questions electriques

Salut a tous,
J\'ai bien appercu le nouveau dossier sur l\'electricite. son auteur peut til me l\'adresser en perso pour que je puisse le recuprer dans un cyber cafe (la, je n\'ai pas reussi)
Autrement, ci dessous quelques questions de barbare, mais j\'ai pas encore tout compris.
ICI la Barbade, apres une traversee pas du tout confortable, dont vous pourrez vous faire une idee sur le site Groix Info.
Joyeux noel a tous
et maintenant, les questions, et merci pour votre patience.
Appel aux spécialistes, pour des questions qui semblent basiques. Posées à des fiers à bras du watt, elles prouvent qu’il y a ceux qui savent et ce qui croient savoir, et enfin ceux qui ne savent pas ou savent mal, dont je suis. Merci d’avance à ceux qui prendront le temps d’être pédagogues.
J’avoue les erreurs suivantes pour en faire profiter d’autres ;
- Ne sachant pas exactement quand on pouvait mettre le contact pour l’alternateur d’arbre, je le laissais allumé dés les amarres larguées. Un régulateur de rechange tente actuellement de rejoindre le bord, (dispo à Lorient, ste SEDAM, 02 97 37 11 13, J’espère l’avoir en Martinique), celui d’origine ayant fondu
- Parti dans le plus grand désordre de France, je n’avais pas fini les modif de câblage du circuit de charge. Je vous passe les détails, mais lorsque j’isolais la batterie moteur pour diriger la charge sur le parc servitude, je coupais également le contact (alimentation lampe témoin). j’y ai perdu un régulateur, ce que je ne comprends pas mais qui est « normal » vu les avertissements de ne jamais couper le contact moteur en route, et un pont de diodes, ce qui m’interpelle puisque le chemin du circuit de charge au parc servitude n’a jamais été coupé. ???
Donc, ces quelques questions ;
1) j’ai un alternateur à régulateur incorporé de 70 A , de base. La charge est contrôlée par un appareil (Link 10 E Meter), soigneusement calibré.
Arrivé à 50% de ma capacité batterie (service, 3X105A), je lance le moteur. L’alternateur fournit au départ 40 A, pour une tension batterie tombée à 11.8V. Au bout d’une heure, la tension aux bornes est de 14.2V, et la charge chute à 8 A.
- Comment garder un niveau de charge plus élevé ? (sachant que l’excitation de l’alternateur est câblée sur le parc servitude)
- Cette baisse rapide d’ampérage ne signifie t’elle pas un vieillissement prématuré des batteries (qui ont a peine un an) ? J’en doute parce que le chargeur de quai , ou le panneau solaire, les rechargent parfaitement.
2) Un régulateur « dose » la tension d’excitation pour modifier l’ampérage délivré par l’alternateur(si j’ai bien compris). Lorsque la batterie est chargée, le régulateur coupe l’excitation par intermittence.
- Pourquoi est il préjudiciable de couper l’excitation par le contact lorsque l’alternateur charge (lu quelque part, entendu le contraire) ?
- Pourquoi faut ‘il un régulateur spécifique pour un alternateur bas amorçage ? (J’ai essayé de câbler un régulateur extérieur » adaptable, ça ne marche pas.)

3) On lit souvent qu’on peut dépanner un régulateur hors service en branchant une lampe entre le B+ et le fil qui va au régulateur (en provenance de la lampe témoin). J’imagine qu’on cherche à alimenter directement la borne « ex » du « porte charbons »
- si oui, après avoir testé le montage avec mon alternateur d’arbre dont le régulateur avait fondu, on constate que la tension délivrée par l’alternateur croit avec sa vitesse de rotation. De mémoire, 15 V à 400 tours, et 35 V à 800 tours. Cela pourrait donc fonctionner avec un potentiomètre, mais avec une résistance fixe, il me semble qu’on risque simplement de griller tout l’appareillage 12v du bateau. Oui, Non ??
- Ou alors je n’ai rien compris au branchement préconisé, auquel cas j’aurais aimé le connaître au lieu de me farcir trois heures de moteur par nuit pour nourrir mon pilote, depuis quinze jours.

4) On considère qu’il faut débrancher un alternateur lorsque l’on soude sur un châssis auquel il est relié (automobile). Cela pour éviter qu’un courant de forte intensité ne grille les diodes de l’alternateur, qui sont calibrée pour l’intensité de l’alternateur.
- Dans le cas de l’utilisation simultanée d’un alternateur d’arbre (25A) et d’un alternateur moteur (70A), l’intensité délivrée par le plus « gros » ne risque t’elle pas de détériorer les diodes du plus « petit » ? Cela expliquerai peut être le grillage de mon alternateur moteur, arrêté pendant que l’alternateur d’arbre débitait.
- Si oui, comment faire fonctionner les deux en même temps ? si on met des diodes, on perd de la tension de charge, non ?

5) Dernière question ; sur plusieurs schémas de couplage d’alternateurs avec répartiteur, on préconise la pose d’une diode k entre B+ et le fil qui va de la lampe témoin au régulateur (cas de figure régulateur incorporé). Ce montage fait penser que le régulateur va être alimenté en permanence, mais c’est une mauvaise idée. Pourquoi n’y a t’il pas excitation permanente ?

Dans un autre registre, je me demande pourquoi je trouve un tension variable jusqu’au dessus de 25 V en sortie de mon éolienne (Rutland 920) , avant le régulateur, alors que c’est une « 12V » . Quel est le miracle qui transforme la tension supérieur à celle du circuit de bord en ampères supplémentaires ?

Voilà, depuis trois mois que je n’ai pas touché un pays francophone, les pannes sont dures à résoudre en espagnol ou en portugais, et c’est encore plus dur de s’en faire expliquer les causes, et de toute façon il n’y a pas de pièces détachées, donc vive les panneaux solaires !
Alex

L'équipage
23 déc. 2003
24 déc. 2003
0

salut alex
ne regrette pas! avec des panneaux solaires tu aurais encore d'autres questions ou pannes!!

c'est un sacré tas de questions, tout ça: en attendant l'arrivée de robert, j'essaye:

5): la lampe témoin pour alimenter l'excitation, qui remplace le régulateur, permet simplement de charger en surveillance manuelle du courant, avec le régime moteur, mais c'est vraiment pour se dépanner: trés risqué pour la batterie, cependant avec batterie branchée, on ne risque pas de griller le reste, car elle limitera a 14v quelque temps (avant de fumer éventuellement).

la rutland doit avoir un régulateur entre sa sortie et les batteries, qui limite courant et tension, sinon même pb que plus haut. les regulateurs se chargent de ça , sans se soucier du schéma si on n'aime ps les transistors!

4): perso, je mets des diodes répartiteur sur tous les appareils de charge, sauf si la notice dit l'inverse (dans ce cas l'appareil les a dèja en interne), du calibre adhoc (70A c'est gros!)
et la batterie alimente direct l'entrée ref du chargeur s'il a une ref séparée (regul d'alternateur externes) . En cas de montage vraiment compliqué, ça fait du bien d'avoir aussi des fusibles un peu partout, pour limiter les degats.

comprends pas ta regule d'alternateur d'arbre cramée: un alternateur arreté peut rester connecté a la batterie indefiniment (c'est le cas entre le moment de "contact" et le moment "demarré" du moteur,) le risque existait parfois sur certains regulateurs si on ouvre un circuit alternateur en marche qui débite

a suivre par jp et les autres..

24 déc. 2003
0

Salut Alex,
On en a souvent parlé pendant ta préparation :-)

Les circuits électriques sont TRES fiables s'ils sont faits exactement selon les règles, sinon, c'est la galère, notamment si on laisse trop de liberté de "tourner les boutons" à l'utilisateur qui finira forcément par se tromper un jour :-( voir tes diodes et ton régulateur naze ...

J'essaierai de te répondre après Noël ;-)

Joyeux Noël,

Robert.

27 déc. 2003
0

effectivement beaucoup de questions et des réponses simples
1°l'alternateur débite en fonction de l'état de charge de la batterie et donc de sa tension, il est donc normal que l'alternateur débite moins quand la batterie est à 14,2 v que lorsqu'elle est plus faible

pour faire charger plus vite mais moins longtemps, il faut un régulateur intélligent qui charge suivant une courbe UI et non WU, ce qui est le cas des régulateurs standards

2 le regulateur fait varier le courant d'exitation en fonction de la tension reçue, mais ne coupe paspar intermittence, il charge simplement de 0 à l'intensité nominale ( ce n'est pas un disjoncteur comme sur les dynamos)

3) il n'est pas préjudiciable de couper l'excitation par aucun moyen que ce soit, mais il ne faut jamais couper la liaison entre le + de l'alternateuret la batterie

je te fais passer une réponse plus fournie demain

bye

28 déc. 2003
0

Faire simple !
Bonjour Alex,

A mon avis, il faut brancher les deux alternateurs avec des diodes (50 A) sur la ligne de "charge" qui doit être branché sur le répartiteur, intelligent ou non. La mesure de la tension de régulation doit ce faire en sortie du répartiteur, s'il y en une, ou sur la batterie moteur qui sert souvent de référence pour les alternateurs.

Normalement, les diodes des alternateurs sont très résistantes et courant inverse, ils peuvent restés branchés en permanence sans dommage !

Par contre l'exitation d'un alternateur qui ne tourne pas n'est qu'un consommateur d'énergie ! L'alternateur va chauffé pour rien, d'ou la séparation d'exitation du moteur et de l'alternateur d'arbre, seul celui qui tourne doit être alimenté.

Une solution consiste à mettre un interrupteur sur le régultateur de l'exitation de l'atlernateur
de la ligne d'arbre et de le mettre en marche qu'en route ! Celui du moteur est alimenté par la clès moteur, ce qui parraît normal ! Et les puissances sont connectés ensemble avec éventuellement une diode de protection et un fusible de 50A (l'alternateur ne débit jamais 70A).

A bientôt et bonne Balade,
Nono

28 déc. 2003
0

en fait
chaque alternateur est relié à la batterie par un gros cable donc le courant n'a strictement aucune raison de forcer les diodes à contresens pour rejoindre le + batterie

par contre, le poste à souder n'est pas relié au + de la batterie et le courant cherchera le passage le plus facile qui peut etre celui des diodes d'un alternateur

en clair aucun alternateur branché ne peut claquer les autres générateurs mais un poste à souder peut le faire

un interrupteur est toujours une source d'oubli

pour un alternateur de ligne d'arbre, il faut donc toujours choisir un alternateur autoexité qui ne l'est que lorsque'il tourne, donc qui sera sans exitation à l'arret ou en dessous de la vitesse d'amorçage

amicalement

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bientôt fini ?

Après la pluie...

  • 4.5 (66)

Bientôt fini ?

mars 2021