Question honteuse à 10cents - RIPAM

Bonsoir

Pas envie de chercher la réponse

Mais je suis certain que le premier post sera la réponse

Je viens de refaire tout le circuit électrique du mât

Sur les tableaux électriques (neufs) il est indiqué
Feux de navigation
Feux de mâts

J'ai mis mon R/V/Bl sur feux de mâts
Feux de nav, ça doit être quand je suis au moteur

Je suis quasi certain que sur un voilier feux de nav et TDM sont identiques, mais si je me plante, je n'ai plus envie de recommencer

Merci

Camille

L'équipage
26 fév. 2015
26 fév. 2015
0

j'ai pas tout compris mais je dirais: soit tu marches à la voile et tu allumes ton feu tricolore, soit tu marches au moteur et il te faut le feu de hune en + du tricolore. Feu de mât peut être aussi ton feu de mouillage (360° blanc)

26 fév. 201526 fév. 2015
0

Feux de navigation : ceux que l'on allume pour naviguer.
Sur un voilier cela devrait allumer feu bâbord feu tribord et feu de poupe.
Ils peuvent être dans le mat ou non.

L'appellation feux de mat est floue : le plus souvent on mettra cette étiquette pour le feu de hune que l'on allume en plus quand on est au moteur.

Certains mettent cette étiquette pour le projecteur de pont.

Et il y a aussi le feu de mouillage, en général dans le mat ...

L'essentiel est que tu saches ce qu'allume chaque bouton.

26 fév. 2015
0

Feux de navigation = feux sur balcon avant et arrière. Feux de mât = feu de hune ou bien feu tricolore en tête de mât.
Au moteur, il faut feux de balcon + feu de hune.
A la voile, feux de balcon ou feu tricolore en tête de mât si moins de 20m.
Le reste est une question de bon sens pour être vu.

26 fév. 201526 fév. 2015
0

Bon

On va faire plus simple

En haut du mat j'ai un
RVBlc
Blanc 360

A la voile je mets le RVBlc
A l'ancre je mets le Blc 360

Au moteur je mets quoi?

26 fév. 2015
2

Pour le moteur il te manque un feu de hune :
Feu blanc à mi-hauteur du mât éclairant à 225° vers l'avant.

26 fév. 2015
0

Yes

Vous êtes tous recallé sauf Philou

Par contre zut de zut
Il me manque ce feu 225° vers l'avant

Encore des sous à dépenser

Et en plus je vais devoir tirer les câbles dans le mât
Pffffffffffffffff

Au pire je mettrai mon R/V/Blc + 360

Merci de vos réponses

27 fév. 201527 fév. 2015
0

Au moteur : feu blanc de tête de mât, ainsi que des feux de côté et de poupe (donc au niveau du pont ou des balcons). Si le bateau fait moins de 20m, les deux feux de côté peuvent être combinés.
.
RIPAM règle 21, 22 et surtout 23 :
Un navire à propulsion mécanique faisant route doit montrer :
i) un feu de tête de mât à l’avant ;
ii) un second feu de tête de mât à l’arrière du premier et plus haut que celui-ci ; toutefois, les navires de longueur inférieure à 50 mètres ne sont pas tenus de montrer ce feu, mais peuvent le faire ;
iii) des feux de côté ;
iv) un feu de poupe.
.
Pas de honte à avoir, je pensais moi aussi connaitre mon RIPAM et j'allumais mon feu blanc en plus de mon tricolore lorsque je marchais au moteur, jusqu'à ce que je me dise il y a quelques années que ça ne devait pas être bien facile de distinguer les deux, si proches en tête de mât. Et pour cause, j'avais tout faux, il faut bien des feux de côté et de poupe (que je dois encore installer...) En pratique, je me contenterai de feux de côté (donc rouge et vert), et du feu de mouillage (qui fera donc simultanément office de feu de tête de mât, visible sur les 225° avant, et de feu de poupe, visible sur le secteur arrière)

0

Moi aussi M'sieur j'lavais dit qu'il fallait un feu de hune au moteur !

26 fév. 2015
0

Je n'ai pas le courage non plus de chercher dans le Ripam, mais le feu à 225 ne doit pas être mis n'importe où. Dans les alinéa, il est précisé qu'il doit être à tel distance au dessus des feux de côté, ou sous le feu de tête de mat, je ne sais plus.

27 fév. 2015
0

Feu de hune: blanc à 225°, pas en tête de mât mais plutôt vers les 1/3, en plus des feux de route.

Le feu de mouillage ne doit pas être utilisé au moteur, pour cause c'est un feu de mouillage.

En théorie, on ne peut utiliser un tricolore en tête de mât avec un feu de hune, car vert sur blanc = navire en pêche.

En pratique, je crois qu'on s'en fout...

26 fév. 2015
2

et de jour un triangle pointe en bas.

27 fév. 2015
0

Le feu de mouillage peut remplacer le feu de hune + feu de poupe mais pas évident si tricolore en tête de mat.
Après le principal est d'être vu, de jour, je n'ai encore jamais vu un voilier au moteur mettre le fameux triangle et pourtant ils y sont quasiment tous au moteur en remontant la charente

27 fév. 2015
0

Le cône doit être envoyé lorsqu'on navigue avec voiles ET moteur.
Lorsqu'on est au moteur sans envoyer de voile, c'est sans cône , ce qui est logique car il est bien visible pour tous que le bateau est au moteur.
Au regard du RIPAM (navire privilégié), le voilier qui marche sous voile et au moteur est un bateau à moteur, ce qui n'est pas évident si on le regarde d'une certaine distance.
Tout est logique dans le RIPAM qui s'applique sur toutes les mers du monde.
En ce qui concerne la Charente entre l'embouchure et Rochefort, voire Tonnay Charentes, la question est en outre de savoir si elle est considérée comme maritime ou pas.

27 fév. 2015
0

bonsoir, c'est faux car le feu de hune ainsi que le feu de poupe ne doivent pas se voir sur le côté, contrairement au feu de mouillage qui lui doit être vu à 360°
Gilles

0

Pour faire simple:
- le feu de hune peut être installé:
au moins 2.5m au dessus du plat bord si plus de 12m
dans tous les cas au moins 1m au dessus des feux de côté
.
donc on le pose ou il gène le moins sur le mat. A l'extrême, sur un bateau de moins de 12m, le feu de mouillage peut remplacer hune et poupe.
.
en aucun cas, on ne peut porter un tricolore de tete de mat avec le feu de hune. Si vous avez seulement le tricolore et pas de feux de balcon, il est preferable de juste naviguer sans feu de hune.
.
La combinaison logique pour ces deux interrupteurs serait:
- si tricolore: feu de mat = tricolore, et feux de nav = hune plus côté plus poupe
- Si pas de tricolore, feux de nav = côté et poupe, et feu de mat = hune
.
Vous stressez pas trop pour ça. Quand je prends mon godet le soir a la terrasse du yacht club, 9 voiliers sur 10 entrent avec de mauvais feux.

27 fév. 2015
0

Sur mon bateau, mon feu de hune et mon feu de mouillage sont alimentés par un même câble (3 conducteurs). Le conducteur rouge pour commander le feu de hune, le conducteur vert/jaune pour alimenter le feu de mouillage et le neutre bleu en commun. Je ne sais pas si c'est habituel sur tous les bateaux, mais ça peut te simplifier ton montage en ne tirant qu'un seul câble à l'aide de ton ancien câble.

27 fév. 2015
0

bonsoir, tu es sur que c'est le feu de hune et celui de mouillage, car le mouillage est an haut du mât et pas le hune. Ce qui se fait c'est une alimentation trois fils pour le mouillage et le tricolore. masse commune et deux + pour l'un et l'autre.
En pied de mât un inter qui allume soit le mouillage soit le tri.
Ce qui se fait aussi c'est le hune et le projecteur de pont alimenter par un trois fils, même système que précédemment.
Gilles

27 fév. 2015
0

Tu as raison, j'ai dit une connerie, c'est mon feu de hune et mon feu (projecteur) de pont qui sont sur le même câble.
J'ai pourtant tout ressuivi lors du démâtage pour mes travaux, mais je me suis mélangé les pinceaux. Oubliez mon intervention. :oups:

27 fév. 2015
1

C'est fou ce que cette question amène comme réponses plus ou moins exactes, précises...

Et pourtant le sujet a été maintes et maintes fois débattu. :whaou:

Camille, tu aurais dû TE poser la question avant de faire tes travaux et trouver la réponse dans tes connaissances que tout voileux qui se respecte se doit de connaitre.

A la lecture des posts je vois que ce n'est malheureusement pas le cas. :heu:

28 fév. 2015
0

Bonsoir

je crois qu avant d insulter le gens il faut savoir ce qui se passe
et comme tu ne sais rien ni de moi ni de mon bateau tu ferais bien de te taire

27 fév. 2015
1

Bonjour,
ça serait sympa de nous donner la réponse exacte.

27 fév. 2015
0

cf RIPAM :reflechi:

28 fév. 2015
0

Comment ca se fait que si on clique sur ton nom on reçoit
matelot inconnu

27 fév. 2015
0

J'ai donné la réponse à peine plus haut, citée du RIPAM.
Celui-ci est disponible librement sur diffusion.shom.fr[...]ux.html , ouvrages 2A et 2B, et il s'agit des règles 21, 22 et 23.

27 fév. 201527 fév. 2015
0

De memoire, le feu de hune n'existe pas dans le RIPAM (on parle seulement de feu de travail); le feu auquel vous faites allusion pour un navire à moteur, c'est le feu de tête de mât qui correspond à une definition bien précise; et y a pas beaucoup de voilier qui ont un feu de tête de mât, il me semble

27 fév. 2015
0

à noter que les réponses étaient déjà ici...
www.hisse-et-oh.com[...]le-roof

27 fév. 2015
0

Pour re-faire simple.

Un voilier qui fait route à moteur est, du point de vue du RIPAM, un navire à propulsion mécanique.

L'appendice I, règle 2 d.1)
Emplacement et espacement des feux sur le plan vertical:

"Lorsqu'il porte un feu de tête de mât (feu de hune 225 degrés) en plus des feux de côté (rouge et vert) et du feu de poupe ou qu'il porte le feu visible sur tout l'horizon visé au sous-alinéa c)(i) de la règle 23 en plus des feux de côté, le feu de tête de mât ou le feu visible sur tout l'horizon DOIT SE TROUVER À 1 MÈTRE AU MOINS AU-DESSUS DES FEUX DE CÔTÉ".

En d'autres mots, il n'est pas permis d'utiliser le feu tricolore lorsqu'un voilier fait route à moteur puisque le feu de hune (ou le feu blanc visible sur tout l'horizon DOIT se trouver à au moins un mètre au dessus des feux de côté.

Pour pourriez utiiliser le tricolore à voile et le feu de poupe le feu de hune et les feux de côtés (à hauteur du balcon) lorsque vous faites route à moteur.

Dans ce cas, vous pouvez utiliser un interrupteur pour le tricolore (à voile) et l'autre interupteur pour les 4 feux utilisés à moteur.

Perso, je préférerais avoir un interupteur de plus afin de pouvoir utiliser mes feux de côté sur le balcon lorsque je fais route à voile.

27 fév. 2015
0

Et quand on met le moteur que pour charger les batteries, on met quoi comme feux ? et triangle ?
A+

27 fév. 201527 fév. 2015
2

Dans le RIPAM, ce qui est déterminant, c'est la propulsion, et ce non seulement pour les feux et marques de jours, mais aussi pour les règles de priorité (encore plus important !)
.
Si la propulsion n'est que à voile (et cela inclut lorsque le moteur tourne mais n'est pas embrayé), c'est la règle 25a :
- feu vert (="de côté") sur 112,5° dans le gisement 0-112,5°
- feu rouge (="de côté") sur 112,5° dans le gisement 247,5°-360°
- feu blanc (="de poupe") sur 135° dans le gisement 112,5°-247,5°
Si le navire fait moins de 20m, le deux feux de côté peuvent être combinés en un seul fanal à l'avant (règle 21b).
Si le navire fait moins de 20m également, les trois feux peuvent être réunis en un seul fanal en tête de mât (règle 25b).
.
Si en revanche le moteur est embrayé, le voilier n'est plus considéré comme voilier, mais comme un navire à propulsion mécanique à part entière. C'est la règle 23a :
- feu vert (="de côté") sur 112,5° dans le gisement 0-112,5°
- feu rouge (="de côté") sur 112,5° dans le gisement 247,5°-360°
- feu blanc (="de poupe") sur 135° dans le gisement 112,5°-247,5°
- feu blanc (="de tête de mât") sur 225° dans le gisement 247,5°-112,5°
Si le navire fait moins de 12m, les deux feux blancs ("de poupe" et de "de tête de mât") peuvent être remplacés par un seul feu blanc visible sur tout l'horizon (règle 23d).
.
Donc en pratique sur un voilier de moins de 12m, à mon sens prévoir trois feux et interrupteurs :
- tricolore en tête de mât (utilisé à la voile)
- blanc 360° en tête de mât (utilisé au moteur et au mouillage)
- feux de côté à l'avant (utilisés au moteur)
.
Et sur un voilier entre 12m et 20m, cinq feux et quatre interrupteurs :
- tricolore en tête de mât (utilisé à la voile)
- blanc 360° en tête de mât (utilisé au mouillage)
- blanc sur 225°, dit "de tête de mât" ou "de hune", "steaming light" en anglais (utilisé au moteur)
- feux de côté et de poupe (utilisés au moteur, ou à la voile au lieu du tricolore)
.
Enfin, le projecteur de pont n'est (évidemment) pas un feu de navigation

27 fév. 2015
1

exact.
Sur la plupart des voiliers, les feux de route bâbord et tribord sont situé sur le balcon avant, le feu blanc de mouillage (360°) en tête de mât et le feu de poupe sur le tableau ou balcon arrière. De nos jours, souvent remplacés par un bloc unique en tête de mât (mais où se trouve alors le feu "moteur"????)
Car normalement, il y a aussi un feu de route moteur ("navire à propulsion mécanique") au milieu du mât vers l'avant, donc >1m au-dessus des feux de route bâbord/tribord. En l'absence de ce dernier, on peut aussi, quand on est au moteur, éteindre le feu de poupe et allumer celui de tête de mât afin de retrouver les feux vert, rouge et blanc d'un "navire à propulsion mécanique". Ils doivent avoir la même visibilité, soit 2nm ou 3nm selon la longueur du navire.

27 fév. 2015
0

Je viens de regarder les dizaines de voiliers à la marina

A mon avis 1 sur 10 doit avoir ce feux vers l'avant

27 fév. 2015
0

Tu as regardé que des voiliers récents?
Perso, sur ceux que j'ai fréquenté, tous en était équipés: Kelt 7.60, First 325, Sun Rise...
Sur que, dès que tu as les feux de routes en tête de mât, tu "dois" faire l'impasse sur le feu moteur. :oups:

27 fév. 201527 fév. 2015
0

@ Seemann : m'etonnerait fort que les voiliers dont tu parles ait des feux de tête de mât; à mon avis, tu parles de feu de hune qui ne sont pas destinés à être utilisés en navigation au sens du RIPAM et qui ne sont pas du tout des feux de tête de mât

02 mar. 201502 mar. 2015
0

Je parle des "blocs tricolore" vert(112.5°)/rouge(112.5°)+blanc(135°) qui se vendent et s'installent désormais sur de nombreux bateaux neufs en tête de mât; comme ceux-ci:
www.hellamarine.com[...]mp.html
Dans ce cas, le feu de hune (blanc vers l'avant à 225°) ne peut être utilisé car il se retrouverait EN-DESSOUS des feux cités plus haut.
Signal incompréhensible. (@ M@telot Phi)
www.yachtsurveys.ch[...]669.pdf

Sur les 3 bateaux cités, les feux vert/rouge sont sur le balcon avant, feu de poupe sur balcon arrière, feu de hune (blanc 225°) dans le mât, feu de mouillage (blanc 360°) en tête de mât. C'est pourtant pas compliqué...

28 fév. 2015
0

Un cas particulier : Si on est au moteur, mais que la marche avant est impossible pour cause d'inverseur endommagé, on navigue en marche arrière.

:tesur:
Dans ce cas, il ne faut pas oublier d'inverser les feux vert et rouge, bâbord devenant vert, et tribord rouge...
:oups:
:heu:

28 fév. 2015
0

C'est prévu: deux boules noires de jour, deux feux rouges superposés la nuit..

01 mar. 2015
0

C'est à cause du rhum, toutes ces lumières s'embrouillent dans ma tête et les sons résonnent...

28 fév. 2015
1

Quand un bateau veut signaler qu'il "bat en arrière" il doit émettre le signal sonore : trois sons brefs !

Si son inverseur est bloqué en marche arrière il sera vraisemblablement "à capacité de manœuvre restreinte et devra arborer de jour 2 boules noires séparées par un bicône et de nuit 1 feu rouge, 1 feu blanc et 1 rouge superposés...

Une question (à tous) : avez vous passé un permis mer et si oui il y a combien de temps ?
Je sais, pas besoin de permis pour barrer un voilier... ça n'empêche qu'il faut connaitre un minimum les règles du Ripam... (à prendre en mode humour)

0

deux boules noires côte a cote a l'arrière, de jour, dans certains règlements locaux.
A ne pas confondre avec deux boules noires superposées et deux feux rouges, qui signifient autre chose

28 fév. 2015
0

dans mon cas et surement dans beaucoup d'autre, il y a un feu "combiné" au 2/3 du mat avec en dessous le projecteur de pont et au dessus le feu de hune. Avec bien sur 2 inter distincts. Comme c'est d'origine, je pense que c'est bon. En haut du mat le feu de mouillage. Les feus de navigation en +.
Je mets le feu de hune au moteur, pas celui de mouillage. Par contre, en mixte de jour, je ne mets pas le cône, par fainéantise, mais j'ai tort.

0

Ahlala. il y a le reglement, et il y a la coutume.
Les dimensions et placements sont très clairement définis dans les annexes du RIPAM, j'en ai mentionné l'essentiel plus haut.
.
Et cessons le pinaillage sur les mots. La dénomination officielle est "feu de tête de mat". Ce n'est la faute de personne si sur un voilier il est rarement en tête de mat (j'e connais au moins deux cas où il y est, et c'est le cas sur beaucoup de navires à moteur)
.
Je pense qu'il est clair pour tous ceux qui pratiquent un peu intelligemment la plaisance que "feu de hune", "feu moteur", "feu de mat" et autres termes compréhensibles sont des synonymes.
.
Les combinaisons de feux bizarres étaient tolérables sur un voilier d'antan, petit avec un mat en bois. De nos jours, avec la taille moyenne des voiliers neufs au dessus de 10m et tous équipés de moteurs in-board, il est inacceptable de vendre un voilier sans feu de tête de mât, et donc aussi sans feux de navigation bas.
A vérifier dans les salons, mais je ne pratique plus depuis longtemps.
:alavotre:

28 fév. 2015
0

Merci Belle, Ile

j ai pigé

mon Ta'I Miti fait 8,6m ... rzgle 23d
donc le feu de route n est pas obligatoire

geniaaaal

01 mar. 2015
1

Ben si feu de route moteur obligatoire mais "jumelé avec le feu de poupe (un seule feu blanc visible sur 360 ° en tete de mat)
a noter que dans ce cas le feu de poupe situé sur l’arrière doit être éteint (qui lui aussi obligatoire si route à la voile )

01 mar. 2015
0

petite parenthèse: on en voit pas beaucoup des feux de mouillage allumés quand on arrive sur place. Et pas que sur les petits bateaux. T'as bien les boules quand tu cherches au projecteur et que tu vois un 45 ft tout neuf dans le noir complet.
Et la nouvelle mode, c'est de mettre des leds de jardin à cellules photovoltaïque, c'est mieux que rien, même si ça ne dure pas la nuit complète.

01 mar. 201501 mar. 2015
1

Les feux de jardin sont NULS !!!!!!!! On ne les voit qu'au dernier moment, car on ne les identifie pas comme des feux de mouillage. Il m'est arrivé plusieurs fois de les prendre pour des feux lointains, vu leur extrême faiblesse de luminosité. De plus, ils ne sont pas réglementaires, et on comprend pourquoi...
Les feux de mouillage, dans une crique, sont comme une merveilleuse constellation. Quelle joie d'être l'une de ces étoiles... Et cette petite constellation est bien utile aux bateaux qui, passant au loin, peuvent repérer un lieu de mouillage.

01 mar. 2015
0

personne ne parle des feux optionnels pour les voiliers
vert 360° sous un rouge 360° en haut du mat
ceux ci en plus des feux réglementaires rouge vert blanc

0

On les porte régulièrement sur les très grands voiliers, car juste un petit feu de côté, perdu dans tous les feux de pont, ça ne le fait pas trop.
Une fois, on s'est retrouvé sans le feu vert. Pour terminer la nuit sans envoyer quelqu'un dans les hauts, on a allumé les rouge-blanc-rouge à la place.

02 mar. 2015
0

bonjour à tous, pour parler des feux de navigations, avez vous remarqué que sur les 60' les feux sont placés sur les balcons arrières ????
Gilles

02 mar. 2015
0

Tu es sûr que ce ne sont pas 2 feux de poupe?
Ou alors, c'est seulement pour les plus rapides... pour montrer leur c** aux autres concurrents même la nuit! :-D

02 mar. 2015
0

non, ce sont bien les feux de nav, rouge et vert, et blanc vers l'arrière.

0

Bah, les bateaux de course violent déjà le règlement de tant de façons qu'une de plus ne fait pas la différence.
;-)
:alavotre:

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Bol d'Or 2016

Après la pluie...

  • 4.5 (143)

Bol d'Or 2016

mars 2021