Question d’électrolyse

Bonjour,

Reprise des travaux sur Lady Ariana après la trêve hivernale, et retour des inquiétudes et questions qui vont avec...

Actuellement je ponce, je gratte, j’aspire, je ponce je gratte…et je me suis attaqué au pont.
Il était à refaire, donc exit le pont ; ça c’est fait ; les lattes ont été numérotées, reportées sur un plan et proprement rangées pour servir de gabarit aux nouvelles.

Les lattes de pont étaient clouées sur les barrots, et des clous, il ne restait pas grand chose ! Tous ont cassé au démontage et certains n’avaient plus que le diamètre d’une aiguille de couturière. Pour la fixation du nouveau pont je pensais à de la vis inox ; mais la coque est à clins rivetés cuivre, alors quelle est la meilleure solution pour fixer le nouveau pont ? vis inox, clous, mais alors en quoi ? Le cuivre et l’inox sont-ils compatibles ? Laiton ? Bronze ?

J’ai repris l’article « quand la corrosion… » et il y a aussi le site galvatest.fr qui explique bien, mais ce n'est pas simple…

Par avance, merci de vos conseils,
Eric

L'équipage
17 avr. 2011
17 avr. 201117 avr. 2011
0

Bonjour,

Reprise des travaux sur Lady Ariana après la trêve hivernale, et retour des inquiétudes et questions qui vont avec.

Actuellement je ponce, je gratte, j’aspire, je ponce je gratte…et je me suis attaqué au pont.
Il était à refaire, donc exit le pont ; ça c’est fait ; les lattes ont été numérotées, reportées sur un plan et proprement rangées pour servir de gabarit aux nouvelles.

Les lattes de pont étaient clouées sur les barrots, et des clous, il ne restait pas grand chose ! Tous ont cassé au démontage et certains n’avaient plus que le diamètre d’une aiguille de couturière. Pour la fixation du nouveau pont je pensais à de la vis inox ; mais la coque est à clins rivetés cuivre, alors quelle est la meilleure solution pour fixer le nouveau pont ? vis inox, clous, mais alors en quoi ? Le cuivre et l’inox sont-ils compatibles ? Laiton ? Bronze ?

J’ai repris l’article « quand la corrosion… » et il y a aussi le site galvatest.fr qui explique bien, mais ce n'est pas simple…

Par avance, merci de vos conseils,
Eric.

17 avr. 2011
0

comment était l'ancien pont:
lames en massif clouée + calfatage tradi ou autre ??
et les lales, droites cintrées, de quelles dimensions ??

17 avr. 2011
0

Bonsoir,
L'ancien pont était en massif cloué avec calfatage tradi,à emboitement type lambris, lames droites et cintrées, épaisseur, 20 millimètres, largeur, 120.

17 avr. 2011
0

ok,

tu comptes refaire la même chose, ou cacher les vis sous un calfatage souple, ou sous tapots bois ?

17 avr. 2011
0

Je pensais plutôt à des vis cachées, soit sous calfatage ou tapots bois, pas encore bien décidé . Le pont sera en iroko.

17 avr. 201117 avr. 2011
0

Une bonne solution, c'est vis inox ou bronze sous tapots (si les lattes sont suffisamment épaisses). Calfatage tradi recouvert d'un cordon de Silproof ou de brai.
En revanche, l'emboîtement à languette ne me semble pas nécessaire.

18 avr. 201116 juin 2020
0

le système comme sur le dessin est pas mal, chaque lame est tenue par 1 vis et par la suivante, ce qui lui permet de se dilater
vis + tapot -- fond de joint + joint

18 avr. 2011
0

Effectivement, j'ai vu ce type de profil sur un ancien "loisirs nautiques" de 1989 et c'est celui que j'ai retenu ; pour l'usinage des lames ce sera plus simple que l'emboîtement à languette.
Par contre une info que je n'ai pas encore trouvée dans les bouquins ou sur internet, c'est : dans des lames de pont de 20 millimètres d’épaisseur, quel est l’épaisseur du tapot ? Y a t il une règle à respecter ?

18 avr. 2011
0

Le cuivre et l'inox ne sont pas compatibles seulement si ils sont au contact l'un de l'autre et recouverts d'eau...

18 avr. 2011
0

C'est ce que j'ai cru comprendre en lisant différents articles sur le sujet, mais je découvre, et c'est encore très nébuleux ! Les clous rouillés qui maintenaient les anciennes lames se sont cassé dans les barrots, si les vis inox entrent en contact avec eux, y a-t-il un risque de corrosion ?

18 avr. 2011
0

Non. Les vis inox (actif) seront protégés par les clous qui joueront alors le rôle d'anode... (à ceci près que la rouille est isolante).

20 avr. 2011
0

Ce site sur la corrosion peut peut-être t'aider
mediaannonces.fr[...]ION.pdf

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

Après la pluie...

  • 4.5 (1)

double arc en ciel au ras de l’eau…magique..!

mars 2021