Question de néophyte

Quelle est la grosseur comparative d'une ancre d'un multicoque par rapport à celle d'un monocoque de même longueur? Est-ce la même chose, plus lourde ou plus légère?

Merci

L'équipage
24 mar. 2006
24 mar. 2006
0

j'allais dire spontanément
plus grosse, et puis tout d'un coup, je me suis souvenu que ces trucs bizarres à 2 coques n'ont pas de lest...

en fait, la taille de l'ancre (et son poids) dépend du poids du bateau et.... de son fardage, de l'âge du capitaine, de ses expériences, peurs, angoisses et certitudes, de ses lubies et sa capacité à croire en la publicité. mais également de la nature des fonds, de la force du guindeau (ou des équipiers) et du côté persuasif du shipshandler du coin sans oublier bien sur, la synthèse des réponses obtenues sur les forums ainsi que les avis autorisés des voisins de ponton.(à suivre...)

comment ça je fais pas avancer le truc?

ne t'inquiète pas, tu devrais avoir une vraie réponse sous peu

24 mar. 2006
0

Effectivement Spot
Ma réaction était également de penser qu'une plus grosse ancre était préférable compte tenu du fardage mais les autres facteurs compte également.

Sylvain

25 mar. 2006
0

moi je dirais
pour un catamaran faut deux ancres pour un trimarand trois. Mais ça répond pas à la question. Et ca complique le problème.

26 mar. 2006
0

et avec un pas marrant..
aucune ancre n'est necessaire.

26 mar. 2006
0

pour un cata de 37' et 5,4 tonnes
j'ai une delta 10 kg.
Je dois être limite, mais c'est aussi surement psychologique.

Pour comparer, sur le premier mono de 36' et 7 tonnes j'avais une CQR 25kg qui se faisait les riquettes sans arrêt.

Je ne pense vraiment pas que le poids représente une donnée significative (il sert juste à ce que l'ancre penètre le sol =&gt cata ou mono = même combat). C'est la forme et la surface en contact (ventouse) qui compte le plus.

Si je complète ma delta, j'irais vers une ancre moderne et volumineuse, mais pas lourde.

26 mar. 2006
0

tout dépend le bateau
Car sur un cata, c'est bien le fardage qu'il faut regarder. Si tu as un cata open avec des coques fines et sans nacelle ton ancre pourra être plus petite. Si tu as un cata avec un grosse nacelle et des coques larges à la flotaison avec énormément de surfaces mouillées, il faut prévoir beaucoup plus gros.

Il faut comparer ton multi avec un mono de même fardage (je sais c'est pas facile) et acheter l'ancre que tu mettrais sur ce mono.

Les ancres légéres semblent mieux adatptées au multis qu'au monos, nous en avons une, je lui fait trés souvent confiance sans soucis pour l'instant, mon père moins ...

Le plus important en cata, c'est de mettre un pate d'oie, sinon, ton mouillage tire d'un coté, ton cata ce tourne légérement ne se trouve plus face au vent, remonte un peu au vent, jusqu'à ce que le mouillage tire dans l'autre sens, et à partir de ce moment ton bateau fait des ronds dans l'eau tout seul avec le risque que l'ancre décroche.

Je sais c'est pas un réponse super précise, mais donne nous le type de multi, peut être que quelqu'un à le même bateau et pourra te dire ce qu'il a.

26 mar. 2006
0

A.M.H.A

De ce que j'ai pu en apprécier, un multi de croisière est plus volage
qu'un mono à taille égale.
Parce que son fardage est plus important, son pied dans l'eau
beaucoup plus faible, et qu'il n'y a pas de lest.

A ces considérations objectives, on peut ajouter le fait que
la plupart des navigos bipattes mouillent sur des petits fonds,
près du rivage. Et dérapage rime vite avec échouage.
C'est pourquoi, je recommande pour dormir tranquille, un mouillage
ayant une capacité à 150 % de celle d'un mono.

Mais cela peut s'obtenir de diverses manières, en panachant l'ancre
et la ligne de mouillage.
Par exemple, je préconise ancre à + 20 % de poids, et chaîne à + 30,
en jouant de préférence sur la longueur plutôt que sur les maillons.
Et du câblot, on n'en a jamais assez de trop, sauf si le mouillage
est encombré.

Et là, j'en viens aux 2 ancres: Une à chaque étrave?
Après quelques évitages, cela peut réserver des surprises! :-(
La patte d'oie bien sûr, mais cela a été dit.
Par contre, une ancre avant et une arrière si le temps le permet,
peut être aussi une bonne option pour ne pas tourner en bourrique
et, éventuellement, rester face à la houle.
Sinon, le mouillage bermudien.

Ceci étant, tout est à relativiser: Entre les maisons sur flotteurs
et les catas simplement habitables, il y a tant de différences de
comportement que je ne connais pas la recette universelle.

26 mar. 2006
0

Oui, effectivement ma question était vague
La grosseur de l'ancre n'est qu'une des variables à considérer, la surface et la capacité de pénétration en sont d'autres et possiblement (certainement) aussi importantes. Il s'agit d'un lagoon 410 donc grosse nacelle avec une tirant d'eau de 1,2 mètres.

À l'heure actuelle, je comprends que la tendance invite une ancre d'une performance (terme utilisé pour éviter "grosseur") d'environ 20% supérieur. Est-ce que je me trompe?
Par ailleurs, en général, est-ce que ce qui est proposé par le fabriquant vous semble adéquat.

Sylvain

Votre réponse

Merci de contribuer aux réponses sur HISSE ET OH !

Merci de vérifier de bien répondre au sujet. Fournisser des détails sur votre réponse et partager votre expérience et vos recherches !

Mais éviter de …

  • Demander de l'aide ou de répondre à une autre question (utiliser les commentaires dans ce cas).
  • Porter un jugement et manquer de respect dans votre réponse.
  • Pour plus d'information, consulter la FAQ et la Charte de HISSE ET OH !

Déposer un fichier ici ou Cliquer pour envoyer

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

Après la pluie...

  • 4.5 (97)

Le navire école allemand Mansfeld en flammes dans le Golfe de Gascogne. Assistance.

mars 2021