Question d'électrotechnique...

Bonjour,

Voici le pb;
J'ai un groupe électrogène de 3kw, 220v monophasé, je viens d'installer un déssal dont la puissance totale est de 1 850w, le groupe est donc en théorie capable de faire marcher le déssal, mais je n'ai pas assez de puissance pour le faire démarrer.
La conso du déssal se répartit comme suit:
une 1ère pompe BP entrainée par un moteur électrique de 350w qui démarre en 1er,
une pompe Hp entrainée par un moteur électrique monophasé de 220v, cosfi 0.95.
C'est ce moteur que le groupe n'a pas assez de puissance pour démarrer (il ne reste que 2.65kw dispo) et la tension chute à 140v lorsque je tente de démarrer le 2nd moteur.
Quelle est la solution la plus simple et la moins coûteuse (donc on ne change pas le groupe!) pour résoudre ce pb?
On m'a conseillé un variateur de vitesse, qu'en pensez-vous? Un avis sur le modèle? Une autre idée?

Merci d'avance.

L'équipage
05 sept. 2005
05 sept. 2005
0

Trop juste !
Un moteur électrique monophasé "pompe" entre trois et cinq fois son intensité nominale au démarrage. Donc largement au delà des possibilité de ce groupe…

Il existe une solution : une batterie de condensateurs pour aider au démarrage, mais je juge cette technique comme étant très dangereuse.

Reste la solution du variateur de vitesse, mais il faudra échanger le moteur monophasé contre un moteur triphasé.

Il y a aussi la possibilité de démarrer le moteur à vide, et de coupler la pompe par un embrayage électromagnétique, mais c'est compliqué à réaliser.

Ou alors utiliser un moteur à courant continu, et un gros chargeur alimenté par le groupe, la batterie faisant tampon.

_/)

05 sept. 2005
0

smart start ?
n'y a-t-il pas des interrupteurs "smart-start" pour ce genre de problème ? Des interrupteurs qui permettent un démarrage progressif du moteur de façon automatique ?

05 sept. 2005
0

Ce sont justement
des variateurs de vitesse, la bonne appelation étant d'ailleurs "variateur de fréquence" avec une entrée monophasée (le groupe) et une sortie triphasée pour le moteur. Le moteur démarre progressivement avec du couple pour entraîner la pompe. A ma connaissance, ce n'est pas jouable avec un moteur monophasé, dont le couple est désastreux...

_/)

05 sept. 2005
0

le pb est que meme en théorie, le groupe
n'est pas assez puissant pour l'application envisagée

dura lex sed lex

amicalement

j'ai un pb similaire avec un compresseur (qui est très proche d'une pompe)

quand le compresseur s'arrete sur une compression, et il s'arrete toujours sur une compression, le moteur est trop faible pour démarrer en passant cette compression sans un peu de lancement

la solution trouvée est de mettre une électrovanne de décharge temporisée à 1 sec sur le circuit HP qui permet au moteur de se lancer à vide avant de comprimer

et ça marche très bien et c'est peut etre transposable

05 sept. 2005
0

décompresser avant de démarrer
J'y connais rien mais j'ai remarqué sur mon déssal que l'ouverture du robinet de purge de la pompe HP "soulageait" cette dernière.

Serait-ce une idée jouable d'ouvrir le purgeur, de démarrer le moteur HP, qui ne pompant pas grand chose ne devrait consommer que 3 fois rien c'est à dire encore pas grand chose ;-)
Et ensuite fermer graduellement le purgeur.

Et le tout à la main, comme toujours, pas besoin d'électrovanne de décharge temporisée :-)

Mais enfin, je n'y connais rien.

Yves.

05 sept. 2005
0

bien sur, en remplaçant la vanne électrique par
une manuelle genre 1/4 tour,c'est encore + simple et très peu cher, sauf qu'il faudra la manipuler à chaque mise en route ce qui n'est peut etre pas un défaut rédhibitoire

amicalement

05 sept. 2005
0

Dans le cas du dessal,
je doute que cela serve à quelque chose, car normalement on démarre ces engins à pression zéro.

Ici, on voit à longueur d'année les gars qui se sont fait fourguer un dessal trop puissant pour le groupe existant, ça donne du recul... ;-)

Le problème réel, ce sont les masses à démarrer, celle du rotor du moteur,(ça passe tout juste) plus celle de la pompe, et là, ça ne passe plus.

_/)

05 sept. 2005
0

Extrait
de "l'électricité à bord", de Reinout Vader


J'aime la plongée. Ce que je trouve ennuyeux c'est qu'après la plongée il faille lever l'ancre, rentrer au port et porter mes bouteilles au club de plongée pour les faire remplir. Pourquoi ne pas installer un compresseur de plongée à bord ?

Un petit compresseur de plongée est entraîné par un moteur électrique d'environ 3 kW et le courant d’appel est environ 10 fois la puissance nominale. Bref : trop pour le raccordement au courant de quai et trop également pour être alimenté par un convertisseur ou un petit groupe électrogène.

La solution est un moteur à courant triphasé avec un variateur de fréquence. Il est alors nécessaire d’installer un variateur de fréquence avec une entrée monophasée (pour le raccordement sur le convertisseur ou le courant de quai) et une sortie triphasée. Le variateur de fréquence fait en sorte que le moteur se met à tourner
petit à petit afin que le courant d’appel soit négligeable.


Amha, c'est tout à fait transposable à un dessalinisateur... :-)

_/)

06 sept. 2005
0

compresseur plongée/groupe
J'ai à bord un Bauer junior 2,moteur 230v monophasé, donné pour 2,6kw, et un groupe Paguro de 4KW. C'est juste au démarrage. je démarre en ouvrant la purge coté étrier, et en la fermant progressivement. Là, c'est ok.

05 sept. 2005
0

Avec un convertisseur?
Merci à tous.
Il n'existe pas de variateur pour moteur monophasé?
Autre question: un convertisseur 12/220v puissant peut-il être connecté en même temps que le groupe électrogène, dans ce cas il pourrait fournir le surplus nécessaire au démarrage, non?

05 sept. 2005
0

Ca existe en effet
sous la forme d'un chargeur/convertisseur un peu spécial, qui prend l'énergie disponible sur le quai ou le groupe, et le reste dans les batteries... lorsque l'on coupe le gros consommateur, il recharge les batteries. :-)

_/)

05 sept. 2005
0

variateur pour moteur monophasé
Cela existe peut-être, mais je doute des bons résultats à cause du mauvais couple des moteurs monophasés...

_/)

05 sept. 2005
0

oui ca existe
Mais pour les raisons evoqueees plus haut ca ne marche pas.
En plus c'est enorme, ca pese et surtout ca ne sert pas a grand chose.
Ayant eu le meme probleme sur un surpresseur la solution a ete de tout change par du triphase, et d'installer un convertisseur de frequence.
Moi aussi je doute qu'une batterie de condensateurs soit adaptee dans un bateau.
La solution la - chere et de changer le moteur electrique en mono par un tri ce qui veut dire changer le groupe egalement ou du moins son alternateur :-( :-( :-(
Vas plutot voir ton vendeur avec ton avocat ou avec un gros baton.
Bon courage

06 sept. 2005
0

peut-être...
intercaler un embrayage centrifuge entre moteur et pompe, ou tout bonnement manuel, si c'est possible; ça me semblerait + simple, donc + fiable. Mais bon, ça se trouve pas comme ça adaptable facilement. :acheval:
bonne modif.

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

 Ty arc en ciel au pays du Ty punch

Après la pluie...

  • 4.5 (94)

Ty arc en ciel au pays du Ty punch

mars 2021