Question de règle de barre pour le permis cotier ?

Je passe mon permis côtier prochainement. J'ai le code rousseau reforme 2008. Je suis tombé sur des questions pour lequelles je ne trouve pas de réponses evidentes sur mon petit livre. Je ne sais pas vraiment quoi répondre à ces questions (voir image). Pour les questions 1 et 4 je répondrais C (je garde mon cap) mais sur les autres que faut il répondre pour avoir un point ? je manœuvre ou je garde mon cap ?

Merci aux pros de la réglementations pour la réponse.

L'équipage
20 sept. 2009
20 sept. 2009
0

mauvaise catégorie pour le forum ?
Je me suis peut être trompé de catégorie pour ce sujet j'aurais peut être du prendre navigation/réglementation.
désolé.

20 sept. 2009
0

perso
1 2-C
3 B
4C
5B

20 sept. 2009
0

un bateau de +de 50m est donc prioritaire en toute situation ?
Cela veux donc dire qu"un cargo (+de 50m) est prioritaire en toute situation sur un bateau plus betit (-de 50m). Même s'il est en dehors d'un chenal etroit (question que l'on retrouve de temps en temps). Est un article du ripam ou cela est un réponse de bon sens ?

Merci pour les précisions.

20 sept. 2009
0

en suivant
salutatous

dans les 5 questions, aucun des bateaux n'est dans un chenal étroit, pourquoi poses tu cette question ?

cordialement
larent le hareng

20 sept. 2009
0

en suivant
salutatous

comme ce sont des questions pour le permis côtier, tu es donc à bord d'un navire à moteur; toutes les questions concernent les règles de priorité entre deux navires à moteur.

Ce n'est pas la taille du bateau qui établit la priorité mais le type de bateau. En l'occurence, les bateaux sont du même type.

Pour moi, tu est prioritaire à chaque fois puisque tu te situes dans le tribord de l'autre bateau donc tu maintiens ton cap et ta vitesse.

Pour les questions de nuit, tu as affaire à un navire à moteur de moins de 50m dans le premier cas et de plus de 50m dans le second cas, et à chaque fois tu le vois par son trobord.

AMHA

cordialités maritimes
larent le hareng

20 sept. 2009
0

perso
1/C
2/B
3/C
4/C
5/B

20 sept. 2009
0

des divergences de vue semble t'il
Il y en a un ou deux qui ont faux

Toutes les réponses à C selon Laurent (c'est mon sentiment selon ce que j'ai vu dans le livre) ou comme pour AICA ou Calypso 1,3,5 à C et 2 et 5 à B ?

pour avoir un point il ne faut pas que je me trompe comment savoir ? J'ai encore des doutes.

Merci

20 sept. 2009
0

pour le permis
le privilége (et non la priorité)est sur tribord, en mer c'est peut etre un poil différent force le passage a un super tanker ou même a un pechou qui "freine" comme une savonnette, je te garantie le résultat.

20 sept. 2009
0

Calypso a tord

il s'agit d'un "permis" donc tu applique le RIPAM sans état d'âme , dans la pratique c'est autre chose .

josé

20 sept. 2009
0

C partout
Mais c'est vrai qu'en situation réelle, je ferais gaffe.

20 sept. 2009
0

en suivant
salutatous

les bateaux ne sont pas classés par taille mais par type de bateau

à chaque fois, c'est bateau à moteur contre bateau à moteur donc la règle du tribord s'applique

cordialités maritimes
larent le hareng

20 sept. 2009
0

La réponse c'est quoi ? toujours dans le doute.
Je suis d'accord mais que faut il réponse pour avoir ses points au QCM on raisonne priorité (reglement RIPAM) (comme Larent) ou privilège et bon sens pour sa propre sécurité (comme AICA, calypso ou SCHNEID) ?

20 sept. 2009
0

ripam
le ripam, rien que le ripam, tout le ripam et aprés la peau de bouc le bon sens

20 sept. 2009
0

La bonne réponse me semble t'il
Si c'est d'après le RIPAM pour avoir un point à toutes ces questions il faut répondre C à toutes ces questions comme le préconise Larent.

C'est ce que je vais donc faire pour avoir mon permis même si dans la réalité je ne garderai pas le privilège ( bateau à moteur vu sur tribord) jusqu'au bout. Si mon petit copain de babord ne fait rien, cargo, paquebot ou yacht de 20m ou zodiac de 6m, c'est moi qui vais bouger bien sûr.

20 sept. 2009
0

Bizare
a mon sens vue que les gisements sont constants et non pas sur la route de votre bateau( devant ou derrière), il n'y a pas de route de collision.
JJ

20 sept. 2009
0

Euh sois prudent quand même GRIBOU25
C'est très précisément parce qu'il a un gisement constant que tu peux déterminer qu'un mobile en trajectoire de collision.

20 sept. 2009
0

gisement constant
si l'angle est 90°, certes...il n'y a pas route de collision, mais en dessous....je ne miserais pas ma chemise :-D :-D :-D :-D

20 sept. 2009
0

sauf peut-être si
les routes sont différentes de 90 degrés et vitesses identiques:
le relèvement est constant mais pas de risque de collision... donc pas nécessaire non plus de changer de route.

cas statistiquement très improbable

20 sept. 2009
0

cherche un peu
il y a 1 cas où ce que j'ai dit fonctionne!

20 sept. 2009
0

Et encore...
...dans ce cas, il s'agit toujours d'une route de collision, mais la collision arrivera dans un délai infini.

20 sept. 2009
0

Dans ce cas :
Partant du même point, les routes divergent (un rêve de jeune fille ? :jelaferme: ).

A priori, je vois sa poupe et, sauf si c'est moi qui ai remonté la pignonerie de l'inverseur, je ne crains pas qu'il suive une route de collision

Mais pourtant, et sauf votre respect, votre honneur, les deux bateaux font effectivement une route de collision.
Cette collision se déroulera, grosso merdo, de l'autre côté du globe terrestre, à l'endroit où les deux trajectoires vont se rencontrer.

Étonnant, non?

Donc et pour finir :

Un gisement constant indique TOUJOURS une route de collision.

Si il s'agit du gisement d'un mobile qui se rapproche voir le RIPAM.

Si il s'agit d'un mobile qui s'écarte, consulter un psi, passer une bonne nuit de sommeil et, si cette situation perdure quelques mois, consulter le RIPAM.

Si tu es au mouillage ou au ponton, il est lui aussi mouillé, tu ne crains rien. :-)

20 sept. 2009
0

Petit bras...
Si les bateaux sont suffisamment puissants, robustes etc...
Pani pwoblem.

Si ce sont des engins amphibies pani non plus

Si ils se déplacent très lentement, la dérive des continents...

Si il ne s'agit pas de la Terre...

Et de toutes façons ce n'est qu'une hypothèse et si l'hypothèse décolle...:mdr:

20 sept. 2009
0

et que
A et B peuvent faire des heures ces routes là sans donc rentrer en collision et changer de route ensuite....

la théorie c'est bien

naviguer c'est bien.... mieux! ;-)

20 sept. 2009
0

mea culpa
j'ai trop vite assimilé route // et angle droit

il est en effet possible d'avoir des routes de collisions même si [b]un[/b] des deux bateaux a un gisement de 90°

NB si les deux bateaux ont un gisement de 90°, j'ai raison :-D :-D :-D :-D

20 sept. 2009
0

T'en dis des choses, là, batelier...
Quelque soit l'angle du gisement, si il est constant, c'est une route de collision. :policier:

20 sept. 2009
0

Non.
Le seul cas à la "limite" est celui de deux mobiles se déplaçant à la même vitesse sur deux routes parallèles.
Dans ce cas, c'est bien une route de collision, mais cette collision aura lieu à l'infini (donc : risque faible :-) ).

Dans ce que tu cites, tu confonds route et gisement.
Si deux mobiles font des routes différentes à 90°, le gisement sera variable.

20 sept. 2009
0

Nous parlons de "mobiles"...
:-)

20 sept. 2009
0

testons 1 cas
bateau A : route au 315

Bateau B : route au 45

A et B sont partis du même point et se déplacent à vitesses identiques

B relève A ......

20 sept. 2009
0

sauf que
bien avant d'avoir fait le tour de la terre:

A ou B sera coulé pour avoir rencontré... la terre,

ben elle n'est pas que liquide!

;-)

20 sept. 2009
0

pour en revenir à la question
je suis à droite...donc je ne change rien

20 sept. 2009
0

un ofi a l'instant t
gisement 300 ou a 10 heures, t+1 300, t+2 300, t+3 boum
donc collision
conscequence glouglou.
j'etait a droite donc je coule dans mon bon droit, j'ai usé de mon privilége.

20 sept. 2009
0

merci
mon bon de me renvoyer a mes propre turpitudes, mais la on est en plein dans la socratisation des lepidopteres

20 sept. 2009
0

Oui, mais tu es en infraction.
Certes tu étais privilégié mais pas prioritaire. Tu aurais dû effectuer les manœuvres nécessaires pour éviter l'abordage comme prévu dans le RIPAM.

Comme disait quelqu'un récemment dans un fil :
www.hisse-et-oh.com[...]dex.php

20 sept. 2009
0

Etant l'auteur de la question...
...je te laisse juge de l'appréciation qui convient. :-)

Mon bon.
:mdr:

20 sept. 2009
0

cela ...
me rappelle quelqu'un .... :mdr:

Sur l'eau, je fais comme sur 2 roues, je pense que j'ai toujours tord ...

Une façon comme une autre d'éviter les ennuis ;-)

En tout cas, je suis bien content de naviguer à la voile :-D :-D :-D c'est plus simple ...

20 sept. 2009
0

Ah ...
le fameux "amure toujours" ... :-D :-D

20 sept. 2009
0

Ah ...
le fameux "amure toujours" ... :-D :-D

20 sept. 2009
0

Plus simple ?
Plus sentimental, peut être.
Le privilège à la voile c'est que tout se résume à une histoire d'amure (comme dirait le jauni à l'idée). ;-)

20 sept. 2009
0

Et oui.
Je m'engage dans cette amure
En la recouvrant de voiles.
Sous un diadème d'étoile,
Nous avons fière allure.

Mariée basse ou mariée haute
je lui offre l'anneau
Qui changera mon bateau
En épouse despote

Ah, l'amure...
:-)

20 sept. 2009
0

pour les 3 premières
je mets un "s" à faite!

20 sept. 2009
0

pour les 3 premières
je mets un "s" à faite

20 sept. 2009
0

RIPAM
C partout

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Après la pluie, le grain s'éloigne.

Après la pluie...

  • 4.5 (160)

Après la pluie, le grain s'éloigne.

mars 2021