questions d'un débutant à propos de l'antifouling

débutant dans la voile, je vais pour la 1ere fois sortir mon bateau pour carener et faire
l'antifouling :

1/ carener : c'est juste nettoyer la coque et gratter les coquillages ?
2/ faut-il retirer les anciennes couches d'antifouling ? si oui avec quoi ?
3/ peut-on utiliser un grattoir pour les coquillages ou trop dangeureux car coque fragile ?
4/ comment calculer le volume d'antifouling nécessaire (pour mon Flirt de 6.60m)
5/ quel délai avant la mise àl'eau

merci de m'aider, je suis perdu...

L'équipage
16 mar. 2004
16 mar. 2004
0

te casses pas la tête
Tant que les anciennes couches tiennent, que l'ancien présente un film uniforme et lisse, garde l'ancien.

Si la coque est moche, faut gratter.

Pour les coquillages, passe dessus la veille de l'eau de javel avec un pulvérisateur.

Pour un 6.60 m, 2 boîtes de 0,750 l devraient suffir.

Pour le délai de mise à l'eau, c'est marqué sur la boîte. En général, on peut caréner entre 2 marées.

Si l'ancien part par plaques, qu'elles viennent avec le rouleau, il faut gratter. Il y a des grattoirs pour cela dans les magasins d'accastillage et très efficaces. Mettre quand même un masque papier et des lunettes car on respire beaucoup de poussières.

Une fois la coque nue, si ce travail ne t'a pas parru fatiguant, tu repars avec de la matrice dure. Sinon, tu prends de l'érodable, mais c'est pas donné.

16 mar. 2004
0

caréner...
Salut,

Caréner c'est nettoyer la coque, enlever les coquillages et les algues, et repasser de l'antifouling afin d'éviter que ça ne revienne trop vite.

Tu n'as pas à retirer les anciennes couches d'antifouling (sauf si c'est un bateau de course et que tu fais la chasse au poids). Il existe deux types d'antifouling: les antifoulings "à matrice dure" et les antifoulings "autoérodables". Ces derniers vont se dégrader progressivement, et il faut repasser une couche quand tu commences à apercevoir celle du dessous.

Tu peux utiliser un grattoir ou une spatule, c'est même recommandé parce que sinon tu n'en viendras jamais à bout.

Volume nécessaire: (très approximativement): surface mouillée = longueur x largeur du bateau
sachant qu'un litre d'antifouling couvre environ 7m² (à vérifier sur le pot) ou même jusqu'à 10m². Je pense qu'avec un pot de 2.5l tu dois presque pouvoir faire deux couches.

Délai avant la mise à l'eau: quasi nul. Certains carénaient entre deux marées du temps où c'était permis. Attends quelques heures pour être plus tranquille.

Bon courage!

16 mar. 2004
0

erodable / matrice dure
merci mais
quelle difference a ce niveau la ?
c'est deja de l'erodable dessus

16 mar. 2004
0

la théorie veut que
sur de l'érodable, on ne mette que de l'érodable (et de préférence de même marque) sinon il faut poncer et que sur matrice dure on puisse mettre n'importe quoi.
Mais entre théorie et pratique ...... :-(

Si tu n'es sur de rien, tu ponces et après tu choisit ce qui t'arrangeras.
Si tu sais quelle était la peinture précédente, tu peux aussi contacter les revendeurs habituels qui ont des petits tableaux de compatibilité etc...

Pour gratter, pas trop de soucis / c'est quand même solide une coque de bateau, sinon les coquillages n'y feraient pas leur nids (pas fous les cocos :-) )

16 mar. 2004
0

la marque
de l'antifouling : bien te renseigner lequel on emploie dans ton port (chaque région à sa préférence) : quand tu as fini de poncer le vieil antifouling tu dois un peu dépoussièrer avant de remettre le nouveau, si a certains endroits tu es sur le gelcoat : en sous couche : mettre par ex :primocon, aussi voir l'état de la quille, si tu as le temps tu peux tout gratter ou enlever avec produits (dangereux) tous les 5 ans on ote tout pour bien vérifier l'état de la coque : pas d'osmose etc...
vérifier fixation quille : y'a til des fissures : sinon : enduit, primocon, antifouling, l'antifouling dur n'est pas employé dans notre région : sauf pour bateaux de course, achète le pot de 2,5 l ça revient moins cher, une couche suffit avec une deuxième près de la ligne de flottaison, et te voila repartit pour un an ! quand tu as mis du primocon en sous couche partout il est plus facile de gratter la couche d'antifouling l'année d'après !

17 mar. 2004
0

encore une question, sans doute stupide
j'imagine qu'il n'est génant de refaire son antifouling sous la pluie ?

17 mar. 2004
0

encore quelques précisions
pas mal de choses essentielles ont été dite, mais personne n'a parlé des anodes si éventuellement il faut les remplacer.
Attention l'antifouling ne se ponce pas il se gratte car cela encrasse les disques et surtout c'est très toxique.
Si tu veux une belle coque il faut enlever tout l'antfouling jusqu'au gelcoat en faisant un minimum de rayures, poncer éventuellement très finement le gelcoat et remettre l'antifouling de ton choix sans hésiter à mettre de l'épaisseur sur la ligne de flotaison et sur les parties saillantes de la coque.
Dans la pratique : sortie du bateau, nettoyage sous pression, gratttage des coquillages avec spatule, grattage ou non de l'antifouling, (en garder un peu pour la remise à l'eau suivant le levage du bateau et sous la quille, mettre un scotch pour la ligne de flottaison, changer les anodes, remettre à l'eau : à 2, 3 heures de boulot pour un 10 m et 5 kg de produit en deux passages si non grattage de l'ancier antifouling.
Et recommencer un an après, c'est le pied le bateau....

18 mar. 2004
0

Solution "Mérovée"
(voir leur site):leur antifouling (de cargo, donc pas autorisé en principe)est "comme neuf" aprés deux ans en eaux à 25 ° et un simple brossage: ils ajoutent de la tétracycline injectable à l'antifouling.

08 fév. 2007
0

Coppercoat
le coppercoat est maintenent distribué en France par le Chantier Naval des Vénètes :

www.venetes.fr[...]

www.coppercoat.fr[...]

Les nombreux témoignages reçus témoignent de l'efficacité du Coppercoat sur toutes les mers du globe, chaudes ou froides.

Pour les coques métalliques et plus particulièrement en aluminium, il n'a pas été constaté de problèmes particuliers depuis plus de 10 années d'utilisation, pas plus que sur les anodes. Ceci vient du fait que pour qu'il y ait corrosion galvanique, il faut un courant électrique provoqué par le contact électrique entre les différents métaux or:
- Le coppercoat est isolé de la carène par une barrière étanche de résine époxy pure
- chaque particule de cuivre est encapsulée dans la résine époxy du Coppercoat
- Le Coppercoat n'est pas conducteur
- très peu de particules de cuivre sont exposées à l'eau de mer en même temps

N'hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements sur le sujet

Pascal

08 fév. 2007
0

COPPERCOAT aux Pays Bas
Evitez de répandre une rumeur non fondée sur des certitudes !

COPPERCOAT n'est pas interdit aux Pays-bas, bien au contraire.

Coppercoat est largement plus respecteux de l'environnement que les antifoulings classiques.

08 fév. 2007
0

ce qui est à peu près sûr
c'est qu'aux Pays Bas, il devient très difficile de trouver de l'antifouling avec cuivre.

Je ne sais pas exactement si c'est vraiment déjà interdit à la vente ou en passe de l'être.
Pour autant que je sache également, INTERNATIONAL a une formulation "Pays-Bas" sans cuivre. Pour l'avoir essayé une année (2005), c'est une fois et plus jamais. Après 3 mois, mon brave navire avait une chevelure à la Samson. Au carénage un an après, on a rempli deux conatiners de 160 litres avec les algues, coquillages, moules et autres saloperies qui s'y était développés. Il y avait telle d'algues sur l'arbre et sur l'hélice, qu'en tourant, ça balayait la voute !!!

08 fév. 2007
0

Coppercoat
J'ai entendu dire que le coppercoat était interdit depuis peu aux Pays Bas. C'est à dire que les bateaux enduits au coppercoat pouvaient le garder (heureusement !) mais que la prochaine couche devait être d'un autre produit (les Hollandais sont très écolos, mais ils ont probablement raison...?)
Un coup de nettoyeur HP par an et c'est nickel. Faut dire que j'ai un avantage : mon port est en eau douce et je navigue en eau salée. Donc les bèbètes de mer crèvent quand je passe de mer en eau douce et inversément.

08 fév. 2007
0

Je ne veux pas
répandre quoi que ce soit qui ne soit sûr !
J'ai dit "j'ai entendu dire", : c'était pour vous demander votre avis, pas pour répandre une rumeur ! C'est l'ex-proprio (hollandais)du bateau qui me l'a dit, point !

08 fév. 2007
0

pour le coppercoat
il me semble que JP a essayé avec un résultat qui n'est pas des plus probant au bout d'une saison :-(

08 fév. 2007
0

Coppercoat
Nous nous sommes déjà expliqués à ce sujet.

Le Coppercoat est exigeant quant à sa mise en oeuvre et cela peut être une des raisons du problème.

Par ailleurs Coppercoat ne cache pas qu'il se développe des limons (qui ne sont pas forcément esthétiques) à la surface de la carène. Ces limons peuvent être aisément éliminés à l'aide d'un Scotch Brite ou autre balai brosse, ce qui permet de réactiver le processus.

Par contre, les coquillages et les algues n'adhèrent pas, et c'est ce qu'on attend d'un antifouling.

Les nombreux témoignages venant d'utilisateurs de Coppercoat et croisant dans des mers chaudes ou froides depuis plus de 10 ans confirment que ce produit fonctionne parfaitement pour peu que l'on fasse un petit carénage de temps en temps, et sans avoir à refaire l'antifouling chaque année comme c'est le cas avec les produits classiques par ailleurs très polluants.

08 fév. 2007
0

parfaitement exact
c'est un produit parfaitement nul comme antifooling à port camargue

mon bateau n'a jamais été aussi sale depuis 15 ans et je vais le sur-coucher avec de l'antifooling au cuivre classique

le prix matière pour le traitement de ma coque de 41 m² a quand même largement dépassé 900 € avec une mise en oeuvre extremement délicate et contraignante pour ce résultat désastreux qui ne semble pas émouvoir les vendeurs

je vais faire des photos à flot la semaine prochaine et je sors le bateau à la mi-mars et je referai des photos qui seront à votre disposition

en tout cas , mon avis est qu'il ne faut pas utiliser ce produit, en tout cas à port camargue et vraisemblablement en med

amicalement

18 mar. 2004
0

penses aux arrivée d'eau de mer
Sur mon bateau, j'ai une arrivée d'eau de mer pour mon moteur. Cela arrive par une crépine sur la coque. Il faut penser à la démonter, et mettre de l'antifouling à l'entrée de l'orifice et aussi à l'intérieur de la crépine, en veillant à ne pas obturer les trous. de même à l'extérieur de la crépine avec la même vigilance pour les trous. Plus d'ennuis. J'ai un collègue qui a trouvé un crabe énorme à l'intérieur ! l'animal avait été aspiré tout petit et avait grossit à l'intérieur... personnellement j'ai trouvé des petites moules!

a plus l'ami.

08 fév. 2007
0

autre chose

avant de passer l'antifouling il faut rincer la carene à l'eau douce pour enlever le sel.l'antifouling tient mieux.

et pour ma part sur 15/20cm sous la ligne de flottaison je passe 2 couches car c'est là que ça salit le plus .

josé

08 fév. 2007
0

Bouh !!!!!
Pour un flirt 6.60m, va pas te casser la tête:
Tu grattes avec une spatule tous les coquillages s'il y en a, un bon coup de brosse et d'éponge par la dessus, tu attends que cela sèche et ensuite 2 couches d'antifouling.
Maintenant si l'ancien antifouling part par plaques alors il vaut mieux effectivement l'enlever complètement avec un gratoir à main que l'on trouve chez tous les chips ou même les vendeurs de peinture.Mais c'est une opération que l'on ne fait pas très souvent, à moins d'être un régatier très pointilleux.Pour un flirt gratter l'antifouling sans attaquer le gelcoat de la carène (bien faire attention quand même) il faut une petite journée.
En ce qui concerne l'antifouling avec un pot de 2.5 L je passe 2 couches sur mon bateau de 9m.
Pour le flirt avec 2 pots de 0.75 L tu peux faire 2 bonnes couches.(Il m'en fallait 2 pour la carène de mon ancien Sangria en passant 2 couches sur la quille et les appendices)
Pour le type d'antifouling, par expérience de 45 ans de navigation (et de carénage)tu peux prendre l'antifouling vendu aux alentours de 15 EUR aux puces marines ou chez certains ships , c'est le moins cher mais tout aussi efficace que ceux vendus sous certaines marques à des prix prohibitifs(si tu ne fais pas de régates ... et même!).
Il faut quand même savoir que quel que soit l'antifouling sur un bateau de plaisance ne naviguant que par périodes il faut prévoir un nettoyage de la carène (souvent à l'éponge) au bout de 6 mois et de repeindre l'antifouling tous les ans.(Les bateaux légers sont très sensibles et ralentissent très vite si la carène est sale)
Pour les anodes tu ne dois pas en avoir sur un Flirt (Pas de moteur In Board et coque polyester).
C'est un excellent bateau le Flirt
;-)
Marc

08 fév. 2007
0

pour le nettoyage

J'utilise un balai brosse que je trempe dans l'eau , puis je fini avec un gros tampon Scotch Brite de 15cm par 20cm environ.

Pour le gratoir mon voisin de mouillage s'est confectionné un outil genial.Il a pris une vieille peche et l'a affuté , je puis vous assurer qu'avec un manche de 1.5m de long ça depote en 1/4h il a fait le tour de son bateau.

josé

08 fév. 2007
0

C'est sûr
Pour gratter il faut la pêche ! :-D :-D :-D

08 fév. 2007
0

et pour l'osmose...
... affûter une pioche de terrassier ??? :lavache:

:mdr:

24 jan. 2010
0

pour sa peche....
il enlève le noyau? ou il le garde..:-D

si c'est une bêche, il existe un racloir avec manche utilisé par les maçons qui doit aussi aller pas mal

amicalement

12 nov. 2011
0

Cet outil fait penser à un "PALOT" qui ressemble à une bêche avec un fer de 10 par 7 cm environ dont le bout est taillé en biseau. Créé pour creuser le sable ou la vase, il peut servir aussi à caréner sans avoir à ramper sous la coque (vu au comptoir de la mer Gujan Mestras)

24 jan. 2010
0

remise en service
donc caréner un bateau n'est pas tres cher si on se le fait.
pour un bateau qui a "hiverné" plus de 3 ans , en plus de la carène,du changement de batterie,de l'armer en 2eme catégorie, (il ne l'est pas)quel budget faut il prévoir pour une telle remise en service et s'il y a d'autres points à vérifier?( bateau de 9 mètres)
pensez vous que le moteur bien qu'ayant été hiverné est toujours dans "son jus"?
c'est un 1er achat merci de vos conseils. ;-)

24 jan. 2010
0

2ème catégorie
cela n'existe plus, nouvelle division 240 moins de 6milles ou + de -milles.
Le budjet c'est très difficile à dire, quel est ton niveau d'exigeance ? sinon les catalogue de ship style AD ou UShip te donnent les tarifs.

24 jan. 2010
0

pour les catégories
oups ;oups; j'savais pas...alors plus de 6 milles !
peut être le faire expertiser ou l'oeil d'un croisiériste averti suffirait ? mes exigeances sontsimples : c'est de le mettre à l'eau, et chiffrer la remise en état qui viendra s'ajouter au prix d'achat.

24 jan. 2010
0

oups .....
effectivement, faudrait bien t'informer !

faire expertiser serait sage, dépend aussi de la valeur du bateau
au moins à faire faire par un amateur mais compétent, qui ait de la connaissance en bateaux ...

24 jan. 2010
1

pour l'anti fouling erodable
un truc qu'on m'avait conseillé , mettre une couleur différente sur la nouvelle couche comme çà quand l'ancienne couche apparait on sait qu'il faut le refaire

24 jan. 2010
0

les deux couleurs
on passe la premiere couche en matrice dure et la deuxieme en erodable de couleur différente
comme ça on ne touche pas à la premiere quand on refait l'antifouling .
un de nos intervenants à trouvé une grosse moule dans le circuit de refroidissement qui faisait chauffer son moteur c'est normal il hiverne à coté d'elevages de ce joli molusque
alain

07 mai 2013
0

Vas sur ce site www.yachtpaint.com[...]ts.aspx clic sur le document "Antifouling compatibility chart" et tu sauras exactement quoi faire.

Si tu ne sais pas quel antifouling est déjà sur ton bataeu tu pourras choisir un produit qui est compatible avec le plus grand nombre d'antifouling sion tu devras gratter.

08 mai 2013
0

Ben JP, jamaois vu tes photos, datant de 2007

11 mar. 2014
0

Bonjour à tous, une question pour attaquer mon premier antifouling...
Mon bateau a séjourné un mois et demi dans la méditerrannée, et en le sortant pour l'hivernage, j'ai été surpris par la quantité de coquillages microscopiques fixés à la coque (polyester). Le précédent propriétaire devait être très écolo...
Depuis, il sèche depuis 6 mois sur sa remorque en attendant de reprendre la mer et je me dis que je pourrais lui refaire l'antifouling...
Je ne connais pas la marque du précédent, uniquement la certitude que c'est de l'érodable vu comme ça tache quand on s'y frotte....
Dois-je l'enlever avec du solvant? Avec de l'huile de coude? Est-il souhaitable de le remettre à l'eau avant de le caréner pour ramollir les microcoquillages? Dois-je remettre de l'érodable?

Toute suggestion est bienvenue...

Merci à tous.
Guillem

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Souvenir d'été

  • 4.5 (121)

novembre 2021