question sur le haubanage de nos fiftys

Bonjour à tous et longue vie à l'héo club fifty,
Alors voilà mon intérogation. Compte tenu que nos voiliers sont sous toilés (en tout cas pour le mien c'est très net), et qu'en plus ce n'est pas au près serré que l'on navigue le plus avec un fifty. Je me demande si hormis un contrôle visuel régulier des haubans il etait nécessaire comme il semble admis pour un voilier, de changer le haubanage tous les 10 ans?

L'équipage
24 jan. 2013
24 jan. 2013
0

Hello,
Perso,cata de 13 ans...grément dormant surdimensionné...on change avant de partir,même si tout semble en bon état.
C'est surtout histoire d'être tranquille...et puis c'est un cata,avant d'être un fifty! :scie:

24 jan. 2013
0

Depuis le temps que je lis la presse spécialisée, je suis bien au courant de ces recommandations.
Pour autant, j'ai navigué sur des bateaux hors d'âge pour lesquels l'historique des entretiens faisaient souvent défaut.

Donc plutôt que d'appliquer ces recommandations, je me "contente" de surveiller le gréément.
Ensuite cela dépend du programme : Si c'est en prévision du Grand Voyage, au minimum remplacement à l'échéance de ces 10 ans (Quid du monotoron, du textile... Mais c'est un autre sujet), car on ne choisit pas sa météo.
Je fais une différence si c'est pour la pratique de la croisière côtière : On s'abrite, ou on sort pas quand les conditions sont dantesques.

Faisant de la régate, je surveille cela de très près; mais j'ai la chance d'avoir un transportable donc le mât est régulièrement à l'horizontale, ce qui facilite le coup d'oeil.

24 jan. 2013
0

Bonsoir,

je pense qu'on pourrait donner, en premier, les caractéristiques des bateaux.
Donc pour mon Jouet 940MS, donné pour 4,2T 47 M2 de toile , mat avec un étage de barres de flèches poussantes, galhauban, étai, bas hauban, bas était sont en 6mm et les deux pataras en 5mm.

comme les pataras ne me plaisaient pas , ils avaient dus être mal menés lors de dématage, genre je tourne les ridoirs sans bloquer les câbles, je les ai changés.
l'était a été changé car j'ai mis un enrouleur neuf, je pense que lesgalhanbant von être changés cette année, et pourtant je ne vois rien aux sertissages.

pour le reste, bas étai et bas hauban, je vais attendre, d'après vous est ce que je prends des risques?
évidemment comme c'est un bateau que j'ai eu d'occasion je ne connais pas son historique, le scâbles doivent être d'origine 1983.
Cdt

24 jan. 2013
0

Le Naviplane fait 8T.74 m2(GV41,Génois33),2 haubans,2 bas-haubans(10mm),1 étais,1 bas -étais(8mm)
Pour le reste...?

24 jan. 2013
0

Question haubans, le fifty souffre moins : si tu navigues trop au prés, il refuse (sans rien dire) et se met à déraper gentiment, donc moins d'efforts que sur un voilier "bête des mers". Sur mon Kirié 27, j'avais un problème de gite (presque deux degrés bâbord) j'ai donc confié "le navire" à des pros pour mettre le mat d'équerre : à la première tension forte et à la surprise générale, l'étai s'est cassé mais...le mat n'est pas tombé (merci papa Kirié), c'est étudié pour... En conclusion un simple examen visuel ne peut suffire pour se rassurer. Changer un étai après trente années me paraît raisonnable!
J'en profite pour dire que ma gite bâbord n'est pas résolue...si vous avez eu ce problème, je suis preneur car le stockage d'un gros volume de cabernet d'anjou à contre n'est pas une solution à moyen terme!!

24 jan. 2013
0

Il y a beaucoup de bateaux de série qui ont ce défaut.
Cela provient d'une mauvaise répartition des poids.
Sur mon bateau par exemple le réservoir de gasoil et le radeau de survie sont sur tribord, cela suffit pour avoir une gite au repos visible à l' oeil nu

26 jan. 2013
0

Merci! ça me rassure!
C'est vrai qu'avec un bateau "pas droit" ça tourne vite à la "fixette"! je pense que mon réservoir de fuel (style Erika mais un peu plus gros) n'est pas d'origine et surtout décentré. En fait c'est peut-être aussi la cuisine et le frigo. Bon, je vais équilibrer tout ça et de nouveau dormir tranquille! encore merci

27 jan. 2013
0

Quelque lingots de plomb à placer en compensation, plus de risque d'évaporation, ni de carène liquide !

27 jan. 2013
0

J'ai un voilier qui semble un "mi-chemin" entre Voilier pur et fifty.
Le gréement est un peu sous-dimensionné en surface (estimation de moins 30% par rapport à un voilier plus moderne) mais les haubanage est pléthorique. Pour le Grand mât: 4 bas-haubans, 2 haubans, 2 pataras, 3 étais (si, si...). Du coup, je me dis que changer le tout tous les 10 ans n'est peut-être pas une priorité, surtout que celui qui est dessus actuellement semble en excellent état (il aurait presque 20 ans)...
Un contrôle visuel devrait suffire pour des petites navigations. Par contre, une rupture de cadène, depuis qu'un ami a perdu son mât dans ces conditions, m'inquiéterait plus car plus difficilement détectable.

27 jan. 2013
0

Pour rassurer les inquiets, sur le CAROL KETCH que je viens d'acquerir , le gréement et de 1968 comme le bateau qui a parcouru l'Atlantique et la Meditéranée de long en large avec des haubans monotorons monté sur des cosses coeur ( peu recommandé car le toronnage se "defait vu la courbure trop importante ) et le tout sertit avec des bagues alu !!! 100m2 de toile , pas un souci, bon je vais tout refaire mais ça donne quand même a reflechir sur la potentielle durée de soi-disant 10 ans de nos gréements de plaisance :-D :-D :-D

27 jan. 2013
0

Ayant vu pas mal de câbles cassés durant mes périgrinations je vous livre mes remarques.
D'abord je n'ai jamais vu de câble cassé au milieu, c'était toujours après un sertissage ou l'angle d'une barre de flêche.
ca ne veut pas dire que ça n'existe pas mais je n'en ai pas vus.

Ensuite, je soupsonne fortement le mâtage d'être à l'origine de certaines casses, un hauban est coincé et on force un peu, un ridoir qui force un peu sous un angle inhabituel.

Enfin je pense que des haubans qui mollissent sous le vent sont aussi à l'origine de certaines casses car ils peuvent battre un peu et donc créer des noeuds de torsion aux points durs, barres de flêche, ridoirs, chappes de fixation.

j'ai remarqué aussi que des câbles peuvent se dessertir quand ils sont neufs, il convient donc de faire des premières sorties avec modération.

Il n'empêche que le métal vieillit et qu'il devient cassant à la longue.

27 jan. 2013
0

C'est une question que je me suis toujours posé:
les haubans doivent-ils être très tendus ou "juste comme il faut" ce qui effectivement les rend mous sous le vent?
Y-a-t'il une règle?

27 jan. 2013
0

il y a des règles de tension de gréement,
aller sur les sites des fabricants de mâts, selden, zspars entre autres ....

27 jan. 201327 jan. 2013
0

Y aurait-il moyen de réaliser des contrôles non destructifs type radio pour s'assurer du bon état des sertissages ?
J'ai entendu que sur un Amel Maramu, un sertissage aurait lâché brutalement suite à une corrosion interne (rien de visible extérieurement). Le propriétaire aurait alors remplacé tous les haubans.
Il aurait fait réaliser une coupe sur tous les autres sertissages et là rien d'anormal n'aurait été décelé.
Pour l' anecdote, les nouveaux haubans inox se seraient mis à rouiller rapidement !!!

27 jan. 2013
0

je confirme, mes pataras ont roulillés aux sertissages en moins d'un an, je les ai rapportés au gréeur qui me les a juste passivés. il m'a informé que tous les câbles sont comme ça .made in ....
depuis j'ai du passivant en tube à bord.
on peut docn se demander si ça vaut vraiment le coup de les changer systématiquement si l'inox dantan est meilleur.

28 jan. 2013
0

Oui ça arrive d'ailleurs dans le temps je mettais de l'araldite à cet endroit là pour éviter le passage de l'eau. On voit d'ailleurs que cet endroit là est en creux ce qui favorise certainement l'entrée de l'eau donc la corrosion.
Est-ce fait exprès pour changer les câbles plus souvent ? Je m'interroge.

28 jan. 2013
0

Hello,
Un peu inquiétant,tout ça...y a -t-il un moyen de savoir réellement si le grémént est "usé" ou pas?
Je pensais le changer pour "assurer" le coup(13 ans,cata)...mais l'ensemble est,à l'oeil en tout cas,encore en très bon état...aucune trace de rouille. :tesur:

29 jan. 2013
0

Bonsoir,
Je me demandais si les assureurs avaient des "exigences", pour couvrir le risque d'un démâtage?

29 jan. 2013
0

OUI, certains assureurs exigent le changement au bout de 10 ans ; d'autres seulement un examen d'expertise par un gréeur professionnel (et non par un expert autoproclamé)

31 jan. 2013
0

J'ai regardé mon contrat d'assurance de plus près. Pas d'expertise ni de changement de câbles exigés. Mais une decôte pour le remboursement. À savoir : pour le mât, remboursement au prix du neuf avec 10% de décote par année d'ancienneté. Remboursement mini 10% de la valeur du neuf. Pour le reste du gréement (voiles, drisses, patatras etc) la décote est de 20% par année d'ancienneté !
Autant dire que pour mon vieux canote, en cas de démâtage j'en serais pour mes frais

31 jan. 2013
0

Moi aussi je me pose la question doit ou doit-ont pas changer les haubans tous les 10 ans.

Les fifties sont généralement sous toilés, le mien un Colvic Watson de 32 pieds et 12 Tonnes n'a que 44 mètres carrés de toiles, toutes toiles dehors avec des haubans en inox sur-dimensionnés.

Ces bateaux ne sont pas des foudres de guerres à la voile, la mature ne souffre pas continuellement, quant à moi je suis le plus souvent au moteur qu'a la voile ce foutu vent est toujours contraire à ma route.

Je pense que le risque est minimisé, avec un contrôle visuel annuel pour se rassurer et au petit bonheur la chance de plus je reste au port avec un 5BF établi.
Cordialement

20 mar. 2013
0

Suite à deux fissures constatées en fin de saison sur l'emplanture du mât de BluEyes (pièce en fonte d'alu), je me suis décidé à démâter cet hiver et j'ai profité de la manip pour changer tout le dormant... Bien m'en a pris concernant l'emplanture ! Lors du démâtage, la pièce s'est complètement effritée (genre poussière d'ardoise) bouffée qu'elle était par une électrolyse d'enfer... Quand au dormant, le professionnel en charge de la manip pense (et il est digne de confiance) qu'il était d'origine, soit... 32 ans ! Aucun signe de fatigue apparent, pas de gendarme, quant aux sertissages je ne me suis pas amusé à les radiographier... Mais tout ça devait être bien limite.
A+
DD

20 mar. 2013
0

Pour Oaristys le greement monté en 1993 , bateau vendu en 94 racheté et finalement revendu en 2010 le nouveau proprietaire l'a ramené de Hong Kong via le Cap en hiver austral le bateau a été couché , rien n'a cassé dans le haubanage (pourtant il tire certainement bien plus que moi sur la bête !)
Bateau quasiment pas naviguer entre 95 et 2010 , greement d'origine
Soromap et mats Sparcraft
3 etages de barre de flêche pour le grand mat d'à peine 12kg/m
1 seul etage poussantes avec guignol pour l'artimon de env. 5kg/m
Poids env 34,5t stabilité maximum env. 27555 kgs/m

13 sept. 2013
0

Il y a qlqs années, j'ai oeuvré pour le compte d'un ami proche, sous de multiples recommandations (les conseilleurs ne sont pas les payeurs), il ceda a la tentation de remplacer le greement dormant de son Ovni 35 alors agé d'une vingtaine d'année, opération que je me suis donc occupé... Je ne dirais qu'une chose, un hauban (ou autre) neuf etait donné pour une charge de rupture de X tonnes, j'ai demandé au fabricant de me passer l'ancien hauban Y au test de rupture, je vous laisse deviner lequel etait le plus resistant .
Personnellement sur mon Evasion 34, je me suis contenté de remplacer les 6 ridoirs et d'une inspection/entretien annuelle avec revérification quand une grande nav est prevue

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bergen , sous le soleil

Souvenir d'été

  • 4.5 (124)

Bergen , sous le soleil

novembre 2021