenne ...

allez Goud, contact tes copains dans le milieu aéro, aux renseignements SVP ..

31 oct. 2007
0

le magnaflux...
est ce un traceur coloré (rouge ou fluorescent) comme ce qu'on utilise pour contrôler la porosité des soudures ou bien des particules magnétiques permettant de détecter les anomalies de flux à l'intérieur d'un matériau comme son nom semblerait l'indiquer?

31 oct. 2007
0

Rod rigging
le rod rigging était utilisé sur les bateaux de course avant l'apparition des "super textiles".
c'est une barre pleine aux extrémités filetées donc avec moins d'allongement que le câble. Sa fragilité vient de son caractère "tige unique" contrairement aux cables composés de plusieurs brins donc si une rupture il reste les autres.
Sa durée de vie n'est pas limitée par autre chose que la fatigue comme pour tous les matériaux. Sa fragilité est le risque de rupture du à la présence éventuelle d'une "amorce" (choc, crique, déformation, etc.).
Le risque pour un grand voyage me parrait important pour une augmentation de performances limité.
JP L (ancien voilier gréeur)

31 oct. 2007
0

Je
connais un X dont les Rod ont 20 ans, toujours ok et pourtant je vous promets que nous ne l'avons pas épargner !
Donc pas trop d'inquiétude à avoir sauf ceux cités plus haut.

Séb

31 oct. 2007
0

ce qui
serait intéressant est de connaitre les raisons des démâtage,

est ce la rupture du rod, d'une cadéne, d'une barre de flèche un empannage violent etc etc

et prendre le mat sur la tête, tous les cas de démâtage que j'ai eu connaissance le mat ce couche sur le coté du bateau, voir vers l'avant mais toujours sous le vent

donc dans des endroits où en théorie on n'est pas ou rarement, surtout en régate j'imagine mal un équipier installé sous le vent , non ??,

éclairez ma culture du dématage

31 oct. 2007
0

et j'oubliais
mât neuf pété au port tout seul comme un grand ...

diagnostique : vibration du gréement lors d'un coup de vent, bas haubans qui se sont desserrés ... mât pété aux BDF .. et plouf ..

31 oct. 2007
0

oui et puis moi
je connais des Jod 35 grées en rod qui arretaient pas de demater

comme quoi faire un cas general d'un cas particulier ne veut rien dire!!!!

surtout que là le risque , c'est de prendre le mat sur la g....e et que cela peut faire tres mal !

alors est ce bien malin de faire des economies de bouts de chandelles ????

:non::non::non::non:

31 oct. 2007
0

bof ..
une chose de certaine c'est que si un bateau de grande série démâte régulièrement il faut surtout se poser des questions sur la compétence de ceux qui sont dessus ....

démâtage les plus cocasse que j'ai vu ...

un pataras prit dans une cardinale (marque de parcours) mât pété mais coincé sur la cardinale et bloquant le bateau ..

croisement de gréement en régate (41 et 45 pieds ..)
le mât du 45 à pété, un bout dans le copickt du 41 pieds ...
les deux bateaux tendrement enlacé ...

31 oct. 2007
0

Je
ne dis pas qu'il ne faut pas s'en préoccuper simplement je donne l'experience du X que je connais.

Je suis tout de meme assez d'accord avec Good et Zephyr au sujet des dématages

Bon achat Cath et pour info mon convoyage est remis à cet été.

Séb

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

Après la pluie...

  • 4.5 (153)

Les Cabanes de Fleury : l'orage est à terre

mars 2021