Questions groupées Davier/Ancre/Jonction/Chaîne

Notre voilier Samouraï 7m40, 1600kg
1) On doit absolument trouver une solution, simple, peu onéreuse facile à exécuter pour notre davier. Et on manque d'idées ! Comme vous le voyez sur la photo, le davier est en retrait par rapport à la coque et du coup, jeter l'ancre est une vraie galère. Comment l'allonger ?
2) On commence à s'occuper de notre vieux mouillage que vous voyez en photo 3 (17m de chaine de 8, 30m de cordage).
On a acheté une ancre Delta. Faut-il changer la chaine (comment évaluer sa vétusté ?), le cordage (même question) ?
3) Dans le cas d'un changement de chaine, le vendeur nous conseille de la chaine de 6 mais sur une longueur conséquente (minimum 25m)
4) Quelle jonction chaine/ancre sachant qu'on ne désespère pas de choper un jour un guindeau (j'ai lu qu'il fallait être attentif au choix de cette jonction)
5) Le cordage ? Du 12 polyamide ? Épissure possible avec de la chaîne de 6 ?

Merci d'avance pour votre aide !

L'équipage
02 mar. 2012
02 mar. 201216 juin 2020
0

1- de la chaine de 8 sur un Samouraï, c'est comme un canon pour ouvrir une porte : il en faut un, mais dans la serrure!!!! du 6 suffit.
2- moi j'utilise une aussière plombée pour diminuer la longueur de chaine, mais l'épissure à cosse est massive. Impossible à utiliser avec un guindeau.
3- la longueur de chaine dépends du type de nav que tu fais, Bretagne sud, 12 m de 6 et 25 mètres de plombée de 10 suffisent largement pour ton bateau, bas sur l'eau et assez léger. En Bret nord, un peu plus, mais, sauf à jouer les casse couilles à sauveteur, ça doit suffire.
4- un guideau est utile sur les bateaux lourds, pas sur les petits bateaux (sorry, mais le Sam est un très joli...petit bateau).
5- pour le davier, achat d'occase, meuleuse sur un coté du vieux davier et... soudure. Je joins les photos de la modif sur mon Arpège.
6- Moins le davier est cher plus il est... coupant. Je suis allé à la cote, aussière coupée par les arretes du passage de chaine de galet de mon nouveau davier... je l'ai remplacé par un galet caoutchouc et des rondelles en PVC découpées au ciseau pour le centrer dans son emplacement. Plus souple et moins bruyant!

voilà...

bonne bricole

Loïc

02 mar. 201216 juin 2020
0

Beaucoup de questions en effet.
Pour le davier, l'idée de Manhasset semble très bonne.
Pour la chaîne, je te suggère de conserver ta chaîne de 8 mm, la 6 mm serait quand même une peu juste pour le poids de ton bateau. Surtout lorsque Mistral et Tramontane soufflent puissamment. Ce n'est pas drôle d'être au mouillage la nuit avec la hantise de casser! Voir le tableau des préconisations.
Pour le câblot, itou, voir ce tableau et prévoir 50 m de ligne au total.
Pour la jonction ancre chaîne, une bonne manille de 10 mm, ou la liaison sophistiquée que j'ai installée sur mon bateau, avec une chape de hauban.
Pour la liaison câblot/chaîne, l'épissure sur une quinzaine de mailles donne d'excellents résultats.
Bon courage


03 mar. 2012
0

ça, c'est une bonne idée!!!!

02 mar. 2012
0

Les photos laissent apparaître une chaîne dont la partie visible est en bon état. Tes 47 mètres au total peuvent suffire d'autant plus que ta chaîne de 8 va bien reposer au fond. C'est sûr que dans des cas limites (Morgiou par exemple, avec des mouillages dans des fonds de 20 m et plus), ce sera un peu juste. Pour le davier et l'épissure, les conseils qui te sont donnés au dessus sont les bons.

02 mar. 2012
0

bonsoir, je pense qu'il parlait de 17 mètres de chaine ....
En ce qui concerne la liaison ancre/chaine, j'ai bien vu la bidouille chape mais qu'apporte-t-elle ? Deux plans de mouvement ok mais c'est la même chose avec une manille. Ce qu'apportait la liaison du commerce mais qui est pratiquement déconseillé à la vente c'est un mouvement de rotation. Conclusion une bonne manille d'au moins le diamètre de la chaine fera le même boulot.
Gilles

02 mar. 2012
0

Oui, Pendruig, c'est bien ce que j'avais compris mais 17 m de chaîne de 8 pour un safari c'est suffisant. Il faudra vraiment que çà souffle pour arriver à soulever toute la chaîne et, du coup, décrocher l'ancre.

03 mar. 2012
0

Bonjour
Jai 50 m de chaine inox. Je voudrais prévoir 50 m de cablot au cas où. Donc pas d'épissure; je prévois quel type de noeud sur la manille???
Merci

03 mar. 2012
0

Oups ! 37m de mouillage en tout dont 17 de chaine de 8.
A première vue, je sais que c'est difficile en regardant des photos, mais la chaine vous parait bonne, donc ? (on ne connait pas l'âge du mouillage...)
On peut alors se contenter de changer le cordage, de prendre une trentaine de mètres de diam 12 et d'utiliser une manille galva de 10 du style de la photo 4 ? Que pensez-vous de ce nœud de chaise pour la jonction (photo 3) ?

manhasset, en effet, le vendeur nous a assuré que diam 6 suffisait, les catalogues et le site recommandent également cette taille. Mais j'aime bien prendre l'avis de voileux confirmés du forum.

Euhhhh, c'est pas un safari, c'est un Samouraï ! :tesur:

03 mar. 2012
0

17 + 30 = 47? 47 m ça va, 37 m en tout, c'est un peu juste.

03 mar. 201216 juin 2020
0

Tu fais évidemment comme tu veux, mais dans notre secteur ça peut souffler très fort. Si ta chaîne de 6 mm cassait lors d'un bon coup de vent au mouillage, ce n'est pas le vendeur qui en souffrirait.

Sur les photos, ta chaîne de 8 mm paraît bonne et le cordage aussi, garde-les donc.
Pour la liaison Delta/chaîne, une bonne manille droite de 10 mm, sera bien suffisante. Pas d’émerillon inox tournant sur une ancre à verge fixe.
Pour la liaison chaîne/câblot, l'idéal est l'épissure mentionnée plus haut. Tu peux aussi épisser le cordage sur une manille de 10 mm.
C'est plus solide que le nœuds de chaise qui fait perdre un bonne partie de la résistance d'un cordage (voir tableau).

Crois-moi, en matière de mouillage, il ne faut pas lésiner sur la qualité des apparaux. Passer une nuit dans une crique, sous de fortes rafales de vent, avec la hantise de casser, n'est pas une façon agréable de faire de la croisière.

03 mar. 2012
0

Oui Koala, je sais que c'est pas top le nœud de chaise, je connais le tableau des nœuds et du coups, je m'attendais à plus de réactions !! ;-)
En résumé, il n'y a pas d'urgence à changer la ligne de mouillage sauf que le cordage est un peu court et qu'une épissure est conseillée.
Ceci dit, j'ai bien l'impression que c'est du polypropylène, et il me semble que ce n'est pas recommandé pour le mouillage.
Merci pour cette discussion !

03 mar. 2012
0

He, les Gars, 47 m de mouillage dont 17 de chaine de 8mm pour un Samouraï, c'est ceinture, bretelle et pare-battage!!!!
La rupture de la chaine, je n'ai JAMAIS entendu parler de ça et je suis proche de la profession... une chaine de 8, c'est 3200 kgs de charge de rupture (+-10% selon la qualité) soit deux fois le poids du bateau!
Pour du 6mm c'est 1800 kgs plus que le poids lège!!!

Ce qui faillit dans un mouillage ce sont les jonctions, manille et épissures et le ragage... ou la rouille!

Par ailleurs manipuler un mouillage sur dimensionné peut être un problème, quand à mettre un guideau sur un bateau léger... je veux bien pas c'est bcp de tintoin pour pas grand chose.

15 mètres de chaine de 8 (17 pour pas user ta Dremel!) et 25 mètres d'aussière plombée ça me semble parfait avec une bonne ancre au bout, surtout une bonne ancre

08 mai 201216 juin 2020
0

Une conclusion... pas vraiment, on a guère avancé sur le davier...
Mais la ligne de mouillage, c'est fini !
Une bonne trentaine de mètres de cordage polyamide de 12, avec nos 17m de chaine de 8, une manille galva de 10 pour l'ancre (en attendant de trouver une manille de levage Gosby) et une jolie épissure pour la jonction cordage/chaine (question aux pros, fallait-il laisser la surliure ?)

08 mai 2012
0

pour la jonction cordage /chaine, c'est pas une épissure dont j'ai toujours entendu parler et également effectué sur mes lignes de mouillage mais un tressage du cordage dans les maillons de la chaine. C'est en particulier intéressant si tu envisages un guindeau. Tout comme une manille et un oeil épissé, ton épissure risque d'avoir du mal à passer dans le barbotin.

08 mai 2012
0

Pour un samouraï, tu fais comme moi, tu sabres tout. ;-)
Sur mon sun dream, je me suis emmerdé à trimbaler 2 lignes de mouillages complètes, une à l'avant, l'autre à l'arrière avec des ancres de 12 kgs et les chaînes, tout ce qui pèse une tonne pour un ou deux mouillages par an. :scie:
Et puis un jour chez mon ship, je tombe sur une foblight en promo, le vendeur qui navigue pas mal me dit, essaye là.
:reflechi:
Résultat, le jour et la nuit, j'ai allégé le bateau de 200 kgs et maintenant pour mouiller je balance ma fob d'une main sur le davier avec sa tresse plombée et ça tient fort bien. Pour la remonter, idem, fastoche, même pas mal.
:pecheur: je ne changerai pour rien au monde. La plupart du temps, on trouve des coffres pour s'amarrer avec les petites unités, te casse pas la tête, vire moi tout ça et puis j'ajouterai, le bateau marche beaucoup mieux avec 100 kgs de moins à l'avant. :acheval:

08 mai 2012
0

bonjour,

pour les autres questions, de bonnes réponses ont déjà été apportées.

Quant au guindeau : vraiment pas nécessaire d'encombrer la plage avant du samourai déjà étroite avec un appareil dont on peut fort bien se passer sur un bateau comme celui-ci : le mouillage se remonte très bien à la main.

08 mai 2012
0

L'idée du guindeau s'est envolée, celui qui nous paraissait adéquat www.northwestmarine.ca[...]500.jpg est malheureusement introuvable !

09 mai 2012
0

@Koala, ayant une Britanny, pas évident de trouver une chape qui passe dans cette ancre trop épaisse, pourtant, celle que j'ai trouvé a un axe de 10 ou 12mm ! Je mettrai deux manilles si nécessaire.
@calou, je garderais la chaîne de 8 et mettrais plus de cablot pour atteindre 50, voire 60m de longueur totale. Le plus n'a jamais manqué et tu auras un angle d'attaque idéal. Liaison par une épissure, bien sûr, mais SUR la chaine et surtout pas de noeud qui fragilise le câblot! Et ta chaîne parait en bon état sur les photos.
@manhasset, amha, c'est plus le poids de la chaîne qui maintient l'ancre dans la bonne position que sa capacité de rupture qui importe. Enfin, je dis ça, je suis comme le vendeur, pas impliqué dans la mise au tas.

09 mai 2012
0

Pour le Davier: Bien analyser l'accès aux boulons de fixation actuels, et à l'étrave en vérifiant les possibilités structurelles.
on doit pouvoir avancer le davier repris par une pièce adéquate
prenant appui sur l'horizontale de la pointe du pont et la verticale de la partie haute de l'étrave (plat d'inox mis en forme soudé en arrière à la zône arrière boulonnée existante,davier avancé et soudé à la nouvelle platine, sa verticale boulonnée sur l'avant à l'étrave.
Cette disposition existe sur de nombreux bateaux.
Pour la liaison chaine-cablôt tressage bien fait.
Pour la liaison chaine-ancre manille (ou variante)à vissage six pans creux (rien ne dépasse).

09 mai 201216 juin 2020
0

bonjour,

j'ai revu la photo du davier. Ayant moi-même possédé un Samouraï, il semble bien bien que cette pièce ne soit pas d'origine. Normalement coudée pour ne pas gêner l'étai, le réa du davier dépassait légèrement sur l'avant.

En tous cas, de mémoire, le passage de la chaîne et le rangement de l'ancre ne m'ont pas posé de problèmes particuliers.

09 mai 2012
0

De quel année ton Sam ? Il n'avait pas de rail de fargue ?

J'ai pu comparer de nombreuses photos récupérées sur internet (et dans la galerie navigateur-info), les daviers sont chaque fois différents !
Mais, en effet, ça ne m'étonnerait pas du tout que ce ne soit pas la pièce d'origine, CNSO aurait vraiment loupé sa construction car c'est carrément pas pratique pour mouiller !

On a fait venir des ouvriers d'un ship local pour avoir un devis (désespérément trop élevé) ils se sont rendu compte du problème, ils commençaient par vouloir souder sur place, et comme on m'avait dit de faire attention aux dégâts en cas de soudure, ils ont confirmé, et pensent plutôt percer mais la pièce est très très épaisse.

D'autre part, adapter un davier existant, peu probable à cause de la dimension, en faire un sur mesure, très cher.
Ailleurs, un gars, jute en visionnant les photos, nous conseille de déplacer la pièce (davier/étai), de l'avancer en consolidant dessous, et de placer derrière une cadène pour l'étai, mais quid de la solidité de cet étai ?
Bref, il y a peut-être des solutions mais elle sont tellement onéreuses...

09 mai 2012
0

mon Samouraï était de l'année 1969. Il n'avait pas de rail de fargue mais un liston en bois.

Ce n'est pas mon bateau en photo, mais un exemple pris car le davier semblait similaire à celui qui était sur le mien à l'époque.

09 mai 2012
0

quand même pas une fortune de modifier cette ferrure d'étrave !
une fois démontée, 1H de boulot pour couper et ressouder un davier du commerce (d'occase en solderie) ...

09 mai 2012
0

Surtout ne pas souder sur place (risque de dégàts ou d'incendie).
Tout se paye et c'est normal. Mais on peut aussi faire beaucoup de chose soi-mème, se faire aider, conseiller, etc..
Bien que pas du métier, j'ai modifié tout seul une partie de l'arrière de mon boat acier/pont inox. Il suffisait d'une tronçonneuse, d'un poste de soudure et de "l'huile de coude" (et surtout de réussir les soudures).
On peut aussi faire un assemblage sans soudure, il suffit
de bien mesurer, cogiter et réaliser.
Avec une petite tronçonneuse à 15e, une bonne perceuse, vous pouvez faire des merveilles. Le perçage de l'inox épais demande de la persévérance et de bons forèts).
Un bout de plat inox à travailler c'est banal.

09 mai 201216 juin 2020
0

J.C., franchement, on est pas des bricoleurs émérites ! Et on manque certainement d'idées également...
Si tu pouvais jeter quelques idées sur un "plan pour les nuls", je t'en serais reconnaissante !! Je te fais parvenir les côtes si tu veux !! :heu:

Les ouvriers n'envisageait pas du tout de démonter la pièce, je ne sais plus pourquoi, des boulons inaccessibles de l'intérieur peut-être... Ni de la découper d'ailleurs. Et c'était moi qui leur glissait des idées, ils semblaient complètement désemparés !!

Découper une telle épaisseur une disqueuse ? On est pas assez sûr de nous pour cette tâche :-(

Ci-dessous, extrait du devis du déplacement de la pièce (660€ pour n'avoir même pas un davier digne de ce nom, puisque n'étant pas assez profond, la chaine saute hors de son emplacement)
On lui avait demandé un devis pour le davier, le pied de mat et tant qu'à faire, les haubans et une vérification du mat. Son devis 1180€ (sans compter le la fourniture du gréement 500€).
Quant au pied de mat, voici sa réponse "Je ne pense qu'il faille changer le pied de mat car c'est un travail cher et qui n'est pas justifié, car il est impossible de de faire basculer un mat sur un tel pivot." No comment ! On ne voulait pas forcément une pièce à l'identique permettant le basculement mais une solution économique et solide !
Jean Pierre, j'ai posté sans voir ton message, je suis totalement d'accord avec toi, mais c'est pas évident quand même !!
La solution que je "proposais" aux ouvriers consistait à encercler le bout avant du davier avec un davier plus large fixé par des boulons, malheureusement cette partie est en biais et les daviers du commerce sont verticaux, d'où nécessité d'usiner la pièce...

09 mai 201209 mai 2012
0

je connais pas bien votre bateau et ne sais pas comment c'est repris à l'intérieur ...

seriez-vous capables de démonter vous-mêmes la ferrure d'étrave ? c'est juste du temps en principe, donc des économies de maind'oeuvre)

09 mai 2012
0

J'ai modifié mon message entre temps pour rajouter :
La solution que je "proposais" aux ouvriers consistait à encercler le bout avant du davier avec un davier plus large fixé par des boulons, malheureusement cette partie est en biais et les daviers du commerce sont verticaux, d'où nécessité d'usiner la pièce...

09 mai 201216 juin 2020
0

en tronçonnant par une aile de la ferrure existante, on se retrouve avec la configuration suivante (photo1)
on peut alors souder sur ce côté un davier inox modèle long du commerce,
par ex www.rueducommerce.fr[...]6774836

09 mai 201209 mai 2012
0

On fait pareil avec un davier du commerce et on boulonne l'un sur l'autre ?
Solide ?

09 mai 2012
0

Non, en fait inutile de tronçonner le davier acheté, suis-je bête !
Par contre, comme c'est assez étroit, le nouveau davier risque de dépasser sur le côté.
Faut-il absolument souder ? Boulonner proprement le davier du lien (rue du commerce ! ça alors !!) est insuffisant ?

09 mai 2012
0

Je prendrai des photos de l'intérieur de la baille à mouillage ce WE.
Je me rappelle qu'en fait juste 2 paires de boulons étaient accessibles, la 1ère paire à l'avant tombait entre la coque et la baille (voir photo en haut) et là, ça devient plus compliqué !!

09 mai 2012
0

salut Calou,

En complément de ce que disent BIL56 et OUTREMER, sur ma panne, (en bout), il y a Thierry (le vieux ketch 48 pieds en acier)
Dans une autre vie, il était... soudeur inox
Va le voir, peut être ce genre de taf peut l'interresser ?
Depuis son retour du bout du monde (AmériqueS, etc...) il ne bosse plus
Dimanche, aux Puces Nautiques de port de bouc, admettons que tu trouves un davier d'occas, il pourrait peut être vous l'adapter ?
Par contre j'ai cru comprendre que le 12 il part pour les Baléares env 15j...
@ +
frederic

09 mai 2012
0

C'est l'homme de la situation ! Oui, je suis d'un naturel optimiste !!
Dommage qu'il parte le 12 ! On aurait pu le rencontrer aux puces...
On devrait être sur place dès samedi, mais on va pas l'enquiquiner le jour de son départ non plus, on est pas à 15 jours près !

09 mai 2012
0

L'heure d'ouvrier qualifié est une réalité (appeler SOS plombier
pour vous faire une idée).
Un devis élévé peut signifier: Prix totalement justifié par le travail, Marge de principe élévée, particulièrement en Plaisance, marge de manoeuvre voulant tenir compte des impondérables, ou en réalité façon de dire non,ce travail ne m'intéresse pas.
La réponse NON pour le mat prouve au moins que le patron ne veut pas vous entrainer dans des dépenses couteuses que vous n'accepterez pas ou qu'il ne veut pas engager sa responsabilité dans cette affaire.

Les hommes sont adaptables mais au départ les exécutants pro ont besoin de consignes précises. Le patron va chiffrer d'autant plus large que votre demande est vague, par contre il doit vous garantit en principe le résultat.
Prenez plusieurs avis mais dans tous les cas soyez clair et précis
sur ce que vous voulez,après avoir cogité toutes les possibilités et les impossibilités. Vous dessinez un plan côté de la pointe avant.
Vous définissez la platine souhaitable, les points de fixation existants et les nouveaux points absolument nécessaires en horizontal et en vertical. Inspirez vous des réalisations existantes réussies.
Vous placez ensuite le mécanisme souhaité en optimisant, peut ètre en en récupérant une partie.
Vous aurez votre base de réalisation ou de quoi discuter un nouveau devis.
Bil56 résume bien la vision du bon bricoleur .

09 mai 2012
0

@calou,
il y a sur les ports des gars artisans-soudeurs itinérants,
il y en a un ici chez nous(56), très connu dans la région,
il bosse en atelier et surtout direct sur les bateaux et /ou le ponton, je l'ai vu en moins de 2H fignoler un portique-bossoir préfabriqué, ajusté, soudé, passivé et poli sur place !
c'est ce genre de gars (travail préparé par vous) qui peut te faire des modifs pour pas trop cher

09 mai 2012
0

J-P, si on voulait faire appel à un pro, c'est pour des qualités techniques manuelles qu'on ne possède pas, pour son matériel adapté mais c'est aussi pour qu'il trouve des solutions valables et fiables.

En tant que bricoleurs du dimanche nous ne sommes pas forcément aptes à juger la qualité, la résistance... de notre réalisation amateur, et dans le domaine de la navigation, l'à peu près n'est pas toujours envisageable.

J-C, Fredau nous a peut-être trouvé le gars qu'il nous faut !

13 juil. 201216 juin 2020
0

Côté davier, ça avance ! Doucement, certes, mais surement !
Le gars de RS Inox, débordé, ne pouvait pas venir exécuter le boulot, il nous a donné quelques conseils... meulage et boulonnage...
Franchement, on avait un peu peur de faire des cagades* avec la meuleuse !
Mais nous avons été aidés par Lidl et sa scie sabre, et surtout, par la trouvaille d'un davier (après de longue recherches googliennes) qui rentre pile poil entre les "ailes" et de longueur idéale, juste un peu moins long que celui que nous avait dégoté Christophe. Nous allons donc percer et boulonner sur cet emplacement maintenant dégagé (photo).
Mais je me pose -encore- une question, et votre avis me sera précieux. On comptait, pour assurer le montage, les coller ensemble avec de la colle époxy pour acier, inox... Mais ne serait-il pas mieux d'utiliser du Sika pour jointer et amortir ?
A vous !!

*voir traduction dans Le Dictionnaire Marseillais à la lettre "C" www.marseillais-du-monde.org[...]re.php3

13 juil. 201213 juil. 2012
0

Je ne vois pas l'intérêt d"utiliser une colle rigide puisque le davier sera heureusement boulonné d'après ce que tu écrit.
Mettre un mastic pour jointoyer et absorber les écarts de surface,pourquoi pas. La possibilité de pouvoir désassembler un montage en cas de "caguade"me semble toujours intéressant.

13 juil. 201213 juil. 2012
0

Et bien l’intérêt qu'on voyait au collage c'était pour solidariser parfaitement les 2 pièces, s'approcher de la solidité de la soudure.
Mais tu confirmes que la rigidité et le définitif n'est pas forcément le meilleur plan.
Merci !

17 juil. 201216 juin 2020
0

Ben voila ! Mastiqué, boulonné, le davier ! Il dépasse juste ce qu'il faut pour ne pas racler la liaison coque/pont avec le mouillage. On a testé au ponton, c'est sacrément plus pratique !

Gros bug quand même : la manille galva de 10 qui ne passe pas !

Bien entendu, ce n'est pas parfait, on n'a pu placer que 2 boulons sur les 3 du nouveau davier pour ne pas tomber dans la résine, alors bien sûr, on craint que ce soit en port à faux (ça semble pourtant équilibré).
Du coup, on se demande comment finaliser le montage:
- Percer un trou et boulonner à côté des 2 premiers boulons au risque de fragiliser le nouveau davier
- Placer une cale (bois...) sous le troisième trou pour étayer l'extrémité du nouveau davier.
Des avis parmi ceux d'entre vous qui ne sont pas encore partis en vacances ?

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

le beau temps...

Après la pluie...

  • 4.5 (48)

le beau temps...

mars 2021