question mécanique pour diplôme capitaine 200

bonjour à tous.

je passe en externe le module 3 (mécanique/electricité-250KW) du capitaine 200. en externe veut dire que je ne peux assister au cours (obligation professionnelle oblige). sans être un craque en mécanique je peine un peu.

pour l'écrit il me faudra diagnostiquer une panne et surtout imaginer une réparation sur place après arrêt du moteur.

les symptômes imaginés par le rédacteur du sujet seront soit une chute de pression d'huile , soit une élévation de la température, avec ou non des fumées (blanches, noires, bleues)
il y a t'il pour chaque cas une pièce que l'on pourrait changer ou réparer sur place, en mer. un clapet de décharge par exemple dans le cas d'une baisse de pression d'huile peut-il être démonté sur place? une vanne thermostatique en défaut peut-elle être remplacée ou réparée sur place dans le cas d'une élévation de température par exemple.

il me faudrait en fait une pièce que l'on peut remplacer sans trop de difficulté pour chaque cas de figure.

j’espère ne pas avoir été trop confus. bien-sûr tout cela reste très théorique mais c'est le jeu des examens.

quelqu'un peut-il m'aider à ce sujet?

merci beaucoup pour vos réponses. l’examen à lieu demain....oui, je sais je m'y prend un peu tard!!!!!

L'équipage
19 juin 2013
19 juin 201316 juin 2020
0

il faut en faire une pompe du PDF

Sinon,un clapet de décharge ou une soupape thermostatique, oui, on peut en changer si l'on a les pièces à bord bien-sur.
Si il y a pas, il faut faire Mac Guyver. Il m'est arrivé de mettre une perfusion en goutte à goutte d'huile sur un culbuteur qui avait un défaut de graissage. cache culbuteur du cylindre oté. à l'arrivée il y avait de l'huile partout mais nous n'avons pas stoppé.
Bonne chance. Soit logique et simple.


20 juin 2013
3

Ce n'est pas aussi simple que ça.
Souvent dans les énoncés il y a un scénario, genre alarme niveau bas caisse expansion, alarme 1er niveau pression huile. Les scénarios sont souvent les mêmes, faut pas avoir vraiment de notion de mécanique, juste les avoir travaillés en cours.
Pour limiter la casse, va au plus simple à réparer; flexible réfrigérant d'huile cassé, collecteur eau de mer percé.
Si tu commences à sortir le coffret à douilles, t'es mal barré.
Un truc qu'ils aiment bien que tu précises, c'est que tu as vérifié si l'huile est propre et qu'il n y a que de l'eau dans le vase d'expansion.
Autre chose, ne stoppe pas brutalement un moteur qui est en manque d'eau douce, et surtout ne le refroidit pas à coup de seaux d'eau, rajoute doucement de l'eau dans le vase.
Ce sont des détails, mais souvent les correcteurs sont d'une autre génération et sont attachés à ces petites choses.
POur finir, je ne connais personne qui a loupé son PCM, et pourtant, y en a quelques uns à qui je n'aurais même pas confié une vidange.

20 juin 2013
0

des nouvelles de l'énoncé ?

20 juin 2013
0

D'accord avec toi frablo, hélas !
Il faut assimiler leur logique improbable et faire avec en évitant de sortir l'outillage.

20 juin 2013
0

merci pour vos contributions.
l’énoncé : moteur qui ralentit puis stoppe sur la route du retour. j'ai fait simple en décrivant bien le circuit de combustible et en imaginant une panne facile à réparer. et en prenant toutes les précautions, en vérifiant tout bien, etc, etc.

20 juin 2013
0

Permutation des filtres GO après avoir décanté les caisses journalières, purge, blabla.
Content que tu ne sois pas tombé sur le plus complexe.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie...

  • 4.5 (27)

mars 2021