questions : alu ou polyester ?

Bonjour ,
etant amateur question voile ,je cherche des infos sur le "bateau idéal de grande croisière" ,un voilier pour y vivre et parcourir le monde pourquoi pas...
j'ai navigué récemment sur un kelt de 8 mètres ,polyester ,et mon voilier idéal serait un dériveur intégral de 8 mètres environ justement

pour ce qui est du matériau... :

mon avis actuel laisse de coté le bois ,et l'acier ,pour des defauts trop importants a mon sens (mais aucun matériau n'est parfait biensur)

A votre avis ,vaut il mieux un voilier polyester ou en aluminium ?
Je pense que le sujet a souvent été abordé (ici et ailleurs) ,
personnellement mon principal "souci" est avant tout la sécurité et la solidité ,et les coques (de séries surtout) en plastique ,me laissent un peu sceptique sur leur résistance ,notamment par rapports aux récifs ou autre obstacles possibles ,comme l'osmose

(pardonnez mes réferences mais :)Bernard moitessier dans son livre technique ,aborde le sujet en disant que son bateau idéal futur serait surement en alu ,pour la solidité et le peu d'entretien ,les échantillonnages des polyesters le laissant reveur...Idem pour la chanteur-navigateur Antoine ,qui a opté pour l'aluminium ,plus precisément le strongall du chantier Méta : solidité à toute épreuve d'après beaucoup ,meme en talonnant des heures sur des rochers ,et très peu d'entretien : simplement repeinture antifouling et /ou fixation d'une anode sur la coque ,1 fois par an environ
me trompais-je ?

Est-ce que quelqu'un connait exactement en quoi consiste l'entretien d'un bateau alu ? qu'est ce qu'une anodisation exactement ?

Bref ,vaut il mieux un bateau polyester ,moins cher et avec très peu d'entretien mais "léger" apparemment pour affronter toutes les situations ,ou un bateau alu très sur ?

si vous avez un avis...
merci d'avance

L'équipage
17 juil. 2004
17 juil. 2004
0

Il y a aussi :
Le strip planking c'est un composite de lattes de bois ( red ou yello cedar) avec une liaison époxy entre les lattes et des couches de tissus extérieur et intérieur.
Le contepalqué ( voir mini-mome).
La base de la réflexion c'est la réparabilité ou que ce soit avec les moyen du bord. Sortie du cocon confortable de l'europe la maintenance à caractère technique est de plus en plus difficile, a moins de rester sur des croisères standards du type antilles, cote amérique etc... Passé Panama cela devient plus complexe. Arriver aux Marquises avec une avarie peut poser un problème complexe de réparation.
Donc avant de faire un choix de matériau c'est avant tout un choix de programme de navigation qui doit être fait de là découlera tout le reste.
Par ailleurs la longueur est une approche partielle dans le choix du bateau. C'est en terme de déplacement et surtout de la charge utile qu'il faut se décider. Donc assayer d'abord de faire un bilan de la charge à mettre à bord cela déterminera le bateau a rechercher.
J'ai vu arriver à Tahiti des gens sur du plastique, de l'alu, de l'acier ( beaucoup),du CP etc... ce n'est pas la coqie qui pose problème ( enfin rarement) mais les accessoirs.

17 juil. 2004
0

sais pas..
la conception du bateau est plus importante que le materiau, amha:

il ne faut pas comparer un alu épais et un polyester de série en contre moulage, évidemment pas destinés aux memes programmes. Mais à
un polyester costaud , ou même insubmersible, qui peut encaisser des chocs, se réparer localement avec les moyens du bord. Les polyesters des années 80 genre kirk ou ginfizz sont quasiment increvables.

un cp epoxy aussi se repare facilement.et c'est la construction la moins chere.

un bateau metal demande forcement un atelier , et en alu un atelier bien équipé, dur à trouver parfois..

réponse d'un descendant de normand(:&gt)

18 juil. 2004
0

Poids
Pour un bateau de 8m, l'alu serait de trop, point de vue poids/volume et prix de construction. En alu, les couts pour etablir le chantier ou pour se procurer un atelier serait de meme que pour un bateau de 15m. Si on partage ces couts a travers 2000 petits bateaux, ca va, mais pou un seul... Avec un bateau si petit, les avantages de l'alu point de vue taille/poids ne serait pas atteint. (Ca peserait lourd par rapport aux autres bateaux de la meme taille, donc il faudrait plus de voilure pour le pousser.) Les voiles et le greement serait donc plus cher, etc. Avec l'alu, il y a toujours la question de l'electrolyse (semblable a la rouille pour les bateaux en acier) qui peut gacher un TDM. Le polyestere, meme avec l'osmose, serait plus facile a constuire, reparer, et maintenir.

18 juil. 2004
0

merci ,
pour ces premiers infos ,j'en prend note
Concernant un voilier alu ,meme de 8 mètres ,mon choix serait plutot l'achat d'une occasion ,et non de faire construire ,mais je sais que l'alu n'est pas accessible à tous ,ni facile niveau réparations ,je verrais dans mon choix pour la suite

bon vent à vous

18 juil. 2004
0

Nouveau matériau
Salut Paulk,
Il est exact qu'un petit bateau alu avec structure conventionnelle est peut adapté, bien qu'il y ai des exemples comme le penduick 600. C'est pourquoi il était nécessaire d'envisager une nouvelel façon de travailler l'alu.
Le chantier Jet Alu développe un nouveau matériau (dans lequel j'interviens en partie), Il s'agit d'un composite métal/mousse/tissus de verre époxy.Ce matériau accepte des formes ou des bouchains.
Le nom commercial sera al-mousse et e-mousse pour composite à base de feuille d'alu ou e-mousse pour composite a base de feuille d'inox. Nous étudieon actuellement un bateau à moteur très rapide ( 50 nds mini) construit avec de matériaux ( tôle inox 8/10) Et un transportable de 1300kg en al-mousse.
Donc maintenant un bateau alu devient possible, j'ai même un 6.5m envisagé dans ce matériau. Il est vrai que pour notre ami flying cela ne sera pas très interressant puisqu'il cherche un bateau d'occase.Pour mémoire on trouve des ovnis d'alubat de quelques années dans ces tailles. Je crois même en avoir vu un à vendre sur monbateau.com

18 juil. 200416 juin 2020
0

Intérêt du composite métal ?
Je ne pense pas que ce soit la solidité (avec 8/10 ;-) ), alors quoi ? poinçonnage ? homogeneïté ? mode ?

En tous cas, interressant de voir kiyena ki bougent le leur :-)

19 juil. 2004
0

8/10e
C'est pas beaucoup c'est vrai, mais c'est de l'inox.
Envenkeel fonce dans ta cuisine et cherche un couteau tu aura a peut près les 8/10e en question voila pour l'épaisseur. Si c'était en alu on serai autour de 3mm. La dessus tu rajoute de l'Hérex pour 18mm et un bibiais époxy de 450gr.
Jet alu a confiera à la rentrée à l'école des Mines de Nancy des échantillons pour les torturer
( poinçonnement/traction/compression/tortion etc...)
Au point de vu poinçonnement il est déjà évident que cela résistera mieux qu'un polyester.
Les avantages sont assez asser interressant:
- Structure de soutiens supprimée grâce au sandwich dont gains de temps de réalisation et gain de poids.
- Respect de la géométrie des formes plus facile à obtenir.
- Intérieur clair de toute stucture facile à vaigrer par collage d'un revêtement.
- Gestion des épaisseur de métal conservé ( fond épais pour posée du bateau)
- Suppresion de la déformation du bordé lié à la soudure des tôles sur les mailles ( lisses et couples)conduisant à faire des chaudes retrait ou à enduire de manière importante pour un fini correct
-Grande difficulté de soudure de l'alu supprimée dans les faibles épaisseur cela contraint à sur-dimensionner les échantillonages plus que necessaire.

ETC....

19 juil. 200416 juin 2020
0

Toujours curieux
Bien que ça nécessitera peut-être un autre fil :-).

Le métal et le CP epoxy ont surtout les avantages de la facilité de mise en oeuvre.
Pour un sandwich classique (verre, mousse,verre), ça devient déjà plus technique.

Je sais que c'est une préoccupation qui te tient aussi à coeur. Tu peux peut-être déjà nous répondre : ce système sera réservé aux pros ou aussi facile à mettre en oeuvre qu'un sandwich "classique" (c'est à dire faisable par un amateur éclairé et possédant un minimum d'expérience) ?

19 juil. 2004
0

Ouais, j'ai trouvé ça sur Webshot
Comme j'avais pas les miennes sous la main ;-) ,
Je me suis dit que ça reposerait...
un peu fiu en ce moment.

Relaxant non ?

19 juil. 2004
0

Il est bo
Le va'a ohé dans son jus polynésien

19 juil. 2004
0

capacité de charges
Pour Jean Claude, ok, ce n'est pas la longueur mais la capacité de charges qui importe, donc d'abord définir la charge en fonction du programme.

mais

1) définir la charge, pas si facile, existe t'il des sortes des données qui permettent de se faire une idée, comparer avec d'autres... ?

mais surtout,

2) comment estimer la capacité de charge d'un bateau... bien sûr on a parfois la valeur poids lège poids en charges, mais pas toujours (en tout cas dans les essais des revues...)... existe t'il des tables générales fonction de longueur/poids, type de carène...

SAlutations

Julien

19 juil. 2004
0

C'est un problème
Dufour en son temps avait sorti un bateau en lui donnant comme nom sont déplacement et pas sa longueur. Bide personne s'y retrouvais au début.
Si on achète un bateau neuf je pense qu'on peut avoir facilement son poids lège en ordre de marche et son poids maxi en charge. Un bateau d'occase c'est un peut plus compliqué on à pas forcément toutes les données et la flottaison tracée sur la coque n'est necessairement très fiable ( enfoncement assiette etc).
La capacité de charge c'est évidemment la somme des poids que l'on met à bord.
En fait c'est un problème, peut de personnes se préoccupe de la charge utile d'un bateau de qui conduit les services commerciaux des chantiers à privilégier la communication sur la longueur, valorisante au plan de l'égo. On met aussi en avant le poids lège ( sans bien savoir quel poids lège) parce que plus un bateau est léger plus il est censé aller vite, ce qui n'est pas tout à fait exact.
Il serai nécessaire de demander aux constructeurs et aux architectes de donner ces chiffres. Un bateau de 8m peut avoir une capacité de charge égale à un bateau de 9 ou 10m ou d'un bateau de 7m. Si on veut faire une prévison de charge il suffit de lister les poids embarqués en essayant de ne rien oublier: Equipage, nourriture, boisson, eau douce, GO essence du HB,bouquins, vaiselle( fonction de la distance maxi à parcourir pour les consommables) plus les équipement complémentaire non prévus par l'archi : groupe électrogène, désal, voile supplémentaire etc...... et chercher le bateau qui accepte cette charge. On voit très vite que l'on doit faire des sacrifices en équipement ou prévoir un plus grand bateau acceptant ce charge....

19 juil. 2004
0

les composites
Bonjour.
Je vais essayer de vous apporter quelques réponses. En ce qui concerne l'inox de 0.8mm sans entrer dans le detail de la résistance à la corrosion au niveau R mécanique et surtout allongement(de l'ordre de 30% )on entre dans des valeurs non utilisées actuellement dans le nautisme. D'autre part ce concept est le seul moyen pour réaliser des constructions métalliques dans des conditions économiques réalistes avec et bilans poids corrects. En effet le nombre de piéces est fortement réduit (plus de lisses ni de couples),est le meme matériaux remplit plusieurs fonctions. La mise en oeuvre de tole de faibles epaisseurs est aisée et les problémes de soudures inexistants.Quelques soit les avis concernant la résistance à la corrosion de l'aluminium (c'est un autre débat et malheureusement trop de gens se refuse à la réalitée) cette matiére , si elle traitée au niveau electrique, correctement à des ressources qui vont bien audela de celle des polyester. Au niveau cout le transportable de 8m sera commercialisé au prix correspondant au milieu de la fourchette des prix marchés.Le choix du matériaux conditionne de plus en plus la conception du bateau, ces deux éléments sont indisociables. les bateaux à possibilités multiples sont des compromis il est vrais qui évite aux archis de se retapper des études. nous sommes entrain de nous donner des arguments autres que des mots et je ne manquerai pas de vous glisser quelques fil à ce sujet avec photos, je pense que JC m'aidera à le faire.
bonnes continuations à tous.
"un qui ne veut pas garder ces deux pieds dans le meme sabot!!" BY

07 août 2004
0

voilier alu à vendre
AU Havre il y a un voilier en alu dans les 8m à ventre et pas tres cher, c'est normandie nautic qui l'a en vente, du moind c'est ce que j'ai vu sur l'affiche ... Voilà le site : ma-cci.com[...]ine.asp

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

Souvenir d'été

  • 4.5 (189)

l'ENEZ SUN, à l'Île de Sein, 2016

novembre 2021